Quoi voir et quoi faire à Skopje, Macédoine :

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : il n’y a pas énormément de point d’intérêts à Skopje. Vous pouvez faire le tour de la ville en 48 heures sans problème, si vous avez un bon rythme. Pour ma part, je suis resté une semaine car j’aime prendre mon temps pour mieux ressentir l’atmosphère. Et comme j’ai eu un temps dégueulasse, il y a bien 2/3 jours où je ne suis pratiquement pas sorti de mon appartement.

Bref, si vous prévoyez un simple week-end parce que vous avez trouvé des vols pas chers, alors ça ira, vous aurez de quoi vous occuper et vous passerez un bon séjour. Si vous êtes plutôt en mode voyage itinérant dans les Balkans et/ou que vous avez du temps devant vous, ne vous attardez pas spécifiquement à Skopje car il y a finalement assez peu à voir. Mais trêve de bavardage, voici ce que vous pouvez faire pour occuper votre temps dans la capitale de la Macédoine.

L’immanquable : le Canyon Matka

canyon matka

Bon, ça commence mal car je devais vous parler de Skopje, et voilà que je vous envoie déjà hors de la ville. Le Canyon Matka est une réserve naturelle à 14km de Skopje, accessible avec le bus numéro 60 (un bus de ville classique). Vous y trouverez des paysages à couper le souffle, la possibilité de faire du kayak ou de la randonnée, et de déguster un jus d’orange délicieux (bien qu’hyper cher par rapport au reste du pays). J’écrirai bientôt un article complet pour vous expliquer tout ça. En attendant, puisque c’est plus parlant que des mots, voici les images :

canyon matka skopje

canyon matka macedoine

Le Zoo de Skopje :

C’est pour dire à quel point il n’y a peu à voir ou faire à Skopje intramuros. Le truc que je vous recommande le plus, après le Bazaar et la place centrale (cf ci-dessous), c’est le zoo. Il est à deux pas du centre, sur le boulevard Iliende (ou quelque chose comme ça). L’entrée coûte moins d’un euro, et vous y trouverez tout un tas d’animaux (ours, lions, hippopotames, girafes, singes, bref c’est un zoo quoi !). Ce qui est intéressant, aussi, c’est de voir que tout n’est pas tout propre et tout lisse comme chez nous. C’est déglingué de partout, la moitié des emplacements sont vides, ça sent le zoo de l’ex-URSS. Une vraie curiosité, et un bol d’air fort agréable à deux pas du centre-ville.

La forteresse

forteresse de skopje

Vue du Stone Bridge, la forteresse a de la gueule. Une grande muraille qui a l’air de protéger des trésors, des habitations médiévales, un village authentique… ? Que nenni. A part un chemin de ronde le long des meurtrières, l’intérieur est pratiquement laissé à l’abandon. Des herbes folles, de la tôle, des engins de chantier (au moins ils bossent dessus), bref à part pour le point de vue sur la ville, la forteresse n’a que peu d’intérêt.

skopje histoire

Le Vieux Bazaar

vieux bazaar skopje

Ouf, enfin quelque chose qui a de la gueule ! Le Vieux Bazaar de Skopje est tout simplement le quartier turc. Des petites rues qui partent dans tous les sens, de la musique orientale à chaque coin de rue, des échoppes colorées, des vieux qui jouent aux échecs aux terrasses des cafés, le Vieux Bazaar est un voyage dans le temps et dans l’espace.

barbier-skopje

En prenant un peu de hauteur, on aperçoit une demi-douzaine de minarets dépassant des toits rouges. Un peu plus loin, vers la sortie nord du Vieux Bazaar, on trouve un grand marché couvert de fruits, légumes, épices, ... Le tout dans une ambiance orientale typique. Bref, s’il y a une seule chose à voir à Skopje lors de votre séjour, c’est le Vieux Bazaar !

skopje-vieux-bazar

La place Macédoine, le Pont de Pierre (Stone Bridge) et les alentours

centre ville skopje

Côté sud du Vieux Bazaar, vous allez tomber sur le Stone Bridge, qui relie le quartier turc au quartier européen, celui des beaux édifices, des statues bling-bling et des fontaines de 15 mètres de haut. On change littéralement de monde.

Monument Skopje

Pour le moment, la Place Macédoine est encore en plein travaux, la moitié des bâtiments sont couverts d’échafaudages, et des engins de chantier couvrent encore le son de la musique classique diffusée au pied de la statue d’Alexandre Le Grand.

De la Place Macédoine, en laissant le Vieux Bazaar derrière vous, prenez sur votre gauche en longeant le fleuve et découvrez les autres ponts (le pont des Arts notamment), ainsi que les terrasses des différents bars et restaurants. Sinon, depuis la statue d’Alexandre sur son cheval, continuez sur la rue piétonne Macédoine (oui, tout s’appelle Macédoine ici), et flânez 🙂

centre ville de skopje

Bon plan logement à Skopje

La place Macédoine et ses alentours sont les meilleurs endroits pour se loger à Skopje. Animé et passant sans être trop bruyant, vous êtes au coeur de la ville et vous pouvez tout faire à pieds. Si vous voulez louer un appartement par Airbnb, utilisez mon lien de parrainage, et économisez 30€ sur votre première réservation !

La Croix du Mont Vodno

Retournons dans la nature, et prenons un peu de hauteur. Entre deux averses, j’ai pu apercevoir une immense croix sur l’une des montagnes surplombant la ville. Curieux, j’ai fait mes petites recherches, et il s’agit de la Millenium Cross, haute de 66 mètres, qui a pris place en haut du Mont Vodno. Je n’ai pas grand chose de plus à vous dire à ce sujet car je ne m’y suis pas rendu. Il paraît que le point de vue est magnifique, c’est certainement vrai, mais pour cela il faudrait que les épais nuages se dissipent.

En tout cas, c’est une rando accessible depuis le centre sans trop de difficulté (le bus de ville « Millenium Cross » vous emmène au pied de l’ascension depuis la gare de bus, ainsi que depuis d’autres arrêts du centre). Il y a même un téléphérique pour ceux qui préfèrent réserver leurs muscles pour d’autres occasions.

Le mémorial de Mère Térésa

Mère Térésa, vous la connaissez sûrement. Elle a obtenu le prix nobel de la Paix dans les années 70 pour son implication auprès des pauvres, dans les bidonvilles de Calcutta. Rien à voir avec la Macédoine ? Si car elle est née à Skopje, bien qu’elle n’aie jamais pris la nationalité macédonienne (elle est albanaise). Je ne vous aurais pas forcément parlé de ce mémorial si je n’étais pas arrivé à Skopje pendant sa canonisation par le Pape François, ce qui fait que tout le monde ici ne parle que de ça. Bref, s’il pleut et que vous ne savez pas quoi faire, venez découvrir la vie et l’oeuvre de Mère Térésa.

Trois jours suffisent pour tout faire

Je le disais plus haut, Skopje est une petite ville. Le Vieux Bazaar se découvre en deux heures, même en prenant son temps. Il vous faut 20 minutes pour faire le tour de la Place Macédoine et des alentours, une heure pour la forteresse et deux heures pour le zoo. Tout est faisable dans la même journée si vous vous organisez bien (et si vous marchez vite). Ensuite, en ce qui concerne les deux escapades dans la nature, prenez votre temps, surtout pour le Canyon Matka qui vaut vraiment le coup d’oeil. Une petite merveille !

Si vous voulez en savoir plus sur le budget pour votre séjour à Skopje, ou mes impressions générales sur les locaux, sur l’accueil réservé aux touristes, etc, alors je vous invite à lire cet article en complément de celui-ci.

Bon séjour en Macédoine !

Jérémy