Mini-guide de Gênes : ce que vous ne devez surtout pas manquer !

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

genes-monument-a-voir

Vous partez à Gênes bientôt ? Vous n’avez pas envie de vous encombrer du Routard et compagnie ? Voici l’essentiel de ce qu’il y a à voir dans la capitale de la Ligurgie.

Gênes est une petite ville, dont vous allez faire le tour assez rapidement (probablement en 2/3 jours). En fait, c’est la ville idéale pour un week-end prolongé pas trop loin de chez nous (1h – 1h30 de vol).

Je vous laisse découvrir ce que vous allez y trouver (évidemment, ce n’est pas exhaustif, je ne compte pas écrire un livre complet sur Gênes, mais ça vous donnera quelques pistes avant de partir) :

– Rues et places à voir à Gênes :

La Via Garibaldi :

Vous aimez les façades ? Les rues piétonnes ? Vous allez en prendre plein la tronche ! Perso ce que j’aime à Gênes, c’est justement le fait de tomber par hasard sur des façades ou des merveilles architecturales, au détour d’une rue, sans faire exprès. La Via Garibaldi, c’est un enchaînement de bâtiments qui rivalisent tous de luxe et d’opulence façon XVe siècle (ouai j’écris les siècles en chiffre romain, je suis en Italie, obligé !). Je ne sais pas trop si je l’aime ou pas cette rue (l’abus d’art ultra-expressif peut donner un peu la nausée), mais franchement elle vaut le coup d’oeil ! Bellissima, comme dirait l’italien !

La via XX Settembre et la piazza de Ferrari :

La Via XX Settembre est peu dans le même esprit que la via Garibaldi sauf que celle-ci est ouverte à la circulation. Les façades sont merveilleuses, et se promener sous ses grandes arches n’est rien d’autre qu’un voyage dans le temps. Petit bémol à cause des magasins de fringues et des banques qui défilent autour de nos yeux quand on s’y promène.

Sur la Piazza de Ferrari (au bout de la Via de XX Settembre), vous trouverez un musée, une statue et une fontaine. Et aussi le Conseil Régional de Liguria, dont Gênes est la capitale. Ca vaut le coup d’oeil !

– Quelques monuments de Gênes :

La Cathédrale San Lorenzo :

Assez chouette. On notera les rayures horizontales typiques de la région (vous les retrouverez sur de nombreux bâtiments, théâtres, etc). Je ne suis pas rentré dedans donc je n’ai pas d’avis sur la question, mais si vous y êtes passé, laissez moi votre avis dans les commentaires tout en bas !

Porta Soprana :

Elle se trouve juste derrière la Piazza Dante (ouai ça vous aide vachement là hein ?) qui vaut le coup d’oeil aussi. La Porta Soprana est l’ancienne porte d’entrée vers la ville médiévale, en super état. D’ailleurs les ruelles autour regorgent de petit restaurants, de cafés, et de boutiques. Probablement mon coin préféré de la ville.

– Flâner dans Gênes :

Gênes est une ville particulièrement agréable pour flâner. Surtout si le temps est clément avec vous (mais ceci dit la ville a son charme aussi sous la pluie, comme lors du premier jour de mon séjour).

Perdez vous dans les ruelles étroites de la ville médiévale, c’est un régal. Vous allez tomber au hasard sur des tas de petites boutiques charmantes, des cours intérieurs splendides, et régulièrement, quand vous vous y attendrez le moins, un monument, une façade, une sculpture, etc. Et puis évidemment, descendez jusqu’au port antique, où vous pourrez admirer la mer Ligurienne en vous prélassant sous les palmiers.

J’ai écrit un article entier sur mes flâneries dans Gênes, vous pouvez le lire ICI.

– Quoi et où manger à Gênes, les bons plans du jour :

Si vous avez une petite fin et que vous ne savez pas où manger, passez par le Rubilic Café, sur la Via Feschi (perpendiculaire à la Via XX Settembre, juste derrière Piazza de Ferrari). Pour 7€ vous avez une boisson au choix (pour moi ce fût de la sangria !) et un buffet illimité. Y’a même un coin fumeur pour ceux qui ne peuvent pas s’empêcher de s’envoyer de la nicotine ET des pâtes au pesto simultanément. En plus vous serez dans un décor franchement classe, et avec des serveurs très sympa (et qui parlent parfaitement l’anglais, ça vaut le coup de le souligner)

D’ailleurs puisque je parle de pâtes au pesto, ça vient de Gênes, alors faîtes vous plaisir : vous n’en mangerez pas de meilleures qu’ici !

Testez aussi les spécialités genoises : la foccacia genovese ou la foccacia formaggio, que vous trouverez un peu partout dans les « foccaceria ». Je vous laisse découvrir ce que c’est (indice : c’est bon !).

Contrairement à d’autres villes méditérannéenne un peu surfaite (au hasard : Malaga, même si j’aime bien aussi), je trouve Gênes étonnament authentique. Si vous avez l’occasion d’y passer, allez-y !