Top 3 des villes à découvrir en Italie

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Ok, je ne suis pas un grand fan des pays latins. Mon truc à moi, c’est plutôt le nord. Nan, pas Roubaix, hé, t’es pas fou ?! Je parle du nord, le grand nord, le vrai ! Là où les gens perdent leurs oreilles à cause du froid quand septembre approche. Là où on ne voit pas le soleil pendant 8 mois d’affilés (sans compter que les 4 mois suivants, il est caché par les nuages). Bref, j’aime les pays du nord, la Suède, la Norvège, tout ça.

Mais ça n’empêche qu’un jour, j’irai découvrir un peu plus en profondeur les pays latins autour de chez nous. Et ça commencera par l’Italie, qui me fascine (un peu) par son aspect historique. Et aussi parce que j’ai l’impression que tout le monde s’en fout. Les Français sont fans de l’Espagne, des pays anglo-saxons, et parfois éventuellement de l’Allemagne. Mais c’est tout. L’Italie, nada. Surtout depuis Materazzi.

Alors, un peu par contradiction, un peu par curiosité, et un peu parce que j’ai envie de pizzas, j’irais bien visiter l’Italie bientôt. En fait, il y a trois villes en particulier qui m’attirent.

3. Rome :

J’ai hésité à mettre Rome dans cet article, parce que bon, on ne peut pas dire que ce soit original, vous serez d’accord. Mais je dois admettre qu’une ballade dans le coeur historique de la ville me plairait bien. Je me rappelle de mes cours de latin : la louve qui recueille Romulus et Rémus (c’était l’ancêtre de Couchsurfing nan ?), la construction de la ville. Asterix qui fait passer Jules pour un personnage sympathique. Et puis la série Rome, qui a fini de me convaincre que l’objet le plus utile que je pourrais posséder serait une machine à remonter le temps. Bref, j’ai envie de voir Rome. Même si c’est une capitale, et que j’ai peur d’être déçu. De voir que c’est crade et bruyant. En tout cas, passer une nuit dans un bel hôtel à Rome avec vue sur le Colisée, ça me dirait bien ! Et puis partir dès le lendemain pour une ville plus calme.

2. Bologne :

J’ai « découvert » cette ville quand je cherchais un endroit ensoleillé où passer l’hiver 2012/2013. Finalement, j’ai choisi Grenade, en Espagne, pour des raisons principalement linguistiques. Mais Bologne m’avait marquée pour son architecture assez hallucinante : les arcades, qui parcourent la ville. J’ai l’image d’une ville pleine de monuments historiques, d’un centre-ville préservé, moyenâgeux. Peut être que je me trompe, peut-être que je serai hyper-déçu en allant là-bas. Mais j’ai une image plutôt chouette de cette ville, et elle est dans mon top 3 des villes à découvrir en Italie.

1. Florence :

Non, ça n’a rien à voir avec le fait que j’étais amoureux d’une Florence en CE2, je vous jure. Florence, je l’ai découverte avec le foot (la fameuse « Fiorentina »). Et ce qui m’avait intrigué, c’était leurs maillots violets, que je n’avais jamais vus ailleurs. Alors j’ai fait des recherches sur Florence (mais arrêtez de croire qu’il s’agit d’une fille, c’est gênant à la fin ! Surtout dans ce contexte !). J’y ai découvert une ville marquée par l’art et l’histoire. Je rêve de ballades le long du fleuve (« l’Arno »), passant d’un pont à l’autre, flânant dans les ruelles pavées, en me prenant à espérer tomber sur un Leonard de Vinci perdu dans le temps. D’ailleurs on trouve sur Wikipedia une liste des personnages historiques de la ville, c’est assez hallucinant. Et puis Florence, c’est la capitale de la Toscane, région fascinante s’il en est.

Et vous, l’Italie, vous en avez pensé quoi ? 

D’autres villes à conseiller (quid de Naples par exemple ?)

Laissez votre avis dans les commentaires ci-dessous !