Que faire en Croatie : mes 27 suggestions pour découvrir le pays

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous vous demandez que faire en Croatie pendant vos vacances sur place ? Vous tombez bien : j’y ai vécu pendant plus d’un an et j’ai eu le temps de l’explorer de fond en comble. Dans cet article je vous donne tous mes conseils sur les choses à faire, à voir et à visiter en Croatie.

J’ai classé mes suggestions par thématique, afin que vous puissiez visualiser facilement ce qui pourrait vous plaire en fonction de vos goûts.

Prêt ? C’est parti !

A savoir en bref :

> Les tarifs des vols pour la Croatie sont très intéressants sur ce site (en général à destination de Split, Pula ou Dubrovnik). Regardez si vous n’avez pas déjà réservé, ça peut valoir le coup !

> Pour les hébergements en Croatie, je vous conseille de regarder ici. Affinez la recherche avec les filtres, sur la gauche de l’écran. C’est le site le plus complet sur la Croatie !

> Si vous voulez partir avec un guide de voyage dans la poche, je vous conseille cette édition très complète du Routard.

Que faire en Croatie : visiter ses villes historiques

Commençons par le plus simple et le plus évident : voici les plus belles villes de Croatie à visiter.

> Visiter Split et son palais romain

Si vous aimez les vieilles pierres et les ambiances médiévales, alors Split va vous plaire. Capitale de la Dalmatie et deuxième plus grande ville du pays, elle abrite en son centre historique un ancien palais romain (le palais de Dioclétien), devenu aujourd’hui un dédale de petites ruelles pavées, étroites, où il est délicieux de se perdre. La visite du palais est à faire absolument si vous venez à Split.

Et si vous avez envie de profiter de la mer et du soleil, vous n’aurez pas de quoi vous ennuyer non plus à Split car elle possède parmi les plus jolies plages de Croatie à mon goût (dont la superbe Kašjuni).

Parmi les choses à faire à Split : visiter le palais de Dioclétien, déambuler sur la Riva, aller voir la Grotte Bleue, arpenter la forêt de Marjan, se baigner à Kašjuni, …

Pour en savoir plus sur ce qu’il y a à faire à Split, lisez mon guide détaillé qui se trouve ici. Et pour le guide de ses plages, c’est par là.

> Voir Dubrovnik, au coeur de Game of Thrones

Autre ville historique de Croatie : Dubrovnik. Sa vieille ville est un vrai bijou, cerné par ses remparts que vous avez pu découvrir dans la série Game of Thrones, et que des dizaines de milliers de personnes viennent visiter chaque année désormais (la ville regorge de tours organisés sur le thème de GoT, le plus populaire est celui-ci).

Ses façades claires et ses volets verts en font un décor vraiment pittoresque, typique de la côte croate. Son atmosphère est unique et on y mange bien.

Le seul bémol de Dubrovnik, à mon goût, c’est qu’elle est vraiment isolée du reste de la Croatie (regardez sur une carte comme c’est foutu : Dubrovnik est complètement entourée par la Bosnie, c’est vraiment galère d’y aller par voie terrestre), ce qui la rend difficile à intégrer dans un circuit classique. Quoi qu’il en soit, je vous conseille vraiment de rajouter Dubrovnik à votre liste des endroits à voir en Croatie, c’est un immanquable !

Parmi les choses à faire à Dubrovnik : visiter les remparts, admirer le vieux port, emprunter les portes médiévales, déambuler sur l’avenue Stradun et ses bâtiments médiévaux, …

Pour en savoir plus sur Dubrovnik, lisez mon petit guide ici et mes conseils pour vous loger là.

> Découvrir Zagreb, la vibrante capitale croate

Zagreb c’est ma ville. J’ai eu un tel coup de cœur quand je suis venu la visiter que j’ai décidé de m’y installer. Aujourd’hui, je n’y habite plus, mais je porte toujours très haut cette ville dans mon cœur.

Alors, pour être honnête avec vous, ce n’est pas la plus belle ville de Croatie. Au niveau architectural, son centre ville est plutôt d’inspiration austro-hongroise, avec des bâtiments très réguliers, des belles façades élégantes. Les rues sont larges, les parcs sont très symétriques. Ce n’est pas du tout la Croatie joyeusement bordélique de la côte. Mais je lui trouve une ambiance unique. Les gens ont une douceur de vivre, une gentillesse qui m’a conquis. Zagreb est une ville vibrante, dynamique, vraiment agréable pour ceux qui aiment sortir.

Parmi les choses à faire absolument à Zagreb : découvrir le marché de Dolac, visiter la ville haute et son église Saint Marc, flâner dans le parc de Zrinjevac, et, bien sûr, profiter de ses nombreux restaurants, cafés et bars.

J’ai détaillé tout ce qu’il y a à faire à Zagreb sur cette page. Ne passez pas à côté si la capitale croate vous intéresse !

> Flâner dans Rovinj, la ville des amoureux

Moins connue que ses consœurs, la petite ville de Rovinj est pourtant absolument merveilleuse. Si vous voulez mon avis, c’est la destination croate idéale pour un séjour romantique (j’ai même un couple d’amis qui s’y sont mariés !).

Son centre historique est entouré par la mer. Ce sont plein de petites ruelles qui serpentent dans tous les sens jusqu’à arriver au sommet du cœur de la ville, à l’église Sainte Euphémie. La ville a longtemps été sous domination vénitienne (d’ailleurs Venise est juste de l’autre côté du bras de la mer Adriatique), et ça se ressent dans l’architecture et dans les couleurs des maisons, qui font beaucoup plus italiennes que croates.

Comme pour les autres petites villes croates dont je vais parler dans cet article, il n’y a pas énormément à faire au sens propre. Le plus agréable c’est de flâner au hasard dans ses ruelles étroites, de se perdre entre les cours intérieures et les jardins des églises, et d’admirer la mer quand vos pas vous y mèneront (l’eau n’est jamais très loin, à Rovinj).

Et un truc qui est vraiment à faire à Rovinj, c’est d’admirer le coucher de soleil sur la mer Adriatique, et voir les façades de la ville se teindre de rouge-orangé. Magnifique !

Je n’ai pas encore écrit de guide sur Rovinj, mais ça ne saurait tarder !

> Explorer Trogir, ville médiévale classée à l’UNESCO

Trogir est une toute petite ville sur la côte dalmate, à une vingtaine de kilomètres de Split. Son centre historique est unique au monde : c’est une presqu’île qui est restée exactement comme à l’époque médiévale (bon, à quelques ajustements près : y’a l’électricité, etc, hein). C’est l’une des villes les plus visitées de Croatie et on comprend pourquoi quand on s’y rend : c’est un labyrinthe de ruelles aux pavées inégaux, aux façades blanches et aux volets verts.

Il n’y a pas énormément de choses à faire à Trogir. La principale occupation sera de déambuler dans ses toutes petites ruelles pavées, étroites, et s’imaginer comment les gens vivaient il y a plusieurs siècles.

Ma partie préférée c’est l’est de la vieille ville, car les habitants ont mis énormément de verdure dans les ruelles et ça lui donne un côté magique. Dans la partie ouest, pensez à visiter la magnifique cathédrale Saint Laurent, l’une des plus belles de Croatie.

Enfin, un truc tout simple que j’adore faire à Trogir : me poser sur le front de mer, animé par ses nombreuses terrasses de cafés et de restaurants.

A lire aussi : mon guide complet sur Trogir qui se trouve ici.

> Découvrir Zadar et son orgue marin

Zadar est la première ville que j’ai découvert en Croatie, et pour tout vous dire j’ai mis du temps à tomber sous son charme. Son centre historique est concentré sur une sorte de presqu’île à la forme étonnante, dont tout le front de mer a été aménagé pour les promeneurs, afin qu’ils puissent admirer la mer Adriatique et les îles qui se trouvent au large.

Tout au bout de ce front de mer se trouve l’emblème de Zadar : l’orgue marin, qui joue de la musique 24 heures sur 24 au son des vagues qui passent sous nos pieds. Juste derrière, vous verrez le monument virtuel de la salutation au soleil, à voir surtout une fois la nuit tombée.

Ce sont les deux principales choses à faire et à voir à Zadar, mais ce ne sont pas les seules : allez découvrir le forum romain, faites le tour du musée du verre ancien, et profitez des excellents restaurants que vous trouverez dans le centre historique.

Pour lire mon guide complet sur Zadar, rendez-vous sur cette page !

> Varaždin, l’ancienne capitale de la Croatie

Varaždin est, avec Zagreb, l’autre ville de cet article qui ne se trouve pas au bord de la mer. Si je vous conseille d’aller la visiter, vous vous doutez qu’elle a d’autres atouts !

Mon coup de coeur à Varaždin, c’est son château-musée, en plein centre de la ville, et qui abrite sans cesse tout un tas de manifestations et d’événements culturels. J’adore ses murs d’un blanc éblouissant, ses petites tourelles et ses toits pointus.

Le reste de la ville de Varaždin mérite également qu’on s’y attarde. Les façades baroques sont élégantes, d’inspiration viennoise et très typiques de ce qu’on retrouve en Europe centrale (si vous connaissez un peu la Slovénie, la Slovaquie, ou même des petites villes d’Autriche, vous ne serez pas dépaysé). Sa place centrale est très jolie, également, avec son église au clocher vert-bleu.

Bref, Varaždin est une ville que j’aime beaucoup. Ceci dit, si vous venez en Croatie pour la mer, n’allez pas faire le détour exprès, hein, car elle est vraiment tout au nord du pays ! A faire si vous passez par Zagreb, c’est un day-trip idéal !

> Pula et son amphithéâtre romain

Capitale de l’Istrie, Pula est une ville vivante et agréable. C’est aussi une porte d’entrée intéressante car vous y trouverez un aéroport low-cost avec des liaisons depuis plusieurs villes de France entre avril et octobre.

Parmi les choses à faire à Pula, il y a la visite de son immense amphithéâtre romain, qui rappellera forcément le fameux Colisée de Rome. Allez également admirer le temple antique dédié à Auguste, sur le Forum de Pula. Ce sont les deux immanquables de la ville !

Pour le reste, un endroit que j’aime vraiment bien juste en dehors de Pula, c’est le Parc de Kamenjak et ses nombreuses petites criques propices aux bains de soleil (et aux bains tout court). Faites-en le tour en vélo, c’est top !

Pour le guide complet de Pula et ses environs, ça se passe par ici !

> Visiter Šibenik, la belle méconnue

Je termine cette sélection des villes à voir en Croatie par Šibenik, que j’ai découvert très récemment alors que tous mes amis à Zagreb n’arrêtaient pas de me dire à quel point c’était beau.

La ville est construite tout en escaliers, en bord de mer. C’est un vrai dédale de rues qui montent et qui descendent en se croisant dans un labyrinthe total, où apparaissent par-ci par-là des jolies petites places arborées avec des maisons colorées. Et puis on voit la mer, bien sûr, tout le temps.

Parmi les choses à y faire, il y a la visite de ses forteresses, principalement pour la vue magnifique qu’elles offrent sur le large et les archipels en face. La vieille ville de Šibenik, sa cathédrale et son front de mer, sont évidemment des immanquables absolus. Et à proximité immédiate, vous pourrez découvrir le parc national de Krka, dont je reparlerai plus bas dans cet article.

Bref, je peux affirmer qu’aujourd’hui Šibenik fait partie de mes villes préférées en Croatie, même si objectivement on en prend moins plein la vue qu’à Dubrovnik ou à Split. N’en faites pas la priorité de votre séjour, mais si vous passez pas loin, faites un détour, vous ne serez pas déçu !

Que faire en Croatie : voir la nature exceptionnelle

Si les villes croates sont si belles, notamment grâce à la conservation de leur aspect historique et médiéval, la nature vaut aussi le coup d’œil en Croatie. Ce pays regorge d’endroits magnifiques, presque paradisiaques. Voici ma sélection des coins de verdure à voir absolument lors de votre séjour en Croatie.

> Faire le tour des lacs de Plitvice

Les lacs de Plitvice sont une succession de 16 lacs à l’eau translucide reliés entre eux par des rivières féériques s’écoulant en cascade, le tout dans une végétation verdoyante proche du paradis.

Quand je suis arrivé sur place pour la première fois, très tôt un matin du mois de mai, j’ai pris une baffe incroyable car je ne pensais pas que des paysages comme ça étaient possibles.

S’il n’y avait qu’un seul truc à faire en Croatie, c’est sans aucun doute la visite des lacs de Plitvice. Par contre le ticket d’entrée est cher et il y a vraiment beaucoup de monde (venez le plus tôt possible et évitez les week-end, c’est surchargé).

Lisez mon guide détaillé pour savoir quel est le meilleur parcours possible aux lacs de Plitvice, et découvrir tous mes conseils sur cette destination magique.

> Admirer les chutes de Krka

Le second parc naturel le plus visité de Croatie, c’est Krka (prononcez “keurka”). Il est célèbre partout dans le monde principalement pour ses cascades majestueuses où, l’été, la baignade est autorisée. L’endroit est magnifique. Le sentier de promenade fait une boucle le long de la rivière, nous emmenant à différentes cascades, lacs et même des petits moulins que les croates utilisaient il y a quelques dizaines d’années.

Pour les plus courageux, il est possible de prendre le bateau et remonter en amont de la rivière pour voir d’autres chutes ainsi qu’une petite église nichée sur un îlot entouré d’eau. Chouette !

Si vous voulez mon conseil, Krka et Plitvice se ressemblent beaucoup et il est inutile de faire les deux au cours d’un même voyage en Croatie. Choisissez l’un ou l’autre, selon si vous préférez la baignade (Krka) ou la marche (Plitvice).

> Découvrir les Monts du Velebit

Le Velebit est un massif montagneux de Dalmatie, qui borde la mer Adriatique entre grosso modo les villes de Starigrad et de Senj. C’est un vrai petit paradis pour les randonneurs, les amoureux de grands espaces et d’authenticité (on traverse des villages où le temps semble s’être arrêter).

Ceux qui aiment les animaux pourront aussi aller rendre visite aux refuge des ours, qui se trouvent sur la commune de Kuterevo. Ils cherchent continuellement des volontaires et de l’aide, donc n’hésitez pas !

> Randonner dans le parc de Paklenica

Entre mer et montagne, à proximité de Zadar, se trouve le parc de Paklenica. C’est l’un des premiers que j’ai découvert en Croatie et je suis tombé sous le charme. Les amoureux de randonnées auront de quoi explorer les différents sentiers proposés, certains au cœur d’un canyon, d’autres sur les arrêtes des montagnes. Vous découvrirez des paysages tantôt arides, tantôt verdoyants, toujours avec une vue à couper le souffle sur des montagnes déchiquetées. On y croise aussi pas mal d’animaux sauvages, dont des bouquetins.

Si vous pratiquez l’escalade, vous aurez aussi de quoi faire à Paklenica : il y a plusieurs murs pour tous les niveaux à l’entrée du parc.

> Faire une excursion à la Grotte Bleue

Lorsque vous serez sur la côte croate, en particulier à partir de Split ou Trogir, vous entendrez beaucoup parler des Blue Caves. Il s’agit d’une grotte creusée dans la falaise, où on ne peut accéder qu’en bateau, et où le jeu de lumière, quand les rayons de soleil tapent dans l’eau, donne une teinte bleutée aux parois. L’endroit est unique, et c’est clairement un truc à faire en Croatie.

Le seul inconvénient à mon sens, c’est qu’on est obligé de passer par un organisme car il n’est pas possible de s’y rendre par ses propres moyens. Je pense que dans les années à venir, les autorités finiront par limiter (voire interdire) son accès afin de protéger la beauté des lieux, donc si vous voulez voir ça, c’est maintenant qu’il faut se lancer !

Plus d’infos sur les excursions vers la Blue Cave sur cette page.

> Découvrir les champs de coquelicots de l’Istrie

L’Istrie est l’une des plus belles régions de Croatie. Son identité régionale est très marquée, un peu comme la Bretagne chez nous, par exemple.

En Croatie, l’Istrie est célèbre notamment pour ses champs de coquelicots à perte de vue. La première fois que je m’y suis rendu, j’avais loué un vélo pour traverser la campagne et passer de village en village, et c’était un vrai régal. A faire, évidemment, à la période de floraison des coquelicots, donc entre juin et septembre, grosso modo.

Profitez d’un séjour à Pula, Rovinj ou Poreč pour explorer l’intérieur des terres en Istrie, notamment les villages de Motovun et de Bale : vous ne le regretterez pas !

L’Istrie vous attire ? Lisez mon article complet en cliquant ici.

Que faire en Croatie : sillonner les innombrables îles de l’Adriatique

Vous le savez forcément : la Croatie est le pays des îles ! On en dénombre officiellement 1244, vous devrez donc faire un choix car il sera impossible de toutes les visiter. Ceci dit, les 1244 îles croates ne sont pas habitées, et la plupart d’entre elles ne sont que des cailloux qui dépassent de l’eau. Voici ci-dessous ma petite sélection des plus belles îles de Croatie.

> L’île de Krk

C’est l’une des deux seules îles croates reliées au continent par un pont, elle est donc particulièrement facile d’accès, comparée à d’autres de cette liste. Sa partie nord-ouest n’est pas très intéressante, mais le sud-est de l’île est absolument magnifique, en particulier la zone autour du village de Baška, pour lequel j’ai eu un vrai coup de cœur.

Parmi ce que vous pourrez faire sur place : des baignades, bien sûr, dans ses innombrables criques paradisiaques, mais aussi des randos dans des paysages lunaires de caillasse blanche (j’avais jamais vu ça !), et découvrir des jolies petites bourgades où le temps ne semble pas avoir prise (par exemple le village de Vrbnik où vous verrez la ruelle la plus étroite d’Europe).

Pour plus d’info sur l’île de Krk, allez lire mon article complet sur cette page.

> L’île de Korčula

Pendant longtemps, l’île de Korčula était considérée comme le secret le mieux gardé de Croatie : un coin de paradis préservé du tourisme, où les croates se retrouvaient entre eux pour profiter de leur mer adriatique. Et puis le bruit a fini par courir, Korčula a vu arriver ses premiers touristes, et aujourd’hui c’est l’une des îles les plus réputées de la mer adriatique, bien que son relatif éloignement des grandes villes de la côte lui évite encore la foule que l’on peut retrouver à Brac ou à Hvar, par exemple, à la haute saison.

Parmi les choses à faire à Korčula, ne manquez pas la visite du village du même nom, l’un des mieux préservés de l’Adriatique croate : il a des airs de mini-Dubrovnik. Profitez également de ses deux plages dans le bourg de Korčula même : Zakrjan et Banje.

Autrement, Korčula regorge de petits hameaux charmants, de criques à l’eau translucide, et de sentier de promenade en bord de mer. Enfin, ne manquez pas la visite de la maison de Marco Polo : la légende dit qu’il serait né ici (les avis de nombreux historiens vont contre cette croyante populaire, mais ne dites pas ça aux habitants de l’île, vous les vexeriez 🙂 ).

> L’île de Lopud

Crédit photo : Google Streetview

C’est une des îles les plus proches et les plus faciles d’accès depuis Dubrovnik. De nombreux ferrys s’y rendent tous les jours, et vous pourrez facilement aller l’explorer soit à la journée (en partant tôt le matin), soit même y passer sur plusieurs jours pour profiter de son ambiance quand les touristes sont repartis (la plupart ne dorment pas sur place).

Pour ce qu’il y a à faire sur l’île de Lopud, c’est simple : flâner dans le village de Lopud, prendre du bon temps aux terrasses des cafés, grimper au sommet de la forteresse (vue extra), et puis bien sûr piquer une tête sur la jolie petite plage de Sunj, où on accède après une promenade dans le village et le long d’un sentier forestier.

> L’île de Hvar

En face de Split, cachée derrière l’île de Brac (que je mentionne un peu plus bas), à une heure de bateau environ, vous trouverez la belle île de Hvar, dont la “capitale” du même nom est absolument délicieuse. N’hésitez pas à vous promener dans ses ruelles ou prendre un verre sur le port, vous ne verrez pas le temps passer !

A faire à Hvar également : grimper tout en haut de la forteresse de la petite ville, d’où vous aurez une vue superbe sur les environs, dont les îles Paklinski (dont vous pouvez faire le tour avec les bateaux-taxis qui se trouvent sur le port de Hvar) et l’île de Marinkovac, qui se trouvent juste devant vous. Allez jusqu’à Milna (à vélo par exemple) et profitez de sa jolie petite plage abritée. Enfin, si vous aimez la lavande, sachez que Hvar est surnommée “l’île de la Lavande” en Croatie, en raison de ses nombreux champs. Allez les découvrir ici.

Hvar vue depuis le sommet de l’île de Brač…

> L’île de Pag

L’île de Pag est la seconde île croate accessible depuis le continent directement en voiture, par un pont. Elle est très sauvage, ses paysages sont désertiques, on a l’impression d’arriver dans un autre monde. On y trouve de nombreuses petites plages, comme celle de Maslina, tout au bout de l’île sur la façade ouest, où vous serez vraiment tranquilles.

Paradoxalement, Pag est réputée pour être la zone la plus fêtarde de Croatie (en dehors des grandes villes, en tout cas). La petite ville de Novalja est considérée comme l’Ibiza croate : l’été, c’est le spot à ne pas manquer si vous venez en Croatie pour faire des rencontres et vous amuser ! La plage de Zrće en particulier accueille de nombreuses soirées avec des DJs parfois célèbres, ce qui devrait plaire aux plus noctambules d’entre vous !

> L’île de Brač

L’île de Brač est célèbre car elle abrite la plage la plus photographiée de Croatie : Zlatni Rat, à la forme si particulière (une sorte de V dont la pointe s’avance d’une centaine de mètres dans la mer). Mais Brač ne se résume pas qu’à cette plage : le village de Bol est un vrai havre de paix (et peut se transformer en zone bien fêtarde à la haute saison), de même que les bourgades de Pucisca et de Milna.

Les amoureux de nature feront la randonnée qui grimpe jusqu’au sommet de l’île, Vidova Gora, d’où la vue sur l’Adriatique est saisissante. Mais ce que j’ai préféré faire sur l’île de Brač, c’est louer des vélos et explorer toute la côte sud de l’île, avec ses petites criques cachées aux allures paradisiaques.

Une de mes îles préférées de Croatie, sans hésiter !

Lisez mon guide complet de l’île de Brač qui se trouve ici. Et mon guide du village de Bol se trouve là.

> Les îles Kornati

Les îles Kornati, au large de Zadar, sont un archipel classé comme parc national protégé. C’est une vraie petite merveille de la nature, avec sa végétation dépeuplée, sa rocaille, et ses eaux translucides.

Idéalement, c’est à explorer en voilier afin de pouvoir faire le tour des criques et des îles par soi-même, à son rythme. Si vous n’avez pas de permis bateau pour en louer un, il vous faudra passer par un organisme pour vous y rendre, au départ de Zadar.

Soyez attentif à la prestation proposée quand vous choisirez votre sortie : le nombre de passagers embarqué en même temps à son importance. Avec certaines compagnies, vous serez moins d’une dizaine sur le voilier, ce qui permet vraiment d’apprécier la quiétude des lieu (je vous conseille celle-là notamment). Tandis qu’avec d’autres (souvent moins chères) vous serez entassés sur des hors-bords bruyants et vous n’apprécierez pas les lieux autant qu’ils le mériteraient.

Que faire en Croatie : sortir des sentiers battus

Si vous connaissez déjà une bonne partie des endroits que j’ai cité précédemment, ou si vous avez envie de découvrir une facette méconnue de la Croatie, je vous propose ci-dessous des choses à faire qui sortent vraiment des sentiers battus. J’espère que ça vous plaira !

> Voir Samobor et sa région

La petite ville de Samobor, tout près de la frontière slovène, mérite que l’on s’y attarde. Sa spécialité est d’abord culinaire : le kremsnite, un millefeuille à la crème, que l’on déguste sur les terrasses de la place Tomislav. Si vous aimez les ruines, faites la balade qui part du centre et qui va jusqu’au sommet de la colline où se trouve l’ancien château : la vue y est chouette.

Le centre ville est franchement mignon, mais c’est sa région vallonée et rurale qui m’a vraiment séduit. Outre des jolis paysages verdoyants, vous y découvrirez des hameaux où les gens semblent vivre encore comme dans les années 60 chez nous, avec des corps de ferme où les paysans travaillent la terre à la force de leurs bras (bon c’est un peu cliché mais c’est vrai !). Je garde de ma découverte de cette région le souvenir de belles rencontres avec les habitants, dont certains ne sont jamais sortis de leurs villages et qui étaient tout émus de voir des étrangers pour la première fois de leur vie. Top !

J’ai écrit un petit guide rapide de la ville de Samobor sur cette page.

> Découvrir la Slavonie, la Croatie rurale

Attention à ne pas confondre la Slovénie, le pays, avec la Slavonie, la région agricole au nord-est de la Croatie, à la frontière avec la Hongrie. Malgré l’absence d’atouts touristiques majeurs (pas de mer, pas de montagne), le tourisme s’y développe à toute vitesse. Elle plaira aux visiteurs à la recherche d’une Croatie authentique, rurale, et même gastronomique (on y fait du très bon vin).

Parmi les choses à faire en Slavonie et dans le nord-est croate : découvrir le centre d’Osijek, sa capitale régionale, se promener dans le parc naturel de Kopački Rit, se recueillir à Vukovar où les français sont accueillis quasiment en héros, en mémoire de Jean-Michel Nicollier.

> Voir la région de Zagorje et ses châteaux

Entre Zagreb, Varaždin et la frontière slovène, vous pourrez découvrir une région vallonnée et rurale, aux paysages changeant au fur et à mesure que vous roulerez : le Zargorje. Ce n’est, là encore, pas du tout un coin touristique : les seuls personnes que vous croiserez seront les habitants de la région et quelques zagrebois voulant respirer l’air pur de la nature.

La région est connue pour abriter un certain nombre de châteaux : celui de Veliki Tabor notamment, érigé au 15e siècle, ou celui de Trakošćan, particulièrement élégant (13e siècle). Vous y trouverez aussi un musée consacré à l’homme de Néanderthal (on a retrouvé leurs traces dans les grottes de Vindija), et plein de petits villages et bourgades à découvrir. C’est la région idéale pour un roadtrip entre culture et nature, loin des stations balnéaires de la mer Adriatique !

> Skier à Sljeme

Ce n’est clairement pas la première chose à laquelle on pense quand on envisage des vacances en Croatie, mais sachez qu’il est possible d’y skier ! Alors certes, pas dans des stations aussi développées que celles des Alpes ou des Pyrénées, mais il y a plusieurs jolies pistes de ski à Sljeme, la montagne juste derrière Zagreb. Le médaillé olympique Ivica Kostelić s’y entraînait régulièrement, et l’endroit accueille tous les ans une manche de la coupe du monde.

Pour ma part, c’est aussi là que j’ai skié pour la première fois de ma vie (et vu mes piètres performances, je ne suis pas sûr d’y retourner !) !

Si vous voulez faire du ski à pas cher en Croatie, dans une petite station où il n’y a pas beaucoup de monde même au cœur de l’hiver, alors n’hésitez pas : Sljeme vous plaira !

J’ai passé plus de temps les fesses dans la neige que debout sur les skis, pour ma première tentative !

> Visiter Karlovac, la capitale de la bière croate

Si vous voulez vraiment sortir des sentiers battus et voir une ville croate désertée par le tourisme, vous pouvez faire un tour à Karlovac. La ville est surtout connue pour abriter l’usine de fabrication de la bière numéro 1 en Croatie : la Karlovačko. Si vous passez par là, ne manquez pas d’en goûter une (essayez la “Retro”, la meilleure de ce qu’ils font à mon goût, même si ça reste assez basique). Il y a aussi un festival de la bière à partir de fin août (ou début septembre selon les années). Avis aux amateurs !

A part ça, la ville de Karlovac se situe à la confluence de 4 rivières, et ça donne lieu à des spots de baignade très sympas, notamment sur la Mrežnica. A faire, aussi, la visite de l’aquarium Aquatika qui propose de découvrir plus d’une centaine de poissons différents.

Karlovac n’est clairement pas la destination touristique numéro 1 en Croatie, mais si vous passez par là (par exemple sur le trajet entre Zagreb et la côte) vous pouvez tout à fait vous y arrêter une heure ou deux, histoire de voir une ville croate “dans son jus”, si je puis m’exprimer ainsi.

D’autres choses à faire en Croatie ?

On arrive à la fin de cette liste de suggestions de choses à faire en Croatie. Évidemment, il y a beaucoup d’autres possibilités. Rien que pour faire le tour des îles croates, il faudrait passer trois mois complets sur place !

En tout cas, si vous venez en Croatie pour la première fois (ou disons, si ça fait moins de 3-4 fois que vous venez en Croatie), vous devriez pouvoir trouver votre bonheur sans problème avec la liste que je viens de vous faire.

N’hésitez pas à aller consulter les guides détaillés que j’ai fait pour certaines destinations que je mentionne, ils vous aideront à préparer votre voyage concrètement. Je vous prépare aussi, pour bientôt, des suggestions d’itinéraires en Croatie, selon la durée de votre voyage sur place. Restez attentif !

Ah, et avant de partir de cette page, pensez à cliquer sur “J’aime” ci-dessous, c’est la meilleure façon de m’encourager à continuer de publier régulièrement des articles complets sur les destinations où je me rends.

Bon séjour à tous en Croatie, ou ailleurs !

Jérémy.