Elle voyage seule au Pérou : Alexina raconte…

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Salut les voyageurs ! Aujourd’hui je vous partage l’expérience d’une jeune voyageuse, Alexina, lectrice de mon blog, qui a décidé de partir seule au Pérou. Je lui ai laissé carte blanche pour vous raconter son périple. C’est parti !

Donc moi c’est Alexina, je suis née à Epernay dans le 51, mais je vis un peu partout en France. Je suis saisonnière dans la restauration. Le Pérou m’a toujours attiré comme premier lieu de voyage, j’en avais toujours entendu que du bien. Alors je me suis lancée, et je n’ai absolument pas regretté. Voici pourquoi :

paracas2

Le plus facile lors de ce voyage aura été de parler avec les gens. J’ai même dormi très facilement chez l’habitant. Ils sont très ouverts, très accueillants, c’est un pays vraiment chaleureux ! Ils sont pauvres, n’ont pour certains pas d’électricité, pas d’eau chaude… L’eau potable n’existe pas dans le pays. Ils sont pourtant si ouverts, si accueillants, si souriants ! J’ai donné un cahier et des crayons à une petite fille et il me semble dans ma vie n’avoir pas encore vu un enfant aussi heureux… !

lactiticaca9

Lorsque vous visiterez des sites où le guide est obligatoire, alors préférez engager un guide seul. Les guides en groupe font découvrir des endroits très très touristiques, que même les péruviens doivent payer pour visiter… Un guide solo m’a fait découvrir (entre autres) les cascades de Yura qui n’étaient notées nulle part ailleurs.

cascade-yura8

J’ai réalisé un rêve lorsque je me suis trouvée face au Machu Picchu, le site sacré des Incas. La sensation qui m’a envahie est tellement forte que je ne pourrais pas la décrire : les mots ne peuvent décrire ce que j’ai ressenti.

machu6

Cusco, la ville qui entoure le Machu, n’est pas très sûre, je ne m’y suis pas sentie à l’aise et j’ai donc écourté mon séjour dans cette ville, après avoir découvert les hauteurs de cette ville sur un beau cheval de passo. Beaucoup de vols sur les touristes, mais les marchés artisanaux sont magiques !

15

Je suis descendue jusqu’à Puno, mon coup de coeur ! Magnifique petite ville, entouré par le lac Titicaca, et à une trentaine de kilomètres des îles Taquile où j’ai pu séjourner quelques jours chez l’habitant.

ile taquile10

Je suis passée par Arequipa, afin de découvrir un des canyons les plus profonds au monde, le Canyon del Colca. Apprendre à pêcher au filet la truite de la rivière du fond de ce canyon fût une expérience juste exceptionnelle. Dans les hauteurs de Arequipa, j’ai pu également visiter un Salar (un désert de sel), cet horizon blanc à perte de vue est vraiment troublant.

Je suis ensuite remontée sur Ica, pour terminer mon séjour à Huacachina, magnifique oasis entouré de dunes de sable que l’on descend en ‘snow’. oasis4

Ce spot m’a été conseillé par un espagnol qui tient une auberge de jeunesse à Paracas, petite île où j’ai pu découvrir les lions de mer et nager dans l’océan Pacifique avec un coucher de soleil psychédélique !

paracas3

Ce pays est rempli de couleurs, de fête ! Par exemple, les écoliers se font noter en pleines villes sur des danses traditionnelles. Ils parcourent les rues en dansant et en chantant ! Magique !

Voyager seule au Pérou, le bilan :

Pour une femme seule je n’ai ressenti aucun danger (pour éviter les dangers en voyage, lisez ça). Il ne faut pas hésiter à aller vers les gens. Et savoir quand même que dans les grandes villes il y a énormément de touristes, dont beaucoup de français. Bien sûr je ne sortais pas seule le soir. Je ne prenais pas de taxi non officiel, également, et jamais de stop !

Ce pays m’a beaucoup plu et m’a donné envie d’explorer d’autres pays d’Amérique Latine. Prochain départ : le Guatemala !

Ah, et le cochon d’Inde est excellent 🙂

cochon dinde14