Voyage en couple : pièges, dangers et conseils [dossier complet]

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous avez prévu de partir en voyage avec votre copain ou votre copine ? Vous avez choisi une destination qui vous fait rêver tous les deux, et vous trépignez d’impatience en attendant le départ ? Vous vous imaginez déjà marcher main dans la main en découvrant les plus belles villes d’Europe, et du monde entier ? Voyager en couple vous fait peut-être rêver (et vous avez bien raison, c’est une expérience formidable !), mais il y a de nombreux pièges à éviter si vous ne voulez pas que cette expérience tourne au drame. Je vais vous expliquer pourquoi dans les lignes qui suivent, et vous partager les meilleurs conseils pour réussir votre voyage à deux.

Pour préparer cet article, j’ai fait appel aux meilleurs spécialistes des relations amoureuses dont vous retrouverez les conseils avisés au fur et à mesure des paragraphes. Mais commençons ce dossier par du positif : découvrons pourquoi il est primordial de voyager régulièrement à deux, pour l’équilibre de votre couple.

Voyager en couple : les avantages et les bienfaits

voyage-en-couple-1

Si vous hésitez encore à partir à deux, vous allez découvrir ci-dessous les raisons qui vont faire pencher la balance vers l’achat d’un billet d’avion illico-presto. Car le voyage va apporter énormément de choses positives à votre couple. Que vous soyez ensemble depuis longtemps ou que votre histoire débute seulement, voyager en couple possède de nombreux bienfaits. Les voici.

> Sortir de la routine

Au bout d’un certain temps en couple, une routine s’installe. C’est encore plus vrai si vous vivez ensemble : pas toujours facile de vivre une aventure au quotidien quand les journées se ressemblent. Pour les couples de longue date qui lisent cet article, petite piqure de rappel : voyager en couple est certainement la meilleure façon de sortir de votre routine commune, en faisant un grand pas hors de votre zone de confort de couple, et ainsi remettre de l’aventure, de l’action, dans votre relation.

Si votre histoire est jeune, voyager à deux est aussi l’occasion de… :

> Vous créer des souvenirs à deux

Les voyages marquent les esprits. Le premier vrai voyage que j’ai fait avec ma chérie, je le garde en mémoire comme un souvenir absolument magique.

D’ailleurs on l’évoque ensemble encore régulièrement, dès qu’on vit un moment qui nous fait remonter des souvenirs. Pas plus tard que ce midi, au restaurant, nous avons commandé des soupes. Et la première chose que ma chérie m’a fait remarquer c’est : « ça me rappelle les soupes délicieuses que l’on buvait en Roumanie pour survivre au froid« . C’est donc aussi simple que ça : plus vous voyagerez à deux, et plus vous vous créerez des souvenirs en commun.

Et s’il y a bien un ingrédient magique pour souder un couple, c’est celui-ci !

> Renforcer les liens qui vous unissent

En voyage, il y a des bonnes choses (c’est la majorité), mais il y a aussi des galères (et parfois pas des moindres !). Et c’est dans ce genre de situation qu’un couple se renforce : en faisant face ensemble à l’adversité.

Je me rappelle de la situation complètement dingue dans laquelle on s’est retrouvé, à Bucarest, quand notre réservation Airbnb nous a planté en dernière minute et qu’on se retrouvait sans logement, à 19H, dans une ville que l’on ne connaissait pas, par -15 degrés, en plein hiver roumain. On a fait face ensemble, et cette difficulté nous a rendu plus fort en tant que couple. C’était aussi l’occasion de se prouver l’un à l’autre qu’on allait pas se laisser tomber à la première occasion, que l’on pouvait compter l’un sur l’autre pour se sortir d’une situation délicate.

Voyager à deux permet, à mon sens, d’accentuer le côté « il y a nous, et il y a les autres« . Et donc de renforcer et solidifier la petite bulle dans laquelle on évolue.

> Apprendre à vous connaître vraiment sur le bout des doigts

Quand on passe ses journées ensemble, du matin au soir et du soir au matin, on finit par tout savoir de l’autre. Enfin, dans une certaine limite : tant qu’on reste dans un environnement familier, que les événements du quotidien sont cadrés et, d’une certaine façon, conventionnels, on ne sait pas vraiment comment l’autre peut réagir face à de vrais difficultés comme celles rencontrées en voyage.

Partir à deux est donc l’occasion d’apprendre à vraiment connaître l’autre. Parce que vous verrez votre petit copain ou petite copine dans des moments vraiment difficiles. Vous le verrez heureux bien sûr (ça sera le cas le plus souvent), mais parfois vous le verrez dans la galère.

Par exemple quand il devra faire face aux arnaques et aux emmerdes en tout genre dont les touristes font l’objet de part le monde. Ou quand vous le verrez fatigué après avoir passé une nuit dans un bus chaotique, en colère après s’être fait tirer son portefeuille, ou agacé par l’incompréhension des serveurs d’un restaurant qui lui amènent le mauvais plat pour la énième fois du voyage. La liste est loin d’être exhaustive : les emmerdes sont potentiellement illimitées. Et, comme en voyage les émotions sont exacerbées, c’est comme ça que vous apprendrez à vous connaître vraiment sur le bout des doigts.

Il y a bien sûr d’autres raisons et d’autres conséquences positives au fait de voyager en couple. Mais plutôt que de vous préparer au monde des bisounours, je préfère attirer votre attention sur les embûches et les dangers du voyage en couple. Il est préférable d’y être préparé, même si vous pensez votre duo ultra-solide et que vous imaginez que ce genre de situation ne concerne que les autres. Bref, si vous prévoyez de partir à deux, ne manquez pas les lignes ci-dessous !

Le voyage en couple : un chemin semé d’embuches

Si vous êtes déjà parti seul en voyage, vous le savez : sur la route, tout se vit plus intensément. Les bonnes nouvelles nous mettent en joie, et les mauvaises nous plombent le moral.

Je le disais quelques lignes plus haut : les émotions sont exacerbées. Les contrariétés, les difficultés du quotidien sont amplifiées parce qu’on est dans un environnement nouveau, sans nos repères habituels, hors de notre zone de confort. On est moins serein quand il s’agit d’y réagir, car on n’a pas nos réflexes habituels, conditionnés par des années de vie dans un cadre rassurant.

Quand quelque chose se passe mal (ce qui finit toujours par arriver en voyage), il est facile de s’emporter, de devenir irritable, ou même de rejeter la faute sur l’autre, et ainsi créer des tensions dans le couple, ce qui n’arriverait pas dans un environnement familier.

Le côté « être ensemble 24 heures sur 24 » fait aussi qu’il est impossible de porter un masque pendant un voyage en couple, qui agit alors comme un véritable révélateur de personnalité. De la même manière qu’emménager ensemble peut vous faire découvrir des traits de personnalité ou fait apparaître des comportements chez votre conjoint dont vous n’aviez pas connaissance (« apparaître » n’étant pas le terme exact : les comportements étaient déjà là, vous ne les voyiez juste pas…), le voyage, avec la promiscuité permanente induite, peut mettre au jour des traits de caractère chez votre amoureux/se qui vous étaient inconnus jusqu’alors.

C’est d’autant plus valable si votre couple est encore jeune, disons moins de deux ans. Car vous n’avez probablement pas encore été confrontés à toutes les difficultés que la vie peut mettre sur votre chemin, et donc à toutes les réactions possibles.

En voyage, dès qu’il arrive une petite difficulté, celle-ci a davantage d’impact parce qu’elle interfère directement sur votre quotidien. Si on n’est pas préparé, ces petites difficultés et les réactions induites vont peser sur votre couple, le fragiliser. Et les conséquences peuvent être terribles : je ne compte plus le nombre de couples qui ont explosé en vol après être parti pour un tour du monde à deux, ou pour un simple voyage de quelques semaines.

Afin de vous éviter de connaître le même sort, voici ci-dessous les meilleurs conseils pour réussir votre voyage en amoureux !

Les principales causes de tensions lors d’un voyage en couple :

voyager-en-couple-1

Si les voyages ne rencontraient pas de difficulté, cela ne serait pas vraiment des voyages : on appellerait ça des vacances !

Dans les lignes qui suivent, j’ai développé les principales difficultés auxquelles vous allez devoir faire face lors de votre périple à deux. Toutes ne se présenteront pas à vous, mais j’ai souhaité être le plus exhaustif possible afin de vous faire vous poser les bonnes questions, de vous préparer au « pire », et surtout éviter d’être pris par surprise si l’une de ces situations venait à se présenter.

> L’objectif du voyage

C’est le premier point qui peut provoquer des frictions entre vous, mais généralement cela ne posera pas de problème dans la mesure où c’est souvent la première chose dont vous allez parler au moment de l’organisation du voyage.

Posez-vous cette simple question : quel est l’objectif de votre voyage ? Est-ce que vous voulez vous reposer, partir en mode « farniente », ou partir à l’aventure, à la découverte du monde ? Est-ce que vous partez pour faire la fête, pour rencontrer des gens, ou pour vous retrouver tous les deux, dans une petite bulle ? Est-ce que vous partez pour un voyage itinérant, en mode roadtrip, ou est-ce que vous partez pour découvrir un seul et même endroit ?

Il est important de se poser ces questions pour être certain que, une fois sur place, vous ne serez pas en décalage sur les attentes. Cela serait tellement dommage de vous rendre compte une fois sur place que l’un souhaite passer ses journées sur la plage alors que l’autre rêve de barouder, sac sur le dos, dans des chemins de randonnée. Faites clairement le point avant de partir, cela vous évitera des surprises.

Le conseil du coach

Par Marie-France Archibald

Retrouvez ses conseils sur son site : CoachSeduction

Il est important de se faire une petite réunion avant de booker une date de départ pour s’assurer d’être vraiment d’accord tous les deux sur l’itinéraire et/ou les activités à faire en voyage.

> La façon de voyager

Dans la continuité du point précédent, il est important de savoir quelle est votre façon de voyager, et quelle est celle de votre partenaire.

Cette question est plus pernicieuse que la précédente, car autant il est facile de mettre le doigt sur une envie (de « vacances », de « farniente », de « découverte », de « fiesta », …), autant il est difficile d’avoir suffisamment de recul sur soi-même pour savoir quel type de voyageur on est, et quelle est notre façon de voyager.

Si vous décidez de partir en backpacker, assurez-vous d’être d’accord sur le rythme de votre voyage et sur votre façon de vivre celui-ci. Comptez-vous changer de lieux tous les deux-trois jours ? Ou rester au même endroit une quinzaine de jours afin de bien découvrir les lieux avant de bouger ? Êtes-vous tous les deux sur la même longueur d’onde, c’est à dire en mode backpack plus ou moins à l’arrache, prêts à dormir en auberge de jeunesse ou Couchsurfing, ou bien en mode valise à roulettes et chambres d’hôtels ? Assurez-vous de voir les choses de la même manière afin d’éviter des déconvenues une fois en route !

> L’organisation de vos journées

voyage-en-amoureux-1

Poussons le bouchon un peu plus loin avec ce qui posera forcément le plus de problème une fois en route : l’organisation de vos journées.

Cela commence par exemple par savoir à quelle heure vous comptez vous lever. Perso, je suis un gros dormeur et il est impensable pour moi de prévoir une grosse activité le matin, j’ai besoin d’un réveil en douceur. Je pourrais m’accommoder d’un réveil ultra-matinal une fois ou deux, mais si c’est systématique au cours du voyage, ça finira par me poser problème (fatigue, irritabilité, …).

Assurez-vous donc d’être d’accord sur le rythme de vos journées, au moins dans les grandes lignes. Souhaitez-vous parcourir tous les musées de la ville au pas de course, guide du Routard à la main ? Ou préférez-vous prendre votre temps en esquivant les spots les plus touristiques ? Posez-vous ces questions (et posez-les à votre partenaire !), cela vous permettra notamment de gagner du temps une fois sur place en n’ayant pas à batailler et argumenter pour le programme de la journée.

Mettez-vous d’accord une fois pour toutes, en étant le plus transparent possible sur votre façon de faire (ne faites pas croire que vous êtes prêt à la suivre dans ses randos à 8H du matin si vous savez que vous ne tiendrez pas le coup, par exemple, et cherchez d’ores et déjà un compromis qui satisfasse tout le monde).

Le conseil du coach

par Alexandre Cormont, expert en relations amoureuses

Retrouvez ses conseils sur son site : Alexandre Cormont

« Pour qu’un voyage en amoureux se déroule parfaitement, il ne faut pas hésiter à le préparer tout en laissant des « plages horaires libres » afin de ne pas rentrer dans un cadre trop stricte. Les problèmes lors d’un voyage en amoureux viennent souvent d’un stress inconscient que l’on s’impose alors que le but est de passer un bon moment.

Alors le meilleur conseil que je puisse donner aujourd’hui serait de toujours se laisser porter par l’énergie positive des vacances, de ne pas se mettre trop de pression mais de prévoir des sorties, excursions, visites pour s’émerveiller ensemble. De la même manière que lors du quotidien, laissez les broutilles et petites disputes de côté.

Le voyage doit vous aider à vivre des émotions fortes qui renforcent votre couple. »

 

> Le budget et la répartition des dépenses

Parlons argent. Parce que si vous n’êtes pas sur la même longueur à ce niveau-là, ça va poser de gros soucis très rapidement.

Clairement, pour le budget, vous devez avoir à peu près le même. Sinon ça va partir en couilles : l’un voudra faire des activités mais sera frustré car l’autre ne pourra pas suivre. Ou alors il sera obligé de dépenser systématiquement plus pour lui payer ses activités, et de là naîtra probablement une forme de rancœur ou de sentiment négatif.

L’idéal pour le budget c’est évidemment de payer chacun à peu près la même chose, en divisant par deux toutes les dépenses qui relèvent du couple (hébergement, restaurant, …) sans compter au centime près (en gros, si l’un prend un plat un peu plus cher au restaurant, ne faites pas les radins, divisez le tout par deux… Mais faites le à chaque fois : cela s’équilibrera – ou alors invitez-vous à tour de rôle).

En revanche, pour les dépenses personnelles (les achats de souvenirs par exemple), chacun garde son portefeuille et gère son argent comme il le souhaite.

Si vous savez que vous n’aurez pas le même budget, alors assurez-vous d’être prêt à vous adapter. Soit en tapant un peu dans vos économies pour vous aligner sur les dépenses de l’autre, soit en réduisant vos attentes (et donc vos dépenses) pour vous adapter à son budget. Ce qui m’amène au point suivant.

Le conseil du coach

Par Sélim, coach en développement personnel et séduction

Retrouvez tous ses conseils sur son site : Art de Séduire

Pour réussir votre voyage en amoureux, je tiens à rappeler l’importance de la communication AVANT le voyage !

En effet, une fois qu’on a le nez dans le guidon, on file, on visite, on dîne, on découvre, mais on se rend vite compte qu’on a des biorythmes différents ! Les vieux couples savent déjà ça, mais pour les jeunes amoureux, c’est toujours déconcertant de se rendre compte que l’autre voyage uniquement à coup de recommandations du Routard, du Lonely Planet ou de TripAdvisor, alors que soi-même on préfère se perdre dans les rues de la ville et se laisser surprendre !

Je tiens à rappeler l’importance de la signification du voyage pour chacun : avez-vous décidé de vous envoler pour découvrir, pour passer du temps avec l’autre, pour ramener un album photo incroyable, pour passer la matinée à traiter vos mails et l’après-midi à bouger ?

Airbnb, Couchsurfing, hôtel moyen ou resort de luxe ? N’oubliez pas d’aborder la notion du confort avec votre partenaire : j’ai certains amis qui vivent dans le luxe en France, mais adorent dormir à même le sol pendant leurs escapades, là où d’autres ne jurent que par les 5 étoiles ! Il serait dommage de se disputer sur ce sujet !

Dernier point, et non des moindres : des vacances en amoureux réussies, ça passe par une vraie conversation sur le budget. Qui paie quoi, combien êtes-vous prêts à dépenser pour telle ou telle expérience ? Afin d’éviter les déceptions, discutez de tous ces sujets avant vos vacances en amoureux !

> Le niveau de confort attendu

Voilà, vous devez être d’accord sur le niveau de confort que vous attendez de votre voyage. Parce que tout découle de là : si l’un souhaite dormir en Couchsurfing pour ne rien dépenser tandis que l’autre ne rêve que de s’endormir dans les draps de soie d’un hôtel 4 étoiles, vous allez avoir un gros problème.

Outre le fait que vous avez déjà un décalage sur vos attentes de voyage (avec le risque de tension entre vous que cela induit), si vous en avez sur le niveau de confort attendu, vous en aurez sur le budget et sur tout le reste.

Sachez qu’il est plus facile de s’adapter par le haut que par le bas. Autrement dit, si vous voyagez avec quelqu’un d’exigeant au niveau du confort, il sera plus simple pour vous de vous mettre à son niveau, que de lui demander de descendre s’aligner sur le vôtre. C’est facile… à condition d’avoir le budget pour (cf point précédent). D’où une négociation qui doit impérativement avoir lieu avant le départ.

> La répartition des tâches

Le voyage, ce n’est pas que l’exploration de paysages magnifiques ou la visite de villes historiques. C’est aussi beaucoup de trucs basiques et parfois chiants, comme ce que l’on peut avoir à la maison : faire les courses, la vaisselle, prendre les transports, organiser et préparer la suite du périple, …

Il est primordial de se répartir ces tâches pas très marrantes de façon à éviter les risques de tension. De même, pour tout ce qui va concerner le rapport aux autres durant le voyage (aller négocier un achat ou une nuit dans une guesthouse par exemple), attention à ne pas toujours envoyer le même d’entre vous au casse-pipe, cela peut vite être pesant.

> Les tentations et la jalousie

voyager-en-couple-2

Qui dit voyage, dit rencontres. Et qui dit rencontres, dit tentations. Soit parce que vous allez faire la connaissance de plein de beaux jeunes gens, aventuriers comme vous, que vous allez faire la fête, boire un peu, et que des idées vont germer dans les esprits des uns ou des autres. Soit parce que vous allez attirer des curieux parmi les locaux que vous rencontrerez. Oui, pour eux, un petit français ou une petite française, c’est exotique, et ça fait toujours son petit effet (pour le moment les français et les françaises ont la cote à l’étranger !).

Voyager en couple, c’est donc accepter que son conjoint sera fréquemment en contact avec des personnes qui pourront lui montrer une certaine forme d’intérêt.

Attention donc, d’un côté à ne pas céder à la tentation (ni même de rentrer dans un quelconque jeu de séduction au risque de provoquer une crise de couple à un moment délicat – je rappelle qu’en voyage la promiscuité fait qu’il est difficile d’échapper aux disputes quand elles pointent le bout de leur nez). Attention aussi, dans l’autre sens, à ne pas tomber dans l’excès de jalousie et empêcher votre chéri(e) de profiter des rencontres que vous êtes en train de faire. Ce n’est pas parce que monsieur parle à cette grande italienne, ou mademoiselle à ce beau scandinave, qu’il faut tout de suite partir en furie. Faites-vous confiance et faites confiance à l’autre.

La meilleure façon d’éviter de provoquer la tentation ou des crises de jalousie, c’est d’esquiver les lieux où les jeux de séduction et le flirt sont poussés à leur paroxysme. Je pense par exemple aux Full Moon Party, en Thaïlande, mais ce ne sont pas les seuls (vous les reconnaîtrez vite).

> Les petites attitudes agaçantes de l’autre

L’avant-dernière chose qui peut provoquer des tensions au sein de votre couple pendant votre voyage, ce sont les petits agacements du quotidien.

La proximité constante, le peu d’espace personnel que vous aurez, fait qu’il est facile d’exaspérer l’autre par des petites attitudes qui n’ont l’air de rien, mais qui peuvent porter sur les nerfs de l’autre avec l’accumulation.

Soyez attentif à vos émotions, et dès que vous sentez du négatif, de l’agacement, essayez de voir d’où cela provient. S’il en est responsable, faites-en immédiatement part à votre partenaire afin de lui permettre de modifier son comportement (mettez les formes, hein). Plus vous communiquerez, plus vous corrigerez vos petits défauts (et ferez corriger ceux de l’autre), et plus votre voyage en amoureux se passera bien.

Le conseil du coach

Par Lucie Mariotti, love coach à Paris

Retrouvez ses conseils sur son site Love is in Paris

Partir à deux, que vous vous connaissiez depuis un jour, un an ou un siècle (on peut rêver) est toujours une bonne idée, tant que vous connaissez vos limites, celles de l’autre, et vos attentes mutuelles.

Voyager en couple c’est multiplier par dix les effets liés à un emménagement à deux : plus de câlins, plus de romance, plus de plaisir … Mais aussi parfois, plus de galères, plus de désaccords, plus de disputes. Et là, encore une fois, tout est disproportionné, parce qu’une dispute dans votre ville c’est « facile », vous pouvez sans risque claquer la porte ! Mais dans un pays étranger …

Bref, mon conseil : avant le départ, faite un pacte. Quelle que soit la gravité de la dispute, du désaccord ou autre, vous repartirez ensemble et ne vous laisserez pas tomber ! En revanche, une fois les portes de l’avion passées, vous êtes libres 🙂

Ben oui, j’aurais pu parler de sea, sex and sun, mais je me sacrifie, et je vous parle d’une réalité 🙂 Bon voyage !

> Les petits enquiquinements du quotidien

Sortons du couple stricto sensu. Les petites emmerdes du quotidien, en provenance extérieure à votre couple, peuvent tout autant peser sur votre moral à tous les deux. Gardez en tête que quand on est loin, chaque émotion, chaque ressenti peut être terriblement amplifié. En voyage, la moindre petite chose peut prendre des proportions énormes alors que dans un contexte familier (= à la maison), c’est un problème qui n’aurait pas eu autant d’importance.

En France, vous avez vos amis, vos proches. Et en cas de tension, d’énervement, vous pouvez sortir vous vider la tête avec vos potes et prendre du recul facilement sur une situation désagréable. En voyage, à deux, c’est quelque chose de beaucoup plus difficile à faire. Il n’y a pas autant de moyens d’évacuer les petites tensions du quotidien. A défaut de pouvoir peser sur les événements extérieurs, vous devez en tout cas faire en sorte d’éviter d’en provoquer.

Le conseil du coach

Par Sandrino, love coach

Retrouvez ses conseils sur son site Réussir ses relations

Je résumerai mes conseils en deux mots : amour et respect.

En voyage ou à la maison, ces deux composantes doivent être présentes. Et si ces composantes manquent au couple dans leur quotidien, ils connaîtront des difficultés lorsqu’ils voyageront. Et plus la durée du voyage sera longue, plus les difficultés s’amplifieront.

Les deux partenaires doivent respecter leurs envies personnelles et donc choisir des activités et des lieux à visiter qui leurs conviennent à chacun. Si un des deux partenaires ne veut pas faire une activité, il doit laisser l’autre la faire si cela lui fait plaisir. C’est à dire qu’il ne faut pas étouffer son partenaire et le laisser vivre son expérience.

Et plus la durée du voyage est longue, plus il faut laisser de l’espace à son partenaire. Quand on part un week-end en amoureux, on peut se permettre de rester H24 ensemble mais il est néfaste pour le couple de rester collés l’un à l’autre sur plusieurs mois.

Le couple peut très bien passer plusieurs semaines collés l’un à l’autre s’ils s’aiment. Mais voyager, c’est aussi l’opportunité de faire des rencontres enrichissantes, de créer des amitiés et de vivre des aventures incroyables. Donc je conseillerai aux couples de ne pas s’enfermer sur eux et de s’ouvrir aux autres.

Au final, je dirai qu’il faut que l’amour et le respect soient présents dans le couple pour partir en voyage sur une longue durée (plusieurs mois). Car si amour et respect ne sont pas présents, les deux partenaires, au lieu de profiter du plaisir du voyage, passeront leurs temps à se disputer. Et ça, ils n’avaient pas besoin de partir à l’autre bout du monde pour le faire…

PS : l’amour et la jalousie ne sont pas compatibles bien entendu…

Maintenant que vous connaissez les pièges et les situations « à risque » pour votre couple, voici ci-dessous les meilleurs conseils pour réussir votre voyage en amoureux.

10 conseils pour réussir votre voyage en couple :

Si vous voulez réussir votre voyage en couple et éviter de transformer un rêve en cauchemar, voici les conseils les plus importants pour faire en sorte que votre voyage se passe au mieux. Évidemment, chacun de ces points est à pondérer en fonction de votre équilibre de couple, de vos besoins, et de votre façon de fonctionner. Go !

voyager-a-deux

1. Conservez des moments à deux :

Pendant votre voyage, vous serez constamment pris dans l’enthousiasme de la découverte. Vous serez tourné vers l’extérieur, vers le pays que vous traversez, les villes que vous explorez, les gens que vous rencontrez. Il est facile, en voyage, d’oublier de prendre du temps pour son couple.

L’un des conseils les plus important quand vous partez à deux, et c’est d’autant plus valable si votre voyage est long, c’est de vous réserver des plages horaires rien que pour vous deux, en dehors du contexte « voyage ».

Bloquez un moment pour vous faire un bon restaurant en amoureux, et pas juste un bouiboui en speed histoire de se sustenter. Dénichez un endroit romantique. Pareil pour boire un verre. Et lors de ces moments, changez de sujet de conversation : ne parlez pas de votre prochaine étape, de quel logement vous allez réserver, ou je ne sais quoi. Parlez de chacun de vous, de sujets et d’autres, mais pas du voyage. Passez un moment comme vous en passez quand vous êtes en France. Ce qui m’amène au point suivant.

2. Continuez de vous séduire

Ok, je vous l’accorde : on est moins sexy avec un sac sur le dos et des grosses chaussures de randonnées. Mais ça n’empêche : lors de votre voyage, il est important de continuer de vous séduire. Prenez le temps d’emmener l’autre au resto ou au spa, ou pour faire quelque chose d’agréable qui ne soit pas connoté « voyage », mais plus « couple ».

Faites vous des surprises de temps en temps, des petits cadeaux. Préparez le petit déjeuner pour l’autre pendant qu’il dort encore. Habillez-vous bien, prenez soin de vous et de votre corps, séduisez-vous, et surtout faites l’amour. S’il y a bien quelque chose qui permet de cimenter un couple, c’est cela ! Votre voyage n’en sera que plus intense !

Le conseil du coach

Par Jack, coach en séduction

Retrouvez ses conseils sur son site : Séduction Efficace

« Pour faire vivre des émotions positives à votre partenaire, faites par vous-même une petite recherche des lieux insolites de votre destination qu’il est intéressant ou agréable de visiter et emmenez-y votre amoureux/se (ça peut être des bains/spas, un restaurant, un point de vue, etc…). Faites-lui cette petite surprise lors de votre voyage. Vous provoquerez ainsi une montée d’émotions positives chez votre partenaire, et il ou elle vous le rendra bien 😉 »

3. Prenez du temps pour vous personnellement

J’imagine qu’en France, avant votre départ, vous ne passiez pas 100% du temps avec votre partenaire, n’est-ce pas ? Vous alliez au travail, vous sortiez avec vos amis, vous faisiez du sport, et certainement d’autres activités.

En voyage, pour éviter de vous étouffer et de finir par faire un rejet de l’autre, il est primordial de prendre du temps pour vous, personnellement, sans l’autre. De continuer d’exister en dehors de votre couple, même si celui-ci représente tout ce que vous avez une fois en voyage.

Concrètement, si l’un de vous veut aller quelque part alors que l’autre ne veut pas, ne vous forcez pas à faire un sacrifice. Partez chacun de votre côté, faites vos petites activités dans votre coin, et retrouvez-vous le soir ! Vous serez heureux de vous raconter ce que vous avez fait, et personne ne sera frustré. Au contraire : cela agira comme une bouffée d’oxygène. Faites ça régulièrement, et vous verrez que votre couple ne s’en portera que mieux.

4. Crevez tous les abcès en communiquant

Voici le conseil le plus important pour votre voyage en couple (qui est valable hors voyage d’ailleurs). Si vous ne devez en retenir qu’un, c’est celui-ci : com-mu-ni-quez !

Vous devez crever le moindre abcès dès qu’il se présente. Sinon il va grossir et vous péter à la tronche, et la dispute alors sera disproportionnée et aura des conséquences bien pires que si vous aviez exprimé clairement et calmement vos émotions au moment où les choses se sont produites.

En clair, soyez aussi transparent que possible vis à vis de l’autre sur vos émotions et vos besoins. L’autre n’est pas dans votre tête. Et même s’il vous connait bien dans la vie « normale », hors voyage, il est évident qu’il ne peut pas ressentir toutes les émotions qui vous traversent une fois en route, tant celles-ci sont différentes, variables.

Dites-vous les choses et vous décuplez la force de votre couple. Si vous gardez les émotions à l’intérieur de vous, vous allez nourrir du ressentiment et vous creusez petit à petit la tombe de votre relation. J’exagère ? Pas si sûr !

5. Soyez à l’écoute de l’autre (et de ses besoins)

Le problème de la communication, c’est qu’il n’est pas toujours facile d’exprimer ses besoins, et encore moins de les faire comprendre à l’autre. Entre ce que l’on ressent au fond de nous, les mots que l’on prononce et ceux que l’autre entend, l’information se transforme. Ce qui peut provoquer des incompréhensions : l’un envoie un message sous-entendu que l’autre ne comprend pas. Celui-ci ne modifie pas son comportement, et quelques jours plus tard, il subit les reproches du premier. Cela ne serait pas arrivé si la communication avait été claire dès le départ.

Soyez à l’écoute des dits et des non-dits de votre partenaire, anticipez ses besoins et corrigez le tir s’il le faut. L’autre fera pareil pour vous, et tout se passera bien.

Le conseil du coach :

par Guillaume, expert en relations à distance

Retrouvez ses conseils sur son site : Amour à distance

« Pour moi le meilleur conseil pour réussir un voyage en amoureux c’est de rester à l’écoute des désirs et envies de chacun. Un voyage est un acte fort pour une relation amoureuse et dont vous reparlerez encore pendant des mois, voire des années, si vous faîtes l’effort de façonner VOS souvenirs de couple au fil de celui-ci. Il n’y a rien de pire que de visiter un lieu, une ville ou un pays et d’avoir le sentiment d’être passé à côté de quelque chose.

Suivez votre instinct et celui de votre partenaire, plutôt que de vous embarquer dans des attractions touristiques (ou non) qui ne vous ressemblent pas. Après tout, si vous voyagez ensemble c’est pour vous forger des souvenirs impérissables et passer de bons moments à deux, et non pour pouvoir rayer des éléments d’une Bucket List qui n’est pas la vôtre.

Soyez à l’écoute de votre couple et profitez !« 

6. Ne vous recroquevillez pas sur votre couple

Quand vous êtes en France, dans votre environnement, vous voyez régulièrement des amis ? Vous faites des sorties avec d’autres couples ? Vous avez de la famille qui passe vous rendre visite à la maison ? Alors faites pareil une fois en route !

Il est primordial pour votre couple de continuer à rencontrer du monde pendant le voyage, de sortir de votre bulle.

D’une part parce que les rencontres font partie intégrante d’un voyage et vous serez heureux de vous faire des copains venant des quatre coins du globe, et d’autre part cela va permettre de redonner du souffle à votre couple en intégrant des tierces personnes dans vos conversations, dans votre quotidien. Cela vous donnera des sujets de conversation par la suite (« tu te rappelles du couple d’américains qu’on a rencontré à Bangkok ? Blablabla ! »), des souvenirs communs, et vous prendrez d’autant plus de plaisir à vous retrouver à deux ensuite, quand les autres seront partis de leur côté.

7. Laissez place à la spontanéité

C’est la suite logique des rencontres : certaines personnes vont vous parler de lieux à découvrir absolument, ou alors ils vont vous dire « tiens demain je fais telle activité, ça vous dit de vous joindre à moi ? ». Même si cela vous force à bousculer vos plans, foncez !

Cela va vous permettre de sortir un peu de votre tête et des pensées qui tournent continuellement (car oui, en voyage, on passe beaucoup de temps à cogiter sur la suite), et vous permettre de lâcher prise en remettant l’organisation à quelqu’un d’extérieur à votre couple.

Faites de temps en temps des choses un peu folles. En voyage, vous n’avez potentiellement pas de limite : vous pouvez aller partout, à n’importe quel moment. Faites des folies : choisissez une destination sur un coup de tête, invitez un autre backpackeur à vous rejoindre à table lors de votre repas, bref, soyez spontané et laissez rentrer l’aventure dans votre voyage !

8. Relativisez les problèmes rencontrés

voyager-en-amoureux-2

Je ne vais pas vous faire une grande révélation : en voyage, il va vous arriver des emmerdes. Parfois juste des petits trucs, comme rater votre bus ou vous faire arnaquer de quelques euros par un tuk-tuk. Parfois des trucs vraiment plus grave : choper la tourista ou vous faire piquer vos papiers.

L’important, en voyage, c’est d’être capable de prendre du recul sur les événements qui arrivent. Sinon, si vous vous laissez submergé par ceux-ci, ils vont vous gâcher votre trip. Prenez l’habitude de relativiser les problèmes rencontrés, aussi chiants puissent-ils être. Forcez-vous à vous dire : « allez, c’est pas grave, profitons de notre voyage en amoureux !« . Et si vous voyez que l’autre est en train de ruminer sur un problème, aidez-le à relativiser et à voir les choses du bon côté.

9. Économisez de l’énergie en vous répartissant les tâches intelligemment

Voyager sur le long-terme est fatigant. Si vous partez pour un voyage en sac à dos, avec plusieurs villes ou pays sur votre feuille de route, vous allez forcément ressentir de la fatigue à un moment. Et avec la fatigue peut venir l’irritabilité, l’agacement, et d’autres petites émotions pas très chouettes.

Il est important donc de préserver votre énergie en vous organisant au mieux et en vous partageant les tâches, ce que l’on ne peut évidemment pas faire quand on voyage seul.

Un exemple qui me vient en tête : lorsque vous arrivez dans une nouvelle ville et que vous devez visiter les guesthouses avant de choisir où vous allez rester, l’astuce c’est que l’un reste dehors avec les sacs à dos et que l’autre fasse les visites. Ainsi, les deux économisent de l’énergie : au lieu de faire toutes vos visites avec tous les deux vos sacs sur le dos, chacun se repose : le premier n’a pas à se déplacer (juste à conserver les sacs) et le second peut crapahuter dans les bâtiments sans avoir 15 kilos sur le dos.

Dans le même ordre d’idée, vous n’avez pas forcément besoin d’aller toujours faire vos courses à deux : que l’un fasse la sieste pendant que l’autre file à la supérette. En alternant les rôles, chacun peut gagner des précieux moments de répits. Cela vous paraît peut-être absurde en lisant cet article dans le confort de votre appartement, mais croyez-moi, après 3 mois de voyage (ou plus, ou moins, selon votre âge et votre condition physique), vous ne cracherez pas sur ces petites astuces pour vous reposer !

tour-du-monde-couple

10. Coupez complètement du travail

Si vous partez pour un long voyage ensemble, il est possible que l’un de vous ait un travail sur internet (ou qu’il décide de se lancer une fois en route – surtout s’il lit mon livre 🙂 ) : de freelance, de blogueur, de graphiste, etc.

Dans ce cas, il va être indispensable de vous organiser avec des horaires de travail bien spécifiques… et de vous y investir pleinement. Bloquez deux heures, travaillez à fond, puis ensuite partez découvrir les lieux en laissant derrière vous tout ce qui concerne le travail.

Soyez autant que possible dans le moment présent. Ne pensez pas au boulot quand vous visitez un temple bouddhiste, ou quand vous sirotez un banana-shake au bord de la mer. Cela semble logique, mais croyez-moi, quand on travaille en indépendant, c’est très délicat de couper complètement, d’éteindre son flux de pensées.

Quand on voyage seul, c’est moins grave, mais à deux, vous risqueriez d’empêcher votre partenaire de savourer chaque moment si vous êtes à moitié ailleurs pendant vos explorations du pays. Apprenez à être à 200% dans le moment présent, vous n’apprécierez que mieux votre voyage !

Notez que tout ceci est parfaitement valable pour un voyage plus court, si vous avez simplement posé un congé et que votre patron vous sollicite néanmoins régulièrement.

Le conseil du coach

Par Jess, coach de vie à Paris

Retrouvez tous ses conseils sur son site Jess Et Vous

Pour réussir un voyage en amoureux il faut :
– prendre le temps
– écouter les désirs de l’autre
– choisir avec son coeur et non pas sa raison
– laisser tout le stress à la maison
– parler et communiquer
– être à l’écoute de l’autre.

Alors, voyager en couple, est-ce si difficile ?

Il y aurait encore beaucoup à écrire sur le voyage en couple. Retenez principalement ceci : voyager en couple est à double-tranchant. Soit vous passerez un séjour fantastique et vous reviendrez plus soudés que jamais… Soit vous découvrirez votre partenaire sous un jour nouveau, qui ne vous plaira pas forcément.

La clé pour un voyage en couple réussi, c’est la communication. Si vous arrivez à écouter l’autre (et quand je dis écouter, je ne parle pas seulement d’entendre les mots qu’il va employer, mais également de capter tous les non-dits que vous pourrez déceler via des petites attitudes, des remarques, …), et si vous arrivez à vous faire comprendre de lui, alors vous éviterez probablement les embûches, pour peu que vous soyez d’accord sur l’essentiel : partager une même façon de voyager.

Vous partez en couple bientôt ? Vous connaissez des gens qui vont se lancer ? Alors aimez et partagez cet article sur Facebook ! C’est la meilleure façon de me remercier pour mon travail !

Bon voyage en amoureux à tous !

Jérémy.