Préparer un tour de l’Irlande : tout ce qu’il faut savoir !

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

irlande-kerry

L’Irlande est un petit pays. Pour autant, en faire le tour peut prendre du temps car il y a énormément de choses à voir. Sans compter que le réseau routier irlandais est assez pourri. Je me rappelle avoir mis quelque chose comme 3 heures pour faire les 120 kilomètres qui séparent Dublin de Cork. Dans cet article, on va essayer de recenser à peu près tout ce à quoi il faut penser avant de partir pour faire de votre tour d’Irlande une réussite à tous les niveaux.

-> Quand partir en Irlande ?

L’Irlande est un pays pluvieux. Je m’y suis rendu en décembre, et clairement je vous le dis : ne faîtes pas comme moi. J’ai eu une journée de beau temps, et le reste s’est passé sous la pluie. Alors certes, vous direz que l’Irlande sous la pluie c’est probablement le plus authentique, c’est vrai, mais ça n’empêche : ça fait chier.

Et puis quand il fait beau temps, les lumières peuvent être si belles que ça serait dommage d’attendre qu’il fasse gris et sombre pour s’y rendre.

Contrairement aux idées reçues, le meilleur moment pour visiter l’Irlande ce n’est pas non plus l’été, mais les mois de mai et juin. Statistiquement, c’est à cette période que le taux d’ensoleillement est le meilleur et que la pluviométrie est la plus basse. Bon ça n’empêche, vous vous prendrez probablement quelques averses sur le coin de la figure, hein.

-> Combien de temps pour faire le tour de l’Irlande ?

Si vous voulez prendre le temps de bien découvrir chaque région, deux semaines c’est le minimum. En incluant un séjour de quelques jours à Cork et Dublin (au moins celle-ci, c’est vraiment un immanquable – cf plus bas).

-> Peut-on faire un tour d’Irlande avec les transports en commun locaux ?

Oui, vous pouvez faire le tour de l’île, mais non ce n’est pas une bonne idée. Certaines destinations immanquables sont difficilement accessibles en transports en commun. Le top du top, c’est d’avoir une voiture. Soit d’amener la votre depuis la France (prenez le ferry à Cherbourg, il vous emmènera direct au pays du trèfle , ou alors d’en louer une sur place (plus d’infos ici : www.locationdevoiture.fr/location-voiture-irlande.html).

Il y a quelques années j’avais croisé un mec un peu fou qui avait fait le tour d’Irlande à pied et en stop sur plusieurs mois. C’est pas impossible, mais faut pas avoir peur de passer la nuit à la belle étoile assez régulièrement. Bref, si vous voulez être serein, la voiture c’est l’idéal !

-> Quoi voir lors d’un tour d’Irlande ?

Ok, rentrons dans le vif du sujet ! Déjà vous ne pouvez pas manquer Dublin. Perso je la recommanderais plutôt pour la fin du séjour, histoire de vous délasser et de vous « reposer » en allant faire la fête dans les pubs de la ville, avant de rentrer en France.

Ensuite, ne manquez pas la région du Kerry et notamment la péninsule de Dingle (au sud-ouest du pays), les falaises de Moher (sauf si vous avez le vertige – c’est impressionnant !), le Connemara (rendu célèbre par la chanson de Sardou), ou encore la Chaussée des Géants (ok c’est en Irlande du Nord, mais c’est pas loin et ça vaut le coup d’oeil !).

Enfin, c’est optionnel mais si vous aimez les plages de sable fin, rendez vous autour de Clonakilty, sur la côte sud, où vous trouverez les eaux les plus « chaudes » d’Irlande (ok il va cailler quand même, j’avoue).

-> Quel est le coût de la vie sur place ?

L’Irlande, c’est une île (sérieux Jérémy ? On savait pas !). Donc faut tout importer ou presque. Et qui dit importation dit prix plus élevés. Comptez des prix légèrement supérieurs à ceux pratiqués en France, globalement (enfin, c’était le cas quand je m’y suis rendu en décembre 2011, mais j’imagine que ça n’a pas énormément évolué depuis).

-> Où loger durant un tour d’Irlande ?

En camping, pardi ! Partez avec votre tente, et expérimentez la vie en pleine nature ! C’est vraiment comme ça que vous apprécierez le pays à sa juste valeur : en faisant partie de ces immenses étendues de verdure où vous vous sentirez à la fois petit et immense. Sinon, vous trouverez des guest-houses dans à peu près n’importe quel village que vous traverserez. Facile !

Bonne route et bon voyage !