Visiter Saint Vaast la Hougue : 16 choses à faire sur place et aux alentours (guide complet)

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous envisagez de visiter Saint-Vaast-la-Hougue prochainement ? Vous faites un excellent choix : c’est un charmant petit village de pêcheurs, situé sur la côte est du Cotentin. Je le connais bien car je suis originaire de juste à côté, et j’y retourne très souvent. C’est aussi un immanquable dès que je fais découvrir ma région à des amis venus de loin.

Bref, dans cet article je vous partage toutes les choses à voir et à faire à Saint-Vaast-la-Hougue pendant votre visite, ainsi que les immanquables des environs immédiats. Vous allez voir : c’est magnifique !

Prêt pour le guide touristique de Saint-Vaast-la-Hougue ? Alors c’est parti !

Infos pratiques en bref :

> Un week-end complet est la durée idéale pour profiter pleinement de Saint-Vaast-la-Hougue et ses environs.

> Pour vous loger, je vous conseille ici : c’est le meilleur rapport qualité-prix-localisation que vous trouverez.

> Il est indispensable de venir en voiture : aucun transport en commun n’est relié à Saint-Vaast-la-Hougue. Au pire, si vous n’en avez pas, venez en train jusqu’à Cherbourg puis louez en une via ce site (et choisissez “Gare SNCF de Cherbourg” en point de départ).

> Détail important : on prononce “Saint Valahougue”, ou plus généralement juste “Saint Va”. En tout cas, surtout pas “Saint Vaste” 🙂

Visiter Saint Vaast la Hougue : les 9 immanquables

visiter saint vaast la hougue

D’abord, je voudrais répondre à une question qu’on me pose souvent : combien de temps pour visiter Saint-Vaast-la-Hougue.

Saint-Vaast-la-Hougue se visite très rapidement : en quelques heures vous aurez fait un tour complet du village, même en flânant. Ceux d’entre vous qui effectuent un circuit en voiture dans le Cotentin pourront se contenter d’une halte de deux heures à Saint-Vaast-la-Hougue, ça sera suffisant pour voir l’essentiel et manger un morceau sur le port.

Mais vous pouvez aussi tout à fait décider de passer un week-end complet à Saint-Vaast-la-Hougue : son atmosphère apaisante devrait vous plaire, et le village possède un charme véritablement authentique que l’on ne retrouve malheureusement plus dans les autres petites villes de bord de mer en Normandie, comme Honfleur, Cabourg ou Deauville, rongées par le tourisme de masse. Et il y a tellement à faire et à voir dans les environs de Saint-Vaast-la-Hougue que vous ne devriez pas vous ennuyer pendant un week-end prolongé !

Allez, on rentre dans le vif du sujet : que faire et que visiter à Saint-Vaast-la-Hougue.

> Flâner sur le port de Saint-Vaast-la-Hougue

saint vaast la hougue

L’intérêt touristique numéro 1 de Saint-Vaast-la-Hougue, c’est son port de pêche. C’est un vrai régal de flâner sur les quais, le long des chalutiers amarrés, au bord de ces petites maisons tournées vers la mer, et d’observer le ballet si bien rodé des pêcheurs débarquant leur cargaison.

Les couleurs du ciel et de la mer, les odeurs des embruns, il y a un côté hypnotisant à se promener sur le port de Saint-Vaast-la-Hougue. Rien que pour le plaisir de marcher là, et se sentir happé dans ce village hors du temps, dans ces gestes précis que des générations de pêcheurs se transmettent, ça vaut le coup de venir jusqu’à Saint-Vaast-la-Hougue, petit port du bout du monde. Un must absolu des choses à voir dans le Cotentin !

> Visiter les fortifications de Vauban

Pendant des siècles, Saint-Vaast-la-Hougue était en première ligne des guerres contre les anglais, notamment pendant la guerre de 100 ans. Pour tenter de repousser les assauts de nos ennemis héréditaires, l’architecte Vauban a été chargé par le roi Louis XIV de fortifier le littoral autour du village. Encore intactes aujourd’hui, ces fortifications sont désormais classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. Et c’est le second point d’intérêt touristique majeur de Saint-Vaast-la-Hougue.

Les fortifications de Vauban se trouvent au sud du village, c’est-à-dire qu’il vous faudra partir sur la droite quand vous êtes sur le port et que vous regardez la mer. Longez le littoral pendant environ 500 mètres pour y accéder. La ballade est très chouette à faire : vous aurez l’île de Tatihou sur votre gauche, la mer bien sûr, et très vite ensuite les fortifications et la magnifique Tour Vauban en point de mire.

Une fois sur place, faites vraiment attention si vous décidez de faire le tour complet des fortifications par l’extérieur : le chemin qui passe le long de la mer peut être glissant et dangereux, surtout à marée haute ou par mauvais temps. Faites attention à vous.

Autrement, la visite de la tour se fait en accès libre en été (il y a aussi possibilité de faire des visites guidées via l’office de tourisme de Saint-Vaast-la-Hougue – se renseigner sur place, il se trouve sur le port). Ça vaut le coup d’y grimper : outre le patrimoine architectural, on y découvre aussi une vue splendide sur la baie de Morsalines, qui s’étend sous nos yeux. Top !

> Voir l’église de Saint-Vaast-la-Hougue

Si vous vous engouffrez dans les petites rues en retrait du port de Saint-Vaast-la-Hougue, vous allez tomber à un moment sur son église de style néo-gothique (qui se trouve sur la Place de l’Église, facile !). Elle a été construite au 19e siècle avec de la pierre de Caen (très claire) sur l’imitation de ce qui se faisait au 13e siècle : elle a donc un vrai cachet, un vrai charme, même si celui-ci n’est pas d’époque. On appréciera notamment ses grands vitraux apportant énormément de lumière à l’intérieur de l’édifice. Et fait étonnant pour une église : elle n’a pas de clocher !

> Voir la petite chapelle aux disparus en mer

Restons dans les églises, avec cette petite chapelle en pierre, dédiée aux disparus en mer. Elle se trouve juste au sud du port de pêche, sur le chemin menant aux fortifications Vauban. Elle a été installée dans un petit espace vert aménagé avec charme et délimité par des grandes pierres joliment installées. L’endroit appelle au calme et à la sérénité.

Pendant longtemps, je n’ai pas fait l’effort d’y pénétrer. Et puis l’année dernière je me suis dit qu’il était grand temps que je m’y risque. L’intérieur est minuscule, on tient à peine à plus de 5-6 personnes. Ce qui m’a frappé, c’est qu’il y a des messages partout à l’intérieur de la chapelle en hommage aux disparus. C’est particulièrement émouvant. Un endroit unique, à voir absolument lors de votre visite de Saint-Vaast-la-Hougue.

> Marcher jusqu’au bout des digues

Un endroit où j’adore aller quand je fais visiter Saint-Vaast-la-Hougue à des amis, c’est tout au bout de la digue, le quai du Commandant Paris, qui “referme” le port et permet d’avoir une vue d’ensemble sur le bassin, les bateaux blancs et les petites maisons de schiste bleu si typiques du Cotentin qui composent ce paysage de carte postale. Comptez une petite demi-heure pour vous rendre jusqu’au bout en flânant, et autant de temps pour revenir. Notez que c’est aussi de là que vous pourrez prendre le bateau pour l’île de Tatihou, dont je reparle un peu plus bas.

Autre digue très agréable et qui permet d’avoir une vue imprenable sur Tatihou : celle qui part de derrière le chantier naval, tout près de la chapelle dédiée aux disparus en mer. Elle referme le port par le sud-ouest, et se termine par un petit phare rouge assez pittoresque, je trouve. Notez à toute fin utile que cette digue n’existe pas sur Google Maps…

> Prendre la bateau-amphibie pour l’île de Tatihou

L’île de Tatihou mérite une visite lors de votre passage à Saint-Vaast-la-Hougue, mais ce qui est encore plus sympa à mon sens c’est le bateau qui vous y emmène. Le truc est unique au monde (façon de parler, hein, je n’ai pas été vérifier) : c’est un bateau à roulettes, un peu dans le style des vélos pour enfants. Quand la mer est haute, il flotte, et quand la mer est basse, il roule. La première fois que je l’ai pris à marée basse, ça fait un drôle d’effet : on est dans un bateau, et on roule sur un mélange de sable et d’eau. Dès qu’il y a assez de profondeur d’eau, hop il se met à flotter. C’est étonnant !

Bon, ne prenez pas le bateau juste pour prendre le bateau : profitez-en pour faire le tour de l’île de Tatihou, c’est rapide et ça mérite un coup d’œil !

Si vous venez pendant les grandes marées, il est possible de se rendre à Tatihou à pied lorsque la mer est basse. Si vous le faites, soyez extrêmement prudent et assurez-vous des horaires des marées à l’office de tourisme, sur le port, afin d’éviter de rester coincé sur l’île (et/ou assurez-vous des horaires des bateaux de retour, au cas où).

> Faire le tour de l’île de Tatihou

Juste en face de Saint-Vaast-la-Hougue, immanquable depuis le port, vous pourrez admirer l’île de Tatihou. Son emblème, c’est sa Tour Vauban, la jumelle de celle qui se trouve sur le continent, dans les fortifications Vauban que je mentionnais plus haut.

Bref, l’île de Tatihou est à visiter absolument pendant votre séjour à Saint-Vaast-la-Hougue, en particulier si vous venez à la belle saison : il y a de nombreuses navettes qui partent depuis le port de Saint-Vaast-la-Hougue (cf plus haut où je parle du drôle de bateau à roulettes). Vous pourrez aussi vous y rendre à pied à marée basse.

Une fois sur l’île, le tour se fait assez rapidement car elle n’est pas bien grande : une heure de marche suffit largement pour longer l’ensemble du littoral de l’île, avec ses petites plages de rocailles où se nichent de nombreux oiseaux. Pendant votre visite, vous découvrirez aussi les jardins de Tatihou, bien protégés du vent, ainsi qu’un musée maritime avec notamment des épaves de la marine royale coulées pendant la bataille de la Hougue contre les anglais, en 1692. Ce sont les deux points d’intérêt principaux de l’île avec, bien sûr, la tour Vauban, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et qui offre une chouette vue panoramique sur le large et sur le port de Saint-Vaast-la-Hougue.

Au niveau pratique, l’aller-retour en bateau coûte 11,50€ par adulte et inclus l’entrée du musée maritime. Vous pouvez acheter le ticket soit à la boutique qui se trouve sur le port (près de la poissonnerie), soit en ligne sur leur site internet.

> Voir les immenses parcs à huîtres de Saint-Vaast-la-Hougue

Saint-Vaast-la-Hougue est réputée pour produire parmi les meilleures huîtres de Normandie. Vous ne pourrez pas manquer, à marée basse, les immenses parcs à huîtres qui fleurissent -façon de parler- sur les plages. C’est vraiment un truc à voir car c’est réellement impressionnant.

Le seul problème, c’est qu’avant on pouvait se balader au milieu des rangées sans aucun souci, mais aujourd’hui c’est interdit en raison des nombreux vols qu’ont subis les ostréiculteurs. Ne vous aventurez pas trop au milieu de ces zones là, c’est préférable : contentez-vous de les admirer de loin.

> Découvrir les activités nautiques de Saint-Vaast-la-Hougue

Si vous avez envie de faire un peu de sport nautique pendant votre séjour à Saint-Vaast-la-Hougue, sachez que vous pouvez louer des canoës à la base nautique (adresse : 4 quai du Commandant Albert Paris) et explorer les environs immédiats. Vous pourrez aussi participer à des stages d’optimiste, de catamaran ou de char à voile, entre autres. Renseignez-vous sur leur site officiel : vous y trouverez toutes les infos pratiques (prix, horaires d’ouverture, etc).

Que faire aux alentours de Saint Vaast La Hougue

Si vous venez passer plusieurs jours à Saint-Vaast-la-Hougue, par exemple un week-end prolongé, je vous conseille quand même de sortir visiter les alentours, autrement vous risqueriez de tourner en rond. Surtout qu‘il y a énormément de choses à voir et à faire à proximité de Saint-Vaast-la-Hougue. Voici quelques suggestions de visite dans un rayon assez proche.

Notez que si vous n’avez pas peur de faire davantage de kilomètres, vous pouvez explorer le reste du Cotentin, notamment sa côte ouest avec le cap de la Hague (mais il faut compter une bonne heure de route tout de même). Lisez mon guide du Cotentin ici.

Allez, c’est parti pour les suggestions de visite à proximité de Saint-Vaast-la-Hougue.

> Visiter Barfleur

Une quinzaine de kilomètres plus au nord, vous trouverez le charmant village de Barfleur. C’est, lui aussi, un des immanquables de toute visite de Saint-Vaast-la-Hougue et du Cotentin. Dans l’esprit, il est d’ailleurs très similaire à Saint-Vaast-la-Hougue : un joli petit port de pêche, plein de charme, rempli de chalutiers et bordé de petites maisons en pierre de schiste bleu. Une vraie ambiance de bout du monde.

La différence principale avec Saint-Vaast-la-Hougue, c’est qu’il est sensiblement plus petit, donc on en fait le tour plus rapidement. Et les ruelles en retrait du port ont plus de charme, je trouve, à Barfleur qu’à Saint-Vaast-la-Hougue. Mais dans l’ensemble, je préfère quand même Saint-Vaast-la-Hougue à Barfleur, en raison de la taille du port, de l’île de Tatihou et de la présence des fortifications de Vauban à Saint-Vaast-la-Hougue.

En tout cas, Barfleur est vraiment un village de charme, à découvrir absolument pendant votre séjour à Saint-Vaast-la-Hougue.

> Admirer le phare de Gatteville

Si vous continuez encore quelques kilomètres plus au nord après avoir visité Barfleur, vous allez tomber sur le phare de Gatteville, qui marque le point nord-est du Cotentin. Si vous avez la condition physique, je vous conseille de grimper ses 365 marches : le spectacle de la mer et de la terre vues de si haut dans le ciel est vraiment chouette (le tarif est de 3€ par adulte).

Même si vous ne grimpez pas jusqu’en haut du phare, allez faire un tour dans la zone qui se trouve autour, c’est vraiment un coin sympa pour se promener au bord de la mer. D’ailleurs, j’en reparle juste en dessous.

> Randonner dans le Val de Saire

Sur la lancée du point précédent, je vous encourage à arpenter les sentiers de randonnée qui se trouvent sur le littoral à l’est de Cherbourg, c’est-à-dire toute la partie que l’on appelle le Val de Saire. Il y a des coins vraiment chouettes, en particulier autour du cap Lévi, avec là aussi un tout petit port entouré de verdure, un Fort, un sémaphore, et la jolie petite plage de la Mondrée.

A partir de Saint-Vaast-la-Hougue, ça commence à faire un peu de distance (une petite trentaine de kilomètres pour environ une demi-heure de route), mais ça en vaut vraiment la peine si vous aimez l’idée de marcher dans la verdure, au bord de la mer.

> Profiter de la plage de Jonville

Les plus belles plages du Cotentin se trouvent sur la côte ouest : Siouville-Hague, Sciotot, Barneville-Carteret, le Rozel, et je pourrais en citer encore un gros paquet. La côte est possède aussi de nombreuses plages, mais elles sont généralement moins agréables. L’exception : la plage de Jonville, sur la commune de Réville, à quelques kilomètres seulement de Saint-Vaast-la-Hougue. C’est un vrai petit coin de paradis, exposé plein sud, faisant face à l’île de Tatihou (dont la silhouette caractéristique de la Tour Vauban se détache sur le ciel bleu).

On y vient évidemment pour son eau claire, son sable fin, mais aussi pour se prendre une bonne bière locale au bar-resto Le Goëland 1951, ancien bunker allemand réaménagé, dont la terrasse a pratiquement les pieds dans l’eau. Un endroit réellement atypique, à ne pas manquer si vous visitez Saint-Vaast-la-Hougue en été !

> Voir Utah Beach, l’une des plages du Débarquement, et ses musées

Prenons la direction sud à partir de Saint-Vaast-la-Hougue désormais. Vous le savez certainement : c’est sur les côtes de Normandie que l’on trouve les plages du Débarquement, de la seconde guerre mondiale. L’une de ces plages se trouve à une petite demi-heure de route de Saint-Vaast-la-Hougue : Utah Beach.

Si vous aimez l’histoire du 20e siècle, c’est un endroit à voir absolument en raison de la charge historique et émotionnelle des lieux, et plus pragmatiquement pour les musées passionnants qui s’y trouvent. A ce sujet, je vous fais deux suggestions de visite : le Musée du Débarquement d’Utah Beach, ou plus proche de Saint-Vaast-la-Hougue : le World War 2 Museum sur la commune de Quinéville.

En revanche, on ne se rend pas à Utah Beach pour la beauté de la plage : si je devais faire un classement des plages du Cotentin, elle serait en bas de tableau.

> Découvrir le Parc Régional des Marais

A l’intérieur des terres, il y a une zone étonnante à l’entrée du Cotentin : le parc des Marais. En hiver, avec les pluies, la zone se gorge d’eau et se transforme en immenses marécages où quelques arbres et buissons réussissent à garder la tête hors de l’eau, donnant un effet apocalyptique à l’ensemble. En été, c’est sec évidemment, mais c’est très joli également : des grandes zones de verdure, où vaches, moutons et autres animaux viennent se dégourdir les jambes.

Personnellement, mes endroits préférés se trouvent à Liesville-sur-Douve, notamment en raison du point d’observation permettant d’embrasser d’un coup d’œil cette zone étonnante, à Carquebut et à Beuzeville-la-Bastille.

> Visiter le parc animalier de Montaigu

Si vous venez visiter Saint-Vaast-la-Hougue avec des enfants, une idée de sortie qui devrait leur plaire c’est le parc animalier de Montaigu-la-Brisette, tout près de Saint-Vaast. Alors, c’est un petit parc, hein : ne vous attendez pas à voir des lions ou des rhinocéros. On y trouve surtout des animaux de la ferme, et quelques uns plus exotiques (girafes, alpagas, plein de singes et d’oiseaux colorés, …), mais c’est vraiment un tout petit parc. Ce qui est chouette, c’est la possibilité de faire des balades dans le parc à dos de poney, ça plait souvent beaucoup aux enfants.

Au niveau des tarifs, comptez 10€ par adulte et 8€ par enfant. Les infos pratiques, notamment les horaires, sont à consulter sur leur site web.

Infos pratiques pour visiter Saint-Vaast-la-Hougue sereinement

Dans cette partie, je réponds à toutes vos questions concernant l’aspect pratique de votre visite de Saint-Vaast-la-Hougue.

> Où loger pour visiter Saint-Vaast-la-Hougue

Commençons par le logement. Si vous voulez loger au calme, dans un hébergement de charme, à deux pas des zones d’intérêt touristique de Saint-Vaast, je vous conseille l’Ermitage, de Mathieu et Adèle. C’est mon préféré à Saint-Vaast-la-Hougue : on y est accueilli avec le sourire, la literie est de qualité, le cadre général est propice à un week-end romantique. Superbe !

Autre option, l’hôtel de France, qui ravit toujours ses clients grâce à son superbe jardin, ses petits déjeuners copieux et à l’ambiance légèrement désuète de sa décoration, qui renforce encore le côté “voyage dans le temps” d’un séjour à Saint-Vaast-la-Hougue. Ça ne plaira pas à tout le monde, c’est sûr, mais vous pouvez jeter un oeil au moins aux photos et aux commentaires ici, histoire de voir si vous pensez que ça pourrait vous convenir.

Enfin, si vous venez l’été ou pour un séjour supérieur à un simple week-end de 3 jours, je vous conseille de regarder ce gîte de bord de mer. Il se trouve à deux minutes de la plage de Jonville dont je parlais plus haut, la plus sympa de la côte est du Cotentin. Vous serez à Saint-Vaast en deux minutes de voiture (ou un quart d’heure de marche), et directement sur la route de Barfleur, de Gatteville et des sentiers du littoral de la côte nord-est. Bonus : ils mettent des vélos à votre disposition pendant votre séjour, c’est l’idéal pour explorer le littoral. Top !

> Où bien manger à Saint-Vaast-la-Hougue

Après le sommeil, passons à l’estomac ! Voici quelques adresses qui ont une excellente réputation à Saint-Vaast-la-Hougue.

D’abord, l’immanquable c’est la Bisquine, sur le quai Vauban, donnant directement sur le port. On y mange de la nourriture fine, élaborée, goûteuse, et présentée avec soin. Vue la localisation, on pourrait s’attendre à un attrape-touriste, mais il n’en est rien : c’est une des meilleures adresses de Saint-Vaast pour manger des poissons et des fruits de mer. Seul légère bémol : le prix, mais la qualité se paie.

Autrement, un endroit que j’aime beaucoup en raison du cadre magnifique dans lequel on mange, c’est le restaurant de l’hôtel de France, dont j’ai déjà parlé un peu plus haut. On est installé dans une grande verrière verdoyante, jouxtant un jardin plein de charme. Et le repas est de grande qualité également, avec un service souriant et efficace. Au niveau des tarifs, on est toujours dans la moyenne supérieure, avec des menus entre la trentaine et la cinquantaine d’euros.

Enfin, je termine par la Marina qui, comme son nom l’indique, se trouve au bord de l’eau, (sur le quai du commandant Albert Paris, pour être précis), avec l’été un terrasse à la vue imprenable. Au niveau de la cuisine, c’est simple, copieux et bon (ils cuisinent avec des produits locaux). On y mange des burgers avec ses frites maisons, du poisson fraîchement pêché ou une bonne pièce de boeuf, … Pas de superflu ou de chichi, c’est un bon petit restaurant apprécié autant des locaux que des visiteurs, mais qui ne laissera pas un souvenir impérissable non plus.

> Comment venir jusqu’à Saint-Vaast-la-Hougue

Il n’y a pas le moindre transport en commun qui vous amènera jusqu’à Saint-Vaast-la-Hougue, il vous faudra venir en voiture. Soit depuis votre destination d’origine, soit depuis Cherbourg que vous pourrez rallier par le train, et louer une voiture à la boutique Avis qui se trouve juste en sortant de la gare. Ensuite, il faut compter une petite demi-heure de route sur de la départementale en bon état pour venir jusqu’à Saint-Vaast-la-Hougue.

Pour se garer sur place, je vous conseille soit de prendre un logement qui dispose d’une place de parking, soit de vous garer avant d’arriver sur le port, où là les places sont rares. Le parking n’est pas payant à Saint-Vaast-la-Hougue, mais le tourisme étant en train de se développer à toute vitesse, cela pourrait vite changer.

> Quand venir à Saint-Vaast-la-Hougue (météo, affluence, …)

On me demande souvent quelle est la meilleure période pour venir visiter Saint-Vaast-la-Hougue et le Cotentin d’une manière générale. Ma réponse est toujours la même : on peut venir toute l’année.

L’hiver, évidemment, il fait plus froid et on a des risques d’avoir des bonnes tempêtes, mais ça a du charme dans un port de pêche et les conditions ne sont jamais extrêmes (au bord de la mer, dans le nord-ouest, il fait toujours “doux”).

L’été, il fait bien meilleur mais jamais très chaud (au bord de la mer, dans le nord-ouest, on ne dépasse jamais les 25 degrés), c’est donc particulièrement agréable pour flâner ou profiter de la mer (et des plages des environs).

Ceci dit, il y a une vraie incertitude météorologique dans le Cotentin qui fait que peu importe la période de l’année où vous venez, vous n’êtes jamais à l’abri de prendre quelques gouttes d’eau sur le coin de la figure. A vous de voir, donc, selon votre préférence : Saint-Vaast-la-Hougue est autant recommandée pour quelques jours de coupure au bord de la mer en automne ou en hiver, que pour un week-end au printemps quand le ciel bleu réapparaît, qu’en été pour vraiment profiter de la mer dans une atmosphère de vacances.

Au niveau de l’affluence touristique, on sent que ça se développe d’année en année, mais cela reste très raisonnable encore à l’heure où j’écris ces lignes. Il n’y aura jamais la grande foule, peu importe la saison que vous choisirez. Si je devais donner des “pics” d’affluence touristique à Saint-Vaast-la-Hougue, je dirais que pendant les week-ends prolongés du mois de mai on voit débarquer pas mal de monde. Et sinon, l’été, évidemment, avec la venue de touristes anglais, belges et hollandais notamment. Mais on est loin d’être submergé.

Avis et bilan sur Saint-Vaast-la-Hougue

Voilà, on arrive au terme de cet article. J’espère que ça vous aura donné envie de visiter Saint-Vaast-la-Hougue, c’est vraiment un joli petit village de pêcheurs, encore très authentique.

A mon avis, il ne faut pas excéder 2-3 jours complets sur place car Saint-Vaast-la-Hougue se visite très vite, même en aimant flâner, ou alors il vous faudra prendre la voiture et aller explorer les alentours (qui valent réellement le détour : le Cotentin est une région magnifique et vous pouvez sans problème lui consacrer une semaine entière).

Si ce guide vous a aidé à préparer votre séjour à Saint-Vaast-la-Hougue, pensez à cliquer sur “J’aime” ci-dessous, ça m’encourage à continuer de publier régulièrement des articles détaillés sur les destinations que je connais bien (car ça me prend du temps, mine de rien, de vous préparer tout ça).

Enfin, si vous voulez soutenir mon travail, vous pouvez faire un truc tout simple : passer par les liens qui se trouvent dans mes articles quand vous réservez un hébergement, une activité ou un billet de transport (train, avion, …), même si vous réservez un hôtel différent de ce que je recommande. Certains organismes me reversent une petite commission sans que cela ne change quoi que ce soit au montant que vous réglez, et moi ça me permet de maintenir ma petite activité à flot.

Voilà, vous savez tout ! Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une excellente visite de Saint-Vaast-la-Hougue et de ses environs. En espérant que ça vous plaise autant qu’à moi !

Jérémy