Voyage au Canada : je tords le cou à 5 idées reçues

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

cliché-canadienMontréal, Québec, Vancouver, et Toronto sont des noms qui vous font rêver ? Vous avez une envie folle de découvrir le Canada ? Dans cet article j’ai décidé de tordre le cou à quelques idées reçues sur le voyage au Canada afin de vous aider à mieux préparer votre voyage.

Voici ce que j’entends souvent à propos du Canada :

1. Il faut impérativement louer une voiture pour visiter le Canada :

FAUX … mais c’est plus simple

Il existe des solutions alternatives : le covoiturage, le stop (ou ‘pouce’ comme ils disent ici), ou l’avion pour les grandes distances. Le train est plus lent mais permet de voir du paysage. Inconvénient : on ne peut pas s’y arrêter comme on voudrait pour profiter pleinement, prendre des photos, etc.

Ceci dit, si on est passionné de nature et qu’on veut sortir des villes et villages, il est évidemment préférable d’avoir une voiture à disposition pour être à 100% libre de ses mouvements.

Conclusion : il est possible de visiter le Canada sans louer de voiture, en se débrouillant façon système D. C’est ce que j’ai fait, mais je dois vous avouer que ça aurait été plus pratique et moins contraignant si j’avais pu louer un char une fois sur place (oui, nos copains québécois disent ‘char’).

conduire-au-canada

 

Conduire au Canada, c’est aussi s’adapter au code de la route local…

2. On peut visiter tout le pays en un seul voyage :

FAUX.

Enfin, ça dépend de la durée de votre voyage, hein. Si vous partez pour 2 ans, ça devrait le faire (et encore).

Mais vu la taille du pays et en prenant en compte qu’en général on obtient rarement davantage que 5 semaines de congés payés, ça m’étonnerait que vous ayez le temps de voir tout le Canada sur un seul voyage. Rien que le Québec couvre 8 fois la superficie de la France, alors vous imaginez…

Je vous recommande plutôt de sélectionner une région et de la découvrir à fond. C’est ce que j’ai fait lors de mon voyage en me concentrant sur la Gaspésie (et encore, je n’ai pas eu le temps de tout voir, loin de là). J’ai pris mon temps en me baladant le long du fleuve Saint Laurent, pour découvrir les petits villages, rencontrer les locaux, bref pour profiter.

Certains voyagistes comme Vacances Transat proposent des tours dédiés à la découverte d’une région du Canada. Si vous ne vous sentez pas trop à l’aise à l’idée de louer une voiture et découvrir par vous-même sans trop savoir où vous allez, c’est un bon compromis entre aventure et tourisme.

3. L’été est la meilleure saison pour partir au Canada :

FAUX.

Evidemment, vous aurez peu de chance d’être déçu si vous décidez de partir au Canada en plein été. Il fera beau et chaud, les gens seront détendus (mais ils le sont toujours), et vous passerez un séjour fort agréable.

Ceci dit, si vous comptez sortir des villes et découvrir la nature canadienne (ce qui est quand même le plus intéressant), alors je vous recommande plutôt de partir à l’automne, pendant la saison des couleurs.

canada-couleurs

Avant de perdre leurs feuilles, les arbres se colorent de rouge, jaune, orange, et c’est absolument magnifique. La saison des couleurs commence entre mi-septembre et mi-octobre et dure une quinzaine de jours, bien que cela varie d’une année sur l’autre. Il vous faudra avoir un peu de chance si vous partez pour une période assez courte (2 semaines ou moins), pour tomber pile dans les couleurs. Mais dans tous les cas, l’automne canadien devrait vous ravir autant qu’il m’a séduit.

4. Tous les canadiens parlent français :

FAUX.

Beaucoup de touristes hexagonaux sont persuadés que comme le français est langue officielle, tout le monde parle français. En réalité, le français n’est parlé qu’au Québec. A Toronto, Vancouver, Ottawa ou ailleurs, vous devrez vous débrouiller avec la langue de David Beckham.

Et même au Québec, malgré la fameuse loi 101, le français commence à perdre de sa superbe dans certains quartiers de Montréal. De bonnes notions d’anglais sont donc recommandées avant de vous embarquer dans un voyage au Canada.

5. Le coût de la vie au Canada est exorbitant :

FAUX.

Grosso modo, le coût de la vie au Canada est similaire à celui de la France. Dans les grandes villes, le coût de la vie est comparable à nos grandes villes françaises, et sinon ça reste abordable pour un portefeuille français ou belge.

Bon, évidemment, n’espérez pas trouver du camembert à 1,70€ la boîte hein. Il faudra s’adapter à la nourriture locale, manger de la poutine et du pâté chinois (qui est bien un plat québécois, contrairement à ce que son nom indique), si vous voulez rester dans une gamme de prix comparable à la nôtre.

D’autres idées reçues ?

J’ai mis ici les réflexions que j’ai entendues plusieurs fois à propos du Canada. Si jamais vous avez d’autres idées, envoyez les moi et je les rajouterai à l’article !

Et sinon je vous souhaite à tous un excellent voyage au pays du sirop d’érable !