Voyager avec des lentilles de contact : le guide pratique

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

lentilles-de-contact-en-voyage

Quand on part longtemps en voyage, il faut penser à tout. Préparer ses demandes de visa en avance, faire attention à ne surtout pas oublier un chargeur ou un adaptateur de prise, réfléchir à comment organiser ses sacs, ou à comment laver ses vêtements une fois sur place.

Et dans le magma de choses à faire avant de partir, il y a un petit détail que l’on oublie fréquemment dans la trousse de toilette : les lentilles de contact.

Alors certes, ça ne concernera que ceux qui ont des problèmes de vue, et qui, en prime, détestent les lunettes. C’est mon cas : je suis myope comme une taupe, et je ne peux pas sortir de chez moi sans avoir fixé ces petits morceaux de plastique sur mes yeux.

Le problème, c’est qu’en voyage, la gestion des lentilles est un peu compliquée.

D’abord, il faut prévoir du stock. Si vous partez 6 mois, vous ne tiendrez pas avec une seule paire de lentilles. Il vous en faudra au moins 3 ou 4. 6 dans l’idéal (une par mois). Mais perso, j’ai pris l’habitude de faire durer mes lentilles beaucoup plus longtemps que la durée recommandée, sans que je n’y voie de désagrément. Pas forcément un exemple à suivre, mais en tout cas je n’ai pas eu de soucis jusqu’à présent.

Première chose à faire si vous partez longtemps : commandez suffisamment de stock pour avoir de quoi tenir la durée de votre voyage ! Au pire, si vous avez une adresse fixe en Europe pendant quelques semaines, vous pourrez toujours acheter des lentilles en ligne et vous les faire livrer à domicile (ouai, comme les pizzas !), mais ça vous coûtera un peu plus cher.

Concernant les produits, je vous recommande les mini-flacons d’Opti-free. D’abord parce qu’ils passent sans problème dans les cabines des avions : avouez que ça serait dommage de devoir abandonner un flacon plein à l’aéroport, sous la pression d’un douanier un peu trop zélé (j’ai perdu une bouteille de déo neuve, comme ça, à l’aéroport de Bordeaux !). Et ensuite parce que leur format fait qu‘ils sont super pratiques à transporter et peuvent se glisser partout.

Les règles que je suis :

 Ne jamais laisser traîner mon nécessaire à lentilles dans une salle de bain humide ou sale (ça arrivera forcément pendant votre voyage). Je range systématiquement le tout dans ma trousse de toilette étanche, qui ferme. D’ailleurs je fais de même avec ma brosse à dents et l’ensemble de mes affaires en général, mais c’est un autre sujet.

 Ne jamais toucher ses yeux ou ses lentilles sans m’être lavé ET désinfecté les mains (un petit gel désinfectant ou une solution hydroalcoolique fait parfaitement l’affaire). L’immense majorité des pays que vous traverserez n’auront pas le même niveau d’hygiène et de propreté que le notre, attention à ne pas vous mettre de saloperies dans les yeux. Veillez à vous sécher les mains dans une serviette propre.

 Une lentille qui tombe finit TOUJOURS à la poubelle. Même si elle est neuve. Inutile d’expliquer pourquoi, je pense, même si ça peut être tentant de la rincer et de la réutiliser. Si vous en gaspillez une comme ça et que vous finissez par vous retrouver à cours de lentilles, achetez en de nouvelles par internet, et faites vous les envoyer par la poste ! Mieux vaut dépenser un peu plus et préserver vos yeux, que risquer de vous retrouver avec des bactéries dans les yeux !

Dans le doute : quand l’hygiène d’un endroit laisse à désirer, je vous conseille de ne pas vouloir à tous prix mettre vos lentilles. Vos lunettes de vue, même si vous ne les aimez pas ou si c’est moins pratique, feront l’affaire pour quelques heures !

Et vous, vous portez vos lentilles de contact en voyage ? Des trucs, des astuces à partager ?