Quand acheter son billet d’avion pour payer (vraiment) moins cher ? Méthode complète ici :

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous voulez partir bientôt en voyage mais vous ne voulez pas vous ruiner avec les billets d’avion ? Vous vous demandez quand réserver votre vol pour éviter de payer trop cher ?

Vous êtes au bon endroit ! Cela fait 6 ans que je voyage à plein temps, et je suis devenu expert pour dénicher des bons plans, qu’il s’agisse de vols pas chers ou d’hébergement de qualité à tarif réduit.

Dans les lignes qui suivent, je réponds à la question que vous vous posez sur le meilleur moment pour acheter vos billets d’avion, et je vous donne 5 astuces supplémentaires pour trouver des vols pas chers tout au long de l’année.

Prêt ? C’est parti !

La base de la base : utilisez systématiquement un comparateur de vol (le meilleur étant celui-ci) pour comparer le prix des billets (qui peuvent varier du simple au triple suivant le revendeur). C’est la règle absolue pour s’envoler à prix réduits.

Quel est le meilleur moment pour réserver un vol  sans le payer une fortune ?

Si vous cherchez sur internet ‘comment trouver des vols pas chers‘, vous allez trouver tout un tas de conseils différents. Certains vont vous dire « prenez vos billets 90 jours à l’avance« , d’autres diront « achetez entre 1H et 3H du matin », etc.

En fait, la façon la plus intelligente pour trouver des billets d’avion à pas trop cher, c’est de comprendre la logique des compagnies aériennes. Qu’est-ce qui fait monter les prix ? Qu’est-ce qui les fait descendre ?

Souvent, c’est une simple question d’offre et de demande : plus les gens s’intéressent à un produit (en l’occurrence là, un vol), plus le prix de ce produit va avoir tendance à augmenter (oui, les places dans un avion ne sont pas illimitées…).

Concrètement, plus les gens réservent des places dans un avion, moins il reste de places disponibles, donc plus celles-ci vont coûter cher.

Donc si vous vous demandez quand acheter vos billets d’avion pour ne pas payer trop cher, la réponse la plus logique que je puisse vous donner est celle-ci : achetez votre billet quand les gens ne s’intéressent pas à votre vol ! Je détaille tout ça ci-dessous.

> Généralement, achetez votre billet d’avion au moins un mois à l’avance

Si vous faîtes ça intelligemment (comprendre = en passant par un comparateur de vols qui vous donne les vrais bons plans), acheter votre billet d’avion au moins un mois à l’avance reste la meilleure solution pour payer le moins cher possible.

Les compagnies aériennes n’ont jamais communiqué sur le moment où il est préférable d’acheter votre billet pour le payer moins cher (c’est logique : ce n’est pas dans leur intérêt), mais à force de réserver des vols, je commence à avoir ma petite idée sur la question.

Ce que j’ai remarqué, c’est généralement ceci : si vous réservez au moins 30 jours avant le départ, vous avez des tarifs intéressants.

Dès que le vol que vous prévoyez de prendre passe sous la barre des 30 jours avant le départ, alors son prix est susceptible d’évoluer rapidement. La raison est souvent simple : les clients commencent à réserver le vol en question, donc les places sont plus rares, et conséquence logique les tarifs montent (plus un produit se raréfie, plus son prix augmente, c’est partout pareil…).

Conseil : achetez votre billet AVANT que tout le monde ne se jette dessus et que les prix commencent à fluctuer. Généralement, les gens préparent leurs vacances environ un mois à l’avance (sauf les vacances d’été où ça peut monter à 3 mois), donc anticipez et réservez vos vols AVANT qu’eux ne le fassent. C’est comme ça que vous aurez des prix attractifs.

Voici l’évolution des prix d’un billet d’avion :

L’autre chose que j’ai remarquée, c’est que les prix changent lorsque l’on change de mois (au niveau du calendrier, quoi). Par exemple, lors du passage du 31 septembre au 1er octobre, tous les prix sont susceptibles d’évoluer (et pas seulement sur le mois à venir, mais sur tout le reste de l’année).

Le même phénomène (mais en moins accentué tout de même) se vérifie également le soir à minuit. Quand la date change, certains tarifs des billets changent aussi.

J’imagine qu’il y a là un algorithme qui fait ces ajustements de tarifs de manière automatique sur les sites des compagnies aériennes. En tout cas, cela peut être bon à savoir si vous vous apprêtez à réserver et que vous voyez qu’on est :
– en fin de mois,
– proche des 30 jours avant la date du vol,
– juste avant minuit.

Ce sont les trois moments où les prix des billets varient le plus, d’après mon expérience perso. Mais, bien sûr, ce ne sont pas les seuls. Le prix du billet que vous convoitez peut évoluer à tout moment, sans qu’aucune variable extérieure ne semble l’influencer. Le dernier mot reste entre les mains des responsables marketing des compagnies aériennes, et nul ne peut prévoir ce qui se passe dans la tête de ces gens là 🙂

Bref, le grand principe à retenir de cette partie, c’est que le prix évolue principalement en fonction de la demande. Dernier exemple en date, et pas le moins triste, celui des tarifs pratiqués par Air France lors du passage de l’ouragan Irma sur la petite île de Saint Martin, dans les Caraïbes. Le prix des billets a flambé en parallèle de la montée ultra-rapide de la demande pour quitter l’île. Les places pour partir sont devenues rares, donc chères (jusqu’à 4 fois le prix habituel selon des témoignages). Voilà…

C’est donc à vous de juger si vous pensez que la demande pour votre vol peut monter rapidement. Si c’est le cas, n’attendez pas trop et achetez votre billet d’avion rapidement. Si vous avez de la marge, si vous pensez que les gens ne s’intéressent pas encore trop à ce vol, alors vous pouvez attendre encore un peu.

> L’importance de la destination et de la date dans le prix du billet d’avion :

Les vols les plus demandés sont les plus chers.

Si vous partez hors saison, en pleine semaine, et pour une destination peu touristique, il y a peu de chance pour que le prix du vol se mette à flamber 2 mois à l’avance. Dans ce contexte, vous devriez pouvoir réserver à un bon prix jusqu’à environ 2 semaines du départ.

En revanche, pour une destination touristique à une période chargée (genre si vous venez visiter la Croatie en juillet), là vous risquez de voir les prix flamber à partir du mois d’avril/mai.

De la même manière, si vous partez sur un week-end, avec le vol aller le vendredi, et le vol retour le lundi, vous êtes en plein sur le créneau touristique, donc les prix augmentent. Les vols en semaine (mardi, mercredi, jeudi) sont très souvent les moins chers. D’où, encore une fois, l’importance d’être flexible quand on se met à la recherche d’un billet d’avion à bas prix…

Acheter son billet d’avion en toute dernière minute, la fausse bonne idée

Quand les compagnies aériennes se rendent compte qu’elles ont encore des sièges libres dans leurs avions à quelques jours/heures du décollage, il arrive qu’elles bradent les prix pour remplir les dernières places. C’est dans ce cas là que vous pouvez dénicher des vols vraiment pas chers, en dernière minute.

Le problème ? C’est franchement risqué et aléatoire. Vous ne saurez jamais à l’avance si les prix vont descendre, ni dans quelle mesure cela deviendra intéressant. Vous ne pouvez pas miser toutes vos vacances sur cette stratégie. Imaginez que vous réservez un hôtel pour une semaine à l’autre bout du monde, et que dans le même temps, finalement, en dernière minute, l’avion est complet… Vous vous retrouvez comme un c*n sans la possibilité de rallier votre destination (ou alors il va falloir raquer sévère…).

Bref, l’achat en dernière minute est une excellente idée pour un week-end improvisé. Genre on est jeudi soir, votre patron vous a donné votre lundi, vous regardez s’il n’y a pas un vol pas cher qui part le samedi pour revenir le lundi soir. Là, c’est jouable. Et ensuite, une fois seulement le billet d’avion en poche, vous pouvez réserver votre hôtel/Airbnb/whatever. Mais l’inverse, perso, je ne tenterais pas…

Acheter son billet d’avion quand il y a des promos

A force de voyager avec les compagnies low-costs, je suis abonné à pratiquement toutes les newsletters. Et régulièrement, je reçois leurs bons plans.

Par exemple, quand Ryanair lance son opération « promo d’automne », je reçois son mail et je vois aussitôt quels sont les aéroports concernés depuis Paris-Beauvais. Cela rejoint le conseil que je donne souvent aux gens qui me demandent comment voyager pas cher : soyez flexible. Si vous êtes flexible aussi bien sur la date du vol que sur la destination, alors partir au moment des promos des compagnies aériennes est le meilleur bon plan que je puisse vous donner !

Concrètement, je vous recommande, dès aujourd’hui, de vous abonner aux newsletter de Ryanair (ici), Easyjet (ici mais en anglais) et de toutes les autres compagnies low-costs. Vous pouvez aussi vous abonner à ma newsletter (formulaire juste en bas de cette page), car j’envoie régulièrement à mes abonnés les vols à prix cassés que je trouve (des aller-retour à moins de 20€ par exemple).

Voici ci-dessus une copie d’écran de la dernière newsletter que j’ai reçue de la part de Ryanair. Vous le constaterez vous-même, les promos et les bons plans viennent à moi sans que j’ai à lever le petit doigt !

A quelle heure acheter son billet d’avion ?

J’ai lu dans plusieurs articles que certaines personnes conseillaient de réserver ses vols en pleine nuit, entre 1h et 3h du matin.

Toujours à l’affût d’un bon plan, j’ai voulu tester par moi-même cette ‘méthode’ à plusieurs occasions… sans résultat. Je l’ai fait notamment lorsque j’étais en voyage en Asie du sud-est ou sur le continent américain, je ne me trouvais pas sur le fuseau horaire européen, et donc il est facile de voir les tarifs des vols quand il est entre 1h et 3h du matin en France.

La réponse ? Aucun changement particulier, à chaque fois que j’ai regardé. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de vols à prix cassés parfois à cette heure là, c’est juste que j’en ai jamais vu.

Après, libre à vous de passer vos nuits à attendre que le prix du vol qui vous intéresse diminue, mais perso je pense qu’il est plus intelligent de passer par les autres moyens. Notamment en utilisant la règle absolue que je vous donne ci-dessous.

Passez systématiquement par un comparateur de prix pour acheter vos billets

Je l’ai déjà dit dans l’encadré jaune en haut de cet article, mais je le répète ici parce que c’est vraiment LE truc qui fait la différence entre ceux qui paient plein tarif, et ceux qui s’en sortent avec un prix réduit.

Utilisez un comparateur de vol ! Il en existe plein, de Momondo à Kayak en passant par Algofly. Cependant, à mon sens le meilleur (et de loin), c’est Skyscanner ! Notamment parce qu’il permet de faire des recherches ouvertes sur les dates et les destinations. L’idéale pour se laisser porter par les envies et les opportunités. J’adore me rendre sur leur site, voir les vols les moins chers de l’année, et réserver plusieurs séjours à 20€ aller-retour d’un coup, en me laissant surprendre par la destination finale.

Voilà, je ne vais pas en écrire des tonnes sur les comparateurs de prix : choisissez-en un qui vous plait et utilisez-le systématiquement, c’est juste indispensable. Faites juste attention à bien respecter le dernier point que j’évoque ci-dessous pour être sûr de toujours payer votre billet au meilleur prix.

Sans utiliser un comparateur de vol (ici Skyscanner, mon chouchou), c’est un boulot de titan de trouver le vol le moins cher…

Une astuce pour avoir vos billets d’avion au bon prix :

Les cookies, vous connaissez ? Non, je ne parle pas des petits gâteaux délicieux de chez votre boulangère. Sur internet, ce sont des fichiers qui permettent de suivre votre activité en ligne. La plupart des sites l’utilisent pour votre confort personnel (par exemple pour vous connecter automatiquement sur votre compte Facebook quand vous ouvrez la page), mais certains sont plus vicelards… Et notamment les sites des compagnies aériennes.

Concrètement, voilà ce qui se passe si vous naviguez sans bloquer les cookies lorsque vous cherchez des billets d’avion :

vous vous rendez sur le site de la compagnie aérienne pour vérifier les vols entre Paris et Bangkok (par exemple). Le tarif est de 500€ aller-retour, vous décidez de ne pas acheter pour le moment.
la compagnie aérienne dépose un marqueur sur votre ordinateur pour qu’elle se rappelle que vous avez visité la page des tarifs Paris-Bangkok.
– trois jours plus tard, vous revenez sur le site de la compagnie aérienne. Le marqueur rappelle au site que vous êtes déjà venu, et, histoire de vous mettre la pression, cela déclenche artificiellement l’augmentation des tarifs affichés. Le prix n’est plus de 500€ comme la fois précédente, mais de 550 (par exemple). Sauf que c’est seulement pour vous, pour que vous vous dites « merde, ça augmente, j’ai intérêt à réserver vite fait« .

Voici les trois parades possibles :

  • vous utilisez systématiquement la navigation privée (facile avec Chrome ou Mozilla) pour aller sur le site des compagnies aériennes ;
  • vous cochez l’option « vider les cookies systématiquement à la fermeture du navigateur » (idem, c’est simple avec Chrome et Mozilla) ;
  • vous utilisez deux supports différents : l’un pour regarder les prix tant que vous n’êtes pas décidé à acheter, l’autre pour acheter le jour J (un téléphone pour l’un, un ordi pour l’autre, facile).

Avec ça, pas d’entourloupe possible : vous aurez toujours le vrai prix qui s’affichera sur votre écran !

Le meilleur moment pour acheter un billet d’avion : récapitulatif

La première chose à comprendre, c’est que le prix du billet d’avion ne varie pas uniquement en fonction de la date d’achat. C’est l’offre et la demande qui fait varier le tarif. Plus les gens achètent, plus les prix montent. Moins les gens achètent, moins les prix montent. Simple.

Donc, quand acheter pour payer moins cher ? Quand personne ne s’intéresse à votre vol.

Concrètement : cela signifie soit de partir hors saison, soit pour une destination peu touristique, soit d’acheter votre billet longtemps à l’avance (au moins 1 mois).

Notez que :

>> Il est indispensable d’utiliser un comparateur de vol si vous ne voulez pas vous faire plumer.
>> Il est dangereux d’acheter son billet en dernière minute si vous avez déjà réservé votre hébergement. Achetez toujours le transport avant de réserver un logement. C’est plus facile de trouver un bon plan logement qu’un bon plan avion (en parlant de bon plan logement, voici un coupon de réduction pour Airbnb, c’est cadeau 🙂 ).
>> Il est fortement recommandé d’utiliser la navigation privée de votre navigateur web lorsque vous faites vos recherches, afin d’éviter le gonflement artificiel des tarifs qui vous sont affichés.

Avec ça, vous devriez vraiment réussir à dénicher des vols pas chers, peu importe quand vous décidez de partir.

Si vous avez aimé cet article, laissez un J’aime ci-dessous ! C’est la meilleure façon de me remercier pour mon travail et ça m’encourage à continuer à partager mes bons plans et mes conseils avec vous !

Bon vol et bon voyage à tous !

Jérémy.