Quoi voir et quoi faire à Göteborg ? Le guide ultime est là :

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

stora-delsjon lac goteborg

Vous passez par Göteborg et vous vous demandez ce qu’il y a à voir dans la belle ville suédoise ?

Dans cet article, je vous révèle TOUT ce que vous devez savoir avant de vous rendre dans la belle ville suédoise, afin de ne rien louper pendant votre séjour !

Vous le savez peut-être : Göteborg c’est la ville de mon coeur. J’ai passé l’été 2012 là-bas et j’ai eu bien le temps d’en explorer chaque recoin. Je n’irai pas jusqu’à dire que Göteborg n’a plus de secrets pour moi (faut quand même pas exagérer), mais je la connais bien.

Si vous avez 3 jours pour la visiter, voici ce que je vous recommande :

Jour 1 :

1/ Flâner sur Avenyn et prendre la température de la ville

Avenyn -littéralement « L’Avenue »- est l’artère principale de Göteborg. Vous pouvez la descendre jusqu’à Götaplatsen et sa statue de Poseidon, le symbole de la ville. Ou bien la remonter jusqu’à Kungsportplatsen, d’où partent de chaque côté tout un tas de petites ruelles commerçantes franchement sympa ! De chaque côté d’Avenyn, l’architecture scandinave vous en mettra plein les yeux. Sur Götaplatsen, le « Konstmuseum » vous attend : c’est gratuit si vous avez moins de 25 ans, profitez !

2/ Vous promener dans Haga (via Vasastan)

Haga est le vieux quartier historique de la ville. Des maisons en bois, autrefois habitées par les classes populaires. Aujourd’hui, ce sont plutôt les ‘hipsters’ qui ont investis les lieux. Qu’importe : prenez un ficka (= pause café typiquement suédoise) sur l’une des nombreuses terrasses du quartier.

Vous pouvez rejoindre Haga depuis Avenyn de deux façons : soit par Vasastan, quartier franchement chouette lui aussi, soit en longeant le canal qui part de Kungsportplatsen (côté théâtre). Là aussi, vous y découvrirez des merveilles. N’hésitez pas à poursuivre sur Linnégatan, une de mes rues préférées de Göteborg !

3/ Admirer la ville depuis Skansen Kronan

Une fois dans Haga, grimpez sur la colline où se trouve « Skansen Kronan », une sorte de tour fortifiée avec une couronne à son sommet. De là, vous aurez une vue panoramique sur la ville. Ne soyez pas surpris si vous voyez beaucoup, beaucoup de verdure : c’est la Suède 🙂

Vous pouvez apporter un pic-nique et déjeuner dans l’herbe, avec la ville étendue à vos pieds. Sensation agréable !

4/ Vous perdre dans la « forêt dans la ville » :

En redescendant de Skansen Kronan, allez vous perdre dans Slottsskogen, l’immense parc naturel au milieu de la ville. Pour la rejoindre, redescendez de Skansen Kronan, et remontez Linnégatan, qui part de la place « Järntorget ». Vous y trouverez un parc animalier, le musée d’histoire naturelle, un mini-golf, et si vous vous aventurez plus loin, des espaces verts à perte de vue, et une ‘vraie forêt’ d’où il est facile de se croire au milieu de nulle part. Quelque part dans Slottsskogen, il y a une vieille église à l’abandon : je me rappelle m’être posé sur le parvis avec toute la forêt étendue en contre-bas devant moi, sans entendre le moindre bruit de la ville, c’était magique !

Vous pouvez finir la journée par un verre sur Andra Långgatan, et l’un de ses innombrables bars (allez au King’s Head ou à Kelly’s, mes deux préférées dans la rue !). Plus d’infos sur les bars de Göteborg ici !

Jour 2 :

La nature autour de Göteborg :

Il y a deux spots naturels à ne vraiment pas manquer autour de Göteborg.

1/ L’archipel Sud :

Le premier, c’est l’archipel sud. Des dizaines et des dizaines d’îles plus ou moins grandes et plus ou moins sauvages à explorer.

Choisissez-en une au hasard, faîtes en le tour (suivez les sentiers balisés par des points bleus si vous n’avez pas l’âme trop aventurière) ou carrément sortez du chemin recommandé et explorez les jusqu’à leur sommet (oui, ce sont des ‘mini collines’. De là haut, je vous garantis un point de vue comme vous en avez rarement eu sous les yeux ! Probablement l’un de mes endroits préférés sur la planète !

Pour accéder à l’archipel, c’est facile : prenez le tram 11 ou 9 jusqu’à Saltholmen, et de là grimpez dans les bateaux qui partent pour les îles. Choisissez en un au pif, et descendez quand vous êtes inspirez : pensez juste à prendre les horaires (à l’embarcadère) histoire d’être sur d’avoir une navette retour vers le continent (certaines petites îles ne sont desservies que 2 / 3 fois dans la journée, ça serait dommage de louper la navette et devoir rentrer à la nage, hein 🙂 ).

2/ Le lac Stora Delsjön :

Quittons l’archipel et retournons dans les terres. Côté est, vous avez un lac magique à découvrir : Stora Delsjön. J’y ai passé des heures et des heures ! Comme des photos sont plus parlantes qu’un long discours, voici ce que vous y trouverez.

Pour vous y rendre, prenez le tram numéro 5 à Korsvägen, direction l’est (je ne me souviens plus du nom de la direction, sachez juste qu’il passe devant le parc d’attraction Liseberg). Et descendez au 3e arrêt avant le terminus. De là, prenez la route perpendiculaire à la ligne de tram, remontez vers les virages en épingle, et suivez la route jusqu’à Delsjön (sjön = lac en suédois). Comptez 20 bonnes minutes de marche pour relier le lac. Sur le chemin, vous allez probablement vous dire « c’est pas possible, c’est pas par là », mais si : continuez, vous êtes sur la bonne route 🙂

Une fois au lac, vous pouvez faire le tour à pieds en mode explorateur, ou louer un canoë (pour des prix franchement très abordables !) et vous relaxer au milieu des eaux. Le kiff !

Jour 3 :

Que faire s’il vous reste du temps :

Pas d’inquiétude, vous êtes loin d’avoir fini d’explorer Göteborg. Si malgré tout ça il vous reste encore du temps, voici ce que vous pouvez faire :

-> Visiter le quartier de Majorna :

C’est le quartier « classe moyenne supérieure » de Göteborg. Beaucoup de familles viennent s’y installer. C’est pratique : près du centre tout en étant au calme. Ce quartier vaut le coup d’oeil pour ses maisons typiques et son atmosphère à part. Pas de monument ou quoi que ce soit de spécial, c’est un endroit où on flâne, loin de l’agitation du centre.

-> Faire votre shopping à Nordstan :

Ok j’ai honte d’en parler mais dans tous les cas, vous le verrez sur place. Nordstan, c’est l’immense centre commercial de Göteborg (le plus grand de Scandinavie). C’est une ville dans la ville. Vous pouvez y accéder depuis presque partout dans le centre (j’exagère à peine), bien que l’entrée principale et officielle soit sur Brunnsparken (notez ce nom : c’est l’arrêt de tram central, où vous passerez plus d’une fois).

-> Déjeuner sur la barque viking :

C’est pas très loin de Nordstan : remontez vers l’opéra et en vous promenant sur les berges du fleuve, vous tomberez sur Barken Viking. C’est un voilier-restaurant qui a la classe de l’extérieur (je suis jamais rentré). Juste à côté, il y a le « lipstick », une grande tour rouge et blanche d’où vous pouvez voir tout Göteborg.

-> Découvrir l’île de Hisingen :

Vous vous rappelez de mon histoire avec Louise, que je racontais ici ? Et bien Louise, elle m’avait fait rêver quand je l’ai rencontré en me disant « j’habite sur une île ». En fait, il s’agissait d’Hisingen, une « île-continent » immense, qui abrite entre autre l’aéroport de Göteborg. Bref, sur cette île, y’a pas mal de trucs à voir aussi. Notamment un point de vue (encore !) depuis Ramberget. Bon, perso je ne me suis jamais attardé de ce côté de Göteborg : je m’y rendais juste pour voir des amis et je n’ai jamais cherché à approfondir.

-> Vous faire des frayeurs à Liseberg :

Je le mets parce que Liseberg est considéré comme un immanquable de la ville. Perso, je n’y ai même pas mis les pieds parce que ce genre de truc ne m’intéresse pas du tout.

Liseberg, c’est un parc d’attractions. Voila. Je ne pourrais pas dire grand chose d’autre à son sujet : je ne connais pas. Depuis mon balcon j’avais une super vue sur une des attractions du parc (l’espèce de « shaker »). Sachez aussi qu’il y a une salle de concert avec des artistes plutôt cool qui viennent s’y produire régulièrement (et pour des prix vraiment abordables pour la Suède). Jetez un oeil à la programmation au moment où vous passerez par Göteborg, on sait jamais !

-> Visiter le Konstmuseum sur Götaplatsen

Je ne suis pas fan des musées, loin de là, mais le Konstmuseum vaut le coup d’oeil. Et il est gratuit pour les moins de 25 ans (en tout cas, c’était le cas quand j’y étais) !

Voila, j’ai sûrement oublié quelques endroits chouettes à voir, mais l’essentiel y est ! Si avec ça, vous n’arrivez pas à meubler 3 jours à Göteborg, je ne peux plus rien pour vous.

Pour la vie nocturne, les restaurants, tout ça, reportez vous à mes autres articles sur Göteborg ! La liste est ci-dessous 🙂

J’espère que cette ville vous plaira autant qu’à moi ! Bon séjour !

Ah, et pensez à laisser un « J’aime » avant de partir, hein (en haut de cette page).