J’ai fait la fête cet été : 5 bars immanquables à Göteborg

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

bars göteborg

J’en parlais dans l’articles sur les rues qui bougent à Göteborg, la cité suédoise est jeune et dynamique. Si vous passez par là en vacances, ou qu’Erasme vous envoie y passer une partie de votre année universitaire, voici 5 des bars les plus sympas de la ville. A ne pas louper, par ordre de préférences personnelles :

5 : Calor :

Bar reggae à l’ambiance très chaleureuse. C’est une belle blonde prénommée Jasmine qui m’a fait découvrir l’endroit. Des musiciens de tous horizons s’y retrouvent pour jammer. Bonne humeur, gens cools et décontractés, et du son reggae/ hip-hop. Même l’amateur de metal que je suis a aimé l’endroit !

 

Pour s’y rendre en tram : depuis le centre, descendre à Hagakyrkan, revenir sur vos pas et prendre à droite. Le bar fait l’angle à l’intersection suivante (sur Viktoriagatan).

4 : The Temple :

Il est préférable de s’y rendre en fin de journée car le bar ferme assez tôt (autour de 22h30/23h si ma mémoire est bonne), la terrasse est très agréable : des longues tables et des banquettes larges et confortables. Les serveuses sont super sympas, et la localisation me fait craquer (sur Linnégatan, l’une des plus belles rues de Göteborg).

Pour s’y rendre en tram : descendre à Järntorget ou Prinsgatan, et remonter Linnégatan sur le trottoir de gauche.

Un bar au hasard dans Göteborg, car je réalise à l’instant que j’ai très peu de photos des bars cités ici.

3 : Kelly’s :

Un pub classique, peuplé d’étudiants et de jeunes gens aux looks alternatifs. Les murs sont décorés d’affiches de Jimmy Hendrix, Janis Joplin et autres stars des 70s. Sans surprise, la musique est plutôt axéé rock et dérivés.

Pour s’y rendre en tram : descendre à Järntorget, prendre Andra Långgatan, c’est au bout sur la gauche (sous les arches).

2 : Rockbaren

Ok, là on passe aux choses sérieuses. Rockbaren, ça pue la sueur (quand ce n’est pas le vomi), le videur est aimable comme une porte de prison, le sous-sol est une fournaise, mais putain, ce bar a une âme. La première fois que je suis rentré, c’était Hail and Kill, de Manowar qui passait. Des grands vikings barbus agitaient leurs cheveux en rythme, en mimant les riffs. Je m’y suis instantanément senti chez moi. Ambiance metal, sueur, rock’n’roll. Un bar surpeuplé, amical, où les gens engagent facilement la discussion. Quelques unes de mes meilleures soirées à Göteborg ont eu lieu là. A ne pas louper !

Pour s’y rendre : dans une rue perpendiculaire à Avenyn, descendre à Valand, sur Avenyn, puis première à gauche : suivez les t-shirt d’Iron Maiden, les tatouages et les piercings.

1 : King’s Head

King’s Head, c’est LE bar où les choses se passent à Göteborg. De la musique rock, des gens piercés, tatoués, aux looks alternatifs, des étudiants venus profiter de la bière pas chère : les rencontres y sont faciles et parfois très surprenantes (j’ai quelques histoires en réserve, je vous raconte tout ça bientôt par ici !). En semaine, un buffet illimité est à disposition des clients de 17h à 19h.

Ce bar est une mine d’or. Si vous y allez, passez le bonjour à Manu, le cuistot : c’est un ami !

Pour s’y rendre en tram : descendre à Järntorget, prendre Andra Långgatan jusqu’aux arches, c’est l’avant dernier bar sur la gauche (juste avant Queen’s Head, sa petite soeur).

Toi aussi, tu aimes faire la fête : alors clique sur « J’aime » et partage cet article sur Facebook !