Visiter Santander : guide complet des 21 choses à faire sur place et aux alentours

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous envisagez de visiter Santander le temps d’un week-end (prolongé ou non) ? Vous êtes au bon endroit : j’ai récemment passé 2 jours à Santander, et j’ai eu le temps de visiter la ville de fond en comble, de profiter de ses plages, et de prendre plein de notes pour vous préparer cet article.

Dans les lignes qui suivent, je vous partage aussi mes bonnes adresses pour bien manger, bien boire, et bien dormir. Avec tout ça, vous serez prêt pour votre visite de Santander !

C’est parti pour le guide !

Infos pratiques sur Santander :

> Pour loger à Santander, mon coup de cœur va pour cet hébergement, de type loft, à deux pas de la place de la mairie, dans l’hyper-centre de la ville. Top !

> Si vous comptez venir en avion à Santander, je vous conseille de prendre vos billets sur Skyscanner, c’est le comparateur que j’utilise à chaque fois et les prix sont systématiquement les plus intéressants.

> Si vous aimez partir avec un guide de voyage dans la poche, sachez que cette édition du Petit Fûté fait la part belle à Santander, aux côtés de Bilbao et San Sebastian.

Au sommaire de cet article

Que visiter à Santander dans le centre ville

Commençons par ce que vous pouvez visiter à Santander pendant votre séjour sur place. Tout ce que je vais évoquer ci-dessous est largement visitable en deux jours complets, donc ne vous mettez pas la pression à speeder pour tout faire, vous aurez largement le temps.

De plus, le centre ville de Santander n’est pas exceptionnel. La ville a été détruite dans un incendie en 1941 (lisez ça si vous voulez les détails de l’histoire). Les rues ont été reconstruites de façon purement pratiques, sans se soucier de lui (re)donner du charme. Un peu comme les grandes villes du nord-ouest de la France après la seconde guerre mondiale, en fait. Si vous connaissez Brest, Cherbourg, Saint-Lô ou Caen par exemple, l’architecture urbaine de Santander vous sera clairement familière.

Bref, le centre de Santander n’est pas autant propice aux flâneries le nez en l’air que d’autres villes d’Espagne. C’est pourquoi une visite de Santander ressemblera plutôt à des sauts de puce d’un musée à un autre, ou d’un point d’intérêt bien spécifique à un autre, plutôt qu’à des déambulations le nez en l’air dans un quartier typique ou pittoresque.

Je vous détaille tout ça ci-dessous.

> Visiter le Centro Botin, l’emblème de Santander

Si vous demandez aux habitants ce qu’il y a à visiter à Santander, ils vous répondront tous unanimement le Centro Botin. Un peu comme visiter Bilbao passe forcément par le musée Guggenheim, visiter Santander passe par le Botin !

Le Centro Botin est un centre d’art contemporain qui accueille diverses expositions, éphémères et permanentes, tout au long de l’année. Si ce n’est pas votre truc, ne vous mettez pas forcément en tête de le visiter à tout prix, c’est quand même, avant tout, recommandé pour les amateurs du genre. Si vous n’êtes pas fan d’art contemporain mais que vous voulez quand même visiter ce musée, le truc à faire absolument c’est de prendre les passerelles en verre offrant une vue imprenable sur la baie de Santander (l’une des plus belles au monde).

Au niveau pratique, le billet d’entrée coûte 8€ à plein tarif, avec si vous êtes chanceux la possibilité de rentrer gratuitement 2 fois dans l’année (le 18 mai et le 12 octobre – mais y’a du monde ces jours là). Pour les horaires je vous invite à les consulter sur leur site officiel.

Pour acheter vos tickets, vous pouvez bien sûr le faire sur place, en arrivant. Ou bien en ligne à l’avance, avec des tickets “ouverts” à utiliser dans l’année (sur cette page). Leur site est disponible en français, ce qui facilitera les choses au moment de l’achat.

> Visiter la cathédrale de Santander

De l’extérieure, elle est plutôt massive et a davantage des allures de petites forteresses que d’édifice religieux. Elle s’impose franchement dans le coeur de Santander, et pas de la façon la plus élégante qui soit.

Ceci dit, je vous recommande quand même de faire la visite car c’est un bâtiment atypique, sorte d’agglomérat de différents styles, différentes époques et différentes architectures, bien que le gothique domine clairement. L’intérieur est vraiment chouette, notamment son cloître (en photo). Sa crypte du 12e siècle mérite également un coup d’œil. La visite est payante mais le prix est symbolique (j’ai un doute si on a payé 2€ en tout ou 2€ chacun, donc ça reste vraiment pas cher). Quoi qu’il en soit, c’est clairement un monument incontournable à visiter à Santander.

Adresse : Calle Somorrostro.

> Faire vos courses au Mercado de la Esperanza

Ce que j’adore dans les villes espagnoles, ce sont les grands marchés couverts, ouverts tous les jours, et qui regorgent de couleurs, d’odeurs, et de locaux venus aussi bien faire leurs emplettes que se raconter les derniers potins avec les copains du quartier. Si vous aimez ce genre d’ambiance, vraiment ne manquez pas le Mercado de la Esperanza : ce n’est clairement pas le plus grand ni le plus beau marché du pays (ceux que j’ai visité à Valence ou à Barcelone sont bien plus impressionnants), mais c’est un endroit très agréable et qui sent bon l’Espagne ! A mettre sans hésiter sur votre liste des choses à faire à Santander !

En dehors de bâtiment où se tient le marché alimentaire, il y a aussi des stands en plein air, qui font davantage office de marché aux puces. Autour, les façades toutes en nuances d’ocres, de rouges, de bordeaux, sont admirables et donnent une atmosphère particulière à l’endroit. Un de mes coins préférés de Santander !

Adresse : Plaza de la Esperanza.
Ouvert tous les jours sauf le dimanche.

> Voir la Plaza Porticada

C’est la place la plus élégante de Santander, très régulière avec ses belles arches, ses façades blanches aux fenêtres étroites, son sol aux grandes dalles claires. L’endroit a de la classe et une certaine régularité dans l’architecture que j’avais plus l’habitude de trouver en Europe de nord.

Pour ma part, j’ai visité Santander en fin d’hiver et ils avaient visiblement installé une patinoire éphémère sur cette place (on en distingue l’ossature derrière la statue). Au moment de ma venue, ils étaient en train de la démonter, donc je n’ai pas pu apprécier pleinement les lieux (ni leur rendre hommage en les photographiant correctement – je suis en dehors de la place sur la photo ci-dessus).

En tout cas, c’est clairement un passage immanquable lors de votre visite de la ville !

> Marcher sur le long Paseo Maritimo au bord de la mer

Une promenade très sympa à faire à Santander, c’est de longer le “Paseo Maritimo”, la promenade maritime, qui part du Centro Botin et qui va jusqu’aux (magnifiques) plages de sable fin, à l’extérieur du centre ville (j’en reparle en détails plus bas dans cet article).

La promenade offre un point de vue splendide sur la marina et ses petits voiliers ainsi que sur toute la baie de Santander, et de l’autre côté on longe les élégantes façades des bâtiments les plus anciens de la ville, habités autrefois par la bourgeoisie locale. Si vous aimez flâner, c’est le meilleur endroit pour le faire à Santander, sans aucune hésitation !

> Voir la place de l’Ayuntamiento de Santander

L’Ayuntamiento de Santander, c’est tout simplement la mairie, qui loge, comme souvent, dans un bel édifice. Là, il est situé sur une jolie place qui porte son nom, et qui sert de point de rendez-vous à la jeunesse de Santander le soir venu (pas pour faire la fête sur place, mais simplement pour se retrouver avant d’aller s’engouffrer dans les petites rues qui regorgent de bars à tapas).

En journée, c’est le meilleur endroit pour observer la vie de la ville car on y croise vraiment toute la population de Santander. Il n’est pas nécessaire d’y rester bien longtemps, mais passez-y au moins une fois pendant votre séjour, histoire de vraiment prendre le pouls de la ville.

> Visiter le musée de la Préhistoire

Si vous aimez l’histoire, (ou la préhistoire en l’occurence), il y a un musée passionnant à visiter à Santander. Son nom exact c’est Museo de Prehistoria y Arqueologa de Cantabria, donc il est centré principalement sur les reliques de ce que les archéologues ont trouvé dans cette région. On y découvre de nombreux objets datant de plusieurs millénaires et incroyablement bien conservés.

Sur place, les explications sont disponibles en français. L’entrée coûte 5€ à plein tarif, ce qui est très honnête comme prix, et qu’il est possible d’y rentrer gratuitement le dimanche après 17h. Une heure suffit pour faire le tour du musée. Pour les horaires détaillés, regardez cette page.

Adresse : Calle Bailen.

> Grimper au Mirador Rio de la Pila pour une jolie vue sur la ville

Si vous aimez les points de vue et que grimper (un tout petit peu) ne vous fait pas peur, alors je vous envoie au Mirador Rio de la Pila. De là-haut, vous aurez une vue absolument magnifique sur les toits de Santander, sur toute sa baie, et au-delà sur les monts “Picos de Europa”, dont les sommets seront même, peut-être, encore mouchetés de neige (si vous venez en hiver).

Si vous n’avez pas envie de vous faire mal aux mollets, je vous rassure : des escaliers roulants (oui !) suivi d’un funiculaire gratuit partent de la rue Calle Rio de la Pila et vous emmènent tout en haut, jusqu’au point de vue. Pendant la montée, pensez à vous retourner pour admirer la fresque “Conjurer la mort” qui se trouve là (ça ne plaira pas à tout le monde, mais c’est quand même à voir !).

> Déambuler sur la Plaza Pombo

Un autre endroit sympa dans le centre de Santander, qui se découvre facilement au gré d’une promenade dans la ville, c’est la Plaza Pombo.

D’un côté, on trouve plein de petites boutiques, quelques cafés et restaurants agréables (sous les arcades). De l’autre, une longue esplanade avec un élégant kiosque, où se tiennent régulièrement des événements, des concerts, des festivals. Le tout étant bordé d’arbres amenant une ombre bienvenue par beau temps. Un endroit que j’aime beaucoup !

> Visiter le Museo de Arte de Santander

S’il pleut et que vous vous demandez que faire à Santander en attendant le retour du beau temps, vous pouvez aller jeter un oeil au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Santander et de Cantabrie (c’est le nom officiel traduit littéralement), que les locaux raccourcissent sobrement par le sigle MAS.

Pour la visite proprement dite, je n’ai pas d’avis à vous donner car je n’ai pas pu y rentrer : l’endroit était fermé pour travaux (et la date de réouverture n’était pas connue lors de mon passage). Les tarifs ne sont d’ailleurs plus indiqués à l’heure où j’écris ces lignes. J’imagine qu’ils vont tout revoir, y compris le prix des billets d’entrée. Tenez vous informé sur leur site internet.

Adresse : Calle Rubio 6.

> Voir le Palacete del Embarcadero

Tout près du Centro Botin, sur la promenade qui longe la mer, vous verrez cet élégant bâtiment qui semble isolé des autres constructions. A l’origine, il servait de petite gare maritime avant d’être transformé en local militaire. Désormais, c’est devenu un musée faisant la part belle aux artistes locaux, aussi bien pour les expos permanentes qu’itinérantes.

C’est loin, très loin, d’être LE truc à faire à Santander, mais n’hésitez pas à jetez au moins un coup d’œil au bâtiment en passant devant. Et, je dis ça à tout hasard : s’il pleut pendant votre visite de Santander et que vous cherchez des activités, sachez que l’entrée y est gratuite !

Adresse : Muelle de Calderon.

> Faire le tour de la baie de Santander en bateau

Juste à côté du Palacete del Embarcadero, vous trouverez une petite cabane proposant des tours en bateau dans la baie de Santander.

Plusieurs options sont proposées : une vue sous-marine de la baie, une traversée pour aller à la plage de l’autre côté (Somo – inaccessible autrement qu’en faisant un bon 40 minutes de voiture), un tour de la peninsule de Magdalena… Les prix, les horaires et les options varient selon la saison et la météo. Renseignez-vous sur place pour les détails de chaque sortie !

> Visiter le Museo Maritimo del Cantabrico

Si vous longez assez longtemps le Paseo Maritimo, c’est-à-dire la promenade maritime de Santander dont je parlais plus haut dans cet article, vous allez finir par tomber sur un bâtiment assez laid qui abrite le musée maritime de Cantabrie (je ne crois pas l’avoir précisé jusqu’ici donc je le dis : la Cantabrie est le nom de la région dont Santander est la capitale, un peu comme l’Andalousie ou la Catalogne, donc, mais en bien moins célèbre).

Dans ce musée consacré à la mer, à la pêche, et aux différents animaux qu’on peut croiser sous l’eau, vous découvrirez notamment un petit aquarium sympa ainsi, plus intéressant, des ossements de baleine à découvrir en fin de visite. Notez que tous les panneaux explicatifs ont été traduits aussi en français, ce qui est plus pratique pour savoir ce qu’on a sous les yeux.

Bon à savoir : l’entrée est gratuite le dimanche après 14H. Autrement c’est 8€ le ticket par adulte.

Adresse : Av. de Severiano Ballesteros.

> Voir les Jardines de la Pereda

Tout près du Centro Botin dont je parlais plus haut se trouve les Jardines de la Pereda. Il s’agit d’un petit parc qui sépare le musée de la ville, et s’ouvre ensuite sur la promenade qui longe la mer. On y trouve aussi un beau manège à l’ancienne, donc si vous venez avec des enfants préparez-vous à ce qu’on vous réclame un petit tour 🙂

L’été, beaucoup de gens viennent se poser sur ses nombreux bancs et profiter des animations des lieux (le soir il y a régulièrement des concerts et même des séances de cinéma en plein air). Bref, voilà un endroit agréable pour flâner à Santander, entre deux visites !

Que faire à Santander hors du centre ville :

L’hyper-centre de Santander, c’est sympa mais ça ne casse pas non plus la baraque. Ce qui est vraiment top à faire à Santander, ce sont ses alentours immédiats.

Pour que vous puissiez bien appréhender les distances et les lieux dont je parle dans la suite de cet article, je vous mets d’abord cette petite carte artisanale des environs de Santander, ça vous donnera quelques repères :

Avec ça en tête, voici ci-dessous mes endroits préférés dans les environs de Santander, tous accessibles soit en bus, soit au prix d’une longue marche depuis le centre (40 minutes environ).

> Profiter des plages de Santander

Les plages de la côte Atlantique sont souvent magnifiques, quel que soit le pays où l’on se trouve. L’Espagne ne fait pas exception, et les décors sont vite familiers de ceux qui connaissent la Bretagne, l’Irlande ou même certains coins du Portugal. On retrouve ici d’immenses plages de sable fin entourées de nature verdoyante (plus ou moins selon les saisons, bien sûr), et découpées dans des roches brunes sur lesquels les vagues viennent se fracasser.

Je vous ai préparé un guide complet des plages de Santander, donc je vais rester concis dans cette partie. Pour faire simple, il y a deux endroits où vous trouverez des plages à Santander :

sur la côte sud de la péninsule de la Magdalena, c’est-à-dire dans le prolongement du Paseo Maritimo (là se trouvent, dans l’ordre où vous les rencontrerez, la Playa de Los Peligros, la Playa de Magdalena et enfin la Playa de Los Bikinis).
au nord-est de la péninsule de la Magdalena, avec d’abord la Playa del Sardinero (la plus connue de Santander – en photo ci-dessous sous un ciel d’hiver) puis, plus loin, la petite plage abritée de Matalenas.

La plus sympa, la plus grande et la plus populaire de toutes, c’est celle de Sardinero (nom du quartier qui se trouve à côté). En été, c’est évidemment le spot de baignade incontournable, mais hors saison elle est appréciable notamment en raison de sa longue promenade aménagée au bord du sable. Il y a aussi des bancs offrant une vue magnifique sur la mer dans le petit parc aménagé de Piquio. Top !

Pour s’y rendre, prenez le bus (1, 2, 3 ou 4) depuis le centre ville. Aidez-vous de l’appli Moovit si besoin.

> Faire le tour de la Presqu’île de la Magdalena

Une balade très sympa consiste à suivre le chemin de promenade qui fait le tour, par le bord de mer, de la presqu’île de la Magdalena, l’un des parcs les plus populaires de Santander et de ses environs.

De là, la vue sur la baie de Santander est magnifique. En longeant le littoral et en regardant vers l’eau, on découvrira aussi l’île de Mouro et son phare, derrière lequel vous verrez régulièrement passer les immenses ferrys à destination de l’Angleterre. Notez que le tour de la presqu’île peut s’effectuer à pied ou bien en petit train (2,50€ le ticket – départ à l’entrée du parc).

Lors de votre promenade, ne manquez pas d’admirer le Palacio de la Magdalena et de jeter un oeil au tout petit parc animalier qui se trouve un peu plus loin (j’en reparle ci-dessous).

> Visiter le Palacio de la Magdalena

Lors de votre promenade autour de la presqu’île de la Magdalena, ne manquez pas d’admirer et même de visiter le Palace de la Magdalena. Il s’agit d’une superbe bâtisse construite au tout début du 20e siècle. Située face à la mer, son architecture, ses couleurs et l’ambiance générale qui s’en dégage nous plongent dans l’univers d’Hercule Poirot.

La visite coûte 3€ et se fait assez rapidement. Si vous décidez d’y pénétrer, ne vous attendez pas à une décoration exceptionnelle ou particulièrement clinquante, tout est resté assez simple, finalement. Quoi qu’il en soit, le bâtiment et son environnement sont magnifiques et valent vraiment un coup d’œil attentif. Un de mes coups de coeur, et clairement un immanquable à Santander !

> Voir les otaries du petit parc animalier

Sur la côte nord de la presqu’île de la Magdalena, vous trouverez un petit parc animalier maritime avec notamment quelques otaries qui sont retenues là. En les voyant cloitrées derrière leurs grilles, je n’ai pas pu m’empêcher de me dire qu’elles seraient mieux de l’autre côté, forcément. Mais si vous venez visiter Santander avec des enfants, vous aurez de quoi les émerveiller, ici !

Juste en retrait du petit parc animalier se trouvent d’étonnantes reproductions de caravelles faisant face à la mer. Un hommage aux nombreux navigateurs espagnols, évidemment.

> Admirer les vagues s’éclater sur le littoral

Si par “chance”, il y avait une tempête pendant votre visite de Santander, je vous encourage vraiment à venir au niveau de ce mini-zoo pour admirer les vagues s’éclater contre les rochers. C’est ce qui s’est passé pendant mon séjour et j’en ai pris plein les yeux : un spectacle absolument magnifique !

Le gros avantage d’être là par rapport à d’autres endroits de la presqu’île (ou des caps dont je parlerai plus bas), c’est que la zone est complètement sécurisée par des grilles. Même en cas d’énorme vague submersive, vous ne pourrez pas être emporté en pleine mer (par contre vous pourriez bien finir trempé).

> Se promener dans les parcs entre les caps Mayor et Menor

De l’autre côté de la plage del Sardinero, à l’opposé de la presqu’île de la Magdalena, se trouve les deux caps de Santander : Mayor et Menor (je ne vous fais pas la traduction, vous aurez deviné !). Si on aime la nature, ces caps sont magnifiques à arpenter, entre étendues verdoyantes et mer bleutée, à flanc de (petites) falaises parfois, avec constamment une vue magnifique sur l’eau et les plages de Santander.

Pour accéder au début de la promenade depuis le centre ville, il faut soit marcher 45 minutes environ, soit prendre un bus (ligne 1, 2, 3 ou 4) jusqu’à la plage del Sardinero. Ensuite, allez tout au bout de la plage del Sardinero, et au rond-point il faut passer derrière les hôtels/cafés/habitations (si vous continuez de longer la mer, c’est un cul-de-sac). Le tout début de la promenade est un poil glauque (on est coincé entre l’arrière des hôtels/restaurants et une sorte de mur mal entretenu avec des tags et une végétation un peu sauvage, pas très encourageant. Mais en continuant une centaine de mètres, on arrive sur le sentier de promenade du Cabo Menor, d’où on a déjà une vue magnifique sur la plage del Sardinero et sur le reste de Santander.

Continuez la promenade en longeant la mer et vous finirez par arriver sur la Playa de las Matalenas, que vous pourrez contourner pour finir par arriver enfin sur le Cabo Mayor, le cap majeur, et son phare majestueux. Là encore, vue imprenable sur la mer, et la verdure des environs de Santander. Magnifique !

> Faire un tour dans le Parque Atlantico de las Llamas

Dernier endroit que vous pouvez aller voir à Santander pendant votre visite, c’est le parc de Las Llamas, et ses allées entourant un large étang où les oiseaux sont nombreux. Il y a souvent pas mal de monde dans ce parc, les locaux aiment venir y faire leur footing. A part ça, touristiquement parlant, ça n’a pas énormément d’intérêt. Vous pouvez y passer en rentrant vers le centre ville depuis la plage del Sardinero, ça fait un petit détour mais ça vous permettra de le voir. Mais clairement pas un immanquable !

Où loger pour visiter Santander

> Où loger dans le centre ville de Santander

Je vous ai déniché ce loft magnifique à deux pas de la place de l’Ayutamiento (en photo ci-dessus) et de toutes les commodités du centre ville. Le loft a été récemment rénové et se trouve dans une ruelle au calme. La literie est confortable, et au niveau des tarifs c’est très doux (à partir de 60€ par nuit quand j’étais sur place – hors saison). Bref, c’est l’endroit parfait pour bien dormir entre deux visites dans le centre de Santander.

Si vous cherchez quelque chose de plus atypique et avec plus de charme, regardez les prestations de cet établissement. La décoration est originale, et la localisation est parfaite également. Au niveau des tarifs, on est même sous la barre des 50€ par nuit pour les premiers prix. Très bien !

> Où loger près des plages de Santander

Si vous venez à Santander avec pour objectif de profiter des plages, je vous conseille de ne pas loger dans le centre ville car vous serez beaucoup trop loin, et il vous faudra prendre le bus tous les matins et tous les soirs pour y aller et en revenir. Privilégiez un logement proche de la plage de Sardinero, afin d’éviter la perte de temps, d’énergie et d’argent dans les transports.

A proximité de la plage de Sardinero, difficile de ne pas flasher sur cet hôtel dont les tarifs des chambres avec vue sur mer (et quelle vue !) démarrent à 70€ par nuit. Vous serez là à moins de 2 minutes de marche du sable fin de la plus belle plage de Santander, il faudrait vraiment être difficile !

Si tout est réservé aux dates de votre visite, regardez si cet établissement a encore des chambres de libres. C’est sensiblement la même gamme d’hébergement, mais on est légèrement en retrait par rapport à la plage. C’est un rapport qualité-prix imbattable à Santander, dans ce quartier.

Enfin si vous venez en famille ou entre amis et que vous préférez un logement indépendant, regardez cette maison : bien située, agréablement meublée et à un prix très raisonnable. Pratique !

> Où dormir à Santander si on a un petit budget

Quand j’ai fait mes recherches de logement à Santander, j’ai trouvé les meilleurs prix dans cette auberge de jeunesse : autour de 35€ par nuit dans un dortoir de 16 lits. Honnêtement, je trouve ça cher pour une auberge. Et perso, aujourd’hui, avec l’âge qui avance doucement, je préfère mettre un tout petit peu plus cher pour avoir mon hébergement indépendant, car je dors vraiment trop mal dans les dortoirs. Mais si vous êtes extrêmement limité par le budget, c’est ce qui se fait de moins cher à Santander.

Ceci étant dit, je pense que le rapport qualité-prix mérite que l’on s’attarde sur des hébergements de gamme un tout petit peu supérieure, comme celui-ci dans le centre ou bien celui-là près des plages, pour à peine plus cher à la nuitée mais une chambre privée et même, dans le second cas, votre propre salle de bain. Mais c’est à vous de voir !

Les transports à Santander

Dans cette partie, je vous dévoile tout ce qu’il y a à savoir sur les transports à Santander : comment se rendre sur place depuis l’aéroport, comment circuler une fois dans la ville, et comment se rendre dans les villes des environs.

> Comment aller de l’aéroport à la ville

C’est la ligne de bus S4 qui fait la liaison entre l’aéroport et la ville, à la fréquence d’un bus toutes les demi-heures.

Au moment où j’écris ces lignes, le ticket coûte 2,90€ et s’achète au conducteur. Le trajet dure 10 minutes, tout juste (l’aéroport est vraiment à la sortie de la ville). Le départ du bus se fait juste en sortant du hall des arrivées, sur la droite (en photo ci-dessus). Et on est déposé à la station de bus de Santander, ce qui sera pratique si jamais vous ne faites que passer par Santander pour aller ailleurs ensuite.

Notez que l’amplitude horaire des navettes aéroport-ville est la suivante : 6h40 – 23h. Généralement les vols en provenance de France rentrent sans problème dans cette tranche horaire, mais si ce n’était pas le cas exceptionnellement (retard ou autre), vous devrez vous rabattre sur les taxis pour aller en ville. Là, comptez autour d’une vingtaine d’euros pour faire le trajet.

> Comment circuler une fois dans Santander

Si vous ne comptez visiter que le centre ville de Santander, alors vous pourrez tout faire à pied sans problème car les distances sont assez courtes.

En revanche, si vous envisagez d’aller voir le Palacio de la Magdalena, les plages qui se trouvent au bout de la péninsule (playa de la Magdalena, playa del Sardinero), ou si vous voulez aller vous promener autour du Cabo Mayor / Cabo Menor, et honnêtement ça serait un crime de ne pas vous y rendre tellement toute cette zone est belle, alors je vous conseille de prendre le bus depuis le centre ville pour vous y rendre.

L’arrêt de départ sera généralement près de l’Ayutamiento (côté opposé au bâtiment de la mairie). Les lignes 1, 2, 3 ou 4 vous emmèneront toutes dans ce coin là, avec quelques variations au niveau de l’itinéraire. Je vous conseille l’appli gratuite Moovit, qui vous permettra de planifier votre trajet facilement dans tout Santander. Sachez que le ticket coûte 1,30€ et s’achète au chauffeur.

> Comment rejoindre les villes des environs

Vous pourriez tout à fait avoir envie de visiter d’autres villes autour de Santander : Bilbao n’est pas très loin, ainsi que Gijon, de l’autre côté, même si à titre personnel je ne suis pas tombé sous le charme de ces villes, pour des raisons différentes (j’en reparlerai dans des articles dédiés).

Sachez par exemple qu’il y a jusqu’à 8 bus par jour à destination de Gijon et que le ticket coûte en moyenne 15€ (un peu plus ou un peu moins selon l’horaire choisi, la rapidité du trajet, et l’anticipation de l’achat du billet).

Pour aller à Bilbao, c’est encore plus fréquent avec une moyenne d’un bus par heure et un temps de trajet d’environ 1H30. Là le coût du ticket peut varier entre 6 et 12€ selon ce qu’on choisit (express ou non, horaire, …).

Si vous voulez aller découvrir le Parc Naturel Picos de Europa, sachez qu’il y a des liaisons pour Potes (la bourgade principale du parc) depuis Santander. Les infos sont sur ce site.

Autrement, d’une manière générale pour faire vos recherches d’itinéraire, la principale compagnie de bus en Espagne est Alsa et leur site existe en français (donc facile à utiliser).

Où manger et où boire un verre à Santander :

Si vous voulez vous remplir l’estomac et vous faire plaisir aux papilles pendant votre visite de Santander, vous êtes au bon endroit. Ci-dessous, je vous partage mes adresses préférées de la ville.

> Mes tapas préférés à Santander

Mon endroit préféré à Santander, où je suis revenu quasiment à chaque repas, c’est à La Gloria de Carriedo, sur la Calle Cadiz. Non seulement les tapas et les raciones étaient délicieux, mais en plus le service était vraiment typique de ce qu’on peut attendre de l’Espagne : à la bonne franquette, avec un grand sourire et une générosité de tous les instants (le serveur est venu plusieurs fois nous proposer de taper gratuitement dans des plats qui passaient dans le bar). Cerise sur le gâteau, ils ont d’excellents vins locaux : le rouge Ramon Bilbao Rioja Crianza est excellent (à mon goût en tout cas, mais je ne suis pas spécialiste). L’endroit est tout petit, il n’y a que 2-3 tables à part le comptoir, mais c’est ce qui lui donne cette ambiance vraiment chaleureuse.

Dans le même esprit, vous pouvez également aller à Lamona Tapas and Bar, qui se trouve juste à côté, sur la Calle Cadiz. C’est, là encore, un établissement tout petit mais très vivant et remplis d’espagnols. Les prix sont très abordables dans ces deux établissements, surtout par rapport à la quantité servie.

Autrement, un endroit que j’aime bien en Espagne, c’est la chaîne 100 Montaditos (Adresse : Calle Calderon de la Barca 19). Je l’ai vu pratiquement dans toutes les villes où je suis passé. Le concept est simple : on fait son choix dans la liste de 100 petits sandwichs (qui varient tous les uns des autres d’un ingrédient à chaque fois) en cochant une petite feuille qu’on emmène au serveur. Quand nos sandwichs sont prêts, on est bipé et on va chercher au comptoir la grosse assiette qui contient l’ensemble. Ce n’est pas de la grande cuisine, mais c’est assez typique de l’Espagne (je n’ai jamais vu ça ailleurs) et c’est vraiment pas cher (en général c’est entre 1 et 2€ le mini-sandwich).

> Où sortir à Santander pour rencontrer des gens

L’endroit le plus populaire à Santander pour faire la fête, ou simplement passer la soirée dans un coin animé et vivant, c’est sur la rue Pena Herbosa, où se concentrent énormément de restaurants et de bars (à tapas ou non, mais la plupart en servent systématiquement). Si vous arrivez après 21h dans cette rue, il y aura forcément du monde sur les terrasses, dans les bars, les restaurants, etc.

Un établissement que je trouve vraiment sympa dans cette rue, c’est la Taberna Santona (au numéro 18). Là aussi le personnel est vraiment sympa, l’ambiance chaleureuse et les prix très abordables. .

Ce n’est évidemment pas le seul endroit que vous pouvez tester dans cette rue, mais si vous êtes jeunes et que vous avez soif, de rencontre ou de sangria, c’est clairement le coin à privilégier pour sortir !

> Où faire une pause sucrée pendant la journée

Si vous avez envie d’une pause sucrée dans la journée, vous pouvez vous arrêter chez Gallofa and Co (le plus central se trouve à l’adresse Calle Hernan Cortes 7, mais il y en a plusieurs en ville, c’est une vraie institution ce truc). Ils servent surtout des pâtisseries, mais si vous préférez du salé, vous en trouverez aussi.

Enfin, sur le port de plaisance se trouve un endroit qui ravira les plus gourmands d’entre vous : Pavlova Pastelaria. C’est un peu cher, mais c’est vraiment délicieux !

Autres infos pratiques pour visiter Santander sereinement

Je réponds à (presque) toutes les autres questions que vous vous posez sur une visite de Santander dans les lignes à venir.

> Où trouver l’office de tourisme de Santander

Si vous arrivez en avion à Santander, bonne nouvelle : il y a un point information super efficace juste dans le hall des arrivées. Le personnel est adorable, et l’une des dames parle bien le français, ce qui facilitera les choses si vous n’êtes pas à l’aise avec l’anglais ou l’espagnol.

Autrement, dans la ville il y a un office de tourisme sur la promenade qui part du Centro Botin, le long de la mer. Vous ne pourrez pas le rater. Et enfin, il y en a un dernier qui n’ouvre que l’été et qui se trouve sur la plage del Sardinero. Vous pourrez y récupérer une carte de la ville et des environs, et obtenir toutes les infos dont vous auriez besoin pour réussir votre séjour sur place.

> Quand venir visiter Santander

Le pic touristique à Santander se situe évidemment en juillet-août, comme pratiquement partout finalement. Si vous venez à cette période de l’année, sachez quand même que vous ne serez pas non plus les uns sur les autres sur les plages : Santander est loin d’être la destination la plus touristique d’Espagne (la plupart des gens préfèrent Barcelone, Valence, Benidorm ou encore Malaga pour profiter d’une météo moins incertaine).

Si vous envisagez de visiter Santander sur un week-end prolongé, la bonne nouvelle c’est que vous pouvez le faire tout au long de l’année sans aucun problème. Même en plein mois de janvier, la ville de Santander est vivante, animée, et il y a du monde qui se promène sur ses plages. Un peu comme sur les petites villes balnéaires de Bretagne ou de Normandie, pour parler de quelque chose que vous connaissez peut-être davantage.

L’inconvénient majeur de Santander est lié à sa localisation sur la façade atlantique : la mauvaise météo et les risques de pluie. Le temps est beaucoup plus aléatoire à Santander qu’à Barcelone, tout comme il est beaucoup plus aléatoire à Bordeaux qu’à Montpellier. Donc même en venant visiter Santander théoriquement aux beaux jours (à partir de début mai jusqu’à fin septembre), vous pouvez tout de même vous prendre plusieurs jours consécutifs de pluie non-stop sur le coin de la figure.

Voilà, gardez ça en tête au moment où vous allez planifier votre séjour à Santander : vous n’avez aucune garantie d’avoir du beau temps, particulièrent en dehors de l’été. Si vous comptez venir hors saison et que vous êtes flexible, je vous conseille de réserver votre séjour quasiment en dernière minute afin d’assurer le coup autant que possible au niveau de la météo.

Voilà ce que j’avais à dire par rapport à la question “quand venir à Santander”.

> Que faire à Santander quand il pleut

Les considérations météorologiques des lignes précédentes m’amènent logiquement à la question suivante : que faire à Santander quand il pleut.

J’ai déjà mentionné dans cet article un certain nombre de choses à faire sur place en cas de mauvais temps (visiter le Centro Botin ou le musée de la préhistoire par exemple). Je peux encore rajouter la visite du Planetarium (adresse : Calle Gamazo 1), ou bien vous proposer de passer une soirée au Palais des Festivals, sorte de parc des expositions local. Regardez la programmation sur leur site.

Dans l’ensemble, comme Santander n’est pas une très belle ville, les locaux ont décidé de miser sur la culture pour attirer et développer le tourisme hors saison estivale. Les musées sont donc nombreux, intéressants, variés, à des prix attractifs (parfois même gratuits). Mais c’est vrai que si on n’est pas spécialement fan des musées et que la météo ne permet pas de profiter de la nature (plages et parcs naturels), on peut vite tourner en rond à Santander. Dans ce cas, la meilleure chose à faire, à mon avis, c’est de se poser dans un bar et s’envoyer des tapas et du bon vin le restant de l’après-midi (après tout, on est en vacances !).

Je précise aussi que Santander est une ville sympa pour faire du shopping : le centre regorge de boutiques (certaines intéressantes, d’autres sont des chaînes présentes partout dans le monde). Pour faire du shopping à l’abri d’un éventuel jour de pluie, vous pouvez aller au Mercado del Este, un ancien marché aux fruits et légumes devenu une petite gallerie commerciale. On y trouve aussi de quoi se restaurer.

> A propos de la sécurité à Santander

Santander est plutôt une petite ville, tout juste 170 000 habitants, comparable à Reims ou Dijon par exemple. Globalement, c’est une ville assez tranquille. Je lui ai trouvé des airs presque un peu chic (en tout cas le centre donne cette image de ville chic : les rues sont élégantes et propres, les boutiques assez luxueuses, les voitures récentes, etc, alors que ce n’est pas l’image que dégagent de nombreuses villes d’Espagne).

Bref, tout ça pour vous dire que je n’ai pas ressenti particulièrement d’insécurité à Santander. Le seul quartier où j’ai été un peu sur mes gardes, c’est en haut du Mirador Rio de la Pila. Pour affiner mon sentiment, j’ai fait quelques recherches Google en espagnol sur les éventuels dangers à Santander, et c’est effectivement le quartier où il est conseillé de rester vigilant. L’autre quartier à éviter de Santander est vraiment éloigné du centre, dans les terres, c’est le quartier de Albericia, mais à part si vous vous perdez complètement, vous n’avez aucune chance d’y aller. Voilà, pas d’inquiétude particulière à avoir à Santander, donc.

En revanche, le danger peut venir de la mer : les courants sont assez forts dans la baie et il est préférable d’être prudent lors de vos baignades ou de vos sorties surf. Demandez des conseils aux locaux si vous voulez sortir des zones de baignade surveillée.

> Que faire dans les environs de Santander

Parmi les trucs sympas à faire autour de Santander, il y a les Dunes de Liencres, qui se trouvent à une petite demi-heure de route de là, sur la côte nord-ouest de la péninsule où se trouve Santander. D’ailleurs tout le long de cette péninsule, vous trouverez des plages, des criques, des caps et des sentiers de randonnée. C’est un coin très sympa à explorer, mais il faudra une voiture impérativement pour en profiter pleinement.

Si vous préférez la montagne et que vous êtes prêt à faire un peu de route, allez jusqu’au parc naturel Los Picos de Europa et ses paysages superbes. Comptez pas loin de deux heures pour faire le trajet, ça peut donc se faire dans la journée mais faudra partir tôt et revenir tard (ou alors faites-vous emmener par cet organisme). Autrement, un tout petit peu moins loin, il y a le parc naturel de Saja-Besaya et ses charmants villages en pierre (allez voir par exemple celui de Barcena Mayor, où vous trouverez des départs de randos assez faciles). Enfin, pour une vue panoramique magnifique sur Santander et sa baie, je vous invite à grimper jusqu’au sommet du parc de Pena Cabarga, vous ne regretterez pas l’effort (l’endroit à viser c’est celui-là). Autour, le parc animalier de Cabarceno a excellente réputation !

Si vous voulez visiter des villes autour de Santander, vous pouvez vous rendre à Bilbao dont le centre historique (le quartier de Casco Viejo n’est pas dénué d’un certain charme). L’aller-retour est faisable facilement sur la journée, et les essentiels de Bilbao peuvent sans problème être vu sur ce laps de temps.

> Le coût de la vie à Santander

Si vous avez un petit budget, l’Espagne est une destination intéressante pour profiter sans vous ruiner. Et Santander n’étant pas la ville la plus touristique du pays, ses tarifs ne sont pas soumis aux saisons et aux arrivées des touristes (pourvu que ça dure).

Globalement, le coût de la vie à Santander est autour de 15-20% inférieur à ce qu’on trouverait en France pour des prestations équivalentes, même dans le centre ville ou aux abords des plages. De quoi se faire un peu plaisir quand même, donc !

Visiter Santander : le bilan et mon avis

Sur un plan personnel, j’ai beaucoup aimé l’ambiance de Santander : c’est une ville vivante et jeune, avec de nombreux endroits pour sortir. C’est vrai, en revanche, qu’au niveau purement visuel, le centre ville n’est pas le plus beau que l’on trouvera en Espagne, loin de là. Mais c’est compensé par un nombre de choses à visiter assez important pour une ville de cette taille, et surtout par une nature absolument magnifique dans ses environs immédiats. La péninsule de la Magdalena est un régal, et les plages de Sardinero et de Matalenas sont parmi les plus belles d’Espagne, sans hésiter.

Bref, Santander est une ville intéressante, qui dévoile ses charmes discrets à qui prendra le temps de les découvrir.

Voilà, on arrive à la fin de ce (bien trop) long article consacré aux choses à faire à Santander. J’espère qu’il vous aura aidé à préparer votre visite. Si c’est le cas, pensez à cliquer sur “J’aime” ci-dessous, ça m’encourage à continuer de publier régulièrement des guides détaillés sur les endroits où je me rends.

Et si vous voulez soutenir concrètement mon travail, vous pouvez faire un truc tout simple : passez par les liens présents dans mes articles quand vous réservez des vols, des hébergements ou des activités. Certains organismes me reversent une petite commission sans que cela ne change quoi que ce soit au montant que vous réglez.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne visite de Santander et d’excellentes vacances en Espagne !

Jérémy.