Où dormir à Bilbao : les différents quartiers pour se loger et mes suggestions d’hôtels

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous vous demandez où dormir à Bilbao pour être bien situé, à la fois près des points d’intérêt touristiques et au calme ? Vous tombez bien : je rentre d’un séjour sur place et j’ai fait une grosse erreur sur le choix de mon logement.

Du coup, j’ai décidé de vous préparer ce petit guide pour vous aider à bien choisir le vôtre, et être sûr de passer un bon séjour une fois sur place.

Je vous détaille tout ça ci-dessous !

J’ai écrit un guide complet sur Bilbao, avec les 19 choses à faire sur place pendant votre séjour, les meilleurs endroits où manger, et pas mal d’autres bons plans. Il est à lire sur cette page !

La carte de Bilbao pour visualiser ses principaux quartiers

Afin que vous ayez en tête les différents endroits que je vais mentionner par la suite, commençons ce guide par une carte (artisanale, vous me pardonnerez) des quartiers de Bilbao où vous pourriez être amené à dormir.

Voici la légende :
– en rouge : les quartiers de San Frantzisko et de Bilbao La Vieja.
– en orange : le quartier de Casco Viejo, le centre historique de la ville.
– en violet : le quartier d’Abando : le centre de la ville “neuve”.
– en vert : la zone idéale où dormir  à Bilbao dans la majorité des cas.
– en marron : le quartier de Castanos : une alternative intéressante pour être proche de tout.

Les quartiers à éviter à Bilbao

Avant de vous parler des endroits où dormir à Bilbao, je voudrais attirer votre attention sur les endroits où ne pas loger pendant votre séjour. En effet, il y a plusieurs quartiers dans l’hyper-centre de la ville où je vous déconseille formellement de loger.

> Le quartier de San Frantzisko

Le premier, c’est le quartier de San Frantzisko, dont vous pouvez voir la partie accolée à la rivière sur la photo ci-dessus.

Pour tout vous dire, c’est là où j’ai dormi pendant mon séjour sur place. J’avais été attiré par sa proximité immédiate avec le centre historique de Bilbao (le Casco Viejo), que je pouvais rejoindre en moins de 10 minutes de marche. Sauf que dès que je suis arrivé, j’ai amèrement regretté mon choix : c’est un quartier mal famé, en particulier une fois la nuit tombé. Il y a beaucoup de gens qui traînent, les regards qui tombaient sur moi et surtout sur ma copine n’étaient vraiment pas agréables. Ça nous a clairement refroidi pour nos soirées : on a dû adapter notre séjour de façon à éviter de devoir rentrer trop tard. Bref, c’est le coin à bannir lorsque vous aurez à choisir où dormir à Bilbao.

> Le quartier de Bilbao La Vieja

Le quartier qui se trouve juste à côté s’appelle Bilbao La Vieja (attention à ne pas confondre avec le Casco Viejo), et je vous le déconseille également pour sensiblement les mêmes raisons, bien qu’on soit un vrai cran en dessous au niveau du ressenti d’insécurité.

> Le vieux centre, Casco Viejo

Enfin, le dernier quartier du centre ville que je conseille d’éviter si vous comptez bien dormir pendant votre séjour à Bilbao, c’est justement le Casco Viejo, c’est-à-dire le cœur historique de la ville.

Cette fois, c’est principalement parce que c’est une zone très fêtarde, où ça picole pas mal, et où vous serez dérangé toute la nuit par des gens alcoolisés qui beuglent à tout-va.

Alors, oui, il y a moyen de dénicher des ruelles moins bruyantes que d’autres dans le Casco Viejo, mais franchement, je vous déconseille quand même ce quartier pour loger à moins de vouloir participer à la fête. Il y a aussi régulièrement des embrouilles dans ce coin-là à partir d’une certaine heure. Si vous venez pour un week-end tranquille à Bilbao, évitez la zone à partir de 22-23 heures.

> La périphérie, en particulier Otxarkoaga

Voilà, vous connaissez les principaux quartiers à éviter, en tout cas ceux du centre ville. Évitez aussi d’aller loger en périphérie car il y a pas mal de coins un peu craignos également, notamment le quartier d’Otxarkoaga, sur les hauteurs de la ville, à l’est de la rivière. Mais il est tellement loin que ça m’étonnerait que vous choisissiez d’y loger.

Passons désormais à mes suggestions et mes recommandations d’endroits où dormir à Bilbao.

Dans quel coin dormir à Bilbao : le meilleur compromis

Finalement, la meilleure zone où dormir à Bilbao c’est celle-ci : toute la partie nord-est du quartier Abando (entourée en vert sur ma carte, un peu plus haut).

En gros, vous délimitez une zone triangulaire entre le musée Guggenheim, la place Moyua et le pont Arenal (“Areatzako zubia” en basque, celui qui fait la jonction entre la vieille ville et la ville plus récente), et vous serez sûr de loger dans le meilleur coin de Bilbao. Depuis cette zone là, vous pourrez accéder à pied à toutes les attractions touristiques de Bilbao en une grosse dizaine de minutes maximum (selon l’endroit exacte où vous vous situerez).

C’est un quartier très vivant en journée, avec beaucoup de boutiques et de cafés. Et le soir c’est plus calme, vous y croiserez plutôt des couples voulant se faire un petit restaurant tranquillement.

Dans ce quartier, je vous suggère cet hôtel, idéalement situé et qui propose un des meilleurs rapport qualité prix de Bilbao. Si vous avez un peu plus de budget, vous pouvez vous tourner vers celui-là, qui présente une excellente alternative dans la même zone.

Dans les deux cas, les tarifs à la nuitée sont dans la moyenne pour Bilbao : entre 70€ pour le premier et 100€ pour le second. Il est très difficile de trouver un hébergement de qualité et bien situé en-dessous de 65-70 euros par nuit.

Où dormir à Bilbao pour pas cher

Si vous avez un tout petit budget pour vos nuits à Bilbao, vous allez devoir faire un compromis soit sur la localisation, soit sur le confort, car les hébergements en centre ville coûtent assez cher, je trouve.

Je le disais plus haut, la fourchette moyenne à Bilbao c’est entre 70 et 100€ par nuit. Mais j’ai réussi à vous dénicher deux hôtels pas chers, à moins de 50€ par nuit dans le quartier central de Bilbao.

Le premier, c’est celui-là, qui est parfaitement situé, à dix minutes de marche du musée Guggenheim et à trois minutes à peine de l’entrée de la vieille ville. Les chambres les moins chères coûtent autour de 40€ par nuit, ce qui est franchement raisonnable compte tenu de la localisation et de la prestation fournie (de qualité, malgré ce qu’on pourrait croire en voyant le prix).

Le second hôtel qui vous permet de dormir à Bilbao pour moins de 50€ par nuit, c’est celui-là . Alors il est moins bien situé, c’est clair : comptez une petite demi-heure pour aller à la vieille ville ou au musée Guggenheim à pied. Ça fait loin, on est d’accord. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il y a un arrêt de métro à 500 mètres de là, qui vous emmène en moins de 5 minutes à la station Casco Viejo. Et sinon, le tram passe juste à côté et vous y emmène également.

Bref, vous avez là deux options très intéressantes pour loger à petit prix dans le centre (ou à proximité vraiment immédiate) de Bilbao.

Si vous avez un budget de backpackeur et que vous voulez dépenser le minimum absolu pour vos nuits sur place, vous pouvez dormir dans cette auberge de jeunesse pour 16€ par nuit. Par contre c’est en dortoir, donc on paie au lit. Ça veut dire que si vous venez en couple, ça vous reviendra à 32€ pour vous retrouver au milieu d’un dortoir rempli d’inconnus avec qui vous devrez partager également la salle de bain. A voir, mais ça peut valoir le coup de mettre 4€ chacun de plus et se prendre le logement à 40€ par nuit que je mentionnais plus haut (celui-là si jamais vous n’aviez pas le courage de remonter le chercher).

Où dormir si on vient en voiture à Bilbao

Je sais que vous êtes nombreux à venir visiter Bilbao en voiture depuis le sud-ouest de la France, et vous avez bien raison de le faire : c’est quand même plus pratique d’être 100% autonome sur ses horaires et ses destinations, et ne pas dépendre ni des trains ni des avions (surtout que c’est pas toujours fiable avec les grèves et les retards, sans parler de la pollution engendrée, etc…).

Le problème, c’est que le parking à Bilbao, comme dans beaucoup de grandes villes, peut être franchement difficile. La plupart des hôtels ne disposent pas de leur propre parking, et quand c’est le cas ils le facturent en plus de la chambre.

Ceci étant dit, si vous cherchez un hôtel avec parking dans le centre de Bilbao, j’ai ce qu’il vous faut : l’Hôtel Abando propose un parking privé à ses clients. Le prix est de 22€ par tranche de 24 heures, ce qui est un tarif assez élevé, c’est certain, mais au moins vous êtes tranquille pendant tout votre séjour sur place : vous n’avez pas à vous préoccuper de chercher une place ailleurs.

La règle numéro 1 si vous venez en voiture à Bilbao, c’est de loger en dehors du Casco Viejo : vous le voyez sur ma photo ci-dessus, les rues y sont entièrement piétonnes.

Ceci dit, vous avez aussi la possibilité de vous garer à l’un des parkings surveillés du centre ville et rejoindre ensuite votre hôtel à pied ou en transport en commun. Vous pouvez par exemple vous garer au parking Arenal qui se trouve ici, tout près du Casco Viejo, pour 18€ par tranche de 24 heures (c’est moins cher que ce qui est généralement demandé dans les hôtels : eux s’adressent à une clientèle étrangère et touristique, alors que les parkings de ville s’adressent d’abord aux habitants de Bilbao).

Enfin, vous pouvez aussi faire votre recherche d’hôtels avec parking sur Booking en cochant l’item “hôtels avec parking” dans les filtres, sur la gauche de l’écran. Vérifiez dans les commentaires que l’hôtel dispose réellement de son propre parking privatif, car parfois le petit logo “P” apparaît sur la fiche de l’hôtel mais il s’agit en fait d’un parking public dans la rue, ou ce genre de chose, c’est pas toujours très clair.

Quel hôtel choisir à Bilbao pour se faire vraiment plaisir

Si vous avez un budget conséquent et que vous avez envie de vous faire plaisir lors de votre séjour à Bilbao, je vous conseille de regarder les prestations l’hôtel Carlton . Tout est parfait, de la déco charmante aux attentions du personnel, de la literie à l’emplacement, … Rien à dire, vous serez bien !

Dans un style différent, plus épuré, vous pouvez aussi réserver auprès de cet établissement, qui se situe juste à côté du musée Guggenheim.

Où loger à Bilbao pour faire la fête

Je l’ai déjà laissé entendre un peu plus haut dans ce guide, mais si vous venez à Bilbao avec l’intention de sortir et faire la fête, je vous conseille de loger dans le Casco Viejo, ou à proximité immédiate (par exemple le quartier de Castanos), afin d’être directement au cœur de la vie nocturne.

En fonction de votre budget et du nombre de personnes qui vous accompagne, vous pouvez dormir dans cette auberge de jeunesse (soit en prenant un lit en dortoir, soit une chambre indépendante). Ou bien si vous êtes 3, 4, ou plus, vous pouvez carrément louer un grand appartement (ça reviendra pratiquement au même tarif que si vous louiez chacun un lit en dortoir, mais qualitativement parlant vous serez dans le top !). Regardez celui-là, dans le cœur du quartier Castanos justement.

La procédure pour réserver votre hôtel à Bilbao

Pour réserver votre hôtel à Bilbao, c’est simple : si un établissement que j’ai mentionné vous intéresse, cliquez directement sur le lien qui lui correspond dans les paragraphes ci-dessus, rentrez vos dates de séjour puis suivez le processus de réservation.

Autrement, pour faire les recherches par vous-même, rendez-vous sur la page Bilbao de Booking, sélectionnez vos dates de séjour et vos critères dans les filtres sur la gauche de l’écran, et suivez le processus de réservation normalement. Il ne vous restera plus qu’à vous présenter sur place le jour J !

Si jamais vous avez des retours à me faire sur les hôtels (je ne les ai évidemment pas tous testé, vous vous en doutez), n’hésitez pas : ça me permettra d’actualiser cet article afin qu’il reste le plus précis possible pour les futurs lecteurs.

Si cet article vous a plu, je vous invite à cliquer sur “J’aime” ci-dessous, c’est la meilleure façon de m’encourager à continuer de publier régulièrement des guides pratiques sur les destinations où je me rends.

Et pour soutenir concrètement mon travail, vous pouvez faire un truc tout simple : passer par les liens présents dans mes articles quand vous réservez vos hébergements, vos vols ou vos activités. En effet, certains organismes me reversent une petite commission sans que cela ne change quoi que ce soit au tarif que vous réglez. C’est quelques centimes de moins dans la poche d’une multinationale, et moi ça me permet de tenir ce site à jour !

Quoi qu’il en soit, je vous souhaite un excellent séjour à Bilbao. Pensez à consulter mon guide de la ville sur cette page pour vous donner des idées de choses à faire sur place !

Merci de votre passage sur mon blog et à bientôt !

Jérémy