Visiter la Manche : 26 choses à faire et à voir pendant votre séjour (guide détaillé)

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous envisagez de visiter la Manche prochainement ? Excellente idée : c’est un département magnifique, aux paysages sauvages, et encore méconnu. La plupart des touristes se contentent d’un rapide passage au Mont-Saint-Michel, et oublient le reste du département qui est pourtant superbe.

La Manche est mon département de naissance, j’y ai passé les 20 premières années de ma vie avant de partir à l’étranger, et j’y suis revenu depuis pratiquement 2 ans aujourd’hui. Dès que j’ai un peu de temps, je vais visiter des endroits que je ne connais pas encore.

Aujourd’hui, je vous partage les immanquables de toute visite de la Manche, ainsi que quelques pépites connues seulement par ses habitants. En fin d’article, vous découvrirez aussi mes conseils pratiques pour préparer votre séjour (où loger, comment se déplacer, …).

Prêt pour le guide ? C’est parti !

La Manche en bref :

> C’est un département pour les amoureux de la nature, et il est indispensable d’avoir une voiture pour accéder aux plus beaux endroits. Si vous n’en avez pas, louez-en une en arrivant à la gare de Cherbourg (à réserver ici en avance)

> Si vous aimez partir avec un guide papier, je vous conseille celui-là notamment parce qu’il suggère des itinéraires sur plusieurs jours.

> Pour vous loger, aidez-vous de la carte présente sur ce site, ça facilite clairement les choses.

> La durée idéale c’est une semaine complète sur place pour avoir le temps de faire le tour du département. Si vous avez moins de temps (par exemple juste un week-end), alors sélectionnez une zone en particulier et faites l’impasse sur le reste, vous pourrez toujours revenir plus tard si vous en avez envie.

Au sommaire de cet article

Carte des lieux à visiter dans la Manche

Avant de vous présenter en détails les lieux à visiter dans la Manche, je voulais juste vous partager cette petite carte artisanale, afin d’avoir sous les yeux les localisations (même approximative) des endroits que je vais mentionner plus bas. Ça devrait vous aider pour organiser votre séjour, choisir l’endroit où loger, ou bien à planifier votre itinéraire si vous désirez visiter la Manche en voiture, façon road-trip (les routes de ce beau département s’y prêtent bien).

Crédit pour le support de la carte : Google Maps

Visiter la Manche : les immanquables

Voici les endroits à visiter dans la Manche si vous venez pour la première fois. Certains sont des immanquables absolus, comme le Mont-Saint-Michel, d’autres sont à mettre en perspective selon vos goûts personnels, évidemment. Voici mes recommandations.

> Visiter le Mont Saint Michel et découvrir sa baie

Le monument le plus visité de la Manche, c’est évidemment le Mont Saint Michel, qui est d’ailleurs le second monument le plus visité de France. Si vous venez en Normandie, ou même en Bretagne (puisque le Mont se situe à la frontière des deux régions), c’est un immanquable absolu.

Le village est un dédale de petites ruelles pavées tortueuses où se perdre est un vrai régal. Mais ce qu’il ne faut surtout pas manquer, c’est l’abbaye millénaire du Mont Saint Michel, véritable joyau aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, où il règne une paix et une sérénité absolument unique (et la vue depuis l’abbaye vaut le déplacement !). Pour être sûr de ne pas la rater lors de votre visite, je vous conseille de réserver votre billet à l’avance sur cette page car sur place il peut y avoir énormément de monde à faire la queue…

Autre chose à faire sur place : traverser la baie du Mont Saint Michel, à pied idéalement, afin d’en apprécier pleinement les paysages. Par contre attention, il est indispensable de faire ça avec un guide qualifié car les lieux sont extrêmement dangereux : la mer monte à la vitesse d’un cheval au galop, et tous les ans il y a des gens qui se font piéger (et secourir par hélicoptère). Prenez ce guide.

Bref, un passage par le Mont Saint Michel est l’immanquable numéro 1 de votre visite de la Manche.

Si vous êtes de Paris et que vous souhaitez vous offrir une excursion à la journée au Mont-Saint-Michel, regardez ici, ça devrait vous intéresser !

> Visiter Granville, la “Monaco” de Normandie

Granville est la plus belle ville du sud-Manche, et un immanquable de toute visite de ce département. Nichée sur son rocher, à l’instar de Monaco à qui elle est souvent comparée (comparaison flatteuse, tout de même), c’est un port de pêche qui se tourne de plus en plus vers le tourisme relativement haut-de-gamme.

La ville ne s’est pas séparée de son charme authentique en chemin : se promener dans les ruelles de la haute-ville, ou bien flâner sur les quais au milieu des chalutiers, est un vrai régal. De même que prolonger la balade jusqu’au phare du cap Lihou, battu par les vents, d’où la vue sur le large est imprenable. En cas de mauvais temps, le musée consacré à Christian Dior ravira les férus de mode. Et si la météo s’y prête, la plage du Plat Gousset vous attend pour une session bronzette-baignade bien méritée après une journée de visite.

Si vous envisagez un séjour estival à Granville et que vous cherchez des plages dans les environs, sachez que ce ne sont pas les options qui manquent. Pour n’en citer que quelques unes : au sud de la ville se trouvent les stations de Carolles et de Jullouville, et au nord celles de Donville-les-Bains et de Saint-Martin-de-Bréhal où je me rendais souvent quand j’étais enfant.

> Visiter Coutances et sa cathédrale

Crédit photo : Wikipédia : Aroche

Coutances est une petite ville sympa, mais je ne vous la recommanderais pas dans cette sélection des endroits à visiter dans la Manche s’il n’y avait pas sa cathédrale, l’un des plus beaux monuments religieux du département avec l’abbaye du Mont-Saint-Michel.

Si vous n’êtes pas intéressé par cette visite, inutile de vous arrêter à Coutances, mais si vous aimez l’architecture gothique, vous ne regretterez pas d’avoir fait le détour par cette cathédrale. Ses clochers sont immenses, et il faut vraiment se placer tout au bout du parvis (où se trouve d’ailleurs un café très sympa où je m’arrête à chaque fois que je passe par Coutances) afin de pouvoir les admirer dans leur ensemble. L’intérieur est somptueux également.

Notez qu’il est possible de visiter la cathédrale de Coutances avec un audioguide pour 3€, il suffit de le demander à l’office de tourisme.

> Découvrir Portbail et son havre

L’un des plus jolis villages de la côte ouest de la Manche, c’est Portbail. Il est niché au fond de son havre, un peu comme les villages vikings au fond de leurs fjords. Ses petites maisons en pierre et les nombreuses terrasses de ses cafés lui donnent un véritable charme. Le plus étonnant, à Portbail, c’est de suivre le long pont qui traverse le havre qui sépare le village en deux. A marée haute, il n’y a que de l’eau, mais à marée basse, c’est un mélange de sable et de hautes herbes où se sont échoués les bateaux amarrés là. C’est tout à fait unique, et à mon avis l’un des immanquables de toute visite de la Manche.

A côté de ça, Portbail possède aussi parmi les plus jolies plages du département. Sa localisation assez centrale en fait également un point de départ intéressant pour ceux qui souhaiteraient visiter la Manche sans devoir changer d’hébergement : les points d’intérêt du département sont tous dans un rayon d’une heure trente de route (c’est le Mont-Saint-Michel qui est le plus loin, par contre).

Bref, vous avez avec Portbail un excellent choix pour vos vacances dans la Manche : des plages superbes, un village vivant et agréable et une localisation idéale pour découvrir le département. Top !

> Voir la Pointe d’Agon et le havre de Règneville

Agon-Coutainville est l’une des stations balnéaires les plus réputées de la Manche, mais ce qui en fait un immanquable va au-delà de son sable fin et de son eau claire : c’est sa pointe, sorte de cap dunaire et sauvage qui s’enfonce dans le havre de Règneville, et dont on peut faire le tour en suivant le GR qui passe par ici.

A marée basse, le havre offre un abri pour de nombreux oiseaux et laisse s’échouer les navires des pêcheurs, permettant au visiteur de découvrir un paysage étonnant où il est agréable de se promener.

De l’autre côté du havre, face à la pointe d’Agon, sur la commune de Règneville, vous pourrez aussi visiter le château (en assez mauvais état, tout de même), et les fours à chaux, situés juste à côté. Deux visites qui ne sont pas indispensables, mais si vous êtes dans les environs et que vous vous demandez quoi faire, voilà mes suggestions !

Lisez mon article complet sur Agon-Coutainville et sa plage.

> Voir la route submersible de la Vanlée

Ceux qui tombent sous le charme des havres pourront, lors de leur visite de la Manche, découvrir une vraie curiosité : le havre de la Vanlée, quelques kilomètres au sud de Règneville (sur la commune de Bricqueville-sur-mer exactement). L’une des routes qui traverse le havre se retrouve sous les eaux à marée haute (il faut que le coefficient soit assez élevé tout de même, sinon la mer se contente de venir lécher le bitume).

Si certains d’entre vous connaissent Noirmoutier, cette route qui se dirige droit vers les eaux me rappellent le célèbre passage du Gois, qui relie l’île au continent, et qui est également recouverte dès que la marée est haute. Attention à ne pas se garer n’importe où si vous ne voulez pas avoir une mauvaise surprise en rentrant de promenade !

Bref, un endroit atypique et franchement impressionnant si vous calculez bien votre moment pour tomber sur une marée haute (regardez ici).

> Profiter des immenses plages de la côte ouest

La superbe plage de Siouville-Hague…

Le département de la Manche possède 350 kilomètres de côtes, dont la majorité sont des plages de sable fin qui s’étirent à perte de vue, bordées par des dunes majestueuses.

Les plus belles plages de la Manche se trouvent sur la côte ouest de la Manche : l’été, les petites stations de Jullouville, d’Agon-Coutainville, de Barneville-Carteret ou encore de Siouville-Hague, pour n’en citer que quelques unes, sont particulièrement prisées par les locaux ou par les touristes anglais, néerlandais et belges.

J’écrirai bientôt un article vraiment détaillé sur les plus belles plages de la Manche, mais je vous renvoie déjà sur celui que j’ai écrit sur les plus belles plages du Cotentin (donc grosso-modo la moitié nord de ce département). Vous aurez déjà de vraies perles !

> Se perdre dans les dunes de Biville

L’un des endroits les plus atypiques que vous pourrez découvrir en visitant la Manche, ce sont les dunes de Biville. Juste en retrait de la mer, à quelques kilomètres de la magnifique plage de Siouville-Hague, c’était autrefois un terrain d’entraînement militaire interdit au public. Depuis les années 2000, les soldats ont déserté les lieux et les dunes se sont ouvertes aux visiteurs, qui sont toujours assez rares, même aujourd’hui.

Le paysage est assez incroyable : des collines de sable fin où pousse une végétation clairsemée de chardons et d’ajoncs, et d’autres plantes que l’on s’attend à trouver dans des régions arides mais pas au fin fond de cette Normandie verte et pluvieuse. Si vous n’avez pas peur de vous perdre – car il n’y a pas de balisage pour les promeneurs – je vous encourage vraiment à vous prendre pour un explorateur le temps de votre visite.

Si vous êtes chanceux (ou persévérant dans vos explorations), vous allez tomber ici ou là sur des restes abandonnés par l’armée (blindés, chars, canons, …). Quand on ne s’y attend pas, ça fait un drôle d’effet, je vous assure. Il y a aussi des blockhaus de la seconde guerre mondiale un peu partout, mais la plupart se sont fait grignoter par le sable et par la végétation, et il n’en reste plus grand chose à part quelques blocs de béton.

En tout cas, si vous cherchez du dépaysement, les dunes de Biville sont faites pour vous : vous serez surpris de la beauté de ces lieux absolument uniques. Immanquable !

> Découvrir le cap de la Hague

Le cap de la Hague depuis le point de vue de Landemer…

Le cap de la Hague est, à mon goût en tout cas, l’endroit où vous découvrirez les plus beaux paysages de la Manche. Avec ses falaises décharnées, ses collines verdoyantes, ses eaux turquoises et ses villages où le temps semble s’être arrêté, le cap de la Hague a des airs de bout du monde, des airs d’Irlande.

Allez randonner sur le sentier des douaniers qui fait le tour du cap de la Hague par le littoral. Allez découvrir le Nez de Jobourg et sa forme si particulière, Port-Racine le plus petit port de France, ou bien encore la baie d’Ecalgrain ou l’Anse de Culeron, où il est si facile de se croire seul au monde, dans un décor paradisiaque. Vous ne le regretterez pas !

Le cap de la Hague, c’est mon coup de cœur, et un endroit à ne manquer sous aucun prétexte lorsque vous allez visiter la Manche !

J’ai écrit un guide complet sur le cap de la Hague. J’y détaille les 17 choses à voir sur place, les meilleurs parcours de randonnée, et pas mal d’autres choses très utiles pour réussir votre séjour. Allez voir, c’est ici.

> Faire une excursion sur les îles anglo-normandes

Au cours d’une balade sur l’île de Guernesey…

Lorsque vous visiterez la côte ouest de la Manche, vous ne pourrez pas manquer de distinguer par beau temps, sur l’horizon, les silhouettes des îles anglo-normandes. Bien qu’on ne soit pas techniquement sur le territoire du département de la Manche, c’est tout de même un des immanquables à faire lors de votre séjour sur place.

Pour vous rendre sur les îles anglo-normandes, vous avez plusieurs options selon l’endroit où vous vous trouvez et selon les îles qui vous intéressent. Dans le sud de la Manche, il est facile de faire des excursions aux îles Chausey depuis Granville (ces îles Chausey sont en territoire français). Vous arriverez dans une merveilleuse petite archipel aux allures paradisiaques, où le temps ne semble pas avoir prise. Pour les horaires des navettes et effectuer votre réservation, regardez sur le site des navettes Jolie France.

Plus au nord, vous pourrez vous rendre sur les îles de Jersey, Guernesey ou encore Aurigny, qui sont à l’Angleterre ce que la Corse est pour les habitants de la France métropolitaine. Vous pourrez vous y rendre au départ de Barneville-Carteret, de Diélette, ou même de Granville. Les traversées se font avec la compagnie Manches Îles Express.

Une fois sur place, vous vous régalerez de ces petits bouts d’Angleterre déposés là, au large des côtes normandes : des pubs chaleureux, des rues avec les maisons toutes identiques, et pour les amoureux de la nature des paysages décharnés et sauvages à explorer aussi bien à pied qu’à vélo.

> Visiter Cherbourg et la Cité de la Mer

visiter cherbourgSur les quais du port de Cherbourg…

Plus grande ville du département, Cherbourg est un passage obligé lors de toute visite de la Manche. Une fois sur place, déambulez sur les quais des ports de pêche et de plaisance, admirez son immense rade artificielle (construite par Napoléon), perdez-vous dans les quelques ruelles du centre historique ayant survécu aux bombardements de la seconde guerre mondiale, et puis bien sûr ne manquez pas de visiter la Cité de la Mer, ses aquariums, et son sous-marin nucléaire unique en Europe.

Pour les gourmets, vous trouverez aussi d’excellentes tables à Cherbourg, et si vous avez envie de sortir faire la fête il y a aussi pas mal de bars très sympas.

Pour en savoir plus sur Cherbourg, aussi bien pour les visites que le côté pratique (où loger, où manger, etc), je vous renvoie vers mon article détaillé qui se trouve ici.

> Explorer la côte du Val de Saire

Le phare du Cap Lévi, sur la côte du Val de Saire…

Sur la côte nord-est de la Manche, se trouve le Val de Saire. C’est un peu l’équivalent du cap de la Hague, qui se trouve sur la côte nord-ouest, mais en moins sauvage, et moins escarpé. On y trouve quelques jolies petites plages, dont celles de Bretteville et de l’Anse du Brick, un nombre incalculable de criques plus ou moins agréables pour se poser, le tout étant relié par un sentier de randonnée qui longe le littoral et passe par des paysages vraiment sympas.

Un de mes coins préférés dans le Val de Saire, c’est autour du Cap Lévi et son charmant petit port, qui a réellement des airs d’Irlande sauvage. Un régal.

C’est aussi dans le Val de Saire que l’on retrouve deux des villages de pêcheurs les plus célèbres de Normandie : Barfleur et Saint-Vaast-la-Hougue, dont je reparle ci-dessous.

> Visiter Barfleur et Saint-Vaast-la-Hougue, les villages de pêcheurs

saint vaast la hougueLe port de Saint-Vaast-la-Hougue…

La côte est de la Manche est beaucoup plus rapide à visiter que la côte ouest, mais il y a de quoi faire également. On y trouve notamment deux magnifiques petits villages de pêcheurs, encore très authentiques : Barfleur et Saint-Vaast-la-Hougue, que vous avez probablement déjà vu dans des classements du genre “les plus beaux villages de France” (Saint-Vaast-la-Hougue a même remporté la palme en 2019 dans l’émission de Stéphane Bern, faisant la fierté des habitants, et apportant un afflux de touristes du jour au lendemain).

A Saint-Vaast-la-Hougue, je vous invite à ne pas manquer deux choses : l’île de Tatihou, qui peut se rejoindre à pied lorsque la marée est basse, et les fortifications de Vauban, en particulier ses tours jumelles, l’une sur le continent et l’autre en face, sur son île.visiter saint vaast la hougue

A Barfleur, flânez sur le port, au milieu des chalutiers et des pêcheurs, engouffrez-vous dans les ruelles et admirez les jolies maisons en pierre de schiste bleu, si typiques du nord-Cotentin.

Il n’est pas nécessaire de visiter les deux villages, lors de votre visite de la Manche : ils se ressemblent assez (Saint-Vaast est plus grand, et draine plus de monde), mais en tout cas vous ne devez pas quitter le département sans en avoir au moins vu un, ça c’est sûr !

Lisez mon guide détaillé de Saint-Vaast-la-Hougue sur cette page. Celui de Barfleur est en préparation.

> Voir Utah Beach et les musées du débarquement

Crédit photo – Pixabay / Schaerfsystem

La plupart des plages du débarquement sont dans le département voisin du Calvados, mais il y en a une dans la Manche : Utah Beach. Si vous êtes passionné par l’histoire du 20e siècle, c’est clairement un immanquable. Mais ça demande un gros travail d’imagination car la plage telle qu’elle est aujourd’hui n’a rien de particulier, elle n’est même pas très jolie. C’est juste une longue bande de sable, bordée par les dunes et battue par les vents. Il reste quelques blockhaus nazis sur le littoral, vestige du Mur de l’Atlantique, mais c’est à peu près tout.

En revanche, il y a des musées passionnants : le World War 2 Museum à Quinéville, quelques kilomètres au nord, ou bien le Musée du Débarquement d’Utah Beach, où vous pourrez découvrir de nombreux objets d’époque et bien comprendre l’offensive Alliée lors du D-Day.

Si vous vous demandez que faire dans la Manche quand il pleut, vous avez la réponse : découvrir les musées du débarquement. Un incontournable de toute visite dans les environs.

> Découvrir les Marais du Cotentin et du Bessin

L’un des endroits à ne pas manquer lorsque vous allez visiter la Manche, c’est le parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin. Il s’agit d’une vaste étendue où la terre et l’eau semblent se mélanger. L’hiver, en particulier, c’est vraiment impressionnant, car la forte pluviométrie de la région fait que les marais sont inondés, et l’eau vient engloutir les haies et les buissons les plus bas, ne laissant dépasser que les végétations les plus hautes, donnant aux lieux des airs de fins du monde. Perso, j’adore !

En été, l’endroit est chouette aussi mais ne mérite pas forcément autant d’attention qu’en hiver. A partir de mai-juin, les marais étant généralement asséchés, il n’y a pas grand chose d’autre à voir que des champs verdoyants où paissent les animaux, et quelques cours d’eau (les paysages ont leur charme comme ça aussi, ceci dit).

Mes coins préférés des Marais se trouvent autour de Liesville-sur-Douve et de Beuzeville-la-Bastille, deux petits villages hors du temps, perdus dans cette zone étonnante. Mais les marais sont très étendus, je vous recommande de vous arrêter à l’office de tourisme de Carentan, la petite ville juste à côté, afin d’obtenir toutes les infos nécessaires pour votre visite, selon ce que vous cherchez et aimez faire.

> Admirer la baie des Veys

La délimitation entre les départements de la Manche et du Calvados se fait, sur la côte est, par la baie des Veys. L’embouchure de 4 rivières qui s’écoulent ici forme un large estuaire rempli d’oiseaux pour qui la végétation fournit un abri idéal. Il n’est pas rare d’y croiser également des phoques venus se prélasser sur les zones les plus tranquilles. Pour observer cette vie incroyable, il faut se rendre dans la réserve naturelle de Beauguillot, à l’extrémité sud-est de la plage d’Utah Beach. Munissez-vous de jumelles et d’un bon appareil photo !

Notez que l’endroit est également très apprécié des pêcheurs à pied ou des chasseurs au gabion, si jamais vous pratiquez -ou avez envie d’essayer- l’une de ces activités.

> Voir Sainte-Mère-Eglise et son parachutiste américain

Si vous vous intéressez à la seconde guerre mondiale, vous n’avez pas pu rater le nom de Sainte-Mère-Eglise. Cette petite bourgade du nord de la Manche est devenue célèbre avec l’histoire de John Steele, le parachutiste américain qui s’est retrouvé accroché au clocher de l’église du village lors du débarquement des alliés. L’anecdote est magnifiquement mise en scène dans le film Le Jour le plus Long (avec Bourvil notamment), dont voici un extrait.

Pour le devoir de mémoire (et aussi pour attirer les touristes, soyons honnête), la mairie a installé un parachute en l’honneur du soldat américain, à l’endroit où il est supposé être resté bloqué avant d’être fait prisonnier par les allemands. N’hésitez pas également à rentrer à l’intérieur de l’église pour admirer les vitraux : certains représentent les parachutistes américains en action, vous ne verrez ça nulle part ailleurs dans le monde !

A part son église, l’autre immanquable de Sainte-Mère-Eglise, c’est le Musée Airborne, consacré à l’aviation américaine venus libérer la ville du joug nazi. Un parcours immersif est proposé, avec également la présentation de pièces d’époque.

Bref, Sainte-Mère-Eglise est une visite indispensable dans la Manche pour les passionnés de la seconde guerre mondiale. Pour les autres, ça risque d’être plutôt ennuyeux car absolument tout dans cette petite ville est tourné vers le tourisme dit “de mémoire”.

> Visiter Valognes, le Versailles Normand

Si vous avez envie de faire une halte sympa au cœur du Cotentin, je vous recommande la petite ville de Valognes. Elle est surnommée le Versailles Normand, c’est un titre un peu pompeux mais ça n’empêche : Valognes est une jolie bourgade, assez homogène architecturalement parlant, avec beaucoup de belles maisons en pierre, un peu de type manoir. Il y a aussi de beaux jardins et un musée du cidre intéressant (gratuit le premier dimanche du mois), à visiter à Valognes.

Et si vous aimez les marchés, tous les vendredis matin se tient sur la place principale l’un des marchés les plus réputés de la région, avec tout une ribambelle de producteurs locaux venus proposer leurs fruits et légumes savoureux.

> Découvrir la vallée de la Vire et les roches de Ham

Dans le sud et le centre de la Manche circule une jolie petite rivière appelée la Vire. Son tracé en lacet au milieu d’une végétation sauvage donne l’occasion de partir pour des randonnées à VTT, à cheval ou à pied dans des paysages bucoliques. Une voie verte de 66 kilomètres longe ses méandres et offre énormément d’options de promenade, selon vos envies et votre niveau.

A quelques kilomètres au sud de Saint-Lô, vous trouverez l’un des points immanquables de toute sortie le long de la Vire : les roches de Ham. Il s’agit d’un point de vue plongeant sur la rivière serpentant en contrebas, ainsi qu’une vision d’ensemble du bocage des environs. Si vous aimez marcher, vous pouvez faire cette boucle de 8 kilomètres autour des roches de Ham. Il y a d’autres circuits de randonnée à découvrir dans la vallée de la Vire (et plus généralement dans la Manche en dézoomant la carte) sur cette page.

Bref, voilà un endroit que j’apprécie particulièrement et que je recommande franchement à ceux qui aiment la nature mais qui veulent découvrir autre chose que le bord de la mer pendant leur visite de la Manche.

> Voir Pirou pour ses dunes et son château fort

J’ai longtemps recommandé à mes lecteurs désirant visiter la Manche de se rendre à Pirou. A l’origine, ce n’était pas pour son château mais pour son village fantôme unique en son genre. Il s’agissait d’un lotissement de maisons individuelles dont la construction n’avait jamais été menée à son terme, et qui avait par la suite était investie par des artistes en tout genre venus décorer ça à leur façon. Les lieux ont également été le décor pour des tournages de films ou de clips. Ce village était devenu un endroit incroyable et particulièrement prisé par les touristes venus se faire une frayeur (beaucoup de passionnés d’Urbex s’y rendaient), mais le dernier maire a décidé de tout détruire (on peut comprendre sa décision car c’était clairement un endroit qui ne plaisait pas à tout le monde). A l’époque, le journal Le Monde avait même consacré un article à ce village fantôme, n’hésitez pas à jeter un oeil si ça vous intéresse pour voir à quoi ça pouvait ressembler.

Bref, aujourd’hui je vous parle encore de Pirou mais pour son château médiéval, un vrai château fort à l’ancienne qui a été restauré avec soins il y a une trentaine d’années. Classé monument historique, c’est l’un des rares châteaux forts de Normandie qui puisse se visiter tout au long de l’année. Seul son donjon n’existe plus, mais le reste est encore parfaitement visible : les douves, les ponts, les chemins de ronde, … Si vous aimez les reconstitutions historiques, il y a tous les ans une fête viking et médiévale au château, lors des deux premiers week-ends de mai. Au niveau pratique, la visite libre du château coûte 7€ pour les adultes à l’heure où j’écris ces lignes. Pour les tarifs réduits et les horaires, je vous invite à regarder cette page.

Autre bonne raison de visiter Pirou lors de votre découverte de la Manche : sa plage et surtout ses superbes dunes, où j’adore me poser pour regarder le soleil se coucher sur l’horizon. Un vrai bonheur !

> Admirer les cabines multicolores de Gouville-sur-Mer

Je l’ai déjà dit dans cet article : la côte ouest de la Manche est une succession de plages de sable fin toutes plus magnifiques les unes que les autres. Difficile, donc, d’en faire ressortir une plutôt qu’une autre dans ce guide, car elles présentent toutes sensiblement les mêmes caractéristiques. Il y en a tout de même quelques unes qui se distinguent pour une raison ou une autre : c’est le cas de celle de Gouville-sur-Mer, qui se trouve à peu près au “milieu” du département si on le coupe en deux dans sa verticalité.

A Gouville-su-Mer, vous pourrez découvrir une ribambelle de petites cabines blanches aux toits multicolores, plantés là en bordure de sable, à l’orée des dunes. Elle ravira les amateurs de photographie, qui auront là de quoi s’amuser au niveau graphique. L’endroit revêt également d’un charme presque désuet, puisqu’elles ont été construites dans les années 1920 et n’ont pas été retouchées depuis le milieu du 20e siècle (elles sont aujourd’hui classée au patrimoine touristique de la ville, il n’est plus possible ni d’en construire de nouvelles ni de les modifier autrement que pour les rafraîchir).

J’ai découvert ce coin-là de la Manche assez récemment et j’ai eu un vrai coup de coeur pour ces lieux que j’ai trouvés magique !

J’invite ceux qui veulent en savoir un peu plus sur l’histoire de ces cabines à lire cet article.

> Voir le château de Saint-Sauveur-le-Vicomte

L’un des plus beaux châteaux à visiter dans la Manche, c’est celui de Saint-Sauveur-le-Vicomte. Vous ne pourrez pas le manquer lorsque vous arriverez sur place : son donjon haut de 25 mètres domine fièrement toute la bourgade. Construit à la fin du 10e siècle, il a notamment été assiégé deux fois pendant la guerre de 100 ans. Classé monument historique depuis 1840, il est extrêmement bien conservé. Vous pourrez le visiter seul ou avec un guide (l’été). Le tarif d’entrée est fixé à 4€ à l’heure où j’écris ces lignes.

Et autrement, profitez d’être sur la commune de Saint-Sauveur-le-Vicomte pour essayer le canoë de rivière, à la base de loisir. C’est une activité facilement faisable en famille car il y a très peu de courant et aucune zone compliquée à négocier, donc si vous venez avec des enfants c’est l’idéal. La rivière serpente au milieu des champs et du bocage normand, personnellement j’ai adoré !

> Découvrir le château des Ravalet et son parc

Juste à côté de Cherbourg, au milieu d’un immense parc arboré et magnifiquement entretenu, se trouve le château des Ravalet, une magnifique demeure du 16e siècle, dont l’histoire de la famille a été mise sur écran dans le film Marguerite et Julien.

L’endroit est particulièrement apprécié par les familles qui viennent se promener dans les allées des jardins du château tout au long de l’année. Malheureusement le château lui-même ne s’ouvre que très rarement à la visite (j’ai eu l’occasion d’y rentrer pendant les journées du patrimoine), mais rien que pour l’admirer de l’extérieur et flâner dans ses jardins colorés, ça vaut le coup.

> Visiter la maison du Biscuit

Si je vous demande de deviner quel est le deuxième lieu le plus visité de la Manche après le Mont-Saint-Michel, vous me répondrez quoi ? La cité de la mer de Cherbourg ? L’un des musées du débarquement ? Et bien c’est tout faux : c’est la Maison du Biscuit, une véritable institution du département de la Manche, qui accueille 500 000 visiteurs par an dans le minuscule village de Sortosville-en-Beaumont. Difficile à imaginer !

La boutique a été construite il y a plus d’un siècle par la famille Burnouf, qui continue de s’en occuper avec toujours autant d’attention. D’ailleurs un des plaisirs de la visite, c’est le soin apporté à la déco rétro. Ceci étant dit, c’est un endroit que je recommande surtout aux gourmands, les autres peuvent passer leur chemin sans manquer grand chose.

Petit conseil perso : si vous voulez goûter la crème de la crème, si j’ose dire, de ce qu’ils produisent, alors jetez-vous sur leurs financiers : c’est une tuerie absolue.

> Découvrir Vauville, ses jardins et sa mare

Joli petit village en bord de mer, à l’entrée du cap de la Hague, Vauville est un immanquable de votre visite de la Manche si vous aimez la nature. Vous pourrez visiter son superbe jardin botanique de 4,5 hectares, réunissant plus de 1000 plantes venus des quatre coins du globe. Un lieu paisible et magnifiquement entretenu. Toutes les infos sur la visite du jardin botanique de Vauville se trouve sur cette page.

Autre chose à faire à Vauville : se promener autour de la réserver naturelle appelée “la mare”, que l’on aperçoit clairement sur la photo ci-dessus. Elle se trouve légèrement en retrait de la mer, dans la zone dunaire. C’est un vrai havre de paix, et un endroit idéal pour observer la faune (150 espèces d’oiseaux et plus de 500 espèces d’insectes recensés) et la flore locale (plus de 300 espèces). Mais même si vous n’êtes pas un grand passionné par les plantes et les petits animaux, les lieux sont vraiment agréables juste pour se promener dans un décor dunaire magnifique, avec la plage de sable fin juste à côté.

Mon conseil pour admirer le paysage : prendre de la hauteur sur la route côtière partant vers le sud, la D237 qui mène à Biville. Il y a plusieurs endroits où vous aurez un point de vue magique sur la baie de Vauville, la mare, le village, et le cap de la Hague sur votre droite. Superbe !

> Essayer le surf à Siouville-Hague

Si vous avez rêvé un jour de grimper sur une planche de surf et de découvrir les sensations de glisser sur une vague, alors je vous conseille de passer par la plage de Siouville-Hague et de vous arrêter à l’école de surf “Cotentin Surf Club“. C’est LE spot à ne pas manquer en Normandie : ils proposent des cours aussi bien pour les parfaits débutants que pour les niveaux déjà plus avancés, ainsi que de la location de matériel si vous en avez besoin.

Au-delà du surf qui ne fait pas forcément parti de vos intérêts, Siouville-Hague est aussi l’une des plus belles plages du Cotentin, idéale pour une après-midi entre farniente et baignade. Mon petit plaisir perso : une bonne bière sur la terrasse du Cap Marine pour admirer le coucher de soleil, y’a pas grand chose de meilleur !

Si vous voulez en savoir plus sur Siouville-Hague et sa plage de rêve, lisez mon guide ici.

Visiter la Manche : les infos pratiques

Maintenant que vous avez en tête les principaux endroits à découvrir lorsque vous viendrez visiter la Manche, voici les infos pratiques pour vous aider à préparer votre séjour.

> Où loger dans la Manche

La Manche est un département qui a une forme particulière : c’est un long rectangle positionné à la verticale. La distance nord-sud est de 150 kilomètres tandis que d’ouest en est vous ne dépasserez jamais les 60 kilomètres. Je ne vous dis pas ça par passion pour la géométrie, mais simplement pour vous dire qu’il n’est pas simple de trouver un spot central permettant de visiter la Manche dans son ensemble. Même en logeant dans le centre du département, il vous faudra faire beaucoup de kilomètres pour aller visiter les recoins les plus éloignés (qui sont souvent, vous l’avez compris, les plus intéressants à découvrir).

Tout ça pour vous dire que je vous conseille deux choses :

– soit de sélectionner une zone du département de la Manche qui contient un max d’endroits que vous avez envie de visiter, et de loger dans cette zone en faisant une impasse sur le reste (ça peut être le Cotentin, la Baie du Mont-Saint-Michel, le Val de Saire, …).

– soit de changer de logement plusieurs fois au cours de votre visite de la Manche, afin de pouvoir découvrir tranquillement chaque partie du département sans devoir faire des dizaines de kilomètres à chaque fois (dans ce cas, logez une fois dans le sud-Manche, une fois au centre, et une fois vers le cap de la Hague).

La troisième option étant de choisir une zone centrale et de faire de la route à chaque fois. Si c’est cette option que vous choisissez, je vous conseille de loger autour de Portbail ou bien d’Agon-Coutainville, afin d’être au bord de la mer, sur des belles plages, et ainsi avoir tout de même des points d’intérêt à portée de pieds les jours où vous n’aurez pas envie de faire de la route. Dans les deux cas, vous aurez un accès relativement facile et rapide soit au nord du département avec Portbail, soit au sud avec Agon-Coutainville.

Pour récapituler, si vous voulez :

loger dans le sud du département (Mont-Saint-Michel, Granville, îles Chausey, …) choisissez de loger dans cette zone (puis cliquez sur “voir sur la carte”) ;
loger dans le centre du département : regardez ici ou pour être sur la côte ouest (les havres, les plages), et ici pour être sur la côte est (les marais, les plages du débarquement, …) ;
loger dans le nord du département (le Cotentin, le cap de la Hague, le val de Saire, …), je vous conseille de regarder les options ici (ouvrez la carte et choisissez un logement à l’ouest pour être proche du cap de la Hague et des plages, à l’est pour vous rapprocher de Barfleur et Saint Vaast-la-Hougue).

Si vous appréciez mon travail et que vous souhaitez me soutenir, passez par les liens présents dans mes articles quand vous réservez vos hébergements. Ça me permet de toucher une petite commission sans que cela ne change rien au prix que vous payez. (Ça marche même si vous choisissez un logement ou une destination autre que ceux que je vous recommande). Merci d’avance pour votre soutien !

> Comment venir dans la Manche et comment se déplacer

Pour visiter la Manche, la voiture est indispensable. D’abord parce que les transports en commun sont extrêmement mal organisés (en fait il n’y en a pas, ou bien quand il y en a ils sont pensés pour les déplacements des scolaires, mais absolument pas pour le tourisme). Et ensuite parce que, de toute façon, les endroits les plus intéressants à visiter dans la Manche soit éloignés des axes principaux : le principal intérêt du département est la découverte de paysages sauvages, coupés du monde, donc forcément il faudra s’y rendre par vos propres moyens.

Il y a des exceptions, c’est sûr : Cherbourg et Granville sont reliés à Paris par le train (cf les horaires et les tarifs ici). Il y a aussi des excursions organisées depuis Paris vers le Mont-Saint-Michel (à un prix raisonnable je trouve, voir ici). Mais les stations balnéaires de la côte ouest, comme Agon-Coutainville, Portbail, Barneville ou Siouville, ne sont évidemment pas accessibles autrement qu’en voiture.

Si vous n’avez pas de véhicule à disposition, vous pouvez tout simplement venir en train jusqu’à Cherbourg et louer un véhicule chez Avis, le seul loueur qui se trouve à la gare de Cherbourg. Par contre il est nécessaire de réserver votre véhicule en avance sur leur site web car ils n’ont pas une très grande flotte, et les voitures sont vite prises pendant les vacances.

> Combien de temps pour visiter la Manche

Comme je le disais, c’est un département qui a une forme particulière, donc les déplacements sont longs. Et les points d’intérêt sont aussi bien à l’extrémité sud (Mont-Saint-Michel) que nord (cap de la Hague). A moins d’aller vraiment très vite, il me paraît compliqué de visiter la Manche en y consacrant moins d’un week-end prolongé.

L’idéal, de mon point de vue, pour avoir un bon aperçu de la Manche, c’est de faire une semaine complète sur place, en changeant d’endroit au cours de votre séjour : 2 jours pour le sud du département, 1 ou 2 jours dans le centre, et 3 jours pour la partie nord, qui est la plus riche et la plus passionnante à mon goût.

Si vous avez envie de passer deux semaines sur place, c’est encore mieux, ça vous permettra de vraiment prendre votre temps pour découvrir chaque recoin du département, de vous lancer dans la visite de musées (il y en a beaucoup) ou dans des randonnées au milieu de paysages sauvages (le GR 223 qui fait le tour du département est un bonheur à arpenter – cf photo ci-dessus prise dans le cap de la Hague). Si vous consacrez deux semaines à la visite de la Manche, vous aurez vraiment l’occasion de varier les plaisirs. En revanche, au-delà de deux semaines, je pense que c’est trop et vous allez probablement finir par vous ennuyer.

Bref, pour résumer :

3 jours c’est le minimum absolu, bien que si vous n’avez que cette durée pour visiter la Manche je vous conseille plutôt de choisir juste un coin spécifique et vous concentrer dessus
1 semaine c’est l’idéal pour un excellent aperçu
2 semaines c’est vraiment si vous aimez prendre votre temps et être exhaustif dans votre visite.

> Quelle est la meilleure période pour visiter la Manche ?

Je termine cette section pratique sur la meilleure période pour visiter la Manche. Vous le savez probablement : la météo en Normandie peut être assez capricieuse. A l’heure où j’écris ces lignes, nous sommes le 10 juillet, il fait gris et le thermomètre ne dépasse plus les 19 degrés depuis dix jours… Mais il m’est déjà arrivé d’avoir une météo caniculaire en plein mois d’avril (ce fût le cas pendant le confinement en avril 2020 par exemple).

Bref, tout ça pour vous dire que la météo est très aléatoire dans la Manche, et qu’à part en étant chanceux, il y a de forte probabilité pour que vous ayez du mauvais temps, à un moment donné, pendant votre séjour sur place. Pensez donc à toujours emmener des vêtements chauds et de quoi vous protéger de la pluie.

Idéalement, ce que je vous recommande, c’est d’anticiper le moins possible votre séjour, de surveiller la météo annoncée dans la Manche, et improviser votre venue dès que vous voyez que le beau temps devrait être là. Mais, évidemment, c’est plus facile à dire qu’à faire : tout le monde ne pourra pas improviser complètement son séjour…

Ceci étant dit, les meilleurs mois pour venir visiter la Manche sont généralement mai et juin, où l’ensoleillement est maximal, ainsi que septembre qui propose souvent une météo douce et agréable. Juillet et août sont plutôt bons également, mais il ne faut pas s’attendre à retrouver une météo d’été caniculaire comme sur le reste du pays : ça sera au mieux l’équivalent d’un “beau printemps” selon la région d’où vous venez (il y aura bien entendu des exceptions à ce que j’écris, hein).

Voilà pour les considérations météorologiques. Au niveau de l’affluence touristique, il y a évidemment plus de monde dans la Manche en juillet-août, mais jamais de grosses foules, même au cœur de l’été.

> Les spécialités de la Manche à goûter pendant votre séjour

Habituellement je rajoute une rubrique “où manger” et “où sortir” dans mes guides de voyage, mais c’est parce que je publie uniquement sur des villes. Là, sur tout un département, c’est beaucoup plus compliqué et le tri à faire serait extrêmement long. Du coup je vous propose plutôt de goûter quelques spécialités locales pendant votre visite de la Manche.

Vous trouverez une liste complète ici. Mais déjà parmi les immanquables : les moules de Barfleur, la teurgoule (sorte de riz au lait à la cannelle), l’agneau de pré-salé (qui se trouve uniquement autour du Mont-Saint-Michel), et bien sûr la tarte aux pommes. Bon appétit 🙂

Bilan et avis sur la visite de la Manche

La Manche est un département qui ravira les amoureux de la nature, de grands espaces entre terre et mer, de plages immenses et de vieilles pierres. Il y a des airs d’Irlande dans la Manche, en particulier dans le Cotentin. Il est préférable d’aimer marcher quand on vient visiter la Manche, car une bonne partie de ses trésors se découvre à pied, loin des routes principales (notamment le cap de la Hague).

En revanche, visiter la Manche est déconseillé à ceux qui recherchent des immenses stations balnéaires pour faire la fête comme sur la côte vendéenne par exemple. Ou à ceux qui veulent se poser tranquillement sur une plage et faire bronzette pendant tout le séjour (la météo ne le permet que trop rarement).

Voilà, on arrive au terme de ce guide sur la Manche, département peu connu mais réellement magnifique à découvrir si on aime la nature et tout ce que je viens d’évoquer.

J’espère que cet article vous aura permis d’y voir plus clair et de vous aider à préparer votre visite de la Manche. Si c’est le cas, pensez à cliquer sur “J’aime” ci-dessous, ça m’encourage à continuer de publier des articles complets sur les destinations où je me rends.

Et si vous souhaitez soutenir mon travail, vous pouvez faire un truc tout simple : passer par les liens présents sur mon site quand vous réservez un hébergement, des activités, un ticket de transport, …  Certains organismes me reversent une petite commission sans que cela ne change quoi que ce soit au montant que vous réglez.

Voilà, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un excellent séjour dans la Manche, j’espère que ce département magnifique vous plaira autant qu’à moi.

A bientôt !

Jérémy.