Visiter Altea, Espagne : guide complet pour réussir votre séjour

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous allez passer des vacances en Espagne et vous envisagez de visiter Altea pendant votre séjour ? Vous faites un excellent choix : la vieille ville d’Altea est absolument magnifique, un vrai régal à visiter. Les murs blancs et les volets bleus de ses maisons donnent l’impression d’être dans un village quelque part perdu dans les îles grecques. Ses ruelles pavées, escarpées, sont un vrai plaisir à arpenter. Et on y découvre, par-ci par-là, de très chouettes points de vue sur la mer, la plage et les environs de la Costa Blanca.

Pour ma part, j’ai eu un vrai petit coup de cœur pour la vieille ville d’Altea, en Espagne. Et je vous encourage vraiment à aller la visiter soit lors d’une excursion à la journée depuis une des villes limitrophes (Alicante, Benidorm, Valence, …), soit même y passer quelques jours pour savourer sa douceur de vivre.

Dans les lignes qui suivent, je vous partage en détails les différentes choses à faire, à voir et à visiter à Altea et dans ses environs, sur la Costa Blanca. Je vous donne aussi mes conseils pour vous loger sur place et les meilleurs endroits où manger un morceau.

Prêt pour le guide d’Altea, la perle de la Costa Blanca ? C’est parti !

Bon à savoir :

> Je trouve souvent des vols vraiment pas chers pour l’Espagne sur ce site (il faut faire des recherches flexibles). J’ai payé mon vol pour Alicante 35€ aller-retour, récemment !

> Pour l’hébergement à Altea, ma préférence va à cet établissement, bien situé, bon marché et confortable. Demandez une chambre avec vue sur mer 🙂

> Si vous envisagez de louer une voiture en arrivant en Espagne, passez par ce site (et réservez en avance pour avoir les meilleurs tarifs).

> Enfin, si vous comptez visiter plusieurs villes en Espagne lors de votre séjour, emmenez ce guide avec vous !

Au sommaire de cet article

Visiter Altea, Espagne : 9 choses à faire et à voir sur place

Je vous l’ai présenté brièvemen un peu plus haut, rentrons désormais dans le détail des choses à visiter à Altea.

> Visiter la vieille ville d’Altea et ses ruelles pavées

 

Altea est une ville balnéaire assez étendue, mais c’est son cœur historique qui lui vaut autant d’intérêt de la part des touristes du monde entier.

Vous le découvrirez vous même : la vieille ville d’Altea est un vrai bijou. Perchée sur une petite colline en retrait de la plage, il faudra faire chauffer vos mollets pour la visiter. Mais vos efforts seront amplement récompensés. Avec ses façades blanches et ses volets bleus, ses allées pavées parfois fleuries, on voyage dans le temps et l’espace : on s’imagine en Grèce, dans un endroit calme, apaisant et tranquille.

Pour ma part, j’ai commencé ma promenade par la très jolie Calle de l’Empedrat, une ruelle qui prend la perpendiculaire de la plage et qui monte directement vers les hauteurs de la vieille ville d’Altea. La pente est raide par moment, et on s’aide d’escaliers aménagés pour effectuer l’ascension. Les pavées peuvent être glissant parfois, même par temps sec, donc soyez prudents.

Parmi les autres ruelles qui m’ont charmées, la placette aux orangers à l’extrémité de la Calle Concepcion, ou bien encore la Calle Carreta et la Calle Pescadores, pour n’en citer que quelques unes. Mais ne vous mettez pas la pression pour les trouver : déambulez au gré de vos envies, empruntez les petits passages, laissez vos pas vous porter. Vous trouverez vos petites merveilles à vous, et je vous garantis que vous ne serez pas déçu.

> Visiter l’église Nuestra Señora del Consuelo d’Altea

Tout en haut de la vieille ville, après avoir arpenté les ruelles dans tous les sens, vous allez arriver sur une place plus large où se trouve la belle église Nuestra Señora del Consuelo.

Elle a été construite au 19e et 20e siècle sur les restes d’une église du 17e siècle, donc les amoureux des vieilles pierres pourront être légèrement déçus sur le plan purement historique, mais son architecture, l’intérieur comme l’extérieur, vaut vraiment le coup d’œil. Rentrez : c’est gratuit.

Autour de l’église, sur la place principale de la vieille ville d’Altea, se trouvent plusieurs cafés et restaurants : je reviendrai sur les endroits sympas d’Altea un peu plus bas dans cet article.

> Admirer la vue depuis le Mirador de los Cronistas de España

Sur la gauche de l’église quand on fait face à sa porte d’entrée, à une cinquantaine de mètres de là, se trouve le Mirador de Los Cronistas de España, le plus célèbre point de vue d’Altea, et immanquable absolu de votre visite de la vieille ville.

Vous y découvrirez, bien sûr, toute la partie sud-ouest de la ville d’Altea qui s’étendra à vos pieds. Et si vous êtes attentif, vous pourrez même voir sur l’horizon, sur votre droite, la “skyline” formée par les gratte-ciel de Benidorm. C’est impressionnant.

> Admirer les toits d’Altea depuis le Mirador Blanco

Le Mirador Blanco est le premier point de vue que j’ai découvert à Altea lors de ma visite, et j’ai tout de suite été conquis par l’endroit. On est vraiment au ras des toits donc la perspective est très sympa, avec la mer bleue en toile de fond partout où l’on regarde. Et j’ai beaucoup aimé me poser dans le petit parc fleuri qui se trouve juste là.

De plus, il y a beaucoup moins de monde à ce mirador qu’à celui près de l’église, donc c’est plus facile pour apprécier les lieux en toute tranquillité. Pour le trouver facilement, remontez la Carrer Bonavista jusqu’au bout. La vue est imprenable !

> Admirer la Costa Blanca depuis le Mirador del Portal Viejo

Encore un point de vue ! Il faut dire que la vieille ville d’Altea est tellement pentue que, forcément, on découvre des “miradors” à tous les coins de rue ou presque.

Le point de vue du Portal Viejo est, à mon sens, celui qui offre le plus beau panorama sur Altea, ses environs immédiats, sa baie, la mer bleue, et surtout sur les reliefs de la Costa Blanca jusqu’à des kilomètres de là. On peut notamment admirer, au loin sur notre gauche, l’immense rocher d’Ifac, sorte de “Gibraltar bis”, qui a poussé au bord de la mer, juste à côté de la ville de Calpe, à une quinzaine de kilomètres de là.

A ce point de vue, comme sur celui des Cronistas de España dont je parlais plus haut, vous pourrez aussi découvrir une drôle de sculpture en fer forgé. Celle-ci est un peu particulière, je vous laisse la surprise quand vous y serez.

Pour trouver ce mirador, descendez la rue Carrer Fondo, il se trouve à peu près au niveau du croisement avec la Carrer Salamanca.

> Déambuler sur la promenade d’Altea le long de la mer

Une fois que vous aurez vu tout ce que je viens de mentionner, vous aurez fait vraiment un tour complet de la vieille ville d’Altea. Vous pourrez alors descendre ou redescendre vers le front de mer et profiter de sa longue promenade, bordée d’un côté par des cafés et restaurants, et de l’autre par d’immenses plages de galets, des palmiers et l’eau turquoise.

La promenade a été aménagée récemment et ça se ressent : tout est propre, bien optimisé pour séparer les piétons des cyclistes/joggeurs (ils peuvent être nombreux).

> Admirer la baie d’Altea depuis le Mirador Paseo Maritimo

L’épicentre de la promenade qui longe la mer à Altea, c’est le Mirador Paseo Maritimo. De là, on a une vue à 180 degrès sur la baie d’Altea, avec sur notre gauche le rocher d’Ifac et sur la droite le parc naturel de la Serra Gelada, lui aussi en relief et qui s’élance dans la mer avec élégance.

Bref, si vous avez envie de vous poser ou de vous reposer lors de vos déambulations sur le front de mer d’Altea, c’est certainement le meilleur spot !

> Voir la Marina Greenwich

A l’extrémité sud-ouest d’Altea, vous tomberez sur sa marina et ses jolis petits voiliers blancs. En tant que telle, la marina ne présente pas d’intérêt particulier en dehors de proposer un endroit agréable où flâner, mais ce qui est original, c’est qu’elle se trouve pile sur le tracé du méridien “zéro”, le méridien de Greenwich, à partir duquel l’heure est donnée partout dans le monde. Autrement dit, quand vous vous trouverez sur cette marina, vous serez à l’endroit le plus à l’heure sur notre fuseau horaire, à la seconde près. C’est anecdotique, certes, mais c’est assez marrant quand même !

> Profiter de la plage d’Altea

Je devrais même dire DES plages d’Altea, car il y en a plusieurs. La plus connue, c’est celle qui se trouve en plein coeur de la ville, la Playa de la Roda, mais ce n’est pas la seule où vous pourrez vous poser pour prendre un bain de soleil ou pour piquer une tête dans ses eaux claires.

Si vous descendez la promenade jusqu’à dépasser la marina Greenwich, direction sud-ouest, vous verrez un tout petit espace sur le côté, que les locaux appellent la “mini plage” : ce n’est pas le meilleur spot pour la baignade (il y a l’embouchure d’une petite rivière qui passe juste là, et on est quand même tout près du port) mais le coin est calme et il y a un petit café en bord de mer (le Tsunami).

Si vous continuez de descendre encore plus bas, vous découvrirez la jolie plage de Cap Blanc, dont la partie la plus proche d’Altea est la plus tranquille (on y est relativement éloigné des différentes bourgades qui se trouvent par ici). Plus vous vous éloignez d’Altea et plus il y a de cafés, bars, restaurants et animation, mais ça commence vraiment à faire loin d’Altea, là.

Maintenant, repartons de l’autre côté d’Altea. Si vous marchez vers le nord-est à partir de l’office de tourisme, vous allez assez vite tomber sur la plage de L’Espigo, puis de l’autre côté de l’embouchure du Rio Algar la toute petite plage del Cap Negret. Enfin, encore plus loin (mais pareil que précédemment, ça commence à faire une sacrée trotte depuis le centre), la plage de L’Olla, toute petite également, et accessible en tram si vous n’avez pas envie de marcher les 3 km qui la sépare du coeur de la ville.

Ce qu’il faut savoir sur les plages d’Altea, c’est que contrairement à beaucoup de plages d’Espagne où on y trouve du sable fin, elles sont constituées de gros galets blancs, pas forcément l’idéal pour se promener ou pour s’allonger. Je vous conseille, si vous le pouvez, de louer des chaises longues ou bien d’apporter les vôtres.

Que visiter près d’Altea : ma sélection des 6 immanquables

Si vous séjournez à Altea et que vous envisagez de visiter les environs, voici quelques suggestions d’excursions à faire à la journée.

> Visiter Benidorm, la plus grosse station balnéaire des environs

A quelques kilomètres d’Altea et facilement accessible en tram (ligne 9 – 12 minutes de trajet), se trouve la plus grosse station balnéaire de la Costa Blanca : Benidorm. D’ailleurs on peut voir ses gratte-ciel depuis Altea, quand on se trouve au mirador de los Cronistas de España.

Parmi les intérêts de Benidorm, ses deux immenses plages de sable fin : celle du Ponant et celle du Levant. Si vous aimez les parcs d’attraction, il y a de quoi faire à Benidorm avec Aqualandia, Terra Mitica, Aqua Natura et Festilandia. Et si vous êtes plutôt branché nature et randonnée, allez explorer le Parc Naturel de la Serra Gelada qui se trouve juste à côté. Enfin, si vous aimez les points de vue, grimpez jusqu’à la Creu de Benidorm : vous m’en direz des nouvelles !

Je vous ai préparé un guide complet sur Benidorm et ses environs : il se trouve ici. N’hésitez pas à aller voir ça de plus près si c’est une destination qui vous intéresse !

> Voir Calpe et son drôle de rocher

Calpe est une station balnéaire à taille humaine, dont le principal point d’intérêt, outre ses plages de sable fin, est le rocher d’Ifac, dont j’ai déjà parlé un peu plus haut. C’est vraiment un drôle d’endroit, qui m’a fait penser à Gibraltar, que j’avais découvert quelques années plus tôt.

Pour aller visiter Calpe depuis Altea, le tram 9 vous y emmène très rapidement, mais l’arrêt de tram est éloigné du bord de mer. Une fois hors du tram, prenez un bus ou préparez-vous à marcher une petite demi-heure, ensuite, pour arriver vraiment dans la zone intéressante touristiquement parlant. Les lignes de bus 1 et 2 partent de l’arrêt de tram et vont jusque dans le coeur de la ville (descendez à Plaza Colon pour les plages ou à Baidal pour le rocher). Le plan des transports en commun de Calpe se trouve ici (PDF).

> Visiter Alicante, la capitale de la Costa Blanca

A un peu plus d’une heure de transport d’Altea, je vous invite vraiment à considérer la visite d’Alicante. C’est une très jolie ville en bord de mer, dont la visite s’effectue facilement sur une journée.

Grimpez au sommet du château Santa Barbara pour admirer la vue sur la ville et les environs, perdez-vous dans les ruelles du quartier de Santa Cruz, le coin historique de la ville, et dégustez une délicieuse sangria au bord de la plage de la ville.

Pour se rendre à Alicante, je vous explique ça en détails un peu plus bas, dans la partie consacrée aux transports.

J’ai écrit un guide complet sur Alicante, vous pouvez le consulter ici. Ca va vous aider pour préparer votre visite !

> Voir le village balnéaire de Villajoyosa

Tout près d’Altea, vous pourrez découvrir la bourgade de Villajoyosa, dont la vieille ville est un peu son antithèse : au lieu de petites maisons blanches aux volets bleus, on y trouve là des bâtiments de toutes les couleurs, plus étroits et plus hauts (ce ne sont pas non plus des buildings, hein, ils font juste 3-4 étages maxi).

Si vous cherchez un spot de baignade, Villajoyosa est intéressante également car, toujours à l’inverse d’Altea, sa plage est faite de sable fin.

Pour vous y rendre, c’est simple et rapide : prenez le tram 9 direction Benidorm puis tram 1 direction Alicante et descendez à l’arrêt Creueta. La plage et la vieille ville sont à quelques minutes de marche de là.

> Visiter Valence et son quartier futuriste

Même si je vous conseillerais plutôt de passer 2 jours complets à Valence pour avoir le temps d’en faire le tour, vous pouvez tout à fait envisager un aller-retour pour une visite express depuis Altea. Prenez un covoiturage ou bien passez par Benidorm, car les liaisons directs en bus sont assez rares et pas toujours à des horaires permettant un aller-retour matin-soir.

Bref, à Valence ne manquez surtout pas la zone de la Cité des Arts et des Sciences et le musée Oceanografic. Même si vous ne rentrez dans aucun des bâtiments, vous allez vous régaler de l’architecture futuriste qu’on y trouve (perso je pensais que j’allais détester car je préfère 1000 fois les ruelles pavées et l’ambiance “médiévale” de certaines vieilles villes espagnoles, mais là à Valence c’est de très loin le coin que j’ai préféré, contre toute attente).

Le centre de la ville de Valence est également très agréable, notamment la zone autour de son marché central (à voir absolument, d’ailleurs). Et, hors du centre, il y a de très belles plages de sable fin, si l’envie vous prenait d’aller piquer une tête !

Si vous voulez en savoir plus sur les choses à faire à Valence lors de votre visite, lisez mon article complet qui se trouve ici.

> Visiter le village de Guadalest

A une vingtaine de kilomètres dans les terres, donc tout près d’Altea, vous trouverez le village de Guadalest. C’est un endroit très populaire pour les visiteurs de la Costa Blanca en raison de son réservoir d’eau et surtout de son décor naturel, avec des pitons rocheux impressionnants. Guadalest fait partie des plus beaux villages d’Espagne. Si vous avez la possibilité d’aller le visiter depuis Altea, ne vous privez pas !

Au niveau pratique, pour s’y rendre il est préférable d’avoir une voiture car il n’y a pas de liaison directe en bus entre les deux villes. La seule solution, à ma connaissance du moins, consiste à repasser par Benidorm et changer ensuite à Callosa Ensarria, mais ça vous fait un trajet de 3 heures pour 20 km, franchement c’est hyper laborieux…

Où loger à Altea, sur la Costa Blanca

Dans cette partie, je vous propose une petite sélection des logements qui ont retenu mon attention à Altea.

> Pour être au cœur de la vieille ville

Le charme de l’ancien avec le confort du moderne, au cœur du quartier historique d’Altea, c’est ce que vous aurez si vous choisissez cet hébergement, sur la rue “principale” où se trouvent notamment de nombreux commerces et restaurants. Jetez un œil aux photos, vous allez, je pense, être conquis par la déco !

La localisation est, aussi, excellente : non seulement vous pourrez visiter tout le centre historique à pied, mais la principale plage d’Altea se trouve à tout juste 5 minutes de marche. Parfait !

> Pour être au bord de la mer

Si vous venez à Altea pour profiter de la mer et de la plage, alors je vous conseille de résider dans cet hôtel. C’est simple, sobre, efficace. Les lits sont confortables, la localisation parfaite (plage à 10 mètres, vieille ville à 150 mètres), et l’arrêt de tram qui permet de circuler tout le long de la Costa Blanca est à 3 minutes de marche. Bref, vous avez là un excellent compromis entre le prix (à partir de 60€ par nuit – parmi les offres les plus accessibles à Altea), la localisation et le confort, pour vous loger à Altea.

Si vous souhaitez un appartement indépendant plutôt qu’un hôtel, vous pouvez aussi vous tourner vers cet hébergement là. L’hôte parle français, en plus ! Par contre les réservations sont fréquentes, s’il vous intéresse et que vous le voyez libre, n’hésitez pas à réserver vite !

> Pour se faire vraiment plaisir

Si vous avez le budget pour vous faire plaisir, je vous invite à regarder les prestations de l’hôtel La Serena. Le cadre est magique, l’atmosphère relaxante, la nourriture excellente, et le spa est un vrai bonheur

C’est un petit établissement indépendant, avec assez peu de chambres afin de conserver un côté familiale et authentique (ce qu’on ne retrouve pas vraiment dans les gros hôtels de bord de mer).

Bref, c’est un endroit cosy et charmant, idéal pour des vacances reposantes en amoureux.

> Pour se garer facilement

Je sais que certains d’entre vous viennent en voiture en Espagne, et vont donc avoir besoin d’une place de parking lors de leur séjour à Altea. La ville étant souvent saturée, il n’est pas toujours évident de trouver des places gratuites où se garer à proximité de l’hébergement. L’idéal, du coup, c’est de choisir un hôtel qui dispose d’un parking privatif. Je vous conseille donc celui-là. Il se trouve tout près de la plage du Cap Negret dont je parlais un peu plus haut.

Tout y est nickel : les chambres spacieuses, la piscine en bord de mer, l’accueil chaleureux, … Son seul inconvénient, c’est d’être assez loin de la vieille ville (c’est pas faisable à pied, ou alors il faut marcher un long moment). Si vous voulez aller dans le centre d’Altea, vous pourrez simplement prendre le tram dont l’arrêt se trouve à proximité.

Où sortir à Altea : les bonnes adresses

Si vous voulez vous remplir l’estomac et vous ravir les papilles pendant votre visite d’Altea, voici quelques adresses que j’ai relevées pendant mon séjour. Dans l’ensemble, vous aurez du choix sur la promenade du front de mer et dans les ruelles qui partent autour de la place de l’Église, dans la vieille ville. Voyons ça plus précisément ci-dessous.

> Les bars d’Altea

Il y a pas mal de bars à Altea, mais si vous êtes du genre fêtard je vous conseille plutôt de sortir sur Benidorm, accessible en 12 minutes de tram à partir d’Altea. Là vous trouverez vraiment de quoi faire la fiesta.

En ce qui concerne Altea, le premier endroit que je vous recommande si vous voulez boire un verre le soir, c’est le bar La Mascarada, sur la place de l’église, juste à côté du Mirador de los Cronistas de España dont je parlais plus haut. Ils font des cocktails très réussis (entre 6 et 9€ le verre lors de mon passage). L’intérieur est joliment décoré, avec une collection de masques impressionnantes.

Clairement, La Mascarada mise tout sur la clientèle touristique, donc si vous voulez de l’authentique et rencontrer des locaux ce n’est pas là qu’il faut s’installer. Mais sinon, le cadre sur la place de l’église et l’ambiance générale de l’établissement en font un endroit vraiment sympa pour sortir à Altea.

Juste à côté de La Mascarada se trouve le bar La Plaza, qui propose de la musique live les week-ends (je n’y ai pas assisté).

Si vous voulez un endroit simple, chaleureux et sympa, allez voir le bar La Barraca (adresse : Paseo del Mediterraneo 41), juste un peu plus loin sur la promenade. Tarifs imbattables et accueil avec le sourire, ça fait plaisir !

> Les restaurants d’Altea

Si vous voulez sortir un peu des sentiers battus au niveau culinaire lors de votre séjour en Espagne, je vous conseille le restaurant Crown of India, un indien délicieux qui se trouve dans une ruelle qui part de la place de l’église (adresse exacte : Calle Major 2). De l’extérieur le restaurant ne paie pas de mine, mais l’intérieur est chouette, et surtout il y a une terrasse offrant une vue incroyable sur Altea et ses environs. Pour ne rien gâcher, la nourriture est délicieuse et le service aux petits oignons. Et si vous aimez la nourriture épicée et que vous n’êtes pas rassasié avec le Crown Of India, j’ai aussi repéré un népalais que je n’ai pas testé : l’Himalaya Tandoori, sur la promenade qui longe la mer (adresse exacte : Carrer Sant Pere 37).

Plus classique, une adresse où vous mangerez bien : le Columbus 1492 (adresse : Carrer Sant Pere 33). Avec un nom pareil, vous vous doutez du type de déco qu’on va y trouver, et vous avez bien raison. Ce resto est une immersion complète dans le monde maritime de Christophe Colomb, il faut vraiment le voir : c’est un voyage dans le temps. Au niveau gustatif, on y mange de la viande, du poisson, des pizzas, … Le tout à des prix très raisonnables. Hors saison, il y avait déjà un peu de monde, donc j’imagine qu’en plein été l’endroit doit être pris d’assaut : pensez à réserver !

Du côté des bars à tapas, je vous conseille le Casa del Mar, au bord de l’eau (adresse : Paseo del Mediterraneo 52). Même commentaire que pour le Columbus : c’est plein même hors saison, donc l’été ça doit être difficile de trouver une table sans réservation. On y mange de délicieux tapas accompagnés d’une bonne bière fraîche pour un prix très correct. L’accueil est souriant et chaleureux, c’est toujours agréable. Dans le même esprit, essayez L’Ideal (adresse : Carrer Sant Pere 14). Lui aussi est situé juste au bord de l’eau et ils font des menus avec le plateau de tapas et la bière pour 9,50€.

Voilà pour les sorties à Altea !

Les transports à Altea, en Espagne :

Altea est située sur la Costa Blanca, entre Alicante et Valence, tout près de la station balnéaire de Benidorm. Logiquement, elle est donc facile d’accès depuis ces différentes villes. Je vous explique tout ça ci-dessous.

> Comment venir à Altea depuis Alicante

Pour aller d’Alicante à Altea, il vous faudra prendre le tram depuis le centre ville d’Alicante (à l’arrêt Mercado par exemple). Prenez la ligne 1 jusqu’à Benidorm où vous changerez pour la ligne 9 jusqu’à Altea (d’ailleurs, pour info la ligne 9 se prolonge très loin, jusqu’à Denia en passant par Calpe et Pueblo Mascarat notamment, donc si vous logez dans ce coin là, il vous sera très facile de venir visiter Altea : la ligne est directe).

Comptez 1h15 de trajet environ depuis Alicante, plus le temps de la correspondance, pour un ticket coûtant 4,85€ (il y a 4 zones à traverser et une cinquantaine de kilomètres à parcourir, je trouve le tarif très honnête).

C’est vraiment facile de faire le trajet d’Alicante à Altea, mais si jamais vous aviez besoin de regarder plus en détails le trajet du tram, voici le site officiel  où vous trouverez toutes les infos. Notez qu’il y a deux arrêts de tram sur la ligne 9 dans le centre d’Altea : l’arrêt “Altea” et l’arrêt “Garganes”. Selon votre point de chute dans la ville, regardez sur Google Maps lequel des deux arrêts vous conviendra le mieux.

Si vous voulez simplement visiter Altea à la journée depuis Alicante et que vous n’avez pas envie de vous prendre la tête avec les transports en commun, les changements de ligne, etc, je vous invite à regarder du côté de ce tour-operator qui propose des visites d’Altea au départ d’Alicante. Pratique !

> Comment aller à Altea depuis Valencia

Pour aller de Valencia à Altea, vous avez deux options :

le bus direct entre les deux villes,
– ou le bus jusqu’à Benidorm puis le tram de Benidorm à Altea.

Les bus directs de Valencia à Altea sont assez rares et ils prennent souvent bien plus de temps que les liaisons entre Valencia et Benidorm. Au niveau du tarif, c’est kif-kif (une quinzaine d’euros). Donc si vous n’êtes pas pressé vous pouvez prendre un bus direct et en profiter pour voir les différents villages de la Costa Blanca qui seront traversés. Mais si vous avez envie d’aller un peu plus vite et que faire un changement ne vous ennuie pas, je vous conseille de faire Valencia-Benidorm en bus, puis de prendre le tram 9 de Benidorm (arrêt Benidorm-Intermodal, qui se trouve tout près de la gare routière) à Altea. Ca vous donne beaucoup plus de largesse sur les horaires, ce qui est franchement pratique en cas de visite d’Altea sur une journée.

Pour les horaires des bus, regardez sur le site d’Alsa, la compagnie qui fait les liaisons depuis Valencia. Pour le tram, je vous renvoie à cette page que je donnais quelques lignes plus haut, dans le paragraphe consacré aux liaisons Alicante-Altea.

> Comment aller de Benidorm à Altea

C’est vraiment hyper simple de faire le trajet entre Benidorm et Altea, vous n’avez pas à vous prendre la tête à réfléchir aux différentes options : c’est le tram la meilleure solution.

La ligne 9 est directe entre Benidorm et Altea. Il y a 12 minutes de trajet et le ticket coûte 1,35€. Vous pouvez descendre soit à l’arrêt “Altea” soit à l’arrêt “Garganes”, les deux se trouvant dans le centre ville d’Altea (il y a encore 2 autres arrêts un peu plus loin mais là on s’éloigne vraiment du centre ville et des points d’intérêt touristique majeurs d’Altea).

> Venir à Altea depuis l’un des aéroports des environs

Si vous atterrissez à l’un des aéroports des environs, soit Alicante soit Valencia, et que vous voulez aller jusqu’à votre lieu de vacances à Altea, sachez qu’il n’y a pas de transport en commun vous permettant de vous y rendre directement.

>> De l’aéroport d’Alicante

De l’aéroport d’Alicante, il vous faudra repasser par le centre ville (avec le bus C-6) avant de pouvoir attraper le tram comme indiqué quelques lignes plus haut.

>> De l’aéroport de Valencia

De l’aéroport de Valencia, le plus simple sera de prendre le bus pour Benidorm (regardez sur Alsa.es les horaires et les tarifs le jour de votre arrivée) puis ensuite le tram de Benidorm à Altea, comme expliqué précédemment.

Les bus entre l’aéroport et Benidorm n’étant pas très fréquents, selon l’heure d’arrivée de votre vol, il pourra être plus judicieux d’aller de l’aéroport à la gare de Valencia, d’où vous aurez beaucoup plus souvent des bus pour Benidorm, et même parfois des bus directs pour Altea. Cela fera plusieurs changements, mais c’est faisable sans trop de difficulté, à condition de voyager relativement léger.

> Circuler en voiture autour d’Altea

Si vous avez beaucoup de bagage et/ou que vous venez à plusieurs et/ou que vous comptez beaucoup vous déplacer pendant votre séjour, pensez à la location de voiture depuis l’aéroport d’arrivée (Alicante ou Valencia). Si vous vous y prenez en avance via ce site, vous pourrez vraiment trouver des tarifs intéressants.

Sachez que Blablacar existe aussi en Espagne et est beaucoup utilisé par les conducteurs espagnols. Si vous n’êtes pas réfractaire à ce mode de transport alternatif, c’est clairement une excellente idée pour bouger entre différentes villes à tarif vraiment réduit.

A titre indicatif, les trajets :
Valence – Altea coûtent autour de 11€
Alicante – Altea coûtent autour de 5€.

Vous en trouverez plusieurs par jour, mais les annonces sont souvent postées en dernières minutes (généralement autour de 48 heures avant le départ). Ce n’est donc pas l’idéal si vous aimez planifier vos déplacements à l’avance. Mais si vous êtes flexible, ou si comme moi vous avez tendance à tout réserver en dernière minute, c’est parfait !

> Comment se déplacer une fois dans la ville d’Altea

La vieille ville d’Altea est petite et vous en ferez le tour à pied sans aucun problème, d’autant plus que la circulation est interdite (ou impossible) dans la plupart de ses ruelles. En revanche, la ville neuve, autour, s’étend sur plusieurs kilomètres, le long du littoral de la Costa Blanca.

Personnellement, je n’ai utilisé que mes jambes pour me déplacer lors de ma visite d’Altea car j’adore marcher (et malgré tout, les principaux points d’intérêt touristique d’Altea sont vraiment dans un rayon restreint autour de la vieille ville), mais si vous avez des valises avec vous, si vous logez loin de la vieille ville, ou si vous avez envie d’aller vite d’un point à un autre, vous pourrez utiliser les transports en commun.

L’option la plus simple pour vous déplacer dans et autour d’Altea, c’est avec la ligne n°9 du tram. Vers le nord elle vous emmènera dans les quartiers autour du Cap Negret (arrêt du même nom) pour profiter de la plage (qui s’appelle elle-aussi Playa del Cap Negret) et des nombreux hôtels qui se trouvent autour.

Pour aller encore plus loin, jusqu’à la petite plage Playa de l’Olla par exemple, vous pouvez poursuivre le trajet en tram jusqu’à l’arrêt suivant (L’Olla de Altea) et marcher 150 mètres pour arriver sur le littoral. Mais là on commence à être vraiment éloigné de la vieille ville d’Altea.

Côté sud, vous pouvez par exemple aller jusqu’aux plages de Cap Blanc et de Del Albir en suivant le tram 9 jusqu’à l’arrêt El Albir, et marcher ensuite une petite vingtaine de minutes pour atteindre le littoral.

Voilà sur le sujet des transports !

Autres infos pratiques sur la ville d’Altea, en Espagne

Si vous cherchez d’autres infos pour préparer votre visite d’Altea, elles se trouvent sûrement ci-dessous.

> Quelle est la meilleure période pour venir visiter Altea

Pour savoir quelle est la meilleure période pour visiter Altea, il y a deux paramètres à prendre en compte : la foule et la météo.

Altea est située sur la Costa Blanca, l’un des coins les plus touristiques d’Espagne. Si vous venez en plein été, vous aurez un monde fou dans ses ruelles et sur ses plages. Plus vous vous éloignerez de juillet-août, moins vous aurez de monde. Perso, je suis même venu en plein mois de janvier, et Altea était loin d’être une ville morte, au contraire : il y avait pas mal de gens qui faisait leur jogging sur l’immense promenade le long de la mer, et les terrasses des cafés étaient bien remplies (mais je n’ai jamais eu de difficulté pour trouver une table).

Ensuite, au niveau de la météo, les mois les plus chauds et les plus beaux sont clairement ceux de juillet et août. Si vous supportez difficilement la chaleur, il peut même être recommandé de venir plutôt en juin ou en septembre, quand il fait encore suffisamment bon pour bronzer et se baigner, mais sans suffoquer dès qu’on met le nez dehors entre 12 et 16H (ceci dit, l’air marin arrange bien les choses). Les hivers sont globalement doux (une quinzaine de degrès en journée en janvier) mais ce n’est clairement pas suffisant pour se mettre en maillot de bain, et encore moins pour piquer une tête dans l’eau turquoise.

Bref, à vous de faire l’arbitrage entre la foule et la chaleur. Perso je pense que le compromis idéal c’est autour de mai-juin et de début septembre jusqu’à mi-octobre.

> Quel budget prévoir à Altea

Malgré sa vieille ville historique, Altea reste une station balnéaire, avec ses kilomètres de promenade bordés par la plage d’un côté et des bâtiments sans charme de l’autre. Qui dit station balnéaire dit souvent prix élevés, car ce sont les touristes qui s’y rendent, et non pas les locaux.

Bref, autant l’Espagne des grandes villes est généralement abordable pour nos bourses françaises (avec des tarifs généralement 20% inférieurs à ce que l’on trouverait chez nous pour des prestations équivalentes), autant les petites stations balnéaires comme Altea sont assez chères. C’est d’autant plus vrai que Altea mise sur des visiteurs plus âgés et plus aisés que certaines des stations balnéaires voisines.

Tout ça fait que, au final, Altea n’est pas si bon marché. Prévoyez tout de même un budget assez conséquent pour votre séjour sur place. Comptez autour de 70-80€ par nuit pour un hôtel agréable et central, par exemple. Pour les cafés et les restaurants, les prix sont sensiblement les mêmes qu’en France. Si vous ne voulez pas payer trop cher, privilégiez les endroits où sortent les locaux (il y en a quand même quelques uns – j’en ai mentionné dans cet article).

> Où trouver l’office de tourisme d’Altea

Il y a un petit office de tourisme à Altea, il se trouve sur le front de mer. Son adresse exacte est Carrer Sant Pere 9. Vous y trouverez une carte de la ville et des suggestions de visite dans les alentours. Le personnel ne parle pas français.

> Quelles sont les langues parlées à Altea

Je profite pour glisser un mot sur les langues parlées à Altea et plus généralement en Espagne. Par défaut, on est souvent accueilli en dialecte local (le valencien) dans les établissements d’Altea et de la Costa Blanca. Quand on ne maîtrise déjà que partiellement l’espagnol classique (le castillan), ce n’est pas hyper simple de comprendre ce qu’on nous raconte et encore moins de se faire comprendre par les locaux. De plus, les espagnols ne parlent pas souvent l’anglais, et encore moins le français, ce qui ne facilite pas les choses.

Bref, attendez-vous à rencontrer une certaine barrière linguistique lorsque vous allez visiter Altea et plus généralement l’Espagne (sauf, bien sûr, si vous maîtrisez parfaitement le castillan).

> A propos de la sécurité à Altea et en Espagne

Altea ne pose pas de problème de sécurité particulier. La moyenne d’âge des vacanciers est un peu plus élevée qu’à Benidorm, plus fêtarde et où il faut faire un peu plus attention (notamment quand des hordes de mecs bourrés débarquent dans les bars ou sur la plage). On ne m’a pas non plus rapporté d’anecdotes particulières concernant des arnaques à Altea.

Faites preuve de bon sens (par exemple ne laissez rien à la vue dans la voiture et gardez un oeil sur vos affaires quand vous allez vous baigner). Bref, soyez vigilant autant qu’en France mais ne tombez pas dans la paranoïa : tout ira bien.

> Combien de temps pour visiter Altea

Visiter Altea peut se faire très vite : en une demi-journée vous aurez fait le tour de la vieille ville et de ses jolies ruelles. Comptez une demi-journée supplémentaire pour flâner sur la promenade le long de la mer, et hop, vous aurez vu tout ce qu’il y a à voir à Altea, ou presque.

Si vous voulez profiter de la mer pour vous baigner, rajoutez autant de jours qu’il vous plaira à votre séjour car le cadre est idyllique. Mais si vous envisagez une excursion à Altea sur une journée depuis une ville voisine, vous aurez largement le temps d’en faire le tour !

Vous avez maintenant toutes les infos pour visiter Altea !

On arrive au bout de ce guide de voyage sur la jolie ville d’Altea, en Espagne. J’espère que ces quelques lignes vous auront été utiles pour préparer votre séjour sur place. Si c’est le cas, pensez à cliquer sur “J’aime” ci-dessous, ça m’encourage à continuer de publier régulièrement des guides comme celui-ci, sur les destinations où je me rends (ça prend du temps et de l’énergie, mine de rien).

Enfin, si vous voulez soutenir concrètement mon travail, vous pouvez faire un truc tout simple : passer par les liens présents dans mes articles quand vous réservez vos billets d’avion, vos hébergements ou vos activités. Certains organismes me reversent une petite commission sur le montant sans que cela ne change quoi que ce soit à la somme que vous réglez.

Enfin, si vous notez des changements entre ma visite et la vôtre (un établissement qui ferme, un tarif qui évolue, …), n’hésitez surtout pas à me le faire savoir, ça me permet de tenir les infos de ce blog à jour !

Bonne visite d’Altea et bon séjour en Espagne à tous !

Jérémy.