7 astuces (plus ou moins réalistes) pour passer le temps à l’aéroport

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Ce sont mes amis Eric et Vanessa qui m’inspirent cet article. Leur vol pour venir me rendre visite à Göteborg a été retardé, et, pendant que nous discutions sur Facebook, j’ai eu envie de leur donner les idées les plus loufoques possibles pour rendre leur attente moins désagréable.

Voici ces 7 astuces :

Faire l’amour dans les toilettes de l’aéroport (avec votre ami(e) ou avec un(e) inconnu(e) qui s’ennuie – si il/elle est d’accord bien sûr !)

Jouer au jeu des regards avec les autres voyageurs, repérer celui que cela agace le plus, et le fixer jusqu’à ce qu’il vienne vous mettre un coup de poing dans la figure (je vous déclare champion olympique du jeu des regards si une telle mésaventure vous arrive)

Echanger discrètement les bagages de place (et éviter de vous faire choper par la douane)

Aller acheter des sandwichs surgelés dégueulasses dans la seule boutique ouverte, et passer commande dans une langue qui n’existe pas

Commencer à chanter des chansons paillardes, démarrer une quête, et annoncer que vous n’arrêterez de chanter que lorsque vous aurez atteint 50€ (de quoi vous acheter 5 autres billets d’avion chez Brianair – ils ne m’ont pas donné d’argent pour sponsoriser cet article, alors je ne mettrais pas le vrai nom de leur marque, non mais !)

Lancer une rumeur comme quoi le pilote serait tombé malade et qu’ils ont dû réquisitionner un élève n’ayant jamais pratiqué pour le remplacer.

Faire votre footing matinal en remontant à contre-sens les tapis roulants de l’aéroport.

Je n’ai jamais essayé de calculer le temps passé à attendre mes vols dans les aéroports. Je crois qu’il ne vaut mieux pas, ça m’effraierait. Bah tiens je vais le faire quand même :

A la louche, 150 vols, avec 2 heures d’attente minimum à chaque fois (sachant que j’ai parfois passé une nuit entière à attendre l’embarquement), je dois être autour des 300 heures d’attente. Bordel, pas loin de DEUX SEMAINES d’attente dans ces satanées salles d’embarquements ! Waouh ! Au moins, maintenant, je sais quoi faire : trouver des idées loufoques à rajouter à cet article (et vous laisser les tester par vous mêmes, héhé !).

Toi aussi, tu te demandes comment tuer le temps d’attente à l’aéroport ? Partage cet article sur Facebook, clique sur « J’aime ! », et lis le reste du blog !