Où aller en Normandie : guide détaillé des 26 lieux à visiter absolument

Si vous appréciez mon travail et que vous souhaitez me soutenir en cette période particulièrement difficile, vous pouvez faire un don ici, ça m'aide à payer les frais de fonctionnement du site en attendant que les voyages reprennent.

Vous vous demandez où aller en Normandie pour un week-end prolongé ou pour une semaine de vacances ? Vous êtes au bon endroit : la Normandie est ma région natale, et je suis revenu y vivre il y a presque trois ans. Dès que j’ai l’occasion, je prends la voiture et je file visiter les coins de Normandie que je ne connais pas encore.

Dans ce guide, je vous partage mes destinations “coup de cœur”, ainsi que les lieux immanquables et les endroits méconnus à découvrir, en couple ou en famille, sur un week-end ou sur plus longtemps.

Prêt pour le guide ? Alors c’est parti !

La Normandie est la destination idéale pour un week-end prolongé ou des petites vacances près de Paris. Elle offre une large variété d’options possibles : des villes vivantes et animées, un littoral romantique, des sites historiques de premier plan et une nature sauvage et indomptée. Il y en a vraiment pour tous les goûts. Je vous présente tout ça ci-dessous.

Où aller en Normandie : les principales villes à visiter

Il n’y a pas énormément de grandes villes en Normandie (l’utilisation du terme “grande” est toute relative ici, bien sûr), mais elles ont toutes un certain intérêt touristique. Elles sont également toutes accessibles très facilement depuis la capitale, en train comme en voiture (entre 1H30 pour les plus proches, et trois heures pour la plus éloignée). Voici donc les villes à visiter en Normandie.

> Visiter Caen, capitale de la Basse-Normandie

Crédit photo : Wikipédia

C’est ma grande ville préférée en Normandie mais je ne suis pas objectif car j’y ai vécu deux ans et j’y suis resté très attaché. J’adore en particulier le quartier historique du Vaugueux, avec ses colombages et ses petites ruelles remplies de restaurants et de cafés. On a l’impression d’être dans un village hors du temps en plein cœur de la ville, un vrai régal.

Ne manquez pas également de faire le tour du château de Caen, en plein centre ville. Malheureusement les bombardements de la seconde guerre mondiale ne l’ont pas épargné, mais il a encore de beau reste. L’Abbaye aux Dames, ancien monastère bénédictin devenu aujourd’hui le siège du conseil régional de Normandie, est également un monument à voir lors de votre séjour sur place (il est un peu excentré, par contre).

Dans le centre ville, voici deux endroits que j’aime vraiment beaucoup : le port de plaisance où vous trouverez aussi plein de bars et de restaurants, et les alentours de la rue Froide, très festive les jeudis soirs : chaque petite ruelle autour a son propre charme, ses petites boutiques mignonnes, etc.

Si vous venez à Caen pour du shopping, c’est la rue Saint-Pierre qu’il faut viser. Et si vous venez à la période de Noël, ne manquez pas la place Saint-Sauveur où se trouve le marché et la plupart des animations.

Infos pratiques :

> Où loger : je vous conseille cet hôtel, parfaitement situé dans une rue calme, à deux pas de l’artère commerçante principale, du port, et du château. Parfait pour une escapade à deux !

> S’y rendre : depuis Paris Saint-Lazare, le train est direct et met 2h15 environ à faire le trajet. Vous pouvez aussi venir en voiture (à louer ici) si vous comptez explorer les environs de Caen (et notamment les plages du débarquement, difficilement accessible autrement qu’en voiture).

> Rouen, en Haute-Normandie

Crédit photo : Edmondlafoto / Pixabay

Rouen est la capitale de la région et c’est probablement, aussi, sa plus belle grande ville. A tout juste 1h30 de Paris en train, c’est une escapade idéale pour un week-end en Normandie proche de la capitale.

Au programme de votre séjour : la visite de la magnifique cathédrale, bien sûr, mais aussi l’immanquable place du Vieux Marché, où Jeanne d’Arc fut brulée vive. Lorsque vous vous promènerez dans le centre historique, ne manquez pas de passer par la rue du Gros Horloge afin d’admirer l’un des monuments emblématiques de la ville.

En dehors de ça, Rouen dispose de nombreux musées à visiter, dont un consacré à Jeanne d’Arc : si jamais son histoire vous intéresse, n’hésitez pas à y faire un tour. Plusieurs musées consacrés aux peintres impressionnistes sont à visiter également.

La vie nocturne à Rouen ravira ceux d’entre vous qui auront envie de sortir : si vous aimez la musique live, je vous conseille de regarder la programmation du 106, l’une des salles de concert les plus sympas de Rouen. Mon seul reproche que je ferais à cette ville, c’est la sous-utilisation des quais de Seine : je pense qu’il y aurait moyen de faire vraiment un truc bien plus sympa que ce qu’ils ont fait actuellement (y’a quelques bars, mais c’est limité et l’environnement est assez moche).

Bref, si vous ne savez pas où aller en Normandie pour passer un week-end actif et citadin, Rouen est une destination que je conseille sans hésiter : c’est beau, vivant, avec plein de bars et restaurants. De quoi passer un très bon séjour sur place !

Infos pratiques :

> Où loger : cet appartement magnifique en plein cœur de la vieille ville, avec une vue très sympa !

> S’y rendre : depuis Paris-Saint-Lazare, comptez 1h25 de train (trajet direct). Si vous avez besoin de louer une voiture, regardez ici.

> Le Havre, la surprenante

Crédit photo : Dassel / Pixabay

Quand on se demande où aller en Normandie, on pense rarement au Havre. On a d’ailleurs souvent dépeint Le Havre comme une ville industrielle, grise et triste à mourir. C’est aussi l’image que j’en avais jusqu’à ce que j’aille rendre visite à un ami qui habite sur place et qui la connait bien. Il m’a fait découvrir un Le Havre que j’étais loin d’imaginer, et je suis obligé de la mettre aujourd’hui dans ce top des endroits où aller en Normandie.

Alors soyons clair : si vous aimez les villes historiques, les ruelles pavées et les maisons à colombage, ce n’est clairement pas au Havre que je vous recommande de visiter : Rouen ou Caen seront largement plus appropriées. Le Havre a été entièrement détruite pendant la seconde guerre mondiale, et elle termine seulement sa reconstruction, après plusieurs décennies difficiles.

Quand on ne s’y attend pas, on est forcément étonné de la façon dont est organisée la ville : tout est très droit, avec une succession de boulevards parallèles et perpendiculaires. On se croirait aux USA. Ça donne un certain charme à la ville, et surtout on a l’impression de respirer. Tout a été bien pensé, bien aéré, avec beaucoup d’espace vert.

Le quartier que j’aime beaucoup au Havre c’est celui des bassins, autour du bassin du commerce. Pour info, lors de mes premières visites au Havre j’avais logé au Mercure qui se trouve là, avec une super vue sur les bassins, je vous le recommande ! Si vous aimez l’architecture moderne, ne manquez pas le Volcan, un drôle de bâtiment qui abrite une salle de spectacle, et le monument en contenairs qui se trouve sur le port. Et pour un peu de verdure, le square Saint-Roch est très agréable (et bien entretenu).

Enfin, sachez qu’il y a une plage accessible depuis le centre ville du Havre, ce qui est plutôt agréable pour une promenade au bord de l’eau (et assister au coucher de soleil). Par contre c’est des galets, pas du sable fin..

Infos pratiques :

> Où loger : à l’époque où j’étais journaliste, je descendais à chaque fois à cet hôtel, avec une vue très sympa sur le bassin du Commerce. Parfait, au calme, proche du centre, confortable et personnel accueillant. J’y retournerai les yeux fermés !

> S’y rendre : depuis Paris Saint-Lazare, train direct (2h15 de trajet environ) toutes les heures ou presque. Si vous voulez venir en voiture de location, réservez par ici.

> Cherbourg

visiter cherbourg

Plus grande ville de la Manche, située tout en haut de la pointe du Cotentin, Cherbourg est souvent oubliée par les touristes qui viennent visiter la Normandie. Pourtant, c’est une petite ville très agréable, vivante, avec énormément de choses à découvrir sur place et aux alentours.

Son centre ville est mignon bien que ses ruelles historiques aient été détruites lors des bombardements de la seconde guerre mondiale. Il reste quelques endroits, quelques passages, où on peut encore admirer les restants du Cherbourg médiéval, qui devait être assez extraordinaire au vu de ce qu’il reste. Ne manquez pas la Cour Marie et les quelques petites ruelles ayant survécus aux bombardements : pour les découvrir, il faut s’engouffrer dans les minuscules passages aux allures de coupe-gorge qui se trouvent sur la rue Au Blé (aux maisons faites en magnifiques pierres de schistes bleus), de part et d’autre du restaurant Le Plouc2.

Parmi les choses à visiter, ne manquez évidemment pas la Cité de la Mer, l’immense musée maritime et attraction principale de Cherbourg (on peut y visiter notamment un sous-marin nucléaire, absolument unique). Allez voir également la Basilique de la Trinité, très peu mise en valeur par la ville mais qui vaut vraiment le coup d’œil à mon sens.

Enfin, le port de plaisance et le port de pêche de Cherbourg sont deux endroits où il est vraiment agréable de se promener, en particulier à la tombée de la nuit quand les réverbères se reflètent dans les eaux calmes du port. Le long du Bassin du Commerce, vous trouverez de nombreux restaurants et cafés agréables.

Bref, si vous cherchez où aller en Normandie pour passer un week-end dans une petite ville animée au bord de la mer, je vous recommande Cherbourg sans hésiter, à condition d’être prêt à faire la route jusqu’à ce petit coin de bout du monde.

Infos pratiques :

> Où loger : à chaque fois que des amis ou de la famille viennent me voir, je les envoie ici et ils ont toujours été ravis de l’accueil. Appartements propres, centraux, fonctionnels, avec un système d’arrivée autonome. C’est le meilleur rapport qualité-prix que j’ai trouvé à Cherbourg !

> S’y rendre : depuis Paris-Saint-Lazare, environ 3h de train (trajet direct). Je conseille de venir en voiture car les environs de Cherbourg sont magnifiques. A louer ici si vous n’en avez pas.

> Guide détaillé : mon article complet sur Cherbourg se trouve ici.

Notez que c’est encore mieux si vous avez la possibilité de venir en voiture (ou d’en louer une sur place) afin de consacrer au moins une journée aux environs de Cherbourg qui sont magnifiques (voir mon article sur le Cotentin ici et sur le cap de la Hague là).

> Fécamp

A l’instar de Cherbourg dont je viens de parler, Fécamp est une petite ville calme et authentique, tournée elle-aussi vers la mer, sa principale attraction touristique.

On vient également à Fécamp pour visiter le palais Bénedictine, le plus beau bâtiment de la ville, où est fabriquée une liqueur locale (dégustation possible à la fin de la visite). Autre visite à faire sur place : le musée des pêcheries, sur le port. Je conseille la visite non seulement pour le musée en tant que tel, mais aussi parce que la vue sur les environs depuis le dernier étage est vraiment sympa (on domine tout le port).

Enfin, dernière chose que je vous conseille de faire à Fécamp : marcher jusqu’au Cap Fagnet. Vous y découvrirez une vue incroyable sur les falaises. De l’autre côté, quand on se retourne, on se rend compte qu’on domine toute la ville de Fécamp : chouette spectacle dans les deux cas !

Bref, si vous cherchez un endroit où aller en Normandie pour être au calme, au bord de la mer, dans une petite ville offrant aussi bien les plaisirs citadins que ceux de la nature, alors Fécamp est un excellent choix !

Infos pratiques :

> Où loger : je vous recommande cet hôtel, aux chambres spacieuses avec vue sur le port. Parfait pour un séjour romantique !

> S’y rendre : depuis Paris, en train de Saint-Lazare jusqu’à Breaute-Beuzeville, puis en car ou en TER jusqu’à Fécamp. Trajet total : environ 2H40 (changement inclus). Autrement, l’idéal, c’est en voiture (si location, passez par ici).

> Dieppe

Deuxième plus grande ville de Seine-Maritime, Dieppe est nichée au bord de la mer, sur la côte d’Albâtre, entourée de falaises blanches vertigineuses. Dans la lignée des deux villes que je viens de vous citer (donc Cherbourg et Fécamp si vous n’avez pas suivi 🙂 ), Dieppe est animée par une vie locale authentique.

Son principal intérêt touristique c’est la mer : Dieppe dispose en effet d’une plage de galets longue de deux kilomètres. Le front de mer est d’ailleurs bordé par un long parc où sont régulièrement organisés des événements (surtout aux beaux jours, forcément).

Promenez-vous sur le quai Henri IV qui longe le port de plaisance. Vous trouverez là de nombreux cafés et restaurants pour vous poser face à la mer. A l’extrémité opposé, de l’autre côté de la plage, ne manquez surtout pas le château qui domine les toits de la ville : le panorama sur la mer, la plage et l’ensemble de Dieppe est absolument saisissant. Par contre la montée fait chauffer les mollets ! Mais rassurez-vous on peut y accéder aussi en voiture en passant par les petites rues qui contournent le château par les terres.

Enfin, lors de votre visite de Dieppe, ne manquez pas l’église Saint-Jacques, dans le centre de la ville, près du port. Une vraie petite merveille architecturale. Passez aussi par le quartier du Pollet, de l’autre côté des bassins et du Pont Colbert (intrigant, à voir aussi), et allez marcher jusque dans la rue du Petit Fort où vous découvrirez de jolies maisons de pêcheurs en pierres du pays.

Voilà pour votre visite de Dieppe : ce n’est pas la plus belle ville à visiter en Normandie mais elle a un charme authentique qui me plait beaucoup.

Infos pratiques :

> Où loger : Je vous recommande cet établissement, au cœur du vieux Dieppe. Sur deux niveaux, avec une terrasse, à deux pas du port et de la plage… que demander de plus ?

> S’y rendre : depuis Paris Saint-Lazare, en train avec un changement à Rouen (entre 3 et 4 heures de trajet total). En voiture de location, à louer ici.

> Granville

Granville est une jolie petite ville du sud de la Manche. On la surnomme souvent la “Monaco” de Normandie en raison de sa structure géographique, construite sur un rocher. Hormis ça et le fait que Granville dispose d’un joli port, la comparaison avec Monaco s’arrête là.

On vient généralement à Granville pour profiter de sa qualité de vie, de sa douce tranquillité au bord de la mer.

La ville haute est vraiment mignonne, et la plage permet, aux beaux jours, de mixer les plaisirs balnéaires et citadins, ce qui n’est pas très fréquent en Normandie (soit ce sont des grosses villes sans plages, soit des stations balnéaires sans réelle vie citadine ; Granville réussit à mixer les deux).

Parmi les visites que vous devez faire à Granville, ne manquez pas le musée Christion Dior, consacré à l’homme (originaire de Granville, vous l’aurez deviné) et à son parcours hors du commun. Et si vous aimez la nature et les points de vue, je vous invite à marcher jusqu’au Cap Lihou, au bout de la petite presqu’île qui prolonge le port. Vous y découvrirez une chouette vue sur le large !

Enfin, une super activité à faire à partir de Granville, c’est une visite des îles Chausey qui se trouvent au large des côtes normandes. Un vrai petit archipel paradisiaque !

Bref, Granville fait partie de ces endroits à visiter en Normandie sur un week-end (ou un peu plus) si on a envie de mélanger les plaisirs citadins (bons restaurants, ville animée, et ceux de la mer (soit farniente sur la plage, soit excursion/rando, …). Une très bonne idée !

Infos pratiques :

> Où loger : idéalement situé dans Granville, proche de tous les points d’intérêt, je vous conseille cet appartement lumineux et décoré avec soin. Très bon rapport qualité-localisation-prix !

> S’y rendre : depuis Paris Montparnasse, environ 3h30 de train (trajet direct). Il est aussi possible de partir de Saint-Lazare et de changer à Caen, ça permet d’avoir davantage d’options sur les horaires). Depuis Rennes, il y a un TER qui fait le trajet en 1H30 (mais pas très fréquent). Si vous voulez venir en voiture pour aller visiter le Mont Saint Michel qui se trouve tout près, vous pouvez louer votre véhicule ici.

Où aller sur la côte normande pour un week-end romantique

La côte normande et ses nombreuses stations balnéaires de charme sont propices aux week-ends en amoureux. Voici ma petite sélection perso, département par département.

> Sur la côte du Calvados

L’un des endroits les plus populaires de Normandie, c’est le littoral du Calvados. On y trouve plein de jolies petites villes, où le bord de mer a été aménagé en longues promenades entre plage et terrasses de restaurants.

>> Deauville

Crédit photo : Safia_Pictures / Pixabay

Je suis presque embêté de vous recommander Deauville comme endroit où aller en Normandie, car ça parait évident : c’est probablement la destination balnéaire normande la plus connue. Et il y a une raison à cela : c’est effectivement un immanquable de la région.

Deauville est appréciée par les couples en escapade romantique qui adorent se promener sur son immense plage, déambuler sur la promenade qui longe la mer, et dîner dans un de ses restaurants luxueux. Le Casino de Deauville est également particulièrement réputé.

En dehors du front de mer, je vous conseille aussi d’explorer méticuleusement le centre de la petite ville de Deauville car certaines ruelles sont vraiment chouettes, avec des maisons à colombages et des toits aux formes biscornues, si typiques de la Normandie. Deauville est touristique, certes, mais il y a une bonne raison à cela !

Chaque année, au début du mois de septembre, de nombreuses célébrités débarquent pour son festival du cinéma américain. Si vous voulez apercevoir des stars, c’est le bon plan, mais si vous avez envie d’une escapade tranquille et romantique je vous conseille de venir à un autre moment.

Infos pratiques :

> Où loger : pas toujours simple de trouver un logement à Deauville, mais je vous ai déniché ce studio près de la mer, dans une vieille maison à colombage avec beaucoup de charme. Et bonus non négligeable : il dispose d’une place de parking !

> S’y rendre : depuis Paris Saint-Lazare, trajet direct pour la gare de Trouville-Deauville (environ 2h25 de trajet). En voiture de location, vous irez plus vite : elles sont à louer ici.

>> Honfleur

Crédit photo : Edmondlafoto / Pixabay

A titre personnel, c’est à Honfleur que je remets le titre de “plus jolie petite bourgade de bord de mer du littoral calvadosien“. On y retrouve réellement l’ambiance de port de pêche, ce qui n’est pas le cas de Deauville ou des villes que je citerai plus bas. Des belles et hautes maisons colorées bordent le petit port où mouillent les voiliers (les chalutiers ne sont plus là depuis longtemps, dommage). C’est un vrai régal de se promener là, accompagné par le chant des mouettes et des mâts qui tintent au gré du vent, et de se poser en terrasses pour observer les gens qui passent. Si vous connaissez Copenhague ou Bergen, il y a des airs de ça à Honfleur.

A mon sens, Honfleur représente un excellent compromis entre la distance depuis Paris et la beauté et l’authenticité des lieux. Alors quand je dis authentique, attendez-vous tout de même à tomber dans une ville très touristique hein : à chaque week-end de beau temps, les rues sont pleine à craquer de citadins venus chercher un peu d’air marin. Mais l’endroit est charmant. Le port du “vieux bassin”, en particulier, mérite amplement le détour. Honfleur, c’est mon coup de cœur et ma recommandation numéro 1 sur la côte du Calvados.

Juste une recommandation à ceux qui cherchent des plages : il n’y en a pas à Honfleur, qui se trouve dans l’estuaire de la Seine. Préférez Deauville, Cabourg ou Langrune-sur-Mer, pour rester à proximité.

Infos pratiques :

> Où loger : aucune hésitation : je vous conseille ce superbe duplex à deux pas du bassin principal d’Honfleur. Un vrai petit paradis pour les amoureux !

> S’y rendre : c’est en voiture qu’il faudra vous y rendre. Si vous n’en avez pas, louez-en une ici.

>> Langrune-sur-Mer et Saint-Aubin-sur-Mer

J’aime beaucoup cette zone du littoral du Calvados : les bourgades de Langrune-sur-Mer et Saint-Aubin-sur-Mer (à ne pas confondre avec la localité du même nom qui se trouve dans le département de Seine-Maritime) possèdent une immense promenade en front de mer, bordées par une ribambelle de maisons normandes plus magnifiques les unes que les autres. Certaines sont devenues des restaurants ou des hôtels de charme, mais une bonne partie d’entre elles appartiennent encore à des familles normandes venant se ressourcer pendant les vacances. L’ambiance est plus calme, plus détendue et moins “m’as-tu vu” qu’à Deauville, Cabourg ou Honfleur, même si ça reste chic.

Une bonne partie des gens qui s’y rendent sont des habitants de Caen, car c’est la partie du littoral la plus proche de la ville, mais vous y croiserez aussi beaucoup de hollandais, belges, anglais, allemands, venus sur les lieux des plages du débarquement (Sword Beach et Juno Beach se trouvent là, et Omaha Beach n’est pas très loin). Si vous aimez l’histoire du 20e siècle, vous ne vous ennuierez pas avec les innombrables musées consacrés à la seconde guerre mondiale, au débarquement, etc.

Infos pratiques :

> Où loger : dans cette très belle maison d’inspiration normande, directement sur la plage de Saint-Aubin-sur-Mer, sur la promenade animée en journée et calme le soir. Parfait !

> S’y rendre : c’est en voiture qu’il faudra vous y rendre. Si vous n’en avez pas, louez-en une ici. Autre option : le train jusqu’à Caen puis louer une voiture à Caen.

>> Cabourg et la côte fleurie

Enfin je termine ma petite sélection des endroits où aller sur la côte du Calvados par Cabourg : une jolie petite ville, avec de nombreuses maisons normandes très élégantes. Son principal intérêt, ceci dit, reste sa promenade qui longe une immense plage de sable fin où les amoureux iront volontiers marcher main dans la main. Pour la baignade, c’est largement faisable en été, mais ne vous attendez pas à des températures de dingue, il fait toujours frais sur la plage de Cabourg, en raison du vent qui vient souvent du large.

Juste à côté de Cabourg, vous trouverez un joli petit port de plaisance, avec de beaux voiliers élégants et des maisons de pêcheurs rénovées avec soin. Vous pouvez prolonger la visite en allant jusqu’à Houlgate, la commune voisine, qui mérite aussi un coup d’œil.

Cabourg est également réputée pour son casino et ses excellents restaurants et hôtels. Si vous cherchez un endroit où aller pour une escapade romantique sur les côtes normandes, je recommande sans problème : c’est un très bon compromis entre l’élégance chic de Deauville et le côté “port de pêche” de Honfleur.

Infos pratiques :

> Où loger : le Grand Hôtel de Cabourg est l’un des lieux emblématiques de la ville. La nuit n’est pas donnée (c’est le moins que l’on puisse dire), mais si vous venez en Normandie pour une célébration particulière, vous y passerez un séjour inoubliable !

> S’y rendre : en transport en commun, prenez le train jusqu’à Trouville-Deauville, puis le car jusqu’à Cabourg. Autrement c’est la voiture qui vous y emmènera le plus simplement. Si vous n’en avez pas, louez-en une ici.

> Sur les côtes de la Manche

Le littoral de la Manche est probablement le plus beau et le plus varié de Normandie. Il y en a pour tous les goûts : des immenses plages de sable fin, des jolis petits ports de pêche, des falaises vertigineuses, et une ribambelle de sites historiques. Voici une petite sélection des endroits où aller en Normandie si vous choisissez la Manche. D’ailleurs je vous renvoie vers mon article complet : visiter la Manche.

>> Saint-Vaast-La-Hougue

saint vaast la hougue

Récemment élu “village préféré des français” dans une émission de Stéphane Bern, Saint-Vaast-la-Hougue a soudainement vu sa popularité augmenter. Il y a encore seulement quelques années, c’était un simple petit port de pêche qui ne voyait passer que quelques touristes initiés, souvent des gens originaires de Normandie qui revenaient sur leurs terres. Aujourd’hui, le village de Saint-Vaast attire davantage de monde, mais il reste encore beaucoup plus authentique que la plupart des autres bourgades de la côte normande (en particulier ceux que j’ai cités précédemment).

On vient à Saint-Vaast-la-Hougue pour, bien sûr, se promener sur son magnifique port où les chalutiers vont et viennent au gré des marées. Mais une visite de Saint-Vaast-la-Hougue ne serait pas complète si on n’allait pas voir les extraordinaires fortifications de Vauban, aussi bien sur le continent que sur la petite île de Tatihou, juste en face de Saint-Vaast. Ces fortifications servaient à l’époque à nous protéger des attaques de la marine britannique, ennemis de la couronne française.

Notez qu’il y a aussi, à Saint-Vaast-la-Hougue, une jolie plage de sable, si vous décidez d’y venir en été, même si ce n’est clairement pas sa vocation première. C’est une destination à privilégier pour un week-end en amoureux, pour se ressourcer en Normandie en toute saison.

Pour être complet sur Saint-Vaast-la-Hougue, j’ai écrit un guide détaillé qui se trouve ici. Je vous invite à le consulter pour découvrir toutes mes photos et toutes mes recommandations.

Infos pratiques :

> Où loger : sans hésiter, choisissez cette maison d’hôtes de charme, au calme, à deux pas de la mer et du port. Superbe !

> S’y rendre : voiture obligatoire pour aller jusqu’à Saint-Vaast-la-Hougue. Soit depuis votre point de départ, soit, si vous devez en louer une, depuis la gare de Cherbourg (que vous pouvez rallier en 3H de train depuis Paris Saint-Lazare).

>> Barfleur

Petit port de pêche absolument charmant, Barfleur est le plus difficile d’accès de toute la liste que je suis en train de vous partager. Il se trouve vraiment à la pointe nord-est du Cotentin, et il ne vous sera pas possible de vous y rendre si vous n’avez pas de voiture. Cependant, une fois sur place, vous serez charmé là aussi par la beauté et l’ambiance des lieux, et par les allées et venues des pêcheurs déchargeant leur cargaison sous vos yeux. Le spectacle des chalutiers revenant de la haute mer est à ne pas rater.

Promenez-vous sur les quais en prenant soin d’enjamber les cordages des bateaux, et marchez jusqu’à l’autre bout du port, où se trouve l’église Saint-Nicolas. Je vous conseille aussi, pour le meilleur point de vue, d’aller jusqu’au bout de la digue qui part de l’autre côté de Barfleur et qui permet d’avoir un superbe panorama sur le port, l’église, et bien sûr le grand large.

Si vous choisissez Barfleur pour votre séjour sur la côte normande, n’oubliez pas de vous engouffrer dans les petites rues étroites qui partent du port, vers l’intérieur des terres. Il y a plein de jolies maisons, de ruelles fleuries et pittoresques. A quelques nuances près, on a l’impression que les lieux sont restés tels qu’ils l’étaient 50 ans auparavant. J’adore !

Infos pratiques :

> Où loger : dormez aux Transats, dont les chambres et appartements donnent directement sur le port. Idyllique !

> S’y rendre : idem que précédemment pour Saint-Vaast : c’est en voiture que vous devrez vous rendre à Barfleur. Soit depuis votre point de départ, soit depuis la gare de Cherbourg, où vous pourrez louer un véhicule. Cherbourg est accessible en train depuis Paris Saint-Lazare.

>> Agon-Coutainville et les plages de la côte ouest

La partie ouest du département de la Manche est sans aucun conteste la plus belle côte de Normandie : vous y trouverez des kilomètres de plages de sable fin aux allures paradisiaques, entrecoupés de caps verdoyants où paissent tranquillement vaches et moutons. Impossible de trouver mieux, ni sur les côtes du Calvados, ni sur celles de Seine-Maritime (et pourtant il y a de très beaux endroits aussi dans ces deux départements).

Vous pouvez choisir pratiquement n’importe quel village sur la côte ouest de la Manche entre le Mont-Saint-Michel et le cap de la Hague, vous ne pourrez pas être déçu par la beauté de la plage. Je mets ici en avant Agon-Coutainville mais j’aurais également pu vous parler de Portbail ou de Barneville-Carteret, pour n’en citer que deux.

A Agon-Coutainville vous trouverez une belle promenade de bord de mer avec un certain nombre de jolies maisons normandes. Les environs sont très mignons, notamment la pointe d’Agon. et son immense havre qui se trouve là et qui est particulièrement impressionnant à marée basse quand les bateaux s’échouent, comme perdu au milieu d’un désert.

Si vous cherchez un littoral plus sauvage, je vous renvoie quelques paragraphes plus bas pour vous parler du cap de la Hague, une des merveilles de la Normandie.

Infos pratiques :

> Où loger : Je vous conseille la Villa Julia, avec ses chambres douillettes et lumineuses, à deux pas de l’immense plage. Dur de faire mieux !

> S’y rendre : on ne peut s’y rendre en transport qu’en été : il faut prendre le train jusqu’à Caen, puis un TER jusqu’à Coutances, puis les navettes estivales (ligne 53 à l’heure où j’écris ces lignes) qui font Coutances-Agon. Autrement dit, le plus simple sera en voiture (location ici) !

> Lire aussi : mon guide complet d’Agon-Coutainville et des environs, sur cette page.

> Sur la côte de la Seine-Maritime

Située entre l’estuaire de la Seine et de la Bresle, la côte normande de la Seine Maritime, surnommée la côte d’Albâtre, regorge de jolies bourgades à visiter le temps d’un week-end en amoureux. Vous pouvez par exemple choisir de séjourner à Fécamp ou à Dieppe, deux villes assez importantes dont j’ai déjà parlé plus haut dans cet article, ou bien sûr à Etretat, Le Tréport que je vous présente ci-dessous, ou bien encore la toute petite localité de Yport.

>> Etretat

Crédit photo : Angar Scheffold / Pixabay

C’est probablement le plus bel endroit de la côte normande en Seine-Maritime, et c’est évidemment un immanquable absolu de toute visite en Normandie. Etretat doit être sur votre short-list impérativement. Des touristes du monde entier viennent admirer ses falaises décharnées, rendues célèbres en son temps par Maurice Leblanc et son personnage mythique d’Arsène Lupin. D’ailleurs petit conseil : relisez l’Aiguille Creuse  avant de venir à Etretat (ou pendant que vous y êtes), afin de magnifier le voyage des yeux par celui de l’esprit.

Pour vous conseiller plus concrètement, sachez tout de même qu’Etretat est une toute petite bourgade dont vous ferez le tour extrêmement rapidement. On y trouve quelques maisons typiquement normandes et des petites rues aux façades intégralement en briques rouges. Ce n’est pas la plus belle ville de Normandie, clairement, mais on peut y trouver un certain charme. Mais son intérêt principal n’est clairement pas architectural, on vient à Etretat pour sa plage cernée de part et d’autre par d’immenses falaises de calcaire d’un blanc étonnant.

A marée basse, vous pouvez marcher sur la plage de galets et atteindre des criques entourées de ces falaises vertigineuses, et explorer des grottes et des cavités. Soyez juste vigilant à l’horaire de la marée montante afin de ne pas vous faire piéger et ne plus pouvoir remonter (ça arrive assez fréquemment). Vous seriez alors obligé d’appeler les secours et de vous faire hélitreuiller, et accessoirement de payer une amende très salée.

L’activité principale à Etretat est donc simple : c’est la marche. Marcher sur la promenade, sur la plage ou bien sur le chemin des douaniers qui longe la mer, en haut des falaises, et proposant ainsi des points de vue magnifiques. Deux autres choses à faire pendant votre visite : faire un tour aux Jardins d’Etretat si vous aimez les plantes et au Château des Aygues si vous aimez l’histoire !

Pour résumer, Etretat est un endroit magnifique, à mettre sur votre liste des immanquables de toute visite de la Normandie. Cependant je vous déconseille de rester à Etretat plus d’un week-end, vous risqueriez de tourner en rond. Ou alors prévoyez de sortir de la ville et d’aller visiter les environs : Fécamp se trouve à proximité, ainsi que la jolie petite ville d’Yport, pour citer deux exemples.

Infos pratiques :

> Où loger : ma préférence va pour cet appartement et sa vue incroyable sur l’Aiguille Creuse. Avoir ça au réveil, c’est juste magique !

> S’y rendre : Si vous devez louer une voiture jusqu’à Etretat, c’est par ce site.

>> Le Tréport

Crédit photo : Franck Barske / Pixabay

A la frontière nord de la Normandie, à l’extrême limite avec la Picardie, se trouve l’une des plus grosses stations balnéaires de la côte de Seine-Maritime : Le Tréport (et ses villes sœurs : Eu et Mers-les-Bains). On y vient évidemment pour profiter de la mer, et en particulier de sa très belle plage de galets bordées par d’immenses falaises de calcaire. L’endroit est impressionnant. La balade sur la plage (ou sur la promenade qui la longe, si jamais la marche dans les galets vous est pénible) est à faire en particulier à la fin de la journée quand le soleil se couche sur l’horizon et teinte le ciel de lumières magnifiques.

Le meilleur endroit pour profiter de la vue qu’offre les falaises, c’est en haut du funiculaire : on domine la plage et la ville, et on s’offre un beau panorama sur les environs. De là, vous pouvez marcher sur le GR21 en direction de Dieppe afin de profiter de la vue sur mer.

A part avec la mer et les falaises, Le Tréport se découvre via une petite balade rapide dans le quartier historique des Cordeliers, même si j’ai trouvé que les maisons avaient davantage de charme à Mers-les-Bains, la commune limitrophe (mais si vous décidez d’y aller vous faites une infidélité à la Normandie). Autre chose à voir au Tréport : le Kahl Burg, une forteresse militaire de la seconde guerre mondiale creusée dans la roche par les nazis. La visite se fait gratuitement avec un guide local passionnant.

Infos pratiques :

> Où loger : j’ai une préférence pour ce bel appartement moderne, avec vue sur l’esplanade et la mer. Parking facile !

> S’y rendre : Depuis la capitale, comptez une trentaine d’euros un peu plus de trois heures de train, avec un départ à Paris Nord et un changement de TER à Beauvais. Autrement, vous pouvez louer une voiture pour vous y rendre plus rapidement et pour explorer les alentours. Ça se passe sur cette page.

Où aller en Normandie pour l’art, l’histoire et la culture

Si vous avez envie de visiter la Normandie à travers son histoire, sa culture ou ses arts, voici les destinations qui devraient trouver de l’intérêt à vos yeux.

> Le Mont-Saint-Michel et son abbaye millénaire

Il n’est peut-être pas utile que je vous présente le Mont-Saint-Michel, vous le connaissez forcément déjà. Il accueille plus d’un million de visiteurs par an dans ses petites ruelles, et contrairement à ce que mes amis bretons peuvent dire, il se trouve bel et bien en Normandie, dans le département de la Manche (à la frontière, certes). Ce rocher monumental au milieu d’une immense baie de sable fin est de loin le lieu le plus extraordinaire à visiter en Normandie : les ruelles étroites au cachet médiéval sont un régal à parcourir, et l’abbaye, au sommet du Mont, est un véritable petit bijou (le cloître en particulier est impressionnant).

Le Mont Saint Michel est également un monument qui s’admire de loin, avec les champs de moutons au premier plan, dans la brume du petit matin. Si vous avez la météo qui s’y prête, l’ambiance peut être magique.

Enfin, ne manquez évidemment pas de découvrir la baie du Mont-Saint-Michel, qui abrite l’une des marées les plus impressionnantes d’Europe. Elle se parcourt à pied, mais il est très fortement recommandé de le faire avec un guide (l’endroit est extrêmement dangereux). Ne vous aventurez par là en solo que si vous connaissez bien les lieux et que vous savez ce que vous faites : tous les ans on déplore des décès et des gens piégés par la marée qui remonte à la vitesse d’un cheval au galop.

Infos pratiques :

> Où loger : au cœur du Mont-Saint-Michel, faites l’expérience de dormir chez la Mère Poulard. C’est un peu rustique, mais quel bonheur d’avoir le Mont entier rien que pour soi, loin des foules de la journée, et de pouvoir explorer les ruelles en toute quiétude à la nuit tombée. Une expérience unique !

> S’y rendre : il y a des bus qui font le trajet au départ de Paris, regardez les offres ici. Autrement vous pouvez venir en train jusqu’à Granville et, de là, louer une voiture pour vous y rendre. Ça se passe sur cette page.

> Les plages du débarquement

Si vous aimez l’histoire récente, en particulier celle de la seconde guerre mondiale, alors vous ne pouvez pas manquer de visiter les plages du débarquement. Elles se trouvent sur les côtes du Calvados et de la Manche. Celle que je connais le mieux c’est Utah Beach car j’habite pas très loin et je m’y rends assez souvent. Il y a toute une ribambelle de musées et de cimetières (américains, canadiens, britanniques, …) à découvrir dans les environs.

Parmi les musées à faire sur les plages du débarquement, celui d’Utah Beach est top, de même que le mémorial d’Omaha Beach. Si vous avez envie de voir le matériel utilisé par les soldats, l’Overlord Museum d’Omaha Beach est très riche. Enfin le musée du débarquement d’Arromanches retrace l’histoire des soldats alliés et de la bataille qui a eu lieu sur la plage qui se trouve juste à côté, c’est passionnant également.

Si ça peut vous aider à faire votre choix parmi les différents endroits à visiter, sachez que les plages qui présentent le plus d’intérêt historique sont celles d’Utah Beach et Omaha Beach. Les autres, Juno et Sword notamment, se trouvent vraiment au cœur de la zone de tourisme balnéaire de la côte de Nacre, et l’Histoire s’est dissout dans le tourisme de masse.

D’autres endroits méritent d’être visités en Normandie pour découvrir l’histoire de la seconde guerre mondiale : le Mémorial de Caen est réputé, ainsi que la petite bourgade de Sainte-Mère-Eglise, dans la Manche, où un parachutiste était resté accroché au clocher de l’église pendant la durée des combats (et où on trouve le Airborne Museum, passionnant également).

Infos pratiques :

> Où loger : vous pouvez loger dans ce charmant hôtel à Arromanches-les-Bains, petite bourgade de bord de mer idéalement située au milieu des plages du débarquement, de ses nombreux musées et sites historiques. Un excellent compromis !

> S’y rendre : Il existe des bus au départ de Paris qui proposent une visite guidée des plages du débarquement. Regardez ici (et cochez bien l’option “en français”, sinon vous allez vous retrouver avec le guide anglophone pour les vétérans américains 😉 ). Autrement, par vos propres moyens, selon la plage que vous choisirez, prenez le train depuis Paris jusqu’à Caen, Bayeux ou Carentan, et ensuite louez une voiture pour vous y rendre.

> Falaise, la cité de Guillaume le Conquérant

Crédit photo : Jaclou-DL / Pixabay

Je suis passé un nombre incalculable de fois par Falaise mais je n’ai jamais pris le temps d’approfondir ma visite de cette petite ville ayant vu naître l’un des plus illustres personnages de l’histoire de la Normandie : Guillaume le Conquérant. Le château de Falaise est à ne pas manquer, ainsi que le reste des fortifications médiévales de la ville.

On peut aussi visiter, à Falaise, le Musée des Civils, qui raconte la période de l’occupation du point de vue, vous l’avez deviné, des civils. Petit musée mais très intéressant. Autre monument intéressant à voir sur place : l’église Saint-Gervais, au cœur de la ville.

A part ça, Falaise est une jolie petite ville mais on en fait très vite le tour. N’hésitez pas, si vous aimez la nature, à prolonger la visite en allant vers Clécy et la Suisse Normande, ça vaut le coup d’œil aussi (j’en reparle plus bas).

Infos pratiques :

> Où loger : regardez les prestations proposées par le Castel Saint-Léonard : un vrai bijou mêlant déco d’époque et confort moderne. Un must !

> S’y rendre : En transport en commun, prenez le train jusqu’à Caen puis un bus NomadCar (le service de transport en commun du Calvados) jusqu’à Falaise. De Caen à Falaise comptez une heure de bus, avec une fréquence d’un tous les deux heures en moyenne, pour environ 5€ le trajet. Autrement vous pouvez louer une voiture sur cette page (ça sera vite rentabilisé si vous êtes au moins 2).

> Bayeux et sa tapisserie millénaire

Autre petite ville qui gravite autour de Caen : Bayeux. Contrairement à ce que sa taille pourrait laisser penser, elle dispose de nombreux atouts touristiques.

Sur un plan historique, il y a énormément à faire et à voir. D’abord, vous trouverez le mémorial de la Bataille de Normandie, un musée sur la seconde guerre mondiale (je n’ai pas les statistiques mais je ne suis pas loin de penser qu’en Normandie, un musée sur deux y est consacré…). Juste à côté de là se trouve le cimetière militaire britannique et ses tombes blanches alignées.

Mais le plus important, et la raison pour laquelle je vous cite Bayeux comme ville à visiter en Normandie, c’est parce qu’on y trouve le musée de la Tapisserie, un broderie de 69 mètres de long racontant les exploits de Guillaume le Conquérant. La fresque date de 1070 (environ) et a donc traversé pratiquement un millénaire d’histoire pour être aujourd’hui encore pratiquement intacte. Bref, si vous voulez connaître l’histoire de Normandie et avec elle une bonne part de l’histoire de France et d’Angleterre (Guillaume le Conquérant a eu un impact énorme sur les deux nations), je vous encourage vraiment à aller voir ce musée de la Tapisserie.

Tant que vous êtes à Bayeux, ne manquez pas sa magnifique cathédrale, l’un des plus beaux monuments gothiques de Normandie (édifiée au 13e siècle). Passez également voir la Roue à Eau, sur les bords de la rivière Aure qui traverse Bayeux : l’endroit ainsi que les environs immédiats sont vraiment beaux. D’ailleurs le centre historique de Bayeux est franchement mignon dans l’ensemble.

Infos pratiques :

> Où loger : je recommande ce superbe studio rénové et décoré avec goût, en plein cœur de Bayeux, avec une jolie vue sur les toits de la ville. L’idéal pour un séjour à deux !

> S’y rendre : Il y a des liaisons directes en train depuis Paris-Saint-Lazare jusqu’à Bayeux. Comptez 2h15 de trajet pour un billet allant de 15 à 30€ selon les bons vouloirs de la SNCF. Sinon, louez une voiture sur cette page afin de vous y rendre sans pression.

> Giverny, sur les traces de Claude Monet

Crédit photo : Sinason / Pixabay

Si vous cherchez une idée pour une escapade culturelle au calme et proche de Paris, alors Giverny, aux portes de la Normandie, est une excellente destination.

Vous pourrez profiter longuement des jardins de la fondation Claude Monet, qui s’était installé à Giverny pratiquement sur un coup de tête, à la toute fin du 19e siècle. Sa maison est d’ailleurs devenue un musée, décorée et aménagée selon ses goûts.

A Giverny, vous ne pourrez pas manquer de visiter le musée des impressionnistes. Je ne suis absolument pas calé sur le sujet donc plutôt que vous dire des bêtises, je vous renvoie sur le site officiel du musée.

A part ça, pas grand chose d’autre à faire sur place : un séjour à Giverny c’est surtout l’occasion de prendre du temps pour soi, pour se ressourcer, et pour flâner dans un village hors du temps.

Infos pratiques :

> Où loger : à deux pas de la fondation Monet, allez dormir au Petit Giverny, dans un cadre champêtre, un poil rustique, mais tellement reposant et apaisant.

> S’y rendre : Des bus partent de Paris et font l’aller-retour jusqu’à Giverny sur la journée, avec en prime la visite du village et de la maison de Monet. C’est vraiment intéressant, regardez les détails ici. Sinon, des trains partent de Paris-Saint-Lazare pour la gare Vernon, d’où vous pouvez prendre un bus local pour Giverny (comptez une heure le Paris-Vernon, pour un tarif allant généralement de 9 à 16€ avec la SNCF). Enfin, vous pouvez louer une voiture sur cette page afin de ne pas dépendre des transports en commun.

> Acheter les billets : il est préférable de vous y prendre à l’avance. Ça se passe sur cette page. Conseil : choisissez l’option coupe-file (et si vous venez en train à Vernon, ils viennent même vous chercher à la gare !).

Où aller en Normandie pour les amoureux de la nature

La Normandie est une région de choix pour les amoureux de nature et de grands espaces. La mer est omniprésente, et les paysages normands, faits de bocages vallonnés, sont pittoresques au possible. Voici donc quelques suggestions d’endroits où aller en Normandie pour découvrir sa nature merveilleuse.

> Le Cotentin et le Cap de la Hague, la petite Irlande de Normandie

L’un des endroits les plus beaux et les moins connus de Normandie, c’est le Cotentin, en particulier le cap de la Hague. L’endroit ressemble à une Irlande miniature : des kilomètres de falaises, de criques, d’eau turquoise et de collines verdoyantes.

Parmi les endroits à ne pas rater dans cette région, je vous recommande la baie d’Ecalgrain, une vraie petite merveille où on peut même, quand on est chanceux, apercevoir des dauphins au large (ça ne m’est arrivé qu’une fois sur une bonne vingtaine de visite, donc ne vous faites pas trop d’illusions quand même). Si vous aimez marcher, faites le tour de cap de la Hague sur le sentier des douaniers, un sentier de randonnée qui passe dans des paysages incroyables, constamment entre terre et mer. Enfin, les deux plus beaux points de vue pour admirer les côtes décharnées et sauvages du Cotentin sont à Landemer et au Nez de Jobourg, deux endroits magiques.

Les photos parleront plus que les mots pour cet endroit magique, alors je vous invite à consulter mon guide complet du Cotentin sur cette page. Et mon guide complet du cap de la Hague sur celle-ci. Un vrai coup de cœur.

Infos pratiques :

> Où loger : retrouvez sur cette page mes suggestions détaillées pour loger dans le Cotentin.

> S’y rendre : Prenez le train jusqu’à Cherbourg depuis Paris-Saint-Lazare (environ 3h10 de trajet). A Cherbourg vous devrez louer une voiture car c’est la seule option pour circuler dans le Cotentin. Réservez votre véhicule à l’avance sur cette page.

> Le Perche, ses forêts et ses petites cités de caractère

Facilement accessible en voiture depuis Paris (à peine deux heures de route), le parc naturel de Perche regorge de forêts domaniales et de petites bourgades paisibles, où le temps semble s’être arrêté. Parmi les endroits que j’ai particulièrement apprécié lors de ma découverte du Perche, la petite ville de Bellême aux allures médiévales, et ses environs immédiats faits de forêt et d’étangs. Un vrai plaisir de s’y promener et de se ressourcer. D’autres villages du Perche méritent un coup d’œil, dont Préaux-du-Perche qui m’a beaucoup plu également, ainsi que Perche-en-Nocé.

Le Perche plaira à ceux d’entre vous qui ont envie de fuir l’urbanisation à outrance et se retrouver dans la France d’antan, rurale, vallonnée et verte. Un vrai bol d’air à proximité de Paris ! Je suis d’ailleurs étonné d’y avoir croisé si peu de monde pendant mon séjour en juillet dernier. Top !

Infos pratiques :

> Où loger : le Clos Saint-Sauveur à Bellême est vraiment un endroit sympa pour un petit week-end en amoureux !

> S’y rendre : Quasi-obligation de se rendre dans le Perche en voiture. Comptez deux heures de route depuis Paris, donc ça se fait vraiment bien même sur un petit week-end. Si vous avez besoin de louer une voiture, passez par cette page.

> La Suisse Normande

Crédit photo : JacLou / Pixabay

La Suisse Normande est une partie du sud de département du Calvados. Contrairement à ce que son nom indique, ce n’est évidemment pas une région montagnarde, mais simplement vallonnée, aux collines verdoyantes trouées par des rivières parcourant les vallées. La Vallée de l’Orne en particulier mérite un coup d’œil et offre de chouettes panoramas (le Rocher de la Houle ou le Pain de Sucre, par exemple).

De nombreux sentiers de randonnée sont également à disposition à partir des différents villages des environs (Clécy, Thury Harcourt, Saint Rémy, …). Perso le coin que je préfère en Suisse Normande, c’est autour du village de Clécy, où mes parents m’emmenaient quand j’étais gamin.

Si vous avez la fibre sportive et/ou aventurière, vous allez vous régaler en Suisse Normande. A Clécy vous trouverez un mur d’escalade, il y a une voie ferrata qui passe par des paysages superbes, une tyrolienne de 400 mètres entre deux falaises, et puis bien sûr des options pour faire du canoë-kayak sur l’Orne. L’ensemble de la Suisse Normande est également parcouru par des voies vertes permettant de faire de chouettes sorties à vélo en famille ou entre amis.

Si vous cherchez un endroit où aller en Normandie pour prendre un grand bol d’air dans des beaux paysages verdoyants avec, en particulier, l’envie de passer un séjour actif/sportif, je vous conseille vraiment la Suisse Normande.

Infos pratiques :

> Où loger : les chambres d’hôtes du Moulin du Veys, dans un décor bucolique, plaira à tous les amoureux de la nature.

> S’y rendre : Là encore, il vous faudra une voiture pour vous y rendre : pas de transport en commun (ou alors c’est extrêmement compliqué et ça limite votre découverte de la région aux principaux bourgs, ce qui vous ferait manquer l’essentiel). Bref, je vous renvoie sur cette page si vous avez besoin de louer un véhicule.

> Les rives de la Seine

Un peu après Rouen quand on part de région parisienne, on traverse le parc régional des boucles de la Seine Normande. Comme son nom l’indique, ce sont donc les rives de la Seine qui ont là de l’intérêt. Les lieux sont propices à de jolies balades le long des flots, à pied ou à vélo, dans un cadre vert et apaisant. Vous pouvez aussi vous éloigner des rives de la Seine et pénétrer dans la forêt domaniale de Brotonne, elle aussi propice aux randonnées.

Parmi les villages où vous pouvez faire étape, je vous conseille La Bouille qui se trouve assez près de Rouen, ou bien Quillebeuf-sur-Seine où un bac gratuit permet de traverser le fleuve de façon originale. Les deux endroits sont tout près des sorties de l’A13, ce qui permet de vite circuler d’un point à un autre du parc (qui s’étend pratiquement de Rouen au Havre en suivant les courbes de la Seine). Enfin, Jumièges est aussi très bien placé pour faire un camp de base permettant d’explorer la zone. Et il s’y trouve une magnifique abbaye fondée en 654 !

Si vous cherchez un endroit où aller en Normandie pour vous ressourcer sans faire beaucoup de kilomètres depuis Paris (par contre il vous faut une voiture), alors le parc régional des boucles de la Seine Normande est tout à fait approprié. Surtout si vous aimez marcher dans la forêt ou faire des sorties à vélo, là vous allez vous régaler !

Infos pratiques :

> Où loger : dormez à l’hôtel Bellevue et profitez, comme son nom l’indique, d’une vue imprenable sur la Seine depuis votre chambre ! Très bien situé à deux pas de toutes les commodités du village.

> S’y rendre : Voiture indispensable pour découvrir cette belle région à proximité immédiate de Paris (moins de deux heures de route). A louer sur cette page si vous n’avez pas la vôtre !

> Les falaises de la côte d’Albâtre

J’ai déjà mentionné à de nombreuses reprises dans cet article des villes de la côte d’Albâtre, c’est-à-dire sur le littoral de la Seine-Maritime : Fécamp, Etretat, Dieppe, Le Tréport, Yport, … Les amoureux de la nature parmi vous pourront tout simplement choisir les environs de ces destinations pour profiter des sentiers de randonnée qui ont été installés là, à flanc de falaise. Paysages inoubliables garantis !

Pour les infos pratiques, les façons de vous y rendre, les endroits où loger, etc, je vous renvoie quelques paragraphes plus hauts dans les sections correspondants aux destinations qui vous intéressent.

Récapitulatif rapide des endroits où aller en Normandie selon vos envies :

Je viens de vous proposer un très large choix de choses à voir et à visiter en Normandie. Si vous hésitez encore sur l’endroit où aller pour votre séjour normand, voici un petit récapitulatif que j’ai voulu un peu plus “directif” (selon mes propres goûts, forcément).

> Alors, où aller en Normandie pour… :

pour un séjour citadin : Rouen et Caen pour découvrir deux vraies villes (mais pas d’accès à la mer). Cherbourg, Granville ou Dieppe si vous voulez être au bord de la mer. Le Havre si vous êtes prêt à sortir des sentiers battus.

– pour un week-end hors saison au bord de la mer : mes préférences vont pour Honfleur, Etretat et Saint-Vaast-La-Hougue. Deauville, Cabourg, Langrune-sur-Mer, Barfleur ou encore Fécamp valent aussi largement le coup.

– pour des vacances sur des plages de sable fin : Agon-Coutainville et toute la côte ouest de la Manche. Sinon Langrunes-sur-Mer, Saint-Aubin-sur-Mer (celui du 14 comme celui du 76).

– pour découvrir la nature et les paysages : le Cotentin est mon coup de cœur absolu. Les falaises d’Etretat sont magnifiques aussi. Le Perche et la Suisse Normande si vous êtes prêt à sacrifier la mer.

– pour découvrir le patrimoine culturel et historique : les plages du débarquement, le Mont-Saint-Michel ou Giverny.

Il y a bien sûr d’autres endroits qui méritent d’être visité en Normandie : la cathédrale de Lisieux, le centre historique de Pont-Audemer, la vallée de la Vire, pour n’en citer que quelques uns rapidement. Et il y a encore probablement des endroits qu’il me reste à découvrir, en particulier dans les départements de Seine-Maritime et de l’Eure, que je connais moins.

Bref, vous avez là de quoi, j’espère, y voir plus clair pour choisir où aller en Normandie.

> J’ai besoin d’un coup de main :

Si cet article vous a plu, pensez à cliquer sur “J’aime” ci-dessous, ça m’encourage et ça me motive à continuer de publier des guides détaillés sur les destinations où je me rends.

Et si vous voulez soutenir concrètement mon travail, vous pouvez faire un truc tout simple : passer par les liens qui se trouvent dans mes articles quand vous réservez vos voyages (billets d’avion, hébergements, activités, …). Certains organismes me reversent une petite commission sans que cela ne change quoi que ce soit au montant que vous réglez.

Voilà, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un excellent séjour en Normandie, peu importe où vous irez. J’espère que ça vous plaira !

A bientôt sur le blog !

Jérémy.