Que faire à Benidorm : 35 activités pour réussir vos vacances (+ guide de voyage complet)

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous vous demandez que faire à Benidorm pendant vos vacances sur place ? Vous tombez bien : je rentre tout juste d’un séjour en Espagne, à la découverte de Benidorm, de ses activités et des environs. Dans cet article, je vous partage tous les trucs intéressants à faire à Benidorm et aux alentours.

Vous trouverez aussi les infos pratiques pour préparer votre séjour sur place : où loger, où manger, où faire la fête, comment se rendre sur place, etc. Bref, je vous propose là un guide ultra-complet sur Benidorm.

Prêt ? Alors c’est parti !

A savoir en bref :

> L’aéroport le plus proche de Benidorm, c’est celui d’Alicante. Et il y a souvent des vols pas chers pour Alicante sur ce site (j’ai payé mon aller-retour 35€ !).

> Pour l’hébergement à Benidorm, je vous conseille cet hôtel, idéalement situé à deux pas des plages, juste à l’entrée de la vieille ville et de ses nombreux restaurants. Excellent rapport qualité-localisation-prix.

> Si vous cherchez un All Inclusive à Benidorm, je vous conseille de regarder celui-là, vous ne devriez pas être déçu 🙂

Au sommaire de cet article

Que faire à Benidorm : profiter de ses plages magnifiques

Rentrons directement dans le vif du sujet : la meilleure chose à faire à Benidorm, c’est évidemment de profiter de ses immenses plages de sable fin. Pour tout vous dire, j’ai été vraiment surpris de la taille et de la beauté des plages de Benidorm, je les pensais plus petites et pas d’aussi bonne qualité. Si vous cherchez une station balnéaire en Espagne avec des plages d’exceptions, vous ne pourriez pas mieux tomber avec Benidorm.

Il y a donc 3 plages à Benidorm : celle de Levante et celle de Poniente, qui sont pratiquement collées l’une à l’autre, simplement séparée au milieu par la toute petite plage de Mal Pas et par le Balcon de Mediterraneo, un point de vue superbe sur toute la baie (et dont je reparlerai plus bas). Voici le détails des trois plages.

> La Playa de Levante, la plus belle plage de Benidorm

C’est la plus belle plage de Benidorm : 2 kilomètres de sable fin et d’eau claire, en forme très légèrement de croissant de lune qui lui donne des airs vraiment paradisiaques. Elle est bordée par une longue promenade agréable, où les nombreux palmiers donnent un peu d’ombre bienvenue quand le soleil tape fort.

Le long de la promenade, côté opposé à la plage, vous trouverez d’innombrables bars, cafés, restaurants et boutiques avec vue sur mer. L’idéal pour siroter des cocktails en admirant la vue, entre deux baignades dans l’eau translucide de la Costa Blanca. On se sent vraiment en vacances !

Comme c’est la meilleure plage de Benidorm, c’est aussi la plus fréquentée. Même hors saison il y a beaucoup de monde ! Mais pas d’inquiétude : la plage est tellement grande qu’on peut sans problème trouver un endroit pour se poser.

> La Playa de Poniente, la plus grande plage de Benidorm

Avec ses 3 kilomètres de sable fin, c’est la plus grande plage de Benidorm. J’ai trouvé qu’elle était plus fréquentée par des familles et par des personnes plus âgées que celle de Levante, qui, elle, m’a paru fréquentée davantage par des jeunes.

J’ai aussi préféré la promenade qui longe la plage de Levante, plus moderne, mieux entretenue, avec une ambiance vraiment plus festive et enjouée. Plus on s’éloigne du “centre” des deux plages (matérialisée par le Balcon de Mediterraneo, dont je reparle plus bas), moins il y a de cafés, bars ou restaurants, et plus il y a de voitures (et on finit même par marcher en bord de route). Ceci dit, si vous voulez être au calme et un peu à l’abri de la foule, c’est clairement par là qu’il faut aller, il y a souvent plus de place dans le sable et on est beaucoup plus tranquille.

Bref, j’ai moins aimé la Playa de Poniente, je l’ai trouvée un peu “cheap” par moment même, un peu vieillotte et démodée. Vous me direz ce que vous en pensez si vous y passez, je serai curieux d’avoir votre avis !

> La Playa de Mal Pas, une crique au pied des falaises

On a tendance à oublier cette jolie petite plage, au pied du Balcon de Mediterraneo, nichée au creux des falaises, pile entre les deux plages de Poniente et Levante. Comme les deux autres, elle est aussi faite de sable fin.

Elle présente l’avantage d’avoir souvent un peu plus de coin d’ombres que les autres plages de Benidorm. Mais, comme elle est toute petite (en tout cas si on la compare à ses deux “grandes soeurs”), on a vite l’impression de se marcher dessus.

Un de ses avantages, c’est d’être juste à côté du centre nautique d’où partent les excursions en mer (je détaille ça plus bas), du Balcon de Mediterraneo, et des rues piétonnes où vous trouverez tout un tas de restaurants.

Dans l’ensemble, ce n’est pas cette plage que je vous recommande à Benidorm : privilégiez l’une des deux autres, vous serez quand même beaucoup mieux !

>> Où loger à Benidorm pour profiter des plages :

> Le meilleur hôtel et le mieux situé pour profiter des plages de Benidorm, c’est le Colon, qui se trouve juste derrière la petite Playa de Mal Pas, pile entre celle de Levante et Poniente. Localisation parfaite et prestation nickel. Cliquez ici pour regarder les photos et les prix.

> Si vous voulez être au calme, privilégiez cet hôtel sur la plage de Levante, ou bien cet appart-hôtel sur la plage de Poniente. Ce sont les coins les plus tranquilles des plages de Benidorm.

> Enfin, si vous cherchez une formule All Inclusive, regardez ça : c’est un vrai palace.

Que faire à Benidorm : admirer la ville depuis ses meilleurs points de vue

Si vous cherchez les spots pour admirer la vue et faire des photos de Benidorm dignes de cartes postales, alors voici les endroits à voir absolument pendant votre séjour sur place.

> Le Balcon de Mediterraneo sur la Plaça del Castell

A mi-chemin entre les deux immenses plages de Levante et de Poniente, là où se rejoignent les promenades de bord de mer, se trouve le Balcon de Mediterraneo, l’une des emblèmes de Benidorm.

L’endroit a été joliment aménagé, avec un beau sol en damier, des canons d’époque et d’élégantes barrières blanches. Mais son intérêt majeur c’est sa position géographique, sur un léger promontoire, offrant une vue magnifique sur les plages de Benidorm, ses buildings et les montagnes qui l’entourent. De quoi en prendre plein les yeux et faire des photos qui rendront les copains jaloux.

Tout au bout de la petite place (plaça del Castell), vous trouverez un escalier qui descend à pique vers la mer. N’hésitez pas à l’emprunter pour aller jusqu’au bout et avoir une vue rasante depuis l’eau !

> Le Faro del Puerto, au bout de la digue

Le Faro del Puerto, comme son nom le laisse deviner, c’est le phare du port. Il se trouve tout au bout de la digue “Passeig de Colon”, qui part de la playa del Mal Pas. C’est une (toute) petite balade très sympa à faire à Benidorm car elle offre une très belle vue sur la plage de Poniente, ses gratte-ciel et ses montagnes en arrière-plan. Le plus étonnant c’est qu’il n’y ait pas plus de monde qui y aille (bon, vous ne serez pas seul au monde non plus, hein).

Le début de la digue se trouve juste derrière le centre nautique de Benidorm, prenez la partie haute (donc sur la “voie” de gauche au début) afin d’être plus haut et ainsi de bénéficier du meilleur point de vue.

> Les promontoires de la plage de Poniente

Si vous décidez de marcher sur la promenade qui longe la plage de Poniente, vous finirez par prendre un tout petit peu de hauteur par rapport au sable. Et à un moment, la promenade offrira des promontoires légèrement arrondis avec des bancs où se poser et d’où vous aurez un point de vue et une perspective intéressante sur la plage. C’est le plus dispensable des points de vue que j’évoque dans cette partie, ceci dit, mais il est sur le chemin du suivant.

> L’Ermita Virgen del Mar pour prendre de la hauteur

Si vous allez à l’extrémité de la promenade que je viens d’évoquer, en marchant donc vers l’extérieur de la plage du Poniente, vous pourrez accéder à l’Ermita Virgen del Mar, une sorte de toute petite chapelle dédiée à la Vierge. Le lieu de culte en lui-même n’a pas grand intérêt, mais le point de vue que vous aurez alors sur la plage de Benidorm mérite de faire l’effort pour s’y rendre. Là aussi vous allez pouvoir vous régaler de l’eau turquoise, de l’immense étendue de sable, des buildings rappelant clairement ceux de Manhattan, …

Cerise sur le gâteau : c’est aussi le point de vue de cette liste où vous aurez le moins de monde, même en haute saison (on est excentré et il faut grimper 10-15 minutes depuis la plage pour y accéder, ce que la plupart des gens ne font pas).

> La Creu de Benidorm pour le meilleur point de vue sur Benidorm

Je termine par le meilleur : le point de vue depuis la Creu de Benidorm, la croix qui marque le sommet de la colline à l’extrêmité est de la plage de Levante (si vous êtes attentif on peut l’apercevoir depuis la plage, d’ailleurs).

On y accède au terme d’une belle balade de 30-40 minutes d’abord dans des quartiers calmes de Benidorm, puis le long du parc naturel de la Serra Gelada. La vue se bonifie à chaque virage que l’on emprunte, pour devenir féérique une fois en haut : les montagnes ocres, les gratte-ciel, la mer turquoise, le ciel bleu, tout ça à perte de vue… Magique !

A mon avis, c’est LE truc à faire à Benidorm si on aime marcher ou si on aime les points de vue (perso j’adore les deux, alors forcément je me suis régalé).

Notez, si vous n’avez pas envie de trop vous fatiguer, qu’on peut y accéder en voiture (il y a un parking tout en haut). Mais à la haute saison, c’est vite plein et vous allez vous retrouver coincé dans des embouteillages. Franchement, si vous êtes suffisamment en forme pour le faire, alors n’hésitez pas : marchez jusque là-haut, vous serez récompensé de vos efforts !

Que faire à Benidorm : les parcs d’attraction (et un musée)

Si vous vous demandez que faire à Benidorm avec des enfants, l’une des réponses les plus évidentes sera la suivante : se rendre dans l’un de ses nombreux parcs d’attraction. Il y en a 5 qui méritent un coup d’oeil, et je vais vous les présenter ci-dessous.

> Terra Mitica : pour découvrir les civilisations antiques en s’amusant

Crédit photo : Terra Mitica.

Il s’agit d’un parc d’attraction à thèmes qui vous fera découvrir les grandes civilisations antiques, l’Égypte, la Grèce et Rome, à travers des animations pour les grands comme pour les petits. L’été, ils ouvrent les portes de deux autres espaces du parc : les Îles et la Péninsule Ibérique.

De nombreuses attractions ont donc été installées avec l’idée de vous transporter dans les lieux mythiques de ces époques et de ces lieux, tout en vous faisant vivre des sensations fortes, entre amis ou en famille.

Le gros plus du site : la décoration, qui a vraiment été soignée, surtout dans la zone Égypte avec l’immense statue de Cléopâtre et une reconstitution du phare d’Alexandrie. Et si vous voulez vous baigner dans le Nil entre deux attractions, ne vous privez pas !

>> Acheter son ticket d’entrée

L’entrée simple pour une journée au parc Terra Mitica coûte 34€ par adulte, avec des réductions pour les enfants et les séniors. Il faut acheter son ticket à l’avance sur cette page. Lors du processus de réservation, vous aurez accès au calendrier d’ouverture du parc (car malheureusement il n’est pas ouvert toute l’année et pas tous les jours non plus, ça varie).

>> Comment s’y rendre :

Terra Mitica est accessible facilement en bus depuis le centre ville. La ligne 1 vous y emmène depuis n’importe quel arrêt sur Avenida de Mediterraneo, le boulevard parallèle à la plage de Levante, légèrement en retrait de celle-ci (descendez à Terra Mitica, qui est logiquement le terminus de la ligne).

Si votre hébergement est près de la plage de Poniente, prenez la ligne 3 sur la Calle Santander et allez jusqu’à l’arrêt Terra Mitica également.

Et enfin, selon où vous logez, vous pouvez aussi prendre le tram (ligne 1) et descendre à l’arrêt Terra Mitica.

> Aqualandia : pour se rafraîchir avec des sensations fortes

Crédit photo : Aqualandia.

Aqualandia est l’un des plus grands parcs d’attraction aquatique au monde. Son attraction la plus célèbre, c’est un toboggan de 33 mètres qui tombe quasiment à pique dans une piscine géante d’eau claire (on peut descendre jusqu’à 100 km/h, ça doit faire de sacrées sensations !).

Si vous préférez les attractions plus tranquilles et/ou familiales, vous aurez de quoi faire : pas moins de 19 bassins proposent de quoi se détendre, se relaxer et s’amuser dans l’eau (des jaccuzis géants, des rivières, des tobbogans, et j’en passe…).

Si vous avez envie de changer des baignades à la mer, Aqualandia et ses nombreuses attractions est donc une option à considérer. Surtout que le prix est, je trouve, assez abordable.

>> Acheter son ticket

Le parc n’est ouvert qu’à partir du printemps et ferme ses portes une fois l’été terminé. Pour acheter votre ticket, il est préférable de le faire en avance sur internet afin d’éviter les files d’attente interminables au guichet. Faites votre réservation par ici.

>> S’y rendre

Pour vous rendre à Aqualandia depuis Benidorm, je vous conseille de prendre le bus 1 depuis n’importe quel arrêt sur l’avenue del Mediterraneo, et de descendre au terminus : “Aqualandia – Mundomar”. Le trajet dure une vingtaine de minutes, à peine.

Autrement, si vous aimez marcher, le trajet se fait relativement bien depuis la plage de Levante, en particulier si vous logez vers son extrémité est : entre 25 et 35 minutes de marche pour s’y rendre.

> Mundomar, le monde de la mer

Mundomar est un parc animalier qui fait la part belle aux animaux marins, bien qu’on y trouve aussi des animaux terrestres. Vous pourrez donc y observer des spectacles de dauphins, entre autres, mais aussi profiter des mammifères, oiseaux et reptiles du parc.

Parmi les trucs à faire absolument dans ce parc de Benidorm : caresser et/ou nager avec les dauphins, porter un perroquet ou un lémurien, et même repartir avec une photo officielle ! Bref, de quoi émerveiller petits et grands !

>> Acheter son ticket

Comme pour tous les parcs de Benidorm, je vous encourage fortement à acheter votre billet d’entrée directement sur internet, en avance, afin d’éviter de perdre du temps aux guichets le jour J. Pour Mundomar, ça se fait par ici.

>> S’y rendre

Pour vous y rendre, c’est exactement le même trajet que pour Aqualandia, quelques lignes plus haut. Le bus 1 depuis l’avenue del Mediterraneo direction “Aqualandia-Mundomar” et descendre au terminus. Ou bien si vous êtes sur la plage de Levante, une marche d’une demi-heure (un peu plus ou un peu moins selon votre localisation exacte).

> Terra Natura et Aqua Natura

Crédit photo : Aqua Natura.

Terra Natura est un grand parc animalier, où les animaux ont été regroupés selon leurs zones d’origines : Amérique, Asie et Europe, et où les écosystèmes locaux ont été recréés grâce au climat exceptionnel dont bénéficie Benidorm. On peut y observer plus de 200 espèces animales, dont des espèces assez rares.

Juste à côté, Aqua Natura est un parc aquatique qui offrira un peu de fraîcheur après une journée au zoo. On peut y nager avec des otaries (moyennant une somme supplémentaire, malheureusement), louer des transats ou se faire plaisir entre amis ou en famille avec les nombreux tobbogans. Attention tout de même si vous venez avec des jeunes enfants, de nombreuses attractions sont interdites aux moins de 1,20m

>> Acheter son ticket :

Pour Terra, le billet d’entrée par adulte coûte entre 20 et 28€ selon la saison. Il s’achète en ligne à l’avance sur cette page.

Pour Aqua, c’est le même tarif si vous achetez individuellement votre ticket : 20€ hors saison et 28€ l’été. Le billet se prend sur cette page.

Bon plan : si vous comptez visiter les deux, achetez le billet combiné et profitez ainsi d’une jolie réduction. Vous pouvez le commander ici. Vous pouvez aussi rajouter 2€ pour pouvoir faire les deux parcs sur deux jours différents, ce qui vous permettra de prendre vraiment votre temps pour chacune des visites (et varier les plaisirs pendant les vacances).

 

>> S’y rendre :

Depuis la plage de Levante, prenez le bus 1 dont le terminus est Terra Mitica, et descendez à l’arrêt Terra Natura, juste devant l’entrée du zoo (ça fait beaucoup de “Terra”, ne vous mélangez pas les pinceaux).

> Festilandia, des manèges pour les enfants

Encore des manèges à Benidorm ! Celui-là, son principal intérêt c’est de se trouver près des plages, dans le centre de la ville, juste en retrait de la plage de Levante. C’est un parc fait pour les enfants, donc si vous êtes entre adultes ou avec des adolescents, je vous le déconseille car vous allez trouver les attractions décevantes.

>> Pour acheter les billets

Il n’y a pas de ticket d’entrée à payer pour ce parc. On paie les manèges à chaque fois qu’on envoie un enfant dedans (comme dans une fête foraine, en gros). Donc les tarifs varient selon ce que vous voulez faire.

>> Pour s’y rendre

A pied depuis la plage de Levante sans aucune difficulté, c’est juste derrière. Sinon, si vous êtes logé vers celle de Poniente, le bus 3 passe de l’avenue Villajoyosa et vous y emmènera en une vingtaine de minutes.

> Faire le musée Boca del Calvari

Je termine cette partie sur les attractions avec une suggestion de musée : le Museo Boca del Calvari (adresse : Calle de Tomas Ortuño). Il se trouve en plein cœur de la vieille ville. C’est un petit musée de 3 salles seulement, avec principalement des expositions temporaires de peintures et des sculptures. Vous n’y verrez pas du Picasso, hein, c’est clair, mais l’entrée y est gratuite et c’est l’un des rares lieux culturels de Benidorm, donc pas d’excuse pour ne pas, au moins, y jeter un oeil !

Que faire à Benidorm : les activités nautiques et maritimes

Benidorm étant l’une des plus grandes stations balnéaires d’Espagne, il était normal de pouvoir y pratiquer des activités nautiques. Voici ci-dessous les principales choses à faire à Benidorm côté mer.

> Faire une sortie en bateau sur l’île de Benidorm

L’île de Benidorm, vous ne pouvez pas la manquer quand vous êtes sur l’une des plages de la ville : elle se dresse fièrement sur l’horizon, droit devant vous.

Si vous avez envie de la voir de plus près, sachez qu’il existe des excursions en bateau au départ du port de Benidorm (au niveau du centre nautique, tout près de la petite plage de Mal Pas. Elles coûtent 15€ pour les adultes et 12€ pour les enfants. Le bateau sur lequel vous grimperez offre une vue sous-marine permettant d’observer les poissons que vous croiserez, ce qui est plutôt sympa. Vous pouvez acheter vos tickets directement au petit guichet qui se trouve sur la promenade.

> Faire du snorkelling au large de Benidorm

Si vous avez envie d’enfiler des palmes, un masque et un tuba, vous pourrez le faire chez Diving Stones, l’une des écoles de plongée de Benidorm. L’eau est claire au large de Benidorm, autour de l’île, et vous pourrez observer des poissons de toutes les couleurs. A l’heure où j’écris ces lignes, la location du matériel et le trajet jusqu’au point de mise à l’eau coûte 30€. Regardez les offres et les tarifs sur leur site (un peu vieillot malheureusement). Si vous êtes plus téméraire et que vous avez envie de faire un baptême de plongée, cela vous coûtera 75€.

Note : si vous connaissez d’autres centres de plongée de qualité à Benidorm, n’hésitez pas à m’en faire part !

> Faire du jetski à Benidorm

Un truc à faire à Benidorm, c’est tester les sports de glisse aquatique, dont le jetski, le ski nautique ou le wakeboard, par exemple. Vous ne pourrez pas manquer de voir des gens en faire, au large, pendant votre séjour sur place. Si ça vous tente d’essayer, rendez-vous soit :
– chez “Cable Ski Benidorm” (adresse : 33 avenue de Madrid, tout au bout de la promenade, à l’extrémité est de la plage Levante).
– chez “Carlos Water Sports Benidorm” (adresse : Paseo Colon, oficina 4 – site web ici).

Je vous laisse choisir !

Que faire à Benidorm : les randonnées et le parc naturel de la Gelada

Un des atouts touristiques majeurs de Benidorm, c’est le parc naturel de la Gelada (“Gelada” c’est en dialecte local, le valencien, et Helada en espagnol ; vous verrez aléatoirement l’un ou l’autre sur les panneaux de la ville ou dans les différents articles de blog que vous pourriez consulter en préparant vos vacances, mais c’est le même lieu). Il se trouve juste à côté, accessible à pied depuis le centre de Benidorm, et où il y a de quoi faire de belles randonnées dans la nature. Je vous en présente quelques-unes ci-dessous.

> La rando jusqu’à la Creu de Benidorm

La Croix (“Creu”) de Benidorm, c’est l’un des plus beaux points de vue que l’on puisse avoir sur la ville, ses plages, sa mer, ses buildings et ses montagnes. J’en ai déjà parlé plus haut dans ce guide, donc je vais faire court. On y accède en 40 minutes de marche depuis l’extrémité est de la plage de Levante (moins de 200 mètres de dénivelé, c’est facile même si on n’a pas d’entraînement). Tout est goudronné, donc pas de difficulté particulière non plus au niveau des appuis (on peut grimper en baskets sans soucis).

On commence la rando en marchant dans des rues remplies d’hôtels (via la rue “Calle Alcalde Manuel Catalan Chana”). Puis ensuite, plus on prend de la hauteur (sur la rue “Calle Sierra Dorada” puis surtout sur l’avenue de Tokio), plus la vue se fait belle, et plus les habitations sont rares (mais luxueuses !). Arrivé en haut, c’est l’apothéose visuelle : un vrai paysage de carte postale (en tout cas, je trouve !).

Notez que si vous êtes un bon marcheur et que vous avez envie de prolonger le plaisir après être grimpé jusqu’à la Croix, vous pouvez enchaîner avec la rando suivante sans difficulté. Il vous suffira de bifurquer sur la gauche lorsque vous redescendrez vers Benidorm, au niveau des panneaux indiquant Punta de Cavall, pratiquement tout en bas (la route longe ensuite le littoral – on l’aperçoit quand on redescend de la Croix, il y a souvent des promeneurs).

> La rando Punta del Cavall – Punta de l’Escaleta

Voici une rando assez courte, simple et accessible à tous, y compris aux enfants, et qui s’engouffre réellement dans le parc naturel de la Gelada (alors que la rando de la Croix ne fait que l’effleurer).

Elle vous fait passer dans des paysages vraiment chouettes, avec des criques désertiques, des ruines de vieilles tours de garde, et même un point de vue une fois arrivé au bout. On ne peut vraiment pas imaginer, quand on se promène par ici, qu’une station balnéaire comme Benidorm se trouve juste à côté.

Pour trouver le point de départ de cette rando, une fois que vous êtes rond-point au bout de la plage de Levante, prenez la rue “Calle Alcalde Manuel Catalan Chana”. Elle se prolongera ensuite en rue “Sierra Dorada” (prenez là dans le sens qui longe le littoral, sinon vous monterez vers la Creu dont je parlais plus haut). A un moment, la route se sépare et vous verrez l’une d’elle barrée d’une chaîne, interdisant le passage des véhicules. C’est par là que vous devez aller. Avant cela, le fléchage est aléatoire : parfois c’est indiqué “Parque Natural“, parfois ce sont des panneaux “Punta del Cavall” que vous verrez.

Au niveau de la difficulté, c’est vraiment une rando familiale, très peu de difficulté (ça monte un tout petit peu par moment mais franchement c’est de la rigolade, et je ne suis pas spécialement sportif !). Comptez 3 kilomètres l’aller-retour, ce qui peut se parcourir sans problème en une heure (comptez un peu plus si vous vous arrêtez fréquemment pour prendre des photos ou simplement admirer le paysage). Pas besoin de carte, le balisage suffit (et Google Maps éventuellement pour le trajet entre la plage de Levante et le début de la promenade).

> Faire la traversée complète du parc de la Sierra Gelada

Ceux d’entre vous qui aiment la randonnée devraient regarder sur cette page : vous y trouverez de nombreuses options de randos guidées dans les plus beaux paysages de la Costa Blanca.

Enfin, pour ceux qui veulent s’attaquer à de la randonnée proprement dite (car jusqu’à présent ce sont plutôt des ballades que je vous ai présentées, même s’il faudra user de vos mollets parfois), vous pouvez suivre le tracé qui vous fait traverser le parc de la Gelada en son cœur (le nom du circuit s’appelle “Travesia de la Serra Gelada”). Je ne l’ai pas faite personnellement (et je regrette), donc je ne peux pas vous en dire plus sur les difficultés rencontrées.

Au niveau purement pratique, sachez que le point de départ se fait au niveau de la Creu de Benidorm (dont je parlais quelques paragraphes plus haut). L’arrivée se fait de l’autre côté du parc naturel, dans la petite ville d’El Albir. Le tracé exact de la rando se trouve sur cette page Wikiloc (ils ont mis le départ dans Benidorm, mais une fois sur place le fléchage de cette rando ne commencera en réalité qu’à la Croix).

Au niveau des chiffres, l’aller-simple fait 7,8 km, depuis la Croix (donc forcément un peu plus si vous partez de Benidorm) pour un dénivelé positif de 700m. Rien d’insurmontable si vous avez l’habitude de ce genre d’effort, donc. Et c’est vraiment le meilleur circuit pour découvrir ce parc naturel de la Gelada.

Pour le retour, vous pourrez rentrer en tram (ligne 9) de El Albir à Benidorm, en moins d’une dizaine de minutes, donc pas de crainte de ce côté là. L’arrêt se trouve ici. Ça rajoute un bon kilomètre de marche, mais entre temps vous allez pouvoir vous poser boire une bière sur une terrasse au bord de l’eau pour reprendre des forces, donc ça ira 🙂 !

Notez que vous pouvez bien sûr faire la rando dans le sens El Albir – Benidorm, en prenant le tram jusqu’à El Albir le matin et en faisant la rando dans la direction de Benidorm ensuite. Ca vous évite de rajouter le stress et la fatigue du retour en transport en commun après une journée de marche.

Que faire à Benidorm : découvrir le centre ville

Je vais être clair dès le départ : Benidorm n’est pas une jolie ville. Si vous êtes passionné par les vieilles pierres, si vous aimez les petites rues pavées et escarpées comme on en trouve souvent dans les centres historiques des villes espagnoles, alors vous risquez d’être déçu par votre visite de Benidorm. Il n’y a rien de tout ça, ici, malheureusement. Mais il y a quand même des choses à faire à Benidorm même, en dehors des plages et de la mer. Voici mes suggestions ci-dessous.

> Faire du shopping à Benidorm

Si vous aimez faire du shopping, vous ne devriez pas avoir de mal à trouver votre bonheur à Benidorm : il y a des boutiques partout. Que ce soit le long de la promenade qui longe les plages, ou dans les rues commerçantes du centre (autour de la Calle Gambo, l’artère principale), ou même sur les grands boulevards qui descendent vers les plages (l’avenue Rei Jaume I est littéralement envahie de boutiques, par exemple).

Autrement, si vous préférez les centres commerciaux, faites un tour au centre commercial La Marina (adresse : Av. Pais Valencia, 2), vous trouverez des dizaines d’enseignes de vêtements pour tous les goûts (Zara, Desigual, …).

> Visiter la ville de Benidorm

Les rues piétonnes de Benidorm n’ont pas beaucoup de charme. Il y a quelques églises et monuments sympathiques (l’église Saint-Jacques-Sainte-Anne au niveau du Balcon de Mediterraneo), ainsi que quelques petites places mignonnes ici ou là, mais ça reste très limité, surtout si on compare Benidorm à d’autres villes espagnoles de taille équivalente.

Mais que cela ne vous empêche pas de faire le tour de Benidorm pendant vos vacances sur place : vous allez forcément trouver des petits recoins sympas, des terrasses agréables à l’ombre (ou au soleil, selon la saison et la météo que vous avez !), et même des boutiques intéressantes.

Si vous avez envie de visiter Benidorm sans trop vous fatiguer et en vous laissant guidé, prenez le bus touristique (celui-là). Le ticket est valable 24 heures, et vous pouvez monter et descendre du bus à votre guise.

> Admirer les gratte-ciel de Benidorm

Le truc le plus fascinant à Benidorm, ce sont ses gratte-ciel. Plusieurs fois j’ai eu l’impression, le temps d’un instant, de me trouver à New York. Alors oui, ce n’est pas aussi haut et aussi grandiose que Manhattan, mais franchement je pense que vous aurez vous aussi cette sensation en admirant la skyline de Benidorm.

Quoi qu’il en soit, quand vous visiterez la ville, pensez à garder le nez en l’air : les buildings rivalisent d’originalité, avec des formes étonnantes, des jeux de couleurs ou même des passerelles aux derniers étages… Vraiment intrigant, et pour le coup franchement original !

Au passage, si certains d’entre vous connaissent Dubaï, n’hésitez pas à me dire si c’est un peu le même genre de délire architectural car ça pourrait me plaire !

> Faire le marché de Benidorm

Enfin, bien sûr, ne manquez pas de faire un tour au marché de Benidorm, le Mercado Municipal (adresse : Carrer del Mercat, 1 – ouvert tous les jours sauf le dimanche de 9h à 20h). Ce n’est clairement pas le meilleur marché d’Espagne (j’ai adoré celui de Valence, et celui de Barcelone est très chouette également), mais vous devriez quand même trouver un certain plaisir à déambuler entre les stands.

Sachez aussi qu’un grand marché aux puces à ciel ouvert à lieu le mercredi et le dimanche (adresse : Ctra. Albir 56, en retrait de la plage de Poniente). Venez tôt pour éviter la foule.

Que faire à Benidorm : tester des activités nouvelles et originales

Tant qu’à être en vacances, autant tester des activités nouvelles, parfois originales, que vous n’auriez jamais pensé à faire chez vous. Voici donc une petite liste d’activités que vous pourriez faire à Benidorm pendant vos vacances.

> S’essayer au golf

Pour une raison que j’ignore complètement, le golf est un sport hyper populaire à Benidorm. Si vous voulez en faire une fois dans votre vie, c’est l’occasion de s’y mettre ! Les terrains sont nombreux, certains hôtels de luxe possèdent même le leur.

L’endroit le plus populaire pour travailler son swing, c’est le Villaitana Golf, qui se trouve juste à côté du parc Terra Mitica dont je parlais déjà plus haut. A part ça, je ne connais tellement rien au golf que je préfère éviter de vous dire n’importe quoi, rendez-vous sur leur site web pour les détails.

> Faire un tour en hélicoptère autour de Benidorm

Dans la même zone que le golf Villaitana et que le parc Terra Mitica, vous trouverez un hélidrome.

Si vous aimez les sensations fortes et que vous voulez faire une visite de Benidorm d’une façon vraiment originale, alors offrez-vous un tour en hélicoptère au-dessus des gratte-ciel ! Vous aurez d’ailleurs le choix entre plusieurs thèmes pour votre tour en hélico : explorer la côte (magnifique) autour de Benidorm, ou bien plutôt les montagnes, les villages cachés dans les terres, …

Au niveau du tarif, ça commence à partir de 117€, ce qui est je trouve assez abordable (en tout cas, quand on m’a parlé pour la première fois d’un tour en hélico, j’imaginais un tarif autour des 250€…). Toutes les infos et les modules pour effectuer votre réservation sont sur cette page.

> Faire un escape game à Benidorm

J’ai découvert les escape games quand je vivais en Croatie et j’ai tout de suite adoré le principe. Aujourd’hui, c’est un truc qui est devenu à la mode, mais ça n’empêche : c’est toujours un régal de se retrouver entre amis ou en famille et plonger en immersion dans le stress des énigmes à résoudre.

A Benidorm, celle à faire c’est celle-ci qui propose notamment un jeu avec des zombies à éradiquer. Le seul inconvénient, c’est que ce sera soit en anglais soit en espagnol (donc s’il n’y a pas au moins une personne de votre groupe qui parle correctement l’une de ces deux langues, ça risque d’être plus compliqué).

A faire au moins une fois dans sa vie, en tout cas ! Et à faire à Benidorm en particulier s’il pleut pendant votre séjour (ce que je ne vous souhaite pas).

Que faire à Benidorm : sortir !

Un truc à faire absolument à Benidorm, c’est évidemment de profiter des nombreux restos, bars et de la vie nocturne trépidente qu’elle offre à ses visiteurs. Voici quelques suggestion pour se faire plaisir à Benidorm !

> Où boire un verre à Benidorm

Bon, je ne vais pas faire dans l’originalité : le meilleur endroit pour boire un verre à Benidorm, c’est sur la plage, à l’un de ses innombrables bars.

Ma préférence va vers ceux qui sont sur la plage de Levante, je les ai trouvé plus modernes que ceux de la plage de Poniente, où j’ai trouvé la clientèle clairement plus âgée. Si vous cherchez un établissement en particulier, je vous recommande le Sol Beach (adresse : Av. Madrid, 25), au bout de la plage de Levante, sur le côté est (c’est, de toute façon, mon coin préféré de Benidorm – plus calme que le coeur de Levante mais tout de même animé et jeune).

Autrement, si vous voulez changer de décor et faire autre chose que mettre les pieds dans le sable, je vous conseille le rooftop du Planta 20, en haut de l’hôtel Madeira Centro (adresse : Calle del Esperanto 1). Là aussi, au programme, cocktails délicieux, vue extra sur Benidorm et ambiance au top. Parfait pour admirer le coucher du soleil et bien débuter la soirée avant un dîner en amoureux, par exemple. En tout cas, avec les buildings de fou que l’on trouve dans cette ville, une soirée en rooftop c’est clairement un truc à faire à Benidorm au moins une fois !

> Où manger à Benidorm

A Benidorm, il y a tellement de touristes que les restaurants n’ont pas besoin de fidéliser la clientèle : elle se renouvelle jour après jour. Il leur suffit d’avoir une bonne localisation, au bord d’une promenade ou avec une jolie vue mer, et les touristes affluent, peu importe ou presque la qualité de la cuisine proposée. Le résultat de ça, c’est souvent de la bouffe assez insipide, peu variée, et des prix surgonflés par rapport à la qualité de ce qu’on trouve dans l’assiette. Dans les lignes qui suivent, je vais tâcher de vous donner quelques adresses où vous mangerez mieux qu’ailleurs à Benidorm.

>> Pour s’envoyer des tapas

On ne peut pas concevoir un séjour en Espagne sans se faire au moins une soirée tapas (pour ma part dès que je suis dans ce pays, c’est tapas tous les jours !). A Benidorm, le meilleur endroit où manger des tapas, c’est la Calle Santo Domingo, que les locaux appellent “l’allée des tapas” tellement elle regorge de restaurants et de bouis-bouis où déguster ces petites portions sur le pouce, accompagnées d’une fameuse “caña” typiquement espagnole. Un des établissements cultes de cette rue, c’est La Taperia Aurrera. Mais c’est tout le temps plein à craquer partout dans cette rue, donc vous irez là où il y aura un peu de place. Et de toute façon tous ces établissements appartiennent au même propriétaire, si j’ai bien compris ce qu’on m’a expliqué.

Pour rappel, les tapas se sont simplement des petites portions à partager, peu importe le plat. Et non pas nécessairement une tranche de pain sur laquelle quelques ingrédients tiennent dans un pique. Ça, ce sont des pintxos et ça vient du pays basque (j’en ai dégusté aussi un sacré paquet pendant ma visite de Bilbao et de Santander).

>> Pour un cadre et un repas plus chic

Puisqu’on est à côté de Valence, profitez-en pour goûter à la spécialité locale : la paëlla. C’est au restaurant Ulia, sur la plage de Poniente, dans un cadre idyllique (adresse : Av. Vicente Llorca Alós, 15), que l’on fait les meilleures de Benidorm.

Testez aussi le Llum de Mar, qui m’a tapé dans l’oeil pour sa localisation incroyable, sur la plaça del Castells, juste au niveau du Balcon de Mediterraneo. La nourriture y est raffinée, la vue exceptionnelle, et l’addition assez douce finalement pour la qualité du repas (au sens large : j’inclus la vue imprenable sur la mer).

> Où faire la fête à Benidorm

Ca ne vous aura pas échappé : Benidorm est la station balnéaire la plus fêtarde de la Costa Blanca, en tout cas aux beaux jours (en hiver, c’est plus calme à ce niveau là, beaucoup d’établissements ferment leurs portes).

Parmi les endroits où faire la fête à Benidorm, il y a l’immanquable rue “Calle Gerona”, où se trouvent une ribambelle de bars, pubs, nightclubs, etc... C’est ce que les locaux appellent le “quartier anglais”, et quand on connait la capacité à s’envoyer des pintes de nos amis british, ça donne une idée du type d’ambiance que l’on y trouve. En tout cas, si vous avez moins de 30 ans et que vous voulez vous amuser et faire des rencontres, alors aucune hésitation à avoir : c’est le meilleur coin de la ville.

Autrement, pour ceux qui ont envie d’aller danser, deux adresses qui m’ont été recommandées (attention : je ne les ai pas testées personnellement) : le Penelope Beach Club (Avinguda Alcoi, 10), qui se trouve sur la promenade le long de la plage de Levante, un peu après le Burger King quand on vient du Balcon de Mediterraneo. Grosse ambiance tous les soirs, y compris en semaine. Et deuxième adresse : le Beachcomber (Av. de Mallorca, 7), dont je vous mets cette vidéo pour que vous puissiez directement voir le type d’ambiance et de clientèle.

Juste pour rappel, mon truc c’est plutôt de descendre des pintes dans des bars qui diffusent du black metal norvégien, alors j’ai du mal à jauger de ce qui pourra être intéressant ou non pour ceux qui aiment les discothèques, mais ça vous donnera quand même une idée de ce qui peut se faire à Benidorm à ce niveau là.

> Assister à des spectacles ou jouer au casino

Deux autres endroits que je tenais à mentionner à Benidorm car vous pourriez avoir envie de vous y rendre pendant votre séjour.

D’abord le Palace Benidorm, qui propose tous les soirs (ou presque) des spectacles variés (musique, danse, humour, …). Vous pouvez retrouver la programmation complète sur leur site ici.

Et le deuxième endroit, c’est tout simplement le Casino de Mediterraneo, sur l’avenue du même nom, juste derrière la plage de Levante. Un bel établissement, aussi agréable pour boire un verre que pour jouer si c’est votre truc (on sait jamais, peut-être que vous pourriez rembourser vos vacances sur un coup de dés).

Voilà, je ne m’étends pas davantage sur le sujet, je voulais juste vous en parler au cas où vous chercheriez des idées d’activités pour remplir vos soirées si vous n’êtes pas un grand amateur de bars et de nightclubs !

Que faire autour de Benidorm

Si vous vous demandez que faire autour de Benidorm pendant votre séjour histoire de varier un peu vos journées et vos visites, voici quelques suggestions d’excursions ci-dessous.

> Visiter Altea

A moins d’un quart d’heure de tram de Benidorm se trouve la jolie petite bourgade d’Altea. Sa vieille ville est un vrai bonheur : des petites ruelles pavées aux façades blanches, qui montent tortueusement à travers une colline pour déboucher sur une superbe église en son sommet. On se croirait dans un petit village en Grèce, sur l’une de ses îles paradisiaques.

Si vous êtes rapide, vous pouvez même faire la visite du vieil Altea sur une demi-journée depuis Benidorm : les quelques ruelles du centre d’Altea se découvrent très vite (en moins de deux heures vous les aurez toutes parcourues). Un truc sympa à faire, aussi, c’est de se poser au Mirador de los Cronistas de Espana, près de l’église, et d’admirer la skyline de Benidorm que l’on aperçoit clairement sur la droite. C’est impressionnnant !

A mon sens, c’est l’excursion la plus simple, la moins chère, et certainement la plus agréable à faire depuis Benidorm !

J’ai publié un guide complet sur Altea pour vous aider à préparer votre visite. N’hésitez pas à aller y jeter un oeil !

> Visiter Calpe

Quelques kilomètres après Altea, dans le prolongement du tram n°9, vous pouvez aussi visiter la station balnéaire de Calpe. Elle a moins de charme qu’Altea, mais son rocher, le Penyal d’Ifac, sorte de Gibraltar local, est une curiosité à voir absolument (et à gravir pour les plus courageux, afin de s’offrir une vue splendide sur la baie de Calpe – on accède au sommet en une heure de rando environ, équipez-vous correctement car ça grimpe bien à la fin).

Dernier petit truc à savoir : l’arrêt de tram à Calpe est assez loin du centre, il vous faudra prendre le bus (ligne 1 ou 2) pour aller ensuite jusqu’au coeur de la ville et/ou sur la plage. Le plan des transports en commun de Calpe se trouve ici.

> Visiter Guadalest

Si vous regardez les classements des plus beaux villages d’Espagne, vous allez voir que Guadalest en fait pratiquement tout le temps partie. Et, coup de chance, il se trouve tout près de Benidorm (à 22 km) : c’est donc l’occasion de se faire une excursion à la journée dans un endroit rempli d’histoire.

Guadalest est, en effet, un village médiéval qui a su conserver son patrimoine historique à travers les siècles. Ses jolies maisons blanches et son piton rocheux dominant la vallée (et l’immense réservoir aux eaux d’un bleu étincelant) en font un immanquable de la région de Benidorm. Ceux qui aiment l’artisanat s’en donneront à coeur joie car il y a de nombreuses boutiques au coeur du village.

Pour s’y rendre, il y a le bus 16 de la compagnie Avanza qui fait le trajet plusieurs fois par semaine, mais ça risque d’être insuffisant pour pouvoir faire l’aller-retour dans la journée. Je vous recommande d’y aller en voiture si vous le pouvez, ou bien avec une excursion organisée au départ de Benidorm, comme celle-ci. Honnêtement, le prix demandé est tout à fait honnête et vous ne vous prendrez pas la tête avec le bus. Facile et pratique !

> Visiter Valence

A 130 km au nord de Benidorm se trouve la troisième plus grande ville d’Espagne : Valence. Ce n’est pas la plus jolie du pays, mais elle mérite franchement une visite, aussi bien pour son centre historique et ses nombreux monuments que pour son quartier “nouveau” et son architecture futuriste (le parvis de la Cité des Arts et des Sciences et à voir absolument).

Enfin, pour ceux qui ne peuvent pas s’empêcher de mettre un orteil dans l’eau partout où ils vont (j’en fais partie 🙂 ), Valence possède plusieurs kilomètres de belles plages de sable fin et tout un tas de bars et restaurants en front de mer. Top !

Pour s’y rendre, il y a plusieurs bus par jour entre Valence et Benidorm. Regardez les horaires et les prix sur le site de la compagnie Alsa (un peu plus de 2 heures de trajet pour un prix allant de 8 à 18€ selon les horaires). Si vous préférez être guidé pour votre visite de Valence, regardez de ce côté là. Le programme est un peu chargé, mais vous repartirez de votre journée avec le sentiment d’avoir vu le maximum de ce que Valence a à offrir.

Bref, malgré la distance relativement élevée, une journée à Valence, c’est clairement un truc à se faire depuis Benidorm !

Allez lire mon article détaillé sur ma visite de Valence ! Vous y retrouverez les meilleures choses à faire sur place, des recommandations de restaurants, de logement, etc…

> Voir les chutes de l’Algar

Une excursion que les touristes aiment faire près de Benidorm, c’est les chutes d’Algar. Il s’agit d’une rivière formant une succession de bassins et de cascades naturelles où on peut se baigner, ou marcher le long d’un sentier d’un kilomètre et demi (prendre des bonnes chaussures car ça peut glisser). Le paysage est vraiment bucolique et plaira à tous les amoureux de la nature. Le prix d’entrée de la zone protégée est de 5€.

Pour s’y rendre, il est préférable d’avoir une voiture car il n’y a pas de transport en commun depuis Benidorm. Autrement, une agence propose de vous y emmener et de vous ramener. Le prix demandé est un peu élevé à mon goût (voir ici) mais il comprend le billet d’entrée de la zone. On va dire que c’est le prix de la tranquillité absolue.

> Visiter Alicante

Alicante, c’est la capitale de la province espagnole qui porte le même nom, et c’est aussi une très jolie ville de bord de mer. Vous pouvez en faire la visite sans problème sur une journée depuis Benidorm. Sa vieille ville, en particulier, mérite un coup d’œil. Allez vous perdre dans les ruelles du quartier de Santa Cruz, le coin historique d’Alicante, et grimpez jusqu’au sommet du Mont Benacantil, où se trouve le château de Santa Barbara. De là-haut, vous pourrez admirer la mer turquoise et toute la ville s’étendant à vos pieds.

Pour vous y rendre depuis Benidorm, c’est hyper simple : prenez le tram numéro 1 à l’un des deux arrêts de Benidorm (soit “Intermodal”, soit “Benidorm”), et descendez à l’un des arrêts du centre d’Alicante. Je vous conseille soit l’arrêt Mercado pour descendre au marché et être directement tout près du cœur historique et du château, ou alors au terminus (Plaza de los Luceros) où vous n’aurez qu’à suivre la longue promenade qui descend vers la mer. Le ticket de tram coûte 4,85€ (il y a 4 zones à traverser) au moment où j’écris ces lignes et le trajet dure un peu plus d’une heure.

Bref, une excursion à Alicante c’est vraiment un truc à faire depuis Benidorm si vous avez le temps : c’est une jolie ville, elle se visite à la journée, et le trajet est facile à faire. Aucune excuse 🙂 !

> Une journée au Rio Safari d’Elche

Si vous n’avez pas été rassasié par les parcs animaliers de Benidorm et que vos enfants en réclament d’autres, vous pouvez tenter le Rio Safari d’Elche, qui se trouve à 70km au sud, un peu après Alicante. Pour y aller en transport en commun, c’est impossible (enfin si mais c’est long et compliqué), donc je vous conseille plutôt de partir avec ce groupe là. Sur place, vous découvrirez de nombreux animaux venus des 4 coins du monde, dont des espèces rares et originales (lions de mer, bisons, lémuriens, …).

Une excursion très sympa à faire en famille, comme toutes les sorties au zoo.

Où loger à Benidorm pour faire de votre séjour une réussite

Au début de cet article, je vous ai fait plusieurs suggestions d’hébergements aux abords immédiats des plages. Maintenant je vais élargir un tout petit peu, en fonction par exemple d’un budget, d’une contrainte particulière ou d’activités que vous pourriez vouloir faire à Benidorm.

Voici donc une petite sélection d’hébergement selon différents critères.

A savoir : une difficulté inattendue quand on cherche à se loger à Benidorm, c’est que beaucoup d’établissements n’acceptent pas les réservations pour des séjours inférieurs à 7 jours sur place. Si vous venez à Benidorm juste pour quelques jours, vos recherches seront donc plus compliquées…

> Si vous venez en famille

Si vous venez en famille, disons avec au moins 2 enfants, vous pouvez par exemple loger dans cet appartement qui dispose de deux chambres et d’un canapé-lit dans le salon, le tout au bord de la mer.

Sinon regardez les suites familiales qui se trouve dans cet hôtel (situé en bord de plage, pratique si vous avez des jeunes enfants et que vous ne pouvez pas marcher énormément entre la mer et votre hôtel).

> Si vous voulez faire les parcs d’attraction

Tout près des parcs d’Aqualandia et de Mundomar, sur le trajet de la ligne de bus qui va jusqu’à Terra Mitica, Aqua Natura et Terra Natura, je vous conseille cet hôtel, le Melia Benidorm. Alors certes il n’est pas directement sur la plage (environ 500 mètres de marche), mais si vous avez envie de faire un max de parcs d’attraction tout en restant dans le centre de Benidorm, il est idéalement placé.

Deuxième option, c’est le Magic Natura Resort qui se trouve juste à côté de Terra Natura et Aqua Natura. Son inconvénient majeur c’est l’éloignement des plages, mais si vous n’aimez pas spécialement le sable, vous ne serez tout de même pas malheureux avec les possibilités de baignades sur place, que ce soit à Aqua Natura ou dans la piscine de l’hôtel, vous aurez de quoi faire bronzette et nager autant que vous voulez !

> Si vous avez un petit budget

Au moment où j’ai fait mes recherches pour préparer cet article, j’ai trouvé des chambres en plein mois de juillet à 50€ par nuit dans cet établissement. Ce n’est pas le grand luxe, mais il est bien situé, dans le centre historique, à proximité des plages et des restaurants. Hors saison, le tarif de la nuit peut descendre jusqu’à 30€. Très correct pour se faire un séjour à Benidorm sans se ruiner !

Sinon, si vous vous n’avez pas peur de dormir en auberge de jeunesse et vous retrouver avec les fêtards, vous pouvez réserver au Beach Hostel pour des prix vraiment imbattables !

> Si vous voulez faire la fête

Je le disais au-dessus, si vous avez un petit budget et que vous venez faire la fiesta à Benidorm, je vous conseille le Beach Hostel, . Vous allez y rencontrer plein de jeunes venus des 4 coins du monde et passer des soirées mémorables. Alors, c’est sûr, dans les dortoirs vous n’allez pas hyper bien dormir. Mais c’est pas vraiment le plus important, on est d’accord !

Si vous voulez faire la fête mais que vous n’avez pas spécialement envie de dormir en auberge de jeunesse, regardez du côté de cet appart-hôtel, qui se trouve dans le centre, à deux pas des bars et des clubs, tout en restant à proximité de la plage. Impeccable !

>> Si vous voulez faire de la randonnée

Enfin, si vous voulez profiter de votre séjour à Benidorm pour explorer le parc de la Sierra Gelada, je vous conseille de loger autour de cet appartement. Vous serez vraiment tout proche de l’entrée du parc et des principaux sentiers de rando, au calme pour bien vous reposer après/avant l’effort, et avec la plage toujours à portée de main pour, tout de même, aller piquer une tête en fin de journée.

Les transports pour Benidorm :

Dans cette partie, vous saurez tout sur les transports de et vers Benidorm. Je vous explique comment vous y rendre depuis la France via les différents aéroports d’arrivée en Espagne, et depuis les principales villes de la Costa Blanca !

Bon plan : j’ai payé mon aller-retour 35€ lors de mon dernier voyage en Espagne, entre Paris et Alicante. Je vous invite à regarder sur ce site car il y a souvent d’excellentes affaires à faire !

Notez qu’il n’y a pas d’aéroport international à Benidorm. Le plus proche, c’est celui d’Alicante, qui se trouve à une cinquantaine de kilomètres de là.

> Comment aller de l’aéroport d’Alicante à Benidorm

Aller à Benidorm depuis l’aéroport d’Alicante est vraiment chose facile : il y a des bus directs pratiquement toutes les heures avec la compagnie Alsa.

L’arrêt de bus se trouve à l’étage supérieur par rapport au hall des arrivées. Quand vous sortez de la zone de récupération des bagages et que vous arrivez dans le hall des arrivées, prenez sur votre droite et allez jusqu’au bout du terminal. Grimpez les escalators, et la sortie se trouve sur votre droite. De là, vous verrez les arrêts de bus : le vôtre sera sur votre droite, le plus éloigné de vous, où il sera écrit “Benidorm – Calpe” sur la cabane.

Le ticket s’achète directement au chauffeur et coûte généralement 9,80€ (cela peut varier à certains horaires très spécifiques). Le trajet dure ensuite environ une heure et vous serez déposez à la gare routière de Benidorm.

Une fois à Benidorm, prenez un bus de ville (le 3, le 4 ou le 11) à destination du centre et des plages. L’arrêt de bus est au niveau 0 hors de la gare routière, de l’autre côté de la route. Le ticket coûte 1,50€ et s’achète au chauffeur.

Voilà pour la solution la plus simple.

Autrement, vous pouvez aussi prendre le bus C-6 qui fait le trajet de l’aéroport d’Alicante au centre ville, et de là prendre le tram qui vous emmènera jusqu’à Benidorm. C’est moins cher, moins rapide, et moins pratique si vous avez beaucoup de bagages à transporter, mais c’est tout à fait faisable quand même. En tout cas, maintenant vous savez que cette solution existe également.

> Comment aller de l’aéroport de Valence à Benidorm

Il y a quelques bus directs entre l’aéroport de Valence et Benidorm, mais ils sont peu fréquents. Selon votre horaire d’arrivée, vous risquez d’attendre longtemps avant d’en voir un passer. Le ticket coûte 21€ et le trajet dure un peu plus de 3 heures.

Le plus simple sera probablement de prendre la navette pour la gare routière de Valence, et de là attraper un bus qui fait Valence-Benidorm (environ un par heure pour un tarif autour des 17-18€ si vous les prenez en dernière minute). Si vous achetez ça en avance, vous pourrez avoir de biens meilleurs prix. Je vous laisse regarder les horaires et les tarifs de votre jour d’atterrissage sur Alsa.es.

Notez qu’il est possible d’avoir des réductions sur le prix du ticket pour les personnes âgées, mais il faut avoir de quoi prouver son statut de retraité.

> Comment aller à Benidorm depuis les autres villes de la Costa Blanca

Il est vraiment très simple d’aller à Benidorm depuis une autre ville de la Costa Blanca car la région est extrêmement bien desservie par les transports en commun. Voici les principales villes et les façons de faire le trajet jusqu’à Benidorm.

>> Si vous venez d’Alicante

La solution pour faire le trajet Alicante-Benidorm, c’est le tram, avec la ligne 1 (1h de trajet environ, pour 4,85€). Le tram se prend à l’un des arrêts d’Alicante (Mercado ou Plaça de los Luceros principalement) et vous pourrez descendre soit à “Benidorm”, soit à “Benidorm Intermodal”. De là, une petite demi-heure de marche vous sera nécessaire pour rejoindre les plages (sinon prenez le bus local – à “Intermodal ça sera le 3, le 4 ou le 11).

>> Si vous venez d’Altea

Le trajet Altea-Benidorm est très court : 12 minutes de tram, avec la ligne 9, et un ticket qui coûte 1,85€. A l’arrivée à Benidorm, même solution que précédemment pour rallier l’hyper centre (ou les plages) : le bus local (ou 20-30 minutes de marche).

>> Si vous venez de Denia

La ligne 9 fait le trajet Denia-Benidorm en 1h40 environ. Le trajet vous fait traverser 3 zones donc le ticket coûtera 3,75€. Vous pourrez l’acheter aux machines automatiques (en français !) ou au guichet à Dénia.

>> Si vous venez de Calpe

Pour Calpe, c’est toujours le tram 9 qu’il faudra prendre. Le trajet dure environ 45 minutes. Cette fois, il n’y a que deux zones à traverser donc le ticket coûte 2,50€. A Calpe, là aussi vous ne serez pas dans le centre ville. Depuis les plages, prenez le bus 1 ou le bus 2 pour aller jusqu’à l’arrêt de tram (et inversement).

> Comment circuler une fois dans Benidorm

Je ne m’attendais pas à ce que Benidorm soit une ville aussi grande. C’est possible de traverser la ville à pied d’un bout à l’autre mais ça prend du temps (ou alors il faut aimer marcher). A titre d’exemple, entre les extrémités des deux plages de la ville, il y a 6 kilomètres.

Heureusement, il y a un réseau de bus assez dense à Benidorm, ce qui permettra à tout le monde de se rendre d’un point à l’autre de la ville sans difficulté et sans s’épuiser à marcher pendant des heures (surtout qu’il peut faire sacrément chaud à certaines périodes de l’année).

Les infos pour le bus sont sur ce site. Je trouve qu’il est mal foutu et pas très clair (pas de carte interactive notamment…). Mais il y a des lignes qui vont du centre/des plages jusqu’aux parcs d’attractions situés en périphérie de la ville. Vous arriverez à vous en sortir, ne vous inquiétez pas (et au pire, demandez de l’aide à votre hôtel).

Sachez aussi que le tram ne permet pas de circuler dans Benidorm même, il se contente de passer au nord de la ville pour faire les jonctions avec les villes balnéaires de la Costa Blanca (Alicante, Altea, Calpe, Denia, …). Si vous voulez circuler en transport en commun “intramuros”, c’est seulement avec le bus.

Les autres infos pratiques pour réussir votre séjour à Benidorm

Ci-dessous, je vous partage les autres infos utiles pour préparer et réussir votre séjour à Benidorm.

> Quand venir à Benidorm

Benidorm est une station balnéaire bien remplie toute l’année. Même au mois de janvier, les terrasses sont pleines et il faut se frayer un chemin parmi la foule sur les immenses promenades qui longent les deux grandes plages de la ville. Si vous venez en été, soyez préparé à ça : il y a aura beaucoup de monde. Mais les plages sont tellement immenses que ça ne posera pas de problème particulier pour poser votre serviette et vous baigner. Il faut juste garder en tête qu’il y aura une relative promiscuité, mais pas pire que sur notre bonne vieille Côte d’Azur à la même période.

Au niveau du climat, Benidorm est dans une zone qui bénéficie d’un taux d’ensoleillement incroyable, avec pratiquement 300 jours de soleil par an. Ça vous laisse une sacrée marge, si vous décidez d’y passer une semaine complète. En été, il fait (très) chaud et très sec. Si vous supportez mal les fortes chaleurs, je vous conseille de venir plutôt en mai-juin ou en septembre-octobre, où là les températures sont plus douces et permettent de bronzer tranquillement sans craindre l’insolation.

Pour les baignades, sachez que la température de l’eau oscille entre 17 et 25 au printemps (selon l’avancée dans la saison bien sûr), elle peut grimper jusqu’à 26 en juillet-août, et elle reste très agréable à l’automne (entre 25 en septembre et 18 en novembre). De quoi satisfaire tout le monde !

Ma préférence pour Benidorm, c’est à partir du 15 septembre et jusqu’à fin octobre, quand il y a un peu moins de touristes (c’est relatif) et que la chaleur se fait moins forte, mais que la température de l’eau est toujours haute (elle a chauffé tout l’été !). Mais quoi qu’il en soit, vous pouvez venir à Benidorm les yeux fermés entre, grosso-modo, début mai et fin octobre, vous êtes quasiment certains d’avoir un soleil radieux pour parfaire votre bronzage et une eau limpide pour les baignades !

> Où trouver l’office de tourisme

Il y a plusieurs offices de tourisme à Benidorm. Le principal, le plus central, c’est celui qui se trouve au début de la promenade qui longe la plage de Levante (son adresse exacte : Plaza del Torrejo, 1-6).

Il y en a un second de l’autre côté de la plage de Levante, à cette adresse : Calle Gerona, 44. Enfin, si vous arrivez à Benidorm par les transports en commun (l’autobus en l’occurence), vous trouverez un point d’information dans la gare routière, au niveau 0, avec un personnel très compétent également.

> Les langues parlées à Benidorm

A Benidorm, en particulier autour des plages, il y a tellement de touristes que, par défaut, les locaux vont avoir tendance à nous parler en anglais. C’est plus simple au niveau purement linguistique car l’anglais est la langue internationale, parlée et comprise par 90% des touristes, mais je trouve que ça révèle que l’authenticité des lieux a depuis longtemps disparu. Le français est même parfois balbutié par certains vendeurs ou restaurateurs, qui ont appris quelques mots de notre langue à force de voir passer nos compatriotes.

Évidemment, si vous parlez espagnol ou, encore mieux, le dialecte locale qu’est le valencien, vous serez accueilli avec un petit sourire et une attention supplémentaire !

> La sécurité à Benidorm

En tant que grande station balnéaire, il faut évidemment faire attention à Benidorm, car les touristes qui relâchent leur vigilance en vacances sont la proie rêvée des délinquants en tout genre. Faites attention en particulier aux pickpockets sur le marché aux puces, si vous décidez de vous y rendre. Attention également si vous sortez le soir car malheureusement les embrouilles et les vols ne sont pas rares dans les bars, les clubs, et aux environs immédiats.

En journée, même à la haute saison, c’est plutôt bonenfant donc pas d’inquiétude particulière à avoir. Si vous avez une voiture, ne laissez rien en évidence, et gardez toujours un œil sur vos affaires quand vous allez vous baigner (ne laissez rien de valeur sur votre serviette si personne n’est là pour surveiller).

Voilà, à part ça, faites preuve de la même vigilance qu’en France et les choses se passeront bien !

Vous savez maintenant ce qu’il y a à faire à Benidorm !

On arrive à la fin de ce guide des choses à faire à Benidorm. J’espère qu’il vous permettra de préparer sereinement vos vacances sur place.

Pour ma part, j’ai vraiment été séduit par les plages de Benidorm et par les possibilités de randonnées dans le parc naturel qui se trouve juste à côté. Si vous avez des enfants ou si vous êtes fans, vous allez également vous régaler avec les nombreux parcs d’attraction qui s’y trouvent. Bref, il y a de quoi faire à Benidorm, que l’on vienne en famille, en couple ou entre amis.

Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à cliquer sur “J’aime” ci-dessous : ça m’encourage à continuer de publier régulièrement des guides complets sur les destinations où je me rends.

Et pour vous voulez soutenir concrètement mon travail, vous pouvez faire un truc tout simple : passer par les liens présents dans mes articles quand vous réservez des activités, des hébergements ou des vols. En effet, certains organismes me reversent une petite commission sans que cela ne change quoi que ce soit au montant que vous réglez (ce sont quelques centimes à chaque fois, mais mis bout à bout ça me permet de tenir ce site à jour).

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un excellent séjour à Benidorm ! Profitez bien de ces vacances pour faire le plein d’énergie 🙂

Jérémy.