Les 15 meilleures plages de Santander : guide complet

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous avez envie de profiter des plages de Santander ? Bonne idée ! La ville espagnole dispose de magnifiques plages de sable fin qui feront le paradis des baigneurs, des bronzeurs et des surfeurs.

Sur cette page, je vous présente les 15 plages de Santander, avec les avantages et les inconvénients de chacune, les choses à faire sur place, et les meilleurs endroits où dormir à proximité.

Prêt pour le petit guide des plages de Santander ? Alors c’est parti !

A savoir sur Santander :

> J’ai écrit un guide ultra complet sur Santander. Vous y découvrirez les activités à faire pendant votre séjour, les meilleurs restaurants et bars à tapas de la ville, mes conseils pour vous loger, etc. C’est à lire en intégralité ici.

> La meilleure plage de Santander, c’est celle de Sardinero. Pour vous loger à proximité, regardez cet hôtel et sa vue mer fantastique !

> Pour acheter vos billets d’avion pour l’Espagne, regardez sur ce comparateur, les offres sont très intéressantes.

Au sommaire de cet article

La carte des différentes plages de Santander

Commençons par cette petite carte “faite maison” des plages de Santander. C’est pas très beau, mais ça vous permettra de vous repérer par rapport au centre ville, et de savoir de quoi je parle exactement à chaque fois que je mentionne un lieu.

Crédit pour le support de carte : Google Maps.

Passons désormais aux présentations détaillées des plages de Santander. Par commodité, je vais les faire dans l’ordre par lequel vous les rencontrerez lorsque vous viendrez du centre ville. Ce que vous trouverez ci-dessous n’est donc pas un vrai “top” des plages de Santander ni même un classement préférentiel, c’est une simple liste. A vous de choisir quelle plage vous semble le mieux convenir à vos attentes et à vos envies.

La plage de Cuartas

Il s’agit d’une toute petite plage de sable fin (à peine 80 mètres de long je dirais), coincée entre le musée maritime de Cantabrie (dont je parlais dans ce guide de Santander) et le début de la grande plage de Los Peligros.

Tout au long de l’année, on croise majoritairement sur cette plage de Santander des gens venus faire des sports de glisse (planche à voile, wakeboard, kitesurf, …).

La vue sur la baie de Santander y est vraiment magnifique, comme toutes les plages se trouvant sur la partie sud de la presqu’île de la Magdalena.

Le petit parking juste à côté est donc souvent rempli de vans et de voitures “breaks” qui monopolisent les espaces de parking, mais si vous êtes chanceux et/ou que vous venez quand la marée et les vents ne sont pas favorables, vous aurez régulièrement de la place pour vous garer, surtout hors saison.

> Où loger à proximité

Le choix le plus judicieux pour être à proximité de la plage de Cuartas, c’est cet hôtel vraiment top, légèrement en retrait de la plage (pas de vue mer par contre). Le personnel est aux petits soins, les chambres sont spacieuses et élégamment décorées, bref vous trouverez là tout ce qu’il faut pour passer un agréable séjour, au calme.

> Comment s’y rendre

Pour se rendre à cette plage de Santander, comptez une grosse vingtaine de minutes de marche depuis le centre ville : c’est la plage la plus facile d’accès. Il faudra marcher le long du Paseo Maritimo, entre les voiliers et les belles façades du bord de mer de Santander pour y arriver. Si vous n’êtes pas pressé, le trajet est vraiment sympa à faire (au moins jusqu’au planétarium de Santander, après c’est un peu moins bien entretenu, mais la vue mer est toujours top) !

Autrement, venez en bus avec les lignes 1, 2, ou 4 et descendez à l’arrêt Reina Victoria 18. Finissez le trajet à pied sur 100 mètres environ, en longeant la mer dès que vous le pourrez.

> Manger ou boire un verre sur place

Il n’y a pas de bars de plage ou de restaurant directement sur place. Si vous voulez vous restaurer, vous allez devoir revenir sur vos pas et aller manger dans l’espèce de cantine du musée. En passant devant, j’ai vu pas mal de monde à l’intérieur. Et comme j’y étais en plein mois de janvier, j’imagine que c’était surtout des locaux qui venaient y manger, gage donc d’une certaine qualité, a priori. Lisez les avis sur TripAdvisor si vous voulez en savoir plus.

La plage de Los Peligros

Si vous continuez de marcher le long de la mer, dans la direction opposée au centre ville, vous allez tomber sur la première vraie belle plage de Santander : la playa de los Peligros.

Si vous comprenez un peu l’espagnol, vous aurez peut-être tiqué sur cet étrange nom de plage : ça veut dire “la plage des dangers“. Pas très rassurant, donc, surtout quand on sait que les courants dans la baie de Santander peuvent être puissants et qu’il y a régulièrement des ferrys qui passent au large de cette plage.

Pour autant que je puisse en juger, la plage de Los Peligros est pourtant l’une des plus populaire de Santander. A la haute saison, elle est vite prise d’assaut par des familles, attirées par les jeux pour enfants et par la zone de baignade bien délimitée et bien sécurisée (je pense que le nom de “plage des dangers” venait d’accidents bien antérieur à notre époque, et qu’elle est devenue depuis une plage très sûre).

Autrement, cette plage de Santander est vraiment magnifique avec son sable doux et sa vue imprenable sur l’autre côté de la baie (où se trouve, là aussi, une bien belle plage, d’ailleurs – j’en reparle plus loin dans cet article).

> Où loger à proximité

Je vous recommande l’Eurostars Hotel Real, le même que pour la plage de Cuartas (il se trouve également à tout juste 250 mètres de la plage de Peligros). C’est le mieux que vous trouverez dans cette zone, clairement !

> Comment s’y rendre

Pour vous y rendre, les bus 1, 2, 3 ou 4 vous y emmèneront depuis le centre ville de Santander. Descendez à l’arrêt “Avenida Reina Victoria 38”, et sur votre droite vous verrez un petit chemin descendant vers la plage. En même pas 10 minutes de trajet, vous serez sur place.

> Manger ou boire un verre sur place

Si vous voulez y manger ou y boire un verre, il y a un restaurant qui offre une bien jolie vue : le Balneario la Magdalena. Par contre je ne l’ai pas testé personnellement, donc je ne peux rien vous garantir sur la qualité de ce qui y est proposé.

La plage de La Magdalena

Plutôt qu’une de mes photos de la plage en hiver, voici à quoi vous pouvez vous attendre en plein été !
/ Crédit photo : Turismo Cantabria \

Une fois sur la plage de los Peligros, si vous continuez d’avancer en gardant la mer sur votre droite, vous allez dépasser une petite digue et vous retrouver sur la plage de La Magdalena, accollée à la presqu’île du même nom. C’est l’une des plus longues plages de Santander (avec celle de Sardinero), et incontestablement l’une des plus jolies.

Elle bénéficie d’une vue imprenable sur toute la baie, sur la rive opposée ainsi que sur les montagnes au loin. Et juste devant vous, vous pourrez admirer l’île de la Torre qui se dresse fièrement, et que les plus courageux (surtout les excellents nageurs, en fait), pourront rejoindre en sortant leur meilleur crawl.

> Où loger à proximité

Il y a a assez peu d’offres en hébergement à proximité immédiate de la plage de la Magdalena car elle se trouve dans la zone protégée de la presqu’île.

A environ 400 mètres de là, vous avez deux excellents hôtels : le Eurostars Hotel Real que je vous ai déjà présenté dans les suggestions d’hébergement des plages précédentes, ou bien le Gran Hotel Victoria et son restaurant haut-de-gamme. Je vous laisse regarder les photos et les offres de chacun, mais sachez que dans les deux cas, vous faites un excellent choix. Le reste dépendra de votre budget et de vos préférences en terme de déco et de style.

> Comment s’y rendre

Pour vous y rendre, les bus 1, 2, 3 ou 4 vous y emmèneront depuis le centre ville. Ensuite, deux options :

Soit vous descendez à l’arrêt “Magdalena”, revenez sur vos pas sur une vingtaine de mètres puis prenez la direction de la presqu’île du même nom, sur la gauche. Ensuite, ne rentrez pas dans l’espace du parc de la Magdalena (vous ne pourrez pas le faire par erreur, il y a des grilles), mais empruntez la petite route qui descend sur la droite, au niveau du parking et des poubelles. La plage de la Magdalena se trouve là.

– Soit, plus simple à condition de ne pas être avec de trop jeunes enfants ou des personnes âgées : prendre l’un de ces mêmes bus mais descendre à l’arrêt Avenida Reina Victoria 38 et emprunter les escaliers qui mènent à la plage de Los Peligros. La plage de la Magdalena sera dans le prolongement, sur votre gauche en bas des escaliers.

> Manger ou boire un verre sur place

L’établissement dont je vous parlais pour la plage de Los Peligros, le Restaurante Balneario de la Magdalena, est le bar-restaurant le plus proche de la plage de la Magdalena. Si certains d’entre vous, amis lecteurs, le testent, qu’ils n’hésitent pas à me faire un retour d’expérience que je pourrais partager ici-même !

La plage de Los Bikinis

Enfin, dans le prolongement de la plage précédente, sur le flanc sud de la presqu’île de la Magdalena, vous trouverez la plage de Los Bikinis.

Un de ses atouts, c’est d’être abritée des vents du nord par la petite colline arborée qui se trouve sur la presqu’île. Si vous venez hors saison et qu’il fait légèrement venteux, c’est probablement sur cette plage que vous vous sentirez le mieux et où la baignade sera le plus agréable.

Son autre atout, à mon sens, c’est son éloignement et son relatif isolement qui en fait une plage tranquille, même en pleine saison. La plupart des gens s’arrêtent en effet sur la plage de la Magdalena, ou sur la plage de Santander la plus connue : celle del Sardinero, dont je reparlerai plus bas.

Enfin, dernier truc sympa sur cette plage, c’est sa longue digue qui file droit vers l’île de la Torre, juste en face. Là aussi, en quelques brasses vous pourrez la rejoindre. D’ailleurs, certains jours de marée basse, on peut même faire la traversée à pied jusqu’à la petite île.

> Où loger à proximité

Je vous conseille le Gran Hotel Victoria, qui se trouve à 300 mètres de l’entrée de la presqu’île de la Magdalena. C’est le meilleur hôtel à proximité de cette plage, bien qu’il ne soit pas en accès direct avec celle-ci. D’ailleurs, même remarque que pour la plage précédente, la zone autour de la plage de Bikinis est protégée, donc pas d’hébergement possible directement sur place, il faudra marcher un tout petit peu !

> Comment s’y rendre

Il faudra prendre l’un des bus 1, 2, 3 ou 4 depuis le centre ville de Santander, descendre à l’arrêt Magdalena puis revenir sur vos pas et tourner à gauche dans le virage pour descendre vers l’entrée du parc de la Magdalena. Ensuite prenez le sentier qui part vers la droite et longe la mer (donc avec celle-ci sur votre droite) jusqu’à trouver l’escalier qui descend vers la plage, à 200 mètres de là environ, un peu après l’espace de jeux pour les enfants.

> Manger et boire un verre à proximité

Il y a qu’un seul petit bar-resto à proximité de cette plage de Santander : le Campo Polo. Il se trouve un peu en retrait de la mer et propose une jolie vue sur les environs. J’avais envie de m’y poser, mais j’ai lu les commentaires sur Google et sur TripAdvisor et ça m’a fait changer d’avis instantanément : je n’avais jamais vu des notes aussi mauvaises en aussi grande quantité. Si vous y allez, n’hésitez pas à me dire ce que vous en aurez pensé, je suis curieux de savoir si ces évaluations catastrophiques sont justifiées.

La plage del Camello

La plage de Camello, facilement reconnaissable avec son rocher en forme de dos de chameau…
/ Crédit photo : Dan – Flickr \

Passons désormais aux plages qui se trouvent de l’autre côté de la presqu’île de la Magdalena. Pour rappel, je vous remets la carte des plages ici :

Crédit pour le support de carte : Google Maps.

La plage del Camello est donc la première plage de Santander que l’on rencontre quand on va au nord de la presqu’île. Elle s’appelle “Camello” (= “chameau”) en raison de la forme d’un rocher qui se dresse tout seul là, sur le sable, juste face à la mer, et qui a vaguement la forme des bosses d’un chameau quand on le regarde sous un certain angle. C’est un peu tiré par les cheveux, mais au moins, c’est une plage facile à repérer, contrairement aux plages précédentes où la démarcation n’est pas toujours claire.

La plage del Camello est assez petite : à peine une centaine de mètres de long à vue de nez. Comme sur quasiment toutes les plages de Santander, on y trouve du sable fin et la baignade y est agréable. En revanche, cette fois on ne fait pas face à la baie de Santander : on se trouve sur la côte nord de la péninsule sur laquelle se trouve Santander. En gros, si vous prenez une carte et que vous tracez un trait vertical depuis cette plage de Santander, vous arrivez à… Concarneau, en Bretagne ! Ceci dit, l’endroit est superbe, avec la presqu’île sur la droite et l’étendue de sable sur la gauche.

> Où loger à proximité

Si vous voulez un hôtel avec une belle vue sur la mer et sur la plage de Camello à Santander, je vous conseille celui-là. Les chambres sont spacieuses, confortables, et disposent d’un balcon ! Le personnel est attentionné, et si vous décidez de manger sur place, les repas sont bons, … Bref, le meilleur choix à proximité de la plage de Camello, sans hésiter !

> Comment s’y rendre

Le plus simple sera là encore de prendre le bus (les lignes 1, 2, 3 ou 4) pour vous rendre sur cette plage de Santander. Descendez à l’arrêt Magdalena et la plage sera quasiment aussitôt devant vous, juste après le parking.

D’ailleurs si vous venez en voiture, bonne nouvelle : il y a un assez grand parking ici (gratuit, ça vaut le coup de le signaler), juste au bord de l’eau. Les places sont rares, par contre, à la haute saison. Mais si vous venez en semaine et/ou hors saison, vous ne devriez pas avoir de problème pour vous garer.

> Manger et boire un verre à proximité

Il y a une sorte de petit bar de plage assez sympa avec, forcément, vue sur mer, juste à côté de la plage del Camello. Ça s’appelle Chiringuito El Camello. Ils servent des bières fraîches, des cocktails mais aussi des tapas si jamais vous aviez une petite faim entre deux baignades.

Sinon, si vous voulez un repas plus conséquent et de meilleure qualité, vous pouvez aller manger au restaurant de l’hôtel Victoria, qui se trouve juste en retrait de la route, et qui dispose d’une belle terrasse également.

La plage de Concha

La plage de Concha est tout au fond de l’image, dans la zone où il y a des rochers…

Entre la plage de Camello et l’immense plage de Sardinero, vous trouverez une toute petite plage calme et jolie : celle de Concha.

On ne peut pas dire que la baignade y soit très agréable car c’est une ancienne pêcherie, avec beaucoup de roches et de rocailles. C’est plutôt une zone calme et tranquille de la plage de Sardinero (car concrètement, il n’y a rien qui délimite Concha de Sardinero, aujourd’hui Concha est même considérée comme une partie de la plage de Sardinero).

Je ne m’étends pas davantage sur cette plage, pour savoir comment s’y rendre, pour les endroits où loger et où manger un morceau / boire un verre, je vous renvoie vers ce que j’ai écrit sur Camello et ce qui suit sur Sardinero.

La plage de Sardinero

Sardinero, c’est la plage de Santander la plus connue, la plus réputée, et probablement aussi la plus belle. Sans surprise, c’est aussi la plus peuplée dès que les beaux jours approchent. Son sable fin, sa vue sur le Cap Menor à gauche et la Magdalena à droite et son eau claire propice à la baignade en font une plage d’excellente qualité, probablement la meilleure de Santander.

Important : la plage de Sardinero est découpée en deux. Les locaux ont l’habitude de les nommer “primera playa” et “segunda playa”, donc simplement “première et seconde plage”.

La “primera playa” se situe entre la plage de Camello et les jardins de Piquio, petit parc élégamment aménagé sur un promontoire offrant une vue imprenable sur les deux côtés de la plage del Sardinero. Et la seconde plage se situe au-delà du parc Piquio et s’étend jusqu’aux premiers reliefs du Cap Menor.

Gardez en tête la configuration de ces deux plages car à marée haute il n’est pas possible de passer de l’une à l’autre par le sable (il faudra soit nager, soit repasser par la route), ce qui peut être embêtant si vous devez rejoindre des gens. A marée basse en revanche, aucun souci : les deux plages del Sardinero n’en forment plus qu’une.

Selon les périodes, vous pourrez croiser pas mal de surfeurs à Sardinero : c’est sur cette plage qu’il y a le plus d’espace pour prendre les vagues. Vous les trouverez plutôt sur “primera”, dans la partie qui fait face au casino de Santander, car c’est là que se trouve l’école de surf.

La “segunda” playa de Sardinero, vue depuis les jardins de Piquio, en hiver…

> Où loger à proximité

Si vous voulez la meilleure vue et le meilleur emplacement sur la plage de Sardinero, alors aucune hésitation à avoir : résidez au Gran Hotel Sardinero ! Les tarifs commencent à 90€ par nuit donc ce n’est pas donné, mais la prestation est de haute qualité.  Les chambres et les espaces communs ont du caractère, la vue sur mer est absolument imprenable (se réveiller avec ça sous les yeux, franchement, ça ressemble au bonheur !). Si vous venez à Santander pour une escapade à deux, c’est l’un des meilleurs choix possible !

Si vous avez un peu moins de budget mais que le charme de l’hôtel est un critère important pour vous, je vous fais cette seconde suggestion : le Petit Boutique, qui a bien failli me faire craquer aussi. Regardez les photos et les commentaires pour vous faire une idée. Il n’est pas en front de mer mais juste derrière, dans une rue parallèle, à moins de 2 minutes de marche du sable fin.

> Comment s’y rendre

La plage del Sardinero est desservie par les bus locaux. Les lignes 1, 2, 3, 4 et 5 vous y emmènent. La plage s’étend tellement qu’il y a différents arrêts de bus où vous pourrez descendre, selon si vous voulez aller plutôt vers “primera” ou “segunda”. Honnêtement y’a pas beaucoup de différence, mais si vous ne savez pas encore sur quelle plage vous voulez aller et que vous attendez de les avoir sous les yeux pour vous décider, alors je vous conseille de descendre à l’arrêt Piquio, c’est-à-dire au niveau du petit parc aménagé qui fait la séparation entre les plages “primera” et “segunda” de Sardinero.

Si vous venez en voiture, sachez qu’il est difficile de se garer sur place. Ce parking (gratuit) est trop petit pour accueillir toutes les voitures des gens venus profiter de la plus belle plage de Santander. Préparez-vous à tourner pas mal avant de vous garer… Si vous arrivez du centre ville, privilégiez le bus ou le vélo !

> Manger et boire un verre à proximité

Il y a énormément d’options pour boire un verre ou manger un morceau avec vue sur mer, à proximité de la plage del Sardinero. Un endroit que j’aime beaucoup si vous voulez vous remplir le bide de tapas sans trop dépenser, c’est 100 Montaditos, juste de l’autre côté de la route par rapport au jardin de Piquio. J’ai expliqué leur concept ici  donc je ne reviens pas dessus. C’est typiquement espagnol, plutôt bon et vraiment pas cher.

Autrement, il y a des restaurants plus classiques avec vue sur le sable et l’eau un peu partout. Le Balneario de la Concha, au début de la plage “primera”, est celui qui a meilleure réputation, aussi bien au niveau de la qualité de la bouffe que de la gentillesse du service. Sur la plage “segunda”, le restaurant El Parque propose de très bons plats (souvent à base de poisson) pour des prix très raisonnables malgré le cadre enchanteur.

La plage de Los Molinucos

C’est une toute petite plage, plutôt une crique d’ailleurs, encastrée dans les rochers, et particulièrement difficile à trouver si on ne connait pas (ou si on n’a pas un gros coup de chance, comme ce fût mon cas).

L’endroit a des airs de bout du monde, je vous l’accorde. Mais si vous décidez de vous baigner ici, soyez prudent car la baignade n’y est pas surveillée, contrairement aux autres plages de Santander que je mentionne dans cet article.

> Où loger à proximité

Du fait de son isolement, il n’y a pas beaucoup d’options pour se loger à proximité de cette crique. L’hôtel le plus proche c’est celui-là. Il est situé, en réalité, à l’extrémité de la “seconde” plage de Sardinero. Vous aurez donc, selon la chambre choisie, la possibilité d’avoir une superbe vue sur mer également, mais ça ne sera juste pas sur celle de Molinucos. Quoi qu’il en soit, la crique est accessible, de là, en moins de 10 minutes de marche. Et si vous avez une envie pressante de vous jeter à l’eau, la plage de Sardinero sera littéralement sous vos pieds. De quoi satisfaire tout le monde !

> Comment s’y rendre

On y accède par le chemin de promenade qui part depuis le bout de la “segunda” plage de Sardinero (attention toutefois : au rond point il faut grimper les escaliers qui passent derrière les hôtels/cafés, et non pas longer la mer car c’est un cul-de-sac). Ensuite longez le mur du parc de Matalenas, et dans le virage qui suivra, vous découvrirez en contrebas cette minuscule crique faite de rochers et de sable fin.

Sinon si vous voulez vous y rendre en bus directement depuis le centre, prenez la ligne 1 et descendez à l’arrêt Valdenoja 32. Revenez sur vos pas jusqu’au croisement et prenez l’entrée du parc de Matalenas. Traversez-le pour rejoindre le sentier de bord de mer, puis marchez une centaine de mètres et la petite crique sera par ici.

Si vous venez en voiture, garez-vous plutôt vers le parking gratuit de la plage de Matalenas et revenez à pied trouver Molinucos via le chemin qui traverse le parc. Comptez 15 minutes de marche environ (elle se mérite, cette petite crique perdue !).

> Manger et boire un verre à proximité

Il n’y a rien du tout autour de la crique de Los Molinucos, les environs sont verdoyants et maritimes uniquement. Pour trouver de quoi vous restaurer à proximité de cette plage, il vous faudra revenir jusqu’à la plage de Sardinero ou bien marcher jusqu’au phare du Cap Mayor, à 500 mètres de là. Il y a un petit café-resto qui s’appelle El Faro (= “le phare”, donc), qui est très sympa et offre de quoi se restaurer avec une vue incroyable.

La plage de Las Matalenas

La plage de Santander que je trouve vraiment charmante et élégante, c’est celle de Matalenas, qui se trouve nichée derrière le golf, entre les caps Menor et Mayor, au cœur de la zone préférée des promeneurs. Elle est en forme d’arc de cercle, et est bien délimitée de chaque côté par des falaises assez impressionnantes.

Son sable fin et son décor paradisiaque en font une plage très photogénique (surtout qu’un sentier de rando la surplombe pendant tout le contournement de la plage, d’où on a un point de vue au top). Sans surprise, elle attire donc du monde : vous n’y serez jamais complètement seul, même hors saison. Mais son relatif isolement la préserve de la foule, la densité de population reste toujours largement agréable même au cœur de l’été. Il y a beaucoup moins de monde que sur Sardinero.

Son principal inconvénient à mon goût, c’est son exposition nord-est. Ça plus le fait qu’elle soit entourée de falaises assez hautes, on se retrouve assez vite à l’ombre sur cette plage. L’idéal c’est donc d’y aller le matin si vous voulez pouvoir profiter du soleil. En revanche, les grandes falaises la protègent du vent, ce qui rend les baignades et les sessions bronzages plus agréables !

> Où loger à proximité

Cette plage étant cachée entre les caps, au milieu d’un parc, il n’y a pas d’hébergements à proximité immédiate. L’hôtel le plus proche, si on veut rester dans ceux qui proposent une vue sur mer, c’est celui dont je parlais plus haut : le Chiqui, qui se trouve en fait sur la plage de Sardinero (donc à un quart d’heure de marche de la plage de Matalenas, grosso modo – sinon 3 minutes en voiture).

Autrement, vous avez aussi cet appartement avec piscine, qui se trouve dans les terres, au calme, et dont l’accès à la plage ne prend pas plus de 7-8 minutes.

Enfin, si vous êtes prêt à tenter le camping, il y a le Camping Cabo Mayor qui se trouve vraiment tout près de la plage de Matalenas. L’été, la plupart des personnes qui se trouvent sur la plage sont d’ailleurs des habitants du camping.

> Comment s’y rendre

Depuis le centre de Santander, cette plage est accessible via le bus 1 (descendre à l’arrêt Arsenio Odriozola 16). De là, contournez le golf par la gauche pour arriver en vue de la plage. Vous trouverez bientôt un escalier assez raide permettant de descendre vers le sable. Attention si vous venez avec des enfants ou si votre mobilité est réduite : l’accès n’est vraiment pas facile !

En voiture, il y a de quoi se garer à côté du golf, sur l’Avenida del Faro, ou bien sur un grand parking gratuit à côté de la zone de loisirs canins (oui ça existe à Santander !).

> Manger et boire un verre à proximité

Il y a plusieurs options pour se restaurer à proximité de la plage de Matalenas. Le plus proche, c’est le restaurant du golf, qui a bonne réputation mais dont les tarifs ne sont pas donnés. Autrement, je vous conseille le resto El Barco (adresse exacte : Avenida del Faro 24), qui propose des menus du jour de très bonne qualité pour le prix modique de 15€ (ils vous servent entrée, plat, dessert et café !). Enfin, pour une vue à couper le souffle, allez jusqu’au café-resto El Faro, au pied du phare, sur le cap Mayor.

Les 5 plages hors de Santander qui ont de l’intérêt

Je ne serais pas complet si je ne vous parlais pas des plages qui se trouvent hors de Santander mais à distance permettant de s’y rendre très facilement sur une journée ou même une demi-journée. Je vous les présente brievement ci-dessous (car mine de rien cet article commence à être long…).

Voici d’abord une petite carte (et oui, encore, je sais que vous les adorez 🙂 ) pour que vous puissiez les repérer facilement. Les plages dont je parle ci-dessous sont en haut à gauche et en bas à droite de cette carte.

> Le plages de Somo et El Puntal

De l’autre côté de la baie de Santander, face à la plage de la Magdalena, vous pourrez vaguement apercevoir la magnifique plage de Somo, toute en sable fin également. Si vous voulez un peu plus de tranquillité que sur les grandes plages de Santander que je viens d’évoquer, c’est un excellent spot. Par contre, malgré la courte distance à vol d’oiseau, pour s’y rendre ce n’est pas la porte à côté…

On y accède soit par voiture, après environ 30-40 minutes de route (plutôt 40 en haute saison avec les bouchons et les galères de parking ensuite), soit par bateau-navette à prendre près du Palacete del Embarcadero et qui vous y emmène pour 5€ (à l’heure où j’écris ces lignes en tout cas – si le prix évolue n’hésitez pas à me le faire savoir). Cette plage se prolonge sur plus d’un kilomètre et change de nom régulièrement ensuite.

Même topo pour la plage “El Puntal” qui se trouve elle aussi de l’autre côté de la baie de Santander et est accolée à Somo. Je précise qu’il s’agit là d’une plage nudiste, histoire d’éviter les surprises.

> El Bocal, Rosamunda et La Maruca

A 6 kilomètres du centre de Santander, sur la côte nord-ouest de la péninsule où se trouve la ville, vous trouverez plusieurs petites plages et criques très sympas, apparaissant ici et là au milieu de ces paysages de roches décharnées, rappelant clairement l’Irlande et la Bretagne. Si vous aimez la nature, la tranquillité et même la marche, n’hésitez pas à vous y rendre : c’est un coin superbe.

Parmi ces plages là, il y a celle de El Bocal, sur la commune de “Monte”, une petite plage de sable fin et particulièrement tranquille même à la haute saison. En revanche, la baignade n’est pas surveillée (sauf les samedis…). La plage de La Maruca propose tout ce dont vous pourriez avoir besoin en terme de service, mais c’est de la rocaille, pas idéal pour y accéder et pour se baigner. Enfin, la moins connue de toute c’est celle de Rosamunda, juste à côté, qui est souvent intégralement recouverte à marée haute. Là, y’a vraiment personne !

Si vous voulez voir des beaux couchers de soleil sur l’eau, je vous conseille l’une de ces trois plages : elles sont exposées ouest, c’est l’idéal !

D’autres questions sur les plages de Santander

Si vous vous posez d’autres questions sur les plages de Santander, je vais tâcher d’y répondre ci-dessous.

> Y’a t-il foule sur les plages de Santander ?

Je ne vais pas vous mentir : l’été il y a du monde sur les plages de Santander, en particulier sur les plus populaires d’entre elles : Sardinero et Magdalena. Ceci étant dit, si vous avez déjà été sur les plages de Vendée en été, c’est à peu près une foule équivalente, donc rien qui ne soit insupportable non plus : on n’est pas les uns sur les autres. Si vous arrivez même en plein milieu d’après-midi, vous trouverez toujours un endroit pour poser votre serviette. Et vous pourrez aller faire quelques brasses dans la mer sans vous cogner dans des gens.

Ce qui est chouette avec les plages de Santander, c’est qu’elles sont vivantes aussi hors saison. Vous trouverez déjà des plagistes et des baigneurs dès le mois de mai (pour les moins frileux) ou à partir de début juin, et ils sont là jusque fin septembre ou début octobre selon les années et les températures. Le reste de l’année, la plage del Sardinero est constamment animée par les locaux venus faire une promenade au bord de la mer. Celles de Cuartas et parfois aussi celle de Peligros sont animées par les amateurs de planche à voile, kitesurf et autre sports de glisse.

Bref, dans l’ensemble, je trouve que le dosage est bon sur les plages de Santander : on n’y est rarement seul au monde, mais on n’est pas non plus constamment les uns sur les autres.

> Quelle est la température de l’eau à Santander ?

Concernant la température de l’eau des plages de Santander, comptez généralement une petite vingtaine de degrès à la haute saison. Et entre 17 et 20 si vous venez hors saison (mai-juin ça sera autour de 17-18, septembre plutôt 19-20). Ce n’est clairement pas de l’eau aussi chaude que sur les plages de Benidorm par exemple, pour citer une autre ville balnéaire d’Espagne, mais si vous venez de France vous devriez trouver ça largement suffisant pour une bonne baignade (sauf peut-être si vous habitez sur la côte d’Azur où, j’imagine, vous êtes habitué à des températures plus élevées).

> Quand venir à Santander pour profiter pleinement de ses plages ?

Si vous voulez vous baigner, je vous conseille quand même de venir en juillet-août. Le mois de septembre est intéressant aussi car il y a moins de monde et la température de l’eau reste agréable, mais selon les années c’est un mois qui peut s’avérer particulièrement pluvieux, voir tempêtueux. A vous de voir si vous prenez le risque.

En mai et juin, la météo est souvent bonne, mais l’eau n’a pas encore été réchauffée par l’été. Vous pourrez donc parfaitement profiter des plages de Santander pour faire bronzette, mais pour la baignade ça sera plutôt réservé aux non-frileux.

Et pour les amateurs de sport de glisse, la bonne nouvelle c’est que vous pouvez profiter des plages de Santander toute l’année, avec juste un bémol en période de forte affluence touristique où la zone réservée aux glisseurs est matérialisée (et donc moins large que le reste de l’année).

> Les services sur les plages de Santander

Sur les grandes plages de Santander (Magdalena-Peligros, Sardinero, Matalenas), vous trouverez la plupart des services classiques des plages un minimum touristiques : un poste de surveillance, des douches, des toilettes, des robinets d’eau potable et même souvent la possibilité de louer des transats et des parasols. Le plan détaillé de chaque plage avec les endroits précis où trouver tous ces services sont indiqués sur les panneaux à l’entrée des plages. Vous ne pourrez pas les rater.

Sur les plus petites plages, en revanche, vous n’aurez pas de services, parfois même pas de surveillance, mais au moins vous serez tranquille. A vous de choisir !

On récapitule les plages de Santander :

Les plages de Santander pour …

  • être relativement tranquille : Bikinis, Matalenas ou Molinucos.
  • pour les sports de glisse : Cuartas et Sardinero
  • pour venir en famille : Periglos
  • pour venir entre potes : Sardinero
  • pour flâner hors saison : Sardinero.
  • loger dans un cadre de rêve : cet hôtel sur Sardinero

Voilà, vous savez tout ou presque sur les différentes plages de Santander. J’espère que cet article vous aura aidé à faire votre choix et à y voir un peu plus clair sur les possibilités de baignade à Santander. N’hésitez pas à cliquer sur “J’aime” ci-dessous, c’est la meilleure façon de m’encourager à continuer de publier régulièrement des articles détaillés sur les destinations où je me rends.

Pour soutenir concrètement mon travail, vous pouvez aussi faire un truc tout simple : passer par les liens présents dans mes articles quand vous réservez vos hébergements, vos billets d’avion ou vos activités. Certains organismes (pas tous) me reversent une petite commission sans que cela ne change quoi que ce soit au prix que vous payez.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un bon séjour à Santander et sur ses plages !

Jérémy.