Les 10 plages de Split en détails : le guide complet et mes coups de coeur

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous vous demandez quelles sont les meilleures plages de Split pour profiter pleinement de vos vacances ?

Vous vous demandez où trouver la plus belle plage de Split et des alentours ?

Si vous envisagez de passer vos vacances à Split pour profiter de la mer, alors je vous le dis tout de suite : vous faites un excellent choix. La jolie ville croate possède de nombreuses plages, chacune ayant son charme et ses caractéristiques bien personnelles.

Lorsque j’habitais en Croatie, j’ai eu l’occasion de tester toutes les plages de Split. Je vous partage toutes les informations utiles ci-dessous et je vous dévoile mes coups de cœur.

Prêt pour le guide ? C’est parti !

La carte des plages de Split

Voici d’abord une carte pour que vous puissiez situer facilement où se trouvent exactement les plages de Split dont je parle ci-dessous.

Maintenant que vous avez ça en tête, je vais passer en revue les différentes plages de Split où vous pourriez avoir envie de passer une partie de vos vacances. Pour chaque plage dont je parle, je vous indique aussi les cafés, bars et restaurants à proximité qui sont sympas, et je vous recommande aussi le meilleur hébergement pour être directement sur place. Ça devrait vous aider pour préparer votre séjour !

Les plages de Split à l’est de la vieille ville

Commençons cette sélection des meilleures plages de Split par celles qui se trouvent à l’est de la vieille ville. Ce sont, aussi, les plus faciles d’accès à pied depuis le cœur historique de Split. Je vous détaille tout ça ci-dessous.

> Bacvice : la seule plage de Split avec du sable fin

Je commence par la meilleure plage du centre de Split : celle de Bacvice. Elle se trouve à proximité immédiate de la vieille ville (moins de 10 minutes de marche). C’est vraiment l’endroit idéal pour aller piquer une tête entre deux visites des sites historiques. Bonus non négligeable : c’est la seule vraie plage de Split où vous trouverez du sable fin (toutes les autres sont faites de graviers ou de galets).

Pour ces deux raisons (donc le sable fin et la proximité immédiate de la vieille ville), vous y trouverez beaucoup de monde en pleine saison. Attendez-vous donc à une certaine promiscuité avec vos voisins de plage.

Même hors saison, il peut y avoir du monde sur la plage de Bacvice. Dès qu’il fait beau, les locaux viennent faire bronzette, piquer une tête, ou jouer au picigin (un jeu originaire de Split où les participants s’envoient une petite balle avec la paume de la main tout en se jetant à l’eau avec des figures acrobatiques, c’est un truc à voir).

Au niveau de l’ambiance, cette plage de Split est surtout fréquentée par des jeunes, aussi bien croates qu’étrangers. Aux beaux jours, l’atmosphère devient fêtarde assez vite, souvent dès la fin de l’après-midi.

Si vous aimez les activités nautiques, sachez que tout au bout de la promenade, juste après le bar History of Split, il y a endroit pour faire du kayak de mer, du paddle et du pédalo (à partir de 50 kunas pour une demi-heure). Une bonne idée d’activité si vous avez envie de varier un peu vos après-midis à la plage !

Enfin, au niveau pratique, sachez que cette plage de Split possède de nombreuses petites cabines pour se changer et se doucher. Les croates ont pensé à tout !

>> Où manger et où boire un verre sur cette plage de Split

Bacvice est certainement la plage la plus populaire de Split, aussi bien parmi les locaux que les touristes. Comme on est là en plein centre ville, à deux pas du cœur historique, on trouve directement sur le bord de mer un grand nombre de bars et de restaurants. Pour les plus noctambules d’entre vous, il y a aussi deux discothèques qui se trouvent juste là.

Pour trouver les bars et les restaurants, c’est vraiment simple : contournez la plage vers la gauche quand vous regardez la mer, et vous arriverez sur une sorte de promenade avec une ribambelle de terrasses rivalisant d’imagination pour attirer les touristes. Voici quelques endroits que je vous recommande de tester si vous venez passer la journée sur cette plage de Split :

– Zbirac : c’est le bar qui se trouve juste au dessus de la plage, on le voit dès qu’on arrive. Super vue sur la mer et bonne ambiance.
– Dalton café bar : le meilleur spot pour déguster un bon cocktail. Ils font souvent des offres intéressantes pour l’happy hour !
– Chang : vous trouverez de la bouffe asiatique (l’endroit se définit comme un “noodle bar”).
– Pizzeria Karaka : ils proposent des pizzas et surtout des burgers délicieux à partir de 50 kn (l’un des établissements les moins chers du coin).
– Beach bar History : le plus gros bar du front de mer sur cette plage, ils ont aussi une partie “cuisine” un peu après. C’est un peu l’usine, c’est pas mon endroit préféré, mais faut reconnaître qu’ils proposent de la qualité.

Et si vous voulez sortir le soir, il y a le Tropic Club et le Bacvice Club pour faire la fête. L’entrée est gratuite à l’un comme à l’autre.

Bref, cette plage de Split est sans problème la meilleure pour ceux d’entre vous qui aiment se poser face à la mer avec un bon verre ou un bon petit plat et profiter tranquillement d’une vue magnifique.

>> Où dormir près de la plage de Bacvice

Si vous voulez loger près de la plage de Bacvice à Split, je vous recommande cet hébergement. En 20 mètres, vous avez les pieds dans l’eau. Il y a tous les restaurants et les cafés juste à côté. C’est vraiment la localisation idéale pour des jeunes voulant profiter de la plage et de la vie nocturne du quartier pour un prix très raisonnable.

Si vous voulez monter en gamme, être plus au calme, et bénéficier d’une jolie vue, alors tournez-vous vers cet établissement.

>> Comment s’y rendre depuis le centre

Si vous logez dans le centre piéton de Split et que vous voulez aller à la plage de Bacvice, le plus simple c’est d’y aller à pied. Vous en aurez pour à peine 10 minutes de marche. Sinon, prenez l’un de ces bus : 3, 5, 8, 11, 14 ou 17.

> Ovcice : un coin de tranquillité dans le centre de Split

Si vous aspirez à davantage de tranquillité, je vous conseille d’aller jusqu’à la petite plage d’Ovcice, qui se trouve dans le prolongement immédiat de celle de Bacvice. Depuis le centre historique de Split, aller jusqu’à la plage d’Ovcice rallonge le trajet de cinq petites minutes (faut dépasser les bars et les restaurants, ce qui signifie parfois se frayer un chemin à travers la foule), mais cela permet de se retrouver dans un endroit beaucoup plus calme pour profiter de la mer.

Contrairement à Bacvice, là c’est une plage avec des cailloux fins (presque des graviers). Elle offre une très jolie vue sur les îles en face (on admire l’île de Solta dans son intégralité et on voit très bien une large partie de celle de Brac). L’eau y est translucide : c’est un vrai bonheur de s’y baigner.

Au niveau des infrastructures, c’est un peu moins développé qu’à Bacvice, mais on peut y louer des transats et des parasols pour 60 kunas (peu importe la durée – donc potentiellement pour la journée, ce qui en fait un tarif très raisonnable je trouve). Ces transats au bord de l’eau sont d’ailleurs la vraie plus-value d’Ovcice par rapport aux autres plages de Split, car la plupart n’en proposent pas ou très peu, et quand il y a, ils sont relativement loin de l’eau. Là, à Ovcice, les transats à louer sont littéralement à 50 cm de l’eau : un vrai petit décor de paradis. Autrement, à Ovcice, il n’y a pas d’espace pour se doucher ou se changer, il faut revenir une dizaine de mètres en arrière, vers Bacvice, pour trouver tout ça (mais c’est pas un problème).

Bref, Ovcice est une plage assez calme malgré sa proximité avec le centre. Elle est propre, belle, et à distance très raisonnable du cœur historique de Split (15-20 minutes de marche selon la densité de foule sur Bacvice). C’est un excellent compromis pour ceux qui ne veulent pas trop s’éloigner du centre de Split mais qui veulent tout de même une relative tranquillité sur la plage.

>> Où manger et où boire un verre sur cette plage de Split :

Sur la plage d’Ovcice, il y a un seul et unique bar : Kavana Ovcice. C’est un établissement familiale qui fait un peu vieillot, mais l’accueil est sympathique. Si vous voulez avoir plus de choix, aussi bien pour manger que pour boire, je vous conseille de revenir une centaine de mètres en arrière, jusqu’aux nombreuses terrasses de la plage de Bacvice.

>> Où dormir près de la plage de Ovcice :

Pour dormir près de cette plage de Split, je vous recommande en priorité cet hébergement, dont les propriétaires sont vraiment adorables et aux petits soins avec leurs invités. De plus, le logement a été magnifiquement rénové, on voit la mer, et on est au calme. Parfait !

Autrement, si vous avez envie d’une immense terrasse pour prendre des petits-déjeuners au soleil, je vous invite à jeter un œil à cet appartement. Ne vous fiez pas aux premières photos avec les lits séparés, il y a bien une chambre avec un grand lit double. L’appartement, qui a été entièrement rénové récemment, se trouve à deux pas de la plage, c’est une aubaine !

>> Comment s’y rendre depuis le centre

Exactement le même commentaire que pour la plage précédente : le plus simple c’est vraiment d’y aller à pied. Vous en aurez pour à peine 15 minutes de marche depuis le palais Dioclétien. Sinon, prenez l’un de ces bus : 3, 5, 8, 11, 14, 17.

> Firule : l’autre plage de Split pour les jeunes

Quand on continue de longer la mer, en s’éloignant du centre ville de Split, on trouve, juste après la plage d’Ovcice, celle de Firule. La première impression est bonne car on découvre une grande crique et une zone de baignade parmi les plus étendues de Split. Cependant, quand on s’y attarde, on se rend compte que ce n’est pas une si jolie plage que ça.

La première déception, pour ma part, est venue de la propreté : l’eau est stagnante dans le fond de la crique (sur la gauche hors de la photo), avec de l’espèce de mousse blanche et aussi, malheureusement, souvent des détritus. Pour se baigner dans de l’eau propre sur la plage de Firule, il faut se mettre aux extrémités de la crique (là où est le monsieur sur ma photo), idéalement dans la petite zone rocailleuse juste après la plage d’Ovcice (de là on a une chouette vue sur les montagnes), ou bien côté opposé, près de la marina (l’eau y est belle mais les places sont rares). En plus, tout le contour a été bétonné et tagué, ça ne donne vraiment pas envie, je trouve.

Au fond de la crique, vous trouverez un petit bout de plage de sable (presque de la terre, en fait). Autour, je le disais, c’est du béton avec des échelles pour descendre dans l’eau. Pour ceux qui aiment faire des plongeons, sachez qu’il y a une petite digue sur la plage de Firule, qui permet de s’avancer assez loin dans l’eau et de pouvoir s’élancer bien comme il faut. Appréciable !

Au niveau de l’ambiance, c’est une plage assez jeune : vous y croiserez surtout des groupes de potes venant jouer à leur sport local (le picigin, j’explique ce que c’est dans la partie consacrée à la plage de Bacvice, quelques paragraphes plus haut).

Au niveau des infrastructures, Firule dispose de plusieurs douches, d’un point de premier secours et de deux WC. Et, bon à savoir si vous avez un véhicule : il est possible de se garer entre la marina et la plage (peu de places disponibles par contre).

Bref, dans l’ensemble, malgré un vrai potentiel, Firule est la plage de Split qui m’a le plus déçu, je lui trouve un côté sale peu agréable (en tout cas quand je me prends quelques jours de vacances au bord de la mer, c’est clairement pas ce que je recherche…). Ceci dit, c’est une plage qui est souvent remplie et animée avec pas mal de groupes de jeunes.

>> Où manger et où boire un verre sur la plage de Firule

Si vous cherchez des endroits où boire un verre en journée ou où manger un morceau entre deux baignades, il faut marcher jusqu’à la jolie petite marina de Zenta, un tout petit peu après la plage (sur la gauche quand on regarde la mer). Là, vous trouverez pas mal de petits restos pas trop chers et fréquentés surtout par des Croates.

Je vous partage une très bonne adresse : le resto Velo Misto et sa terrasse surélevée avec vue sur la marina. Sinon, pour boire un café au bord des bateaux, allez à Kalafatic (ils font aussi à manger).

Il n’y a malheureusement pas de possibilité de baignade immédiatement autour de ces établissements. Après vous être rempli le ventre, il faudra soit revenir vers Firule, soit continuer jusqu’à la plage de Trstenik (dont je parle un peu plus bas).

Pour ceux d’entre vous qui veulent une ambiance plus festive pour passer la soirée, il existe un bar-discothèque tout au bout de la plage de Firule, juste avant la marina. Ça s’appelle le Zenta Nightclub & Beach Bar. Je ne l’ai pas testé moi-même mais il n’a pas très bonne réputation à Split (bagarres fréquentes, etc). A vous de voir si vous voulez tester.

>> Où loger près de cette plage de Split

J’ai deux endroits à vous conseiller près de la plage de Firule. D’abord cet appartement, qui est mignon comme tout, décoré avec goût, où on se sent vraiment bien. Le seul inconvénient, c’est qu’il n’y a pas de vue, mais c’est vraiment chipoter. L’autre option, si vous préférez, c’est celui-là, qui est très bien agencé et 100% fonctionnel, et surtout avec un lit ultra-confortable. Voilà pour les suggestions !

>> Comment s’y rendre depuis le centre

Là encore, je recommande plutôt de marcher, bien que cela puisse commencer à faire beaucoup pour certaines personnes (comptez une vingtaine de minutes de marche depuis le centre). Si vous n’avez pas envie de marcher en plein cagnard, les bus 3, 5, 8, 11 et 17 vous y emmèneront.

> Trstenik : la plage de Split pour être tranquille

En continuant au-delà de la marina de Zenta, vous tomberez sur la jolie plage de Trstenik. Là, on commence à être vraiment éloigné du centre de Split. C’est une plage qu’il est préférable de rallier en transport en commun (bus 17) ou bien en voiture (il y a des options pour se garer à côté de la marina), car à pied il faut compter une demi-heure environ depuis la vieille ville de Split (c’est tout à fait faisable, ceci-dit, je l’ai fait moi-même sans problème).

Trstenik est une grande plage de cailloux en forme de croissant de lune. Son eau est propre, claire, presque translucide. Il y a une petite promenade qui fait le tour de la zone de baignade, avec des arbres apportant un peu d’ombre (c’est appréciable en plein été !).

Toute la zone de la plage de Trstenik est agréable : il y a beaucoup d’espace, c’est vraiment top pour être tranquille à se baigner dans une eau limpide (bon, y’a un peu de monde à la haute-saison, ne vous y trompez pas, mais c’est moins blindé que la plupart des autres plages de Split). Hors saison, ce sont surtout des gens seuls qui viennent là pour se détendre ou faire quelques longueurs (la zone de baignade est vraiment grande, y’a de quoi se faire plaisir pour ceux qui aiment nager).

Au niveau des infrastructures, on trouve des espaces pour se changer, des toilettes et des douches. C’est assez minimaliste, mais ça correspond bien à l’esprit de la plage, je trouve.

>> Où boire un verre et où manger près de Trstenik :

Parmi les inconvénients de cette plage de Split, je citerais d’abord le manque de possibilité de louer des transats (car passer une journée allongé sur les cailloux, bof bof), et aussi l’absence de bars ou de cafés à proximité. Les plus proches sont de l’autre côté de la marina (cf les endroits que je recommande dans la partie consacrée à la plage de Firule), ou bien il faut continuer et marcher vers la plage de Znjan, où là on trouve absolument tout. Il existe tout de même un bar de plage, le Cox, mais il avait l’air d’être définitivement fermé la dernière fois que je suis passé. J’imagine qu’un repreneur arrivera tôt ou tard, ça serait étonnant qu’un tel emplacement reste vide. N’hésitez pas à me tenir informé, que je mette cet article à jour !

>> Où loger près de la plage de Trstenik

A partir de Trstenik, le littoral de Split commence à monter sérieusement en gamme, et il est plus difficile de trouver des logements indépendants et bons marchés. En revanche, si vous avez le budget, là vous allez clairement pouvoir vous faire plaisir et loger dans des établissements ultra-qualitatifs. Cet hôtel notamment propose un service au top, dans un cadre merveilleux. Piscine, jacuzzi, et une chouette vue sur la marina. A 200 mètres de la plage, c’est ce qui se fait de mieux dans le quartier !

>> Comment s’y rendre depuis le centre

A moins d’être prêt à marcher une bonne demi-heure depuis le centre historique de Split, cette plage est desservie par la ligne 17 des bus citadins. Pratique et rapide !

> Znjan : la plage de Split idéale pour les familles

Dans le prolongement immédiat de la déjà grande plage de Trstenik, vous trouverez l’immense plage de Znjan. En fait, c’est même une succession de petites plages, de criques et de recoins que l’on trouve à Znjan. La zone de baignade est donc vraiment très grande, plus que la précédente qui était déjà large en comparaison des autres. Il y a de quoi avaler du kilomètre pour ceux qui aiment faire des longueurs tranquillement.

Znjan est l’une de mes plages préférées de Split : on y trouve de l’eau translucide, des jolies petites criques cernées par de grands arbres, quelques palmiers, et plusieurs espace pour se poser confortablement sur des transats. Et, l’une des choses que je préfère à Znjan, c’est la vue extraordinaire sur les montagnes, à gauche, ainsi que sur les îles de l’Adriatique, juste en face.

Ce que j’aime, aussi, c’est qu’il y a toujours de la place, on n’est pas les uns sur les autres comme dans d’autres plages de Split.

Au niveau de l’aménagement, vous trouverez plusieurs bars d’ambiance, des jeux pour enfants (Znjan est une plage accollée aux quartiers résidentiels de Split, de nombreuses familles croates viennent y passer la journée, aussi bien l’été que hors saison), des espaces pour les transats. Pour ceux qui viennent en voiture, il y a aussi de nombreuses possibilités de parking (gratuits – même en pleine saison on arrive à trouver de la place), des cabanes pour se changer et des douches.

Bref, la plage de Znjan est vraiment top. Son seul inconvénient, c’est d’être assez éloignée du centre historique de Split (il faut prendre le bus – le 7 ou le 8 – ou être prêt à marcher 40 minutes). A part ça, c’est tout bon ! Mon coup de cœur dans ce coin là de Split.

>> Où manger un morceau et où boire un verre

Pour (bien) manger, vous pouvez aller au restaurant “Mistral”. Je crois qu’il appartient plus ou moins au Radisson Blue Hôtel qui se trouve juste derrière, c’est donc un établissement plutôt haut-de-gamme. Pour des ambiances plus détendues, je vous conseille le Skaut, qui se trouve directement sur la plage (ils servent surtout des pizzas – c’est un peu long à venir parfois, mais elles sont bonnes). Et il y a au moins deux autres options sympas pour siroter un cocktail face à la mer : le Mamboo et le Taboo.

Notez, tout de même, que ces établissements vont et viennent, et changent régulièrement de propriétaire (et donc de nom). Ils étaient là à mon dernier passage, mais c’est pas impossible que ça change d’ici à votre venue. N’hésitez vraiment pas à m’écrire si certains ont changé, que je puisse mettre à jour l’article !

>> Où dormir près de cette plage de Split

La première fois que je suis venu à Split, j’ai logé juste à côté de cette plage et je ne l’ai pas regretté du tout. Si je ne devais vous recommander qu’un seul hôtel dans ce quartier, cela serait celui-ci, pour sa localisation, la vue sur la mer, et un rapport qualité-prix vraiment au top.

Si vous voulez monter en gamme, je vous recommande cet appartement avec une belle vue sur la mer, un parking gratuit (c’est suffisamment rare pour être signalé), et l’eau turquoise de l’Adriatique à moins de 100 mètres de là. Super !

>> Comment s’y rendre

Deux bus se rendent depuis le centre ville à la plage de Znjan (Znjan est d’ailleurs le nom du quartier qui y est accolé) : le 7 et le 8. Si vous aimez marcher, vous pouvez aussi faire le trajet à pied : il faut compter un peu plus de 45 minutes pour aller du centre à cette plage de Split. Ce n’est pas infaisable, mais s’il fait vraiment chaud vous préférerez le bus !

Les plages de Split à l’ouest de la vieille ville

De l’autre côté de la vieille ville de Split, après la marina et le port de plaisance, vous avez également quelques plages qui méritent le détour. Globalement, elles sont moins bondées que celles situées à l’est de Split, du fait principalement qu’il y ait moins d’habitations aux alentours immédiats (mais il y a du monde quand même).

Comme pour les plages à l’est de Split, j’énonce les plages de l’ouest par proximité avec le centre ville. Voyons ça en détails ci-dessous.

> Zvoncac, que je vous déconseille

Je vais être clair : c’est la pire plage de Split. A mon sens, elle ne mérite même pas le nom de plage : c’est une crique divisée en deux, entre le petit port de Jadran et une zone de baignade bétonnée. Mais l’eau y est sale, il y a souvent des petits bateaux à moteur qui passent (donc si vous avez envie de vous baigner dans le fioul, libre à vous…).

Cette plage n’a même pas l’avantage d’être relativement proche du centre historique de Split. Certes, c’est la première que l’on rencontre quand on longe la côte vers l’ouest depuis la vieille ville, mais elle est quand même bien plus éloignée du centre que celles de Bacvice, d’Ovcice ou de Firule, dont je parlais plus haut, dans la partie sur les plages situées à l’est du vieux Split.

Si vous tenez absolument à vous baigner là, alors choisissez plutôt de vous installer dans la zone hors de la crique où se trouve le port. Vous pourrez poser votre serviette sur des grands rochers assez plats et descendre à l’eau par les échelles prévues pour. La baignade y est aussi plus agréable car vous n’êtes pas sur le trajet direct des bateaux.

Bref, à part si vous logez vraiment dans ce coin là et que vous n’avez pas envie de vous déplacer, je vous conseille quand même d’aller sur une autre plage de Split : il y en a suffisamment pour que vous trouviez votre bonheur (et pas très loin d’ici !).

> Jezinac, première plage sympa de ce côté de Split

Un peu après Zvoncac, en suivant le petit bout de promenade qui longe la mer, vous trouverez la plage de Jezinac. Là ça devient plus intéressant : l’eau est claire et il y a de l’espace pour s’installer (des petits cailloux ou des gros rochers plats, selon la zone que vous choisirez).

A partir de cette plage de Split, on commence à se retrouver en contrebas de la colline Marjan, le plus grand espace vert de la ville (à voir absolument lors de votre visite, j’en parle en détail ici).

Mais si vous voulez trouver un chouette coin pour passer la journée, je vous conseille de marcher encore un tout petit peu, jusqu’à la plage suivante.

> Obojena, plage idéale pour ceux qui viennent en voiture

La plage d’Obojena est la première vraie plage que je vous recommande de ce côté là de Split. Elle se trouve dans le prolongement immédiat de Jezinac et se compose de plusieurs petites criques et accès à la mer.

Là, c’est vraiment un endroit agréable, avec de l’espace pour s’installer, la possibilité de louer des transats, et de l’eau claire et pure pour une baignade réussie (d’ailleurs la zone de baignade est large, il y a de quoi nager sans être les uns sur les autres !). Une fois sorti de l’eau, vous pouvez trouver un peu d’ombre et de fraîcheur au pied de plusieurs palmiers élégants, très appréciable quand le soleil croate tape un peu trop fort.

Ceux qui viennent en voiture seront heureux de savoir qu‘il y a un grand parking gratuit sur place. L’inconvénient, c’est que les places sont vite prises si vous venez après 13-14 heures, et les gens finissent par se garer vraiment n’importe comment. Venez tôt.

>> Où boire un verre et manger un morceau à proximité

Si vous avez une petite soif, il y a un bar juste à côté de la plage d’Obojena : le Kafic Obojena Svjetlost. Mais la déco en plastique ne donne pas très envie, j’avoue. Je ne m’y suis pas attardé, donc je n’ai pas d’avis à vous donner autre que sa localisation très sympa, avec une belle vue sur la mer.

>> Où dormir à proximité

Plus on s’approche de l’immense parc de Marjan, moins il y a d’option pour se loger, le béton laissant petit à petit place à de la verdure. En revanche, on se trouve dans un quartier assez coté de Split, et ce qui existe est souvent d’excellente qualité. Je vous conseille donc ce superbe appartement dont la plage se trouve juste de l’autre côté de la rue, et qui dispose entre autre d’une magnifique terrasse ensoleillée. Bonus : les propriétaires sont très gentils et leur accueil vraiment chaleureux. Une excellente adresse pour ceux qui recherchent du calme, de la quiétude, et un séjour détente au bord de l’eau.

>> Comment s’y rendre

A pied il vous faudra compter une petite demi-heure depuis le palais Dioclétien, via une promenade assez agréable dans l’ensemble (seule la fin est moins sympa). Sinon, le plus rapide sera de prendre le bus 12 au niveau de Matejuska, de là vous y serez en à peine 10-12 minutes.

> Kasjuni : la plus belle plage de Split

On arrive là à mon vrai coup de cœur. Kasjuni, c’est la plus belle plage de Split à mon avis. A l’abri dans une large crique au pied de la colline Marjan, avec une vue imprenable sur ses falaises et ses forêts de pins, sa forme de croissant de lune et son eau d’un bleu étincelant lui confèrent des airs de plage paradisiaque.

La plage est faite de galets, mais on peut y louer des transats pour 150 kunas si on veut être confortablement installé (certains apprécieront !). Notez juste, pour info, que ce tarif est l’un des plus élevés de Split : souvent c’est pas loin d’être moitié moins cher sur les autres plages…

L’eau est claire et la zone de baignade vraiment très large. On y croise surtout des couples venus lézarder au soleil dans un décor magnifique, aux allures presque romantiques.

Au niveau des infrastructures, sachez qu’on y trouve des WC, des espaces pour se changer, des douches et surtout un parking gratuit (pas très grand non plus, il est rapidement plein même hors saison).

A mon sens, l’un des seuls défauts de cette plage, c’est le monde en pleine saison. Kasjuni est la plus belle plage de Split et ça commence à se savoir. Les touristes et les locaux s’y rendent massivement dès que le soleil pointe le bout de son nez, entre juin et septembre.

>> Où boire un verre et manger un morceau à proximité

Il y a un petit bar juste à côté de la plage (ils servent aussi à manger), le Joe’s Beach. L’endroit diffuse de la musique lounge que l’on entend de la plage, ce qui est à mon avis le second défaut de la plage de Kasjuni (je préfère les endroits où on ne m’impose pas de la musique : si je veux en écouter je sors mes écouteurs !). J’ai trouvé la serveuse très sympa (ils ont laissé ma copine se laver les mains, alors qu’on n’avait rien commandé chez eux). Les prix sont élevés, par contre : on paie clairement le cadre paradisiaque.

>> Où dormir à proximité

La plage de Kasjuni se trouvant en plein cœur du parc de Marjan, il n’y a pas d’endroit pour loger à proximité immédiate. L’hébergement que je vous conseille se trouve donc à un petit quart d’heure de marche, près de la plage d’Obojena (c’est d’ailleurs celui que je vous recommandais pour cette plage) : celui-là. Forcément, vous serez donc plus proche de la plage d’Obojena que de celle de Kasjuni, mais ça ne vous empêchera pas de vous y rendre si l’envie vous prend (ça reste très faisable à pied, contrairement à si vous choisissez un logement plus près du centre de Split).

>> Comment s’y rendre

C’est le bus numéro 12 qui vous emmènera à la plage de Kasjuni. Sinon, vous pouvez tout simplement marcher pendant une très grosse demi-heure environ avant d’arriver au bout de la longue promenade du centre de Split (45 minutes pour le coeur du centre historique). Mais la marche n’est pas très agréable, sur une longue route sans trottoir avec beaucoup de voitures. Préférez le bus !

> Bene Beach : pour une plage à l’ambiance familiale

C’est la dernière plage de Split, la plus à l’ouest de la ville (sur la façade nord-ouest pour être exact). Là c’est clairement impossible d’y aller autrement qu’en bus ou à vélo : à pied c’est vraiment trop long (au moins 1H30 de marche depuis le centre).

La plage de Bene plaira surtout aux familles, on y trouve en effet beaucoup d’espace de jeux pour les enfants (tobogans, balançoires, trampolines, …).

Au niveau de la baignade en elle-même, ça ne ressemble pas vraiment à une plage mais plus à une succession de minuscules criques faites de rochers, où l’on se pose plus ou moins confortablement. En revanche, la zone de baignade est large. Et l’éloignement du centre de Split fait qu’il y a souvent moins de monde qu’aux autres plages dont je parlais plus haut. Cerise sur le gâteau : les nombreux pins directement au bord de l’eau envoient une ombre très bienvenue lorsque le soleil tape un peu trop fort.

La vue est chouette également, même si on ne fait pas face aux îles de l’Adriatique mais au reste du continent (en fait, de l’autre côté de l’eau, vous avez l’aéroport de Split et la petite ville médiévale de Trogir, entre autres).

Mon conseil, si vous n’avez pas d’enfants ou que vous aimez vraiment la tranquillité, c’est de vous éloigner un peu de la plage de Bene en marchant vers l’institut océanographique (vers la gauche en regardant la mer depuis Bene). Là, vous trouverez pas mal d’autres criques sauvages avec pratiquement personne (ou alors juste quelques locaux venus chercher de la tranquillité). Si vous marchez pas mal, vous tomberez sur une zone militaire qu’il vous faudra contourner. De l’autre côté, il y a à nouveau plusieurs jolies petites criques à l’ombre des pins. Ce ne sont pas des zones officielles de baignade (elles ne sont pas délimitées), donc c’est à recommander pour ceux qui savent ce qui font.

>> Où boire un verre et où manger à proximité

On est dans une partie de Split où c’est la verdure qui prime (Bene se trouve au bout de l’immense parc de Marjan). Il y a donc peu d’options pour boire un verre ou se restaurer près de cette plage. Le seul bar-resto des environs s’appelle le Benedikt. Rien d’extraordinaire à se mettre sous la dent mais on apprécie l’ombre de la terrasse et des pins. On le trouve juste à côté de la principale zone de baignade de la plage.

>> Où loger près de cette plage de Split

Il n’y a pas de logement à proximité immédiate de la plage de Bene (pour la même raison que pour Kasjuni : on est au coeur du parc de Marjan). En revanche, si vous êtes prêt à vous baigner en “hors piste”, alors je vous conseille fortement cet appartement, spacieux et lumineux, avec une vue exceptionnelle et une décoration soignée, qui se trouve à tout juste 300 mètres de là (et qui possède son propre accès à la mer, au pied de la maison). De quoi passer un séjour au top, dans un coin calme et tranquille de Split. Mon coup de cœur ! Par contre, précision importante : il vous faut une voiture, sinon vous dépendrez des bus pour le moindre déplacement.

>> Comment s’y rendre

Je le disais un peu plus haut, là c’est le bus 12 qui vous y emmènera : à pied c’est clairement trop long (1H30 de marche). Même le trajet en bus prendra du temps, d’ailleurs : comptez bien 45 minutes pour vous y faire emmener.

Quelle plage de Split choisir selon ce que vous cherchez : le récapitulatif

Pour vous aider à choisir votre plage à Split, je vous ai préparé ce petit récapitulatif selon vos différentes situations et envies.

> Quelle plage pour une journée en couple

La plage que je trouve la plus appropriée pour une journée “bronzette-baignade” en amoureux, c’est la plage de Kasjuni. Son cadre est vraiment romantique, avec la vue superbe sur les falaises de la colline Marjan et son eau translucide. Et on peut terminer la journée avec un cocktail avec vue sur mer et des ambiances de coucher de soleil. Un vrai petit coin de paradis. Ceux qui désirent davantage d’intimité peuvent aller dans les recoins autour de la plage de Bene.

Si vous voulez une plage tranquille et plus proche du centre de Split, alors allez à Ovcice : c’est calme, on peut y louer des transats, l’eau est translucide, et surtout on a une vue magique sur les îles de l’Adriatique.

> Où aller pour une journée en famille, avec des enfants

Les deux plages de Split les plus appropriées pour une journée en famille, avec enfants, ce sont celles de Bene (à l’extrémité ouest du parc de Marjan) et celle de Znjan, dans les quartiers résidentiels à l’est de la ville. A ces deux endroits, vous y trouverez des espaces jeux et des facilités pour les enfants (ainsi qu’un parking gratuit notamment : ça évite de venir en transport en commun avec les enfants et tout l’attirail…).

> La plage de Split pour une journée entre amis

Si vous cherchez la plage idéale à Split pour une journée entre copains, je vous recommande celle de Bacvice, qui se trouve en plein centre de la ville, à tout juste 10 minutes de marche du quartier piéton. C’est là que vous rencontrerez d’autres jeunes, que l’ambiance est la plus sympa, qu’il y a le plus de bars (idéal pour siroter un cocktail les pieds dans l’eau et la tête au soleil). Si vous êtes sociable, vous pourrez même vous faire inviter par les croates à des parties de picigin. Parfait !

> Sur quelle plage aller quand on aime nager

Le plus grand espace de baignade se trouve, à mon avis (car je n’ai pas été mesurer précisément) à la plage de Znjan. Mais la plage de Firule offre de la place également, même si je n’en suis pas très fan (il faut faire des longueurs assez loin au large, entre les deux petits “caps” qui entourent la crique, sinon l’eau a tendance à être stagnante). Autrement, la zone de baignade à Trstenik est suffisamment grande pour accueillir les meilleurs nageurs parmi vous.

> Où aller pour être tranquille et éviter la foule

Pour être honnête, vous aurez du mal à trouver une plage vraiment tranquille à Split, il y a toujours du monde, quelle que soit la saison. Ceci dit, j’ai deux recommandations pour vous. D’abord, la plage de Trstenik : c’est la plage de Split la moins fréquentée (mais ça ne veut pas dire pour autant qu’il n’y a personne, hein). On y est relativement au calme, surtout si vous venez hors saison (là c’est nickel). Si vous venez en pleine saison, que vous voulez être au calme et surtout que vous êtes prêt à prendre le bus, alors vous pouvez aussi aller dans les petits recoins de la plage de Bene, idéalement entre l’institut océanographique et la zone militaire. Il y a souvent de la place et on est vraiment tranquille, mais ce n’est pas une plage officielle.

A savoir sur les plages de Split

Maintenant que vous connaissez les différentes plages de Split, je dois vous préciser deux-trois choses, afin d’éviter les mauvaises surprise lors de vos vacances.

> Protégez-vous les pieds sur les plages de Croatie :

Vous l’avez noté au cours de la lecture de cet article : il n’y a qu’une plage à Split qui soit de sable. Toutes les autres plages sont composées de galets, cailloux, graviers ou rochers (bon, il y a une exception avec la plage de Firule, mais comme je ne vous la recommande pas…). Et le problème principal lorsque l’on veut se baigner sur une plage de cailloux, c’est que ça fait vite mal aux pieds.

Du coup, si vous ne voulez pas repartir de vacances avec les plantes de pieds tailladées par les cailloux, je vous recommande fortement d’emmener ça dans vos bagages lors de votre séjour en Croatie. J’ai vu plein de monde sur les plages, à Split comme ailleurs en Croatie, porter des trucs comme ça, et ça avait l’air de rendre réellement confortable la marche sur la plage et dans l’eau.

Bref, vous faites ce que vous voulez, bien sûr, mais en tout cas vous voilà prévenu 🙂

> Une dernière précision sur les plages de Split et de Croatie

Ce que les croates appellent “plage” ne correspond pas tout à fait à ce que nous, français, appelons “plage”. A Split comme ailleurs en Croatie, vous pourriez être déçu si vous imaginez des larges étendues de sable (ou même de galets) dès qu’on vous parle d’une “plage”.

Pour vous raconter une anecdote, la première fois que je suis allé en vacances en Croatie (c’était avant de m’y installer), on m’avait recommandé une plage près de mon hébergement. C’était à Zadar. Comme il faisait beau et chaud, j’avais qu’une envie : aller piquer une tête dans l’eau claire de l’Adriatique. Sauf que je n’ai jamais trouvé la plage en question. En réalité, je suis passé devant plein de fois sans savoir que c’était “ça” une plage croate : une quinzaine de mètres de béton avec une petite échelle pour descendre dans l’eau. J’imaginais, en bon normand ayant grandi en bord de mer, au moins une large étendu de galets ou de graviers, à défaut de plusieurs kilomètres de sable fin.

Bref, tout ça pour vous dire que le mot “plage” en croate signifie cela : une zone d’accès à la mer avec un espace dédié à la baignade. C’est tout. Donc une plage pour eux, ça peut être exactement ce que je décrivais à l’instant : quelques mètres de béton et une échelle pour accéder à l’eau.

Je vous précise ça car j’entends régulièrement des témoignages de français ayant été déçus de leurs vacances en bord de mer en Croatie car ils ont choisi d’aller se baigner dans des plages comme ça (sans le savoir à l’avance, bien sûr). Il faut donc bien avoir en tête cela, notamment quand vous réservez un hébergement et que l’hôtel se vante d’avoir “sa plage privée” par exemple. D’où l’intérêt, aussi, de se renseigner sur les plages avant de s’y rendre.

En tout cas, maintenant, en ce qui concerne les plages de Split, vous ne devriez pas avoir de surprise : j’ai vraiment essayé de décrire toutes ces plages de la manière la plus claire et la plus objective possible. J’espère que ça vous aidera !

Vous savez tout sur les plages de Split !

Maintenant, vous savez tout sur les plages de Split et de ses environs immédiats.

Si vous avez envie d’un séjour vous permettant de profiter de la mer et des plages tout en étant dans une ville magnifique, vivante et dynamique aussi bien le jour que le soir, alors Split est vraiment une destination que je vous recommande pour votre séjour en Croatie. Lisez mon article détaillé sur Split ici.

Quoi qu’il en soit, j’espère que cet article sur les plages de Split vous a été utile. Si c’est le cas, pensez à cliquer sur J’aime ci-dessous, ça m’encourage à continuer de partager mes conseils et mes bons plans sur ce blog !

Et si vous voulez soutenir mon travail concrètement, vous pouvez faire un truc tout simple : passer par les liens présents dans mes articles quand vous réservez vos séjours (hôtels, billets d’avion, activités, …). Ce n’est pas systématiquement le cas, mais certains organismes me reversent une petite commission sans que cela ne change rien au prix que vous payez. De mon côté, ces commissions me permettent de continuer de faire tourner ce blog en publiant régulièrement des guides complets comme celui-ci.

Bon séjour à Split et sur ses plages !

Jérémy.