Visiter la Suède : les villes à ne pas manquer

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

La Suède est un pays pour les amoureux de la nature.

Pensez donc : 9 millions d’habitants répartis sur une superficie à peine inférieure à celle de la France, ça laisse des espaces ! En fait, Wikipédia m’a appris qu’en Suède, 1,4% du territoire est occupé par des villes. Autrement dit, 98% sont occupés par des lacs, des forêts, des montagnes, etc.

Si vous avez des boutons qui poussent dès qu’on vous parle de randonnée ou de verdure, vous avez plutôt intérêt à vous rendre ailleurs. Si en revanche vous êtes amoureux des grands espaces, si l’évocation des lacs et des sapins vous fait rêver, alors vous allez adorer ce pays.

Si vous décidez de partir en Suède prochainement, voici mes conseils pour préparer et organiser votre voyage :

Les grandes villes de Suède à visiter absolument :

Au cas où vous souhaitez visiter la Suède et voir les 1,4% de zones urbanisées, alors voici ce que vous devez savoir sur ses grandes villes.

Stockholm, capitale des canaux

Stockholm, pour vous donner un point de comparaison, c’est à peu près de la taille de Lyon, ce qui en fait la plus grande ville de Scandinavie, soit autour d’un million d’habitants répartis sur plein de petits îlots reliés par des ponts au charme variable.

La capitale suédoise est réputée pour ses canaux : on la surnomme parfois la Venise du Nord, au même titre que Bruges ou Amsterdam. Autrement dit, si vous n’aimez pas l’eau, vous allez vite vous lasser de Stockholm. Et vous auriez bien tort !

Parmi les quartiers de Stockholm à visiter, ne loupez pas Gamla Stan (« la vieille ville« ), sur l’île de Stadsholmen (« l’île de la ville« ). C’est là que vous trouverez tous les monuments, musés, bâtiments historiques, religieux et compagnie.

Si vous êtes flexibles sur vos dates de voyage et que vous utilisez un comparateur de prix avant d’acheter votre billet d’avion, vous pouvez vraiment visiter Stockholm pour des tarifs intéressants. En faisant une recherche rapide ici, je trouve des vols à moins de 50€ aller-retour. Pas mal, non ?

Quelques ressources utiles pour préparer votre séjour à Stockholm :

Les meilleurs hôtels de Stockholm sont ici, à vous de voir celui qui vous convient le mieux en fonction de la localisation, du prix et des équipements proposés. Si vous avez besoin d’une carte de la ville avant de partir, celle-là fera très bien l’affaire. Et s’il vous faut un guide, Le Routard, dispo ici, est plus fourni et plus souvent mis à jour que le Lonely Planet.

En ce qui concerne les transports en commun, vous pouvez facilement trouver vos itinéraires dans Stockholm via le site officiel du T-Bana, ici grâce à son plan interactif (c’est en anglais, par contre). Le site de l’office de tourisme de la ville se trouve ici (en français, youhou).

Voilà, je crois n’avoir rien oublié sur Stockholm. Voyons les autres villes de Suède qui méritent votre intérêt.

Göteborg, la dolce vita

La relation entre Göteborg et Stockholm, c’est un peu comme entre Paris et Marseille chez nous. A Stockholm, les gens sont (un peu plus) speed et stressés. A Göteborg, située sur la côte sud-ouest du pays, ils sont calmes, détendus et prennent le temps de vivre.

Ma relation avec Göteborg est un peu particulière car c’est clairement ma ville préférée, tout pays confondu, pour le moment [mise à jour 4 ans après l’écriture de cet article : désormais, c’est Zagreb, la capitale croate, qui rafle la mise 🙂 ].

Grande sans être immense, majestueuse sans être clinquante, élégante sans être prétentieuse, c’est le genre de ville paisible et agréable, où l’on aime sortir marcher au bord des canaux, siroter un cocktail sur Linnégatan, la plus belle rue de la ville, ou faire la fête avec les suédois dans les meilleurs bars de Göteborg.

J’ai écrit un guide complet sur Göteborg, donc je ne vais pas redire ici tout ce que j’y ai déjà écrit. Parmi les immanquables d’un séjour à Göteborg, il y a notamment son archipel, accessible en tram puis bateau navette depuis le centre. Des centaines d’îles de tailles différentes, certaines habitées, d’autres complètement sauvages. Passez en mode explorateur et profitez d’un endroit vraiment unique. Coup de coeur garanti !

Quelques ressources utiles pour préparer votre séjour à Göteborg :

Pour se rendre à Göteborg, des vols low-costs (via Ryanair) desservent l’aéroport situé sur l’île de Hisingen (on relie la ville ensuite en une heure via une navette coûtant une 15aine d’euros). Regardez ci pour trouver les meilleurs tarifs des vols.

Concernant le logement, les meilleurs hôtels de Göteborg se trouvent ici. Je vous recommande de loger à proximité du quartier de Haga, le coeur historique de la ville. Ainsi, vous n’aurez pas besoin d’utiliser les transports en commun (sauf si vous allez dans l’archipel ou au lac Delsjön, ce que je vous recommande fortement). Si vous voulez prendre le tram ou les bateaux-navette de l’archipel, c’est la compagnie Västtraffik qui gère tout ça. Leur site internet se trouve ici.

Si vous avez besoin d’un guide, il n’existe que le Petit Fûté, mais il est vraiment nul. A un tel point que je me demande si les auteurs ont vraiment mis les pieds sur place. Consultez mon guide gratuit et ultra complet ici, vous aurez toutes les infos nécessaires !

Malmö, la semi-danoise

Malmö est la capitale de la Scanie, la région la plus au sud du pays, qui jouxte le Danemark. Elle est surtout connue pour être la ville ayant vu grandir un certain Zlatan Ibrahimovic, héros national suédois (si vous ne savez pas qui c’est, je vous laisse chercher sur Google !).

Malmö est une ville cosmopolite, qui fait plus office de banlieue de Copenhague qu’autre chose.

Ce n’est clairement pas une ville indispensable à voir lors de votre séjour en Suède. Je l’ai simplement mentionné ici car si votre itinéraire vous emmène à proximité, alors passez-y pour voir Copenhague, qui vaut vraiment le coup d’oeil !

Malmö est une petite ville : en deux heures, vous en aurez vu les principales attractions (sa tour tordue et son centre piéton…). Ce que je recommande chaudement, c’est plutôt de profiter d’un passage sur place pour sauter dans un train qui vous emmène dans la capitale danoise en moins de 20 minutes (via le pont de l’Oresund). Départ le matin, retour le soir, hop le tour est joué.

A côté de Malmö se trouve également la petite ville étudiante de Lund. Un endroit très agréable. N’y allez pas exprès, mais si vous y passez, arrêtez-vous et faites un tour au moins pour voir sa cathédrale !

Ci-dessus, voici Copenhague, le seul vrai point d’intérêt… de Malmö 🙂

Que voir en Suède en dehors des villes ?

Voila pour les principales villes à ne pas manquer si vous visitez la Suède. Y’en a d’autres qui méritent le détour, mais ce sont plutôt des bourgs dont la visite se justifie davantage par les paysages somptueux que l’on y trouve à proximité. En ce qui concerne les villes, les vraies, on a fait le tour !

La région de Kiruna, en Laponie suédoise, pour les amoureux de la nature

Ok, rentrons dans les choses sérieuses à propos de la nature en Suède. Kiruna, c’est LA destination phare du nord du pays.

L’hiver, vous pourrez y skier, faire du chien de traineau, observer les aurores boréales, et plein d’autres trucs cools dans le même genre. L’été, c’est le point de départ de plein de randos qui vous emmèneront dans des endroits magnifiques, au coeur de la Laponie suédoise.

La ville de Kiruna n’a pas grand intérêt en tant que telle, c’est sa localisation qui en fait un lieu de passage obligatoire pour un séjour dans le nord de la Suède : les parcs naturels, les lacs, les montagnes, les forêts, tout ce qui entoure Kiruna est magnifique. Ne manquez pas notamment le parc naturel d’Abisko : hiver comme été, vous en prendrez plein les yeux et rentrerez avec des souvenirs incroyables.

Au niveau logistique, la Laponie suédoise est facilement accessible en avion depuis Stockholm ou Göteborg : les vols internes se posent très régulièrement sur le petit aéroport de la ville de Kiruna. Ensuite, louez une voiture sur place si vous voulez être libre de vos mouvements et aller vous perdre dans les coins vraiment reculés (c’est tout l’intérêt du truc, sinon restez dans les grandes villes : la nature y est tout aussi accessible par les transports en commun).

Bien préparer votre séjour en Laponie suédoise :

L’office de tourisme de Kiruna est ici (en anglais). Vous trouverez là une liste d’hôtels où séjourner dans la Laponie suédoise (les premiers sont situés à Kiruna, et ensuite le reste est éparpillé dans la nature autour). Notez que certains hôtels proposent aussi des activités comme le chien de traineau (l’hiver) ou du kayak, canyoning, VTT, et autres (l’été). Cela peut peser dans votre décision finale 🙂

La région d’Ystad, ville de l’inspecteur Wallander, et l’ensemble de la Scanie

A une époque, je me gavais de littérature scandinave policière. Stieg Larsson et sa trilogie Millenium est le plus connu d’entre eux, mais Henning Mankell fait partie des auteurs que j’ai dévorés également (j’ai adoré en particulier son livre ‘Les chiens de Riga‘, qui m’avait aussi donné envie de découvrir la capitale de Lettonie à l’époque). Bref, l’inspecteur Wallander est le personnage principal de beaucoup des romans de Mankell, et son commissariat de rattachement se trouve dans la petite ville d’Ystad, en Scanie, tout au sud du pays.

La Scanie est une région à part en Suède : déjà pour des raisons historiques (la Suède et le Danemark se la sont longtemps disputées), mais également au niveau linguistique (l’accent de Scanie est vraiment incompréhensible pour les gens comme moi, qui marmonnent le suédois académique de Stockholm), et enfin au niveau géographique (elle est toute plate, avec des grandes plages de sable fin et des champs de tournesols à n’en plus finir). L’été, c’est un peu l’équivalent de notre midi : c’est la région la plus chaude et la plus ensoleillée du pays (faut pas être trop regardant, ceci dit).

Un séjour en Scanie s’impose définitivement au moins pour vous immerger dans l’univers d’un des personnages fictifs suédois les plus marquants de l’histoire récente. Si vous n’êtes pas fan de romans policiers, pas d’inquiétude car il y a de quoi faire en Scanie. Parcourez ses cotes bucoliques à vélo, découvrez ses nombreux châteaux et jardins, allez voir les Ales Stones (sorte de Stone Henge local), faites du canoë sur ses nombreuses rivières, …

Bref, vous ne vous ennuierez pas en Scanie : ce coin de Suède a un vrai charme, cela devrait vous plaire !

Quelques ressources pour préparer votre séjour en Scanie :

Les meilleurs hôtels de la région sont listés iciJe vous laisse regarder les localisations en fonction de votre itinéraire (la Scanie est tout de même une assez grande région).

Si vous parlez l’anglais, je vous recommande le site de l’office de tourisme de Scanie pour préparer votre séjour et trouver l’inspiration.

Explorez la côte ouest au nord de Göteborg

Si vous passez par Göteborg lors de votre visite de la Suède, il faut absolument que vous alliez explorer les (anciens) villages de pêcheurs de la côte ouest.

Les lumières y sont magnifiques, surtout en fin de journée, quand le soleil devient rouge-orange et se couche sur la mer, offrant son meilleur profil aux photographes amateurs…

Parmi mes recommandations, le village de Marstrand vaut vraiment le déplacement, mais ce n’est pas le seul. Je vous conseille de louer une voiture pour être vraiment tranquille, longer la côte et vous arrêter quand vous en avez envie. De toute façon, de Göteborg jusqu’à Smögen c’est vraiment chouette.

J’écrirai un jour un article complet sur ce qu’il y a à voir et à faire autour de Göteborg, mais pour le moment il faudra vous contenter de ça (et c’est déjà pas mal 🙂 ).

Combien coûte un voyage en Suède :

Je préfère vous prévenir d’avance : la Suède est un pays cher. On n’atteint pas encore les sommets de sa voisine norvégienne, mais le coût de la vie est vraiment élevé.

> Le coût de l’hébergement lors d’un séjour en Suède

Ne comptez pas trouver un hébergement à moins de 40€ la nuit, même dans un dortoir 20 places de la pire auberge de jeunesse du pays. La majorité du temps, pour quelque chose de correct et de relativement proche du centre ville, comptez 70€ par nuit pour une chambre simple. C’est un peu plus cher à Stockholm, un peu moins dans le reste du pays (sauf les zones ultra touristiques comme la Scanie, dans le sud, ou la région montagnarde autour de Kiruna, dans le nord).

Bon plan du moment : voici un coupon de réduction pour votre prochain séjour en Airbnb ! Merci qui ? 🙂

> Ce que vous devez savoir sur la bouffe en Suède

Niveau bouffe, la ‘bonne’ nouvelle c’est qu’il y a peu de restaurants vraiment gastronomiques en Suède, donc vous arriverez à manger pour pas trop cher : beaucoup de fastfoods à la qualité inégale partout dans les villes. A Stockholm et à Göteborg, le choix en terme de restaurants est quand même intéressant, ne vous inquiétez pas. Mais gardez ça en tête : il n’y a pas de bonne bouffe suédoise (sauf si vous aimez les boulettes de viande ou les gâteaux à la cannelle…).

Ce que je trouve génial en Suède, c’est que tous les endroits qui servent de l’alcool ont l’obligation de servir aussi à manger (histoire d’éponger). Donc le moindre bar de quartier propose des snacks, des burgers, des tacos, des pizzas, ce genre de petits trucs. Souvent c’est assez bon et pas trop cher (il y a même parfois des happy hours avec bouffe à volonté quand on commande une pinte de bière, dans les bars étudiants des grandes villes… qu’est-ce qu’ils ne feraient pas pour attirer de la clientèle !).

> Les transports en Suède

Si vous espérez venir en voiture en Suède, alors je vous déconseille vraiment de vous rendre dans les villes. C’est l’horreur. Vous voyez ce que Anne Hidalgo fait à Paris ? Hé bien imaginez pareil mais partout dans toutes les villes de Suède. Un cauchemar pour les automobilistes. Donc clairement, soit vous venez pour voir des villes et dans ce cas vous venez en avion, soit vous venez en voiture mais vous restez dans la nature.

Dans tous les cas, sachez que les transports en commun sont tout de même bien foutus en Suède. Beaucoup de bus et de trains entre les villes, même si tout est cher. Göteborg et Stockholm sont reliées par une sorte de TGV, ce qui vous permet de visiter les 2 villes même sur un court séjour (à condition d’avoir le budget car ce n’est pas donné, regardez les tarifs ici). Si vous devez vous déplacer en train en Suède, voici le site officiel (l’équivalent local de notre SNCF) où acheter vos tickets.

Dans les villes, pas de soucis non plus : Göteborg a un gros réseau de tram et de bateau, idem pour Stockholm (le métro est à prendre au moins une fois à Stockholm, vous comprendrez pourquoi quand vous y serez).

Profitez bien de votre séjour en Suède !

Si toi aussi tu ne savais pas qui était Zlatan Ibrahimovic avant de lire cet article, alors clique sur « J’aime » et partage sur Facebook ! Zlatan te le rendra !