5 expériences de logement à tester lors d’un tour du monde :

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous partez en tour du monde bientôt ? Si c’est le cas, j’imagine que vous voulez vivre le dépaysement le plus complet total, non ? Allez, ne me faîtes pas croire que vous allez vous rendre au Cambodge pour manger chez Mac Do et dormir dans n’importe quel hôtel occidental avec vue sur la mer (quoi que, c’est chouette la vue sur la mer).

Même si je ne me considère pas réellement en « tour du monde » au sens propre (comprendre : je ne visiterai pas tous les pays du monde, et je ne fais pas un ‘tour’), il y a quelques logements typiques que je testerai un jour ou l’autre. En voici quelques uns qui me viennent en tête là, maintenant, spontanément :

1 : dormir dans une yourte au milieu des steppes mongoles

yourte-mongole

Bon, j’avoue, ça fait un peu fantasme « seigneur des anneaux sur le retour » mais je dois vous avouer que je ne serais pas contre rejoindre une troupe nomade et faire un bout de chemin avec eux. Au moins le temps de tester une nuit de sommeil dans une yourte, et de me réveiller avec des paysages grandioses sous les yeux.

2 : tester un riad au Maroc

villa nomade - fontaine patio

C’est peut-être le soleil andalou qui tape sur mon crâne dégarni, mais le fait de me réveiller tous les matins avec vue sur les Monts de l’Atlas (ok, juste en apercevoir la silhouette) me donne vachement envie de grimper dans un bâteau et aller mettre mes orteils sur le continent africain pour la première fois de ma vie. Si c’était le cas, c’est le Maroc qui aurait ma préférence : je me louerais un riad à Marrakech et une voiture tout terrain pour un roadtrip dans le désert (j’ai un couple d’amis qui a fait ça en janvier dernier, les photos font rêver !).

3 : perdre un orteil dans un igloo au Groënland

igloo-groenland

J’ai fini, il y a quelques jours, le très beau roman de Flemming Jansen, ‘Imaqa‘. C’est l’histoire d’un instituteur danois qui se retrouve muté au Groënland avec pour mission de ‘civiliser’ les populations locales (l’histoire se passe dans les années 70). Ce récit de voyage complètement hallucinant m’a donné envie de tout plaquer pour aller chasser le phoque dans les grandes étendues blanches de la ‘terre verte’. Y compris passer quelques mois dans un igloo, ou ce qui s’en rapproche le plus aujourd’hui.

4 : dormir dans une vraie hacienda au Mexique

hacienda-mexique

Sans aucune logique, passons du froid groënlandais à la chaleur mexicaine. Quand j’étais petit, j’étais fan de la série Zorro. Je me suis promis qu’un jour j’irai voir de mes propres yeux à quoi ressemblait une hacienda en bonne et due forme, celles des colons espagnols en Californie mexicaine. Je n’ai pas prévu de voyage au Mexique prochainement, mais ça sera clairement un immanquable quand je m’y rendrai.

5 : tester les maisons sur pilotis en Thaïlande

hotel-flottant-thailande

Le cliché du logement paradisiaque : s’endormir bercé par le clapotis des vagues et se réveiller avec une ligne d’horizon parfaite sous les yeux. J’ai vu qu’on pouvait tester ça sur en Thaïlande. Ca sera sur ma to-do list lorsque j’irais voir le pays du sourire de plus près !

Il y a pas mal d’autres logements originaux ou décalés à tester lors d’un tour du monde. On peut par exemple dormir en haut d’un phare en Finlande, avec le monde à ses pieds. Ou dans une vieille prison reconvertie en auberge de jeunesse en Slovénie (et pas que là, d’ailleurs). Je crois même qu’on peut maintenant dormir sur Alcatraz ! Bref, il y a des tas de possibilités pour se loger de façon différente lors de ses voyages, et vivre des expériences qui sortent de nos petites habitudes. Qu’est ce qui vous tente, vous, dans les logements dits ‘originaux’ ?