Tel-Aviv quartier par quartier : le guide complet pour réussir votre visite

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous êtes en train de préparer votre voyage en Israël et vous cherchez le meilleur quartier de Tel-Aviv pour vous loger et profiter à fond de votre séjour ?

Dans les lignes qui suivent, je vous détaille les quartiers les plus sympas de Tel-Aviv, : pour chacun d’entre eux, vous saurez où loger, où sortir et quoi visiter sur place. Mon objectif : vous aider à réussir votre séjour dans cette ville si atypique. Prêt pour le guide ? C’est parti !

Infos pratiques en bref :

> Si vous cherchez un billet d’avion pour Tel-Aviv, regardez ici pour les meilleurs tarifs.

> Pour l’hébergement, ma préférence à Tel-Aviv est dans le quartier Florentin. Cet appart’ en particulier vaut vraiment le détour ! Pour choisir selon vos goûts et votre budget, lisez mon guide complet : “où dormir à Tel-Aviv“.

> Enfin si vous comptez explorer différents coins d’Israël, emmenez ce petit guide pratique, il sera votre compagnon de voyage idéal pour ne rien rater une fois sur place !

La carte des quartiers de Tel-Aviv

Avant de rentrer dans les détails, voici déjà une carte des différents quartiers de Tel-Aviv (en tout cas les plus intéressants, que ce soit pour y dormir ou pour visiter). C’est un peu artisanal et je l’ai simplifiée pour faciliter la lecture. J’ai regroupé certains quartiers proches afin d’aller à l’essentiel et que vous puissiez vous y retrouver facilement.

Voyons maintenant les quartiers de Tel-Aviv dans le détail. Pour chacun, je vous ai également mis mes suggestions de visite, les endroits où dormir, et même quelques cafés/restaurants à tester si vous avez un petit creux ! Prêt ? c’est parti !

Jaffa : le plus vieux quartier de Tel-Aviv

Visiter le quartier de Jaffa est, souvent, l’objectif principal des touristes venus visiter Tel-Aviv. Et je les comprends : c’est une petite merveille pour laquelle j’ai eu un vrai coup de cœur en arrivant.

Ses ruelles pavées et tortueuses, ses escaliers étroits, ses passages dérobés ont un charme extraordinaire. La vieille ville de Jaffa semble complètement hors du temps. L’ambiance orientale opère à 100%. Ce qui m’a le plus surpris, c’est qu’il y ait si peu d’attrape-touristes dans le vieux quartier de Jaffa : ça renforce l’immersion dans la ville telle qu’elle pouvait l’être à une époque. Une visite immanquable !

> A visiter dans le quartier de Jaffa

Ne manquez évidemment pas de vous promener dans le cœur de la vieille ville de Jaffa. Prenez des bonnes chaussures car il y a beaucoup de montées et de descentes, et ça glisse bien par endroit ; j’ai même assisté à une jolie chute dans les escaliers menant au port… D’ailleurs ne manquez pas non plus le port de Jaffa : j’ai adoré me poser là et observer les gens aller et venir.

Si vous aimez chiner, faites un tour au marché aux puces du quartier de Jaffa, côté ville nouvelle. Jetez un œil à la Clock Tower, sur la place principale du quartier.

Et si vous aimez les points de vue, prenez un peu de hauteur, à proximité du bord de mer, en bifurquant vers les jardins Hapisga. Ça monte bien par moment dans les petits escaliers, mais vous serez vite récompensé par la vue exceptionnelle sur la Méditerranée et sur tous les quartiers de Tel-Aviv !

> Où dormir dans le quartier de Jaffa

Il y a quelques temps, dormir dans à Jaffa était le meilleur plan logement à Tel-Aviv, tous quartiers confondus.

Mais aujourd’hui, l’endroit est tellement touristique qu’il faut un bon budget pour pouvoir résider à Jaffa. Ceci dit, c’est un quartier si agréable pour flâner, en particulier à la nuit tombée où les ruelles se parent d’un charme nouveau, que je ne peux que vous encourager à loger par ici si vous le pouvez. Regardez du côté de cet hôtel pour une localisation idéale et une vue au top.

> Où sortir dans le quartier de Jaffa

Pour boire un verre dans Jaffa, je vous recommande le bar à cocktail Ramesses. Ils proposent aussi un menu assez large, avec de la très bonne cuisine méditerranéenne. Le restaurant The Old Man And The Sea a également son petit succès, sur le port de Jaffa. Touristique, mais efficace !

Évidemment, il y a plein d’autres options partout au sein de ce quartier, l’un des plus populaires de la ville touristiquement parlant.

Florentin : mon quartier préféré à Tel-Aviv

Le quartier Florentin de Tel-Aviv est une ancienne zone industrielle qui a été petit à petit repeuplée par des artistes. Forcément, les bars, cafés et restaurants n’ont pas mis longtemps à arriver. Les logements se sont modernisés, l’ambiance générale s’est transformée, et aujourd’hui c’est le quartier alternatif de Tel-Aviv. En poussant un peu le bouchon, on pourrait presque qualifier Florentin de quartier “bobo”, avec tout ce que cela comporte de positif et de négatif. Je dis “presque” parce qu’il est encore bien déglingué par endroit (cf la photo ci-dessus, même si elle n’est pas représentative du quartier), on sent que sa transformation n’est pas encore terminée. Il lui reste vraiment un charme authentique, abimé juste comme il faut pour faire vrai et ne pas avoir l’impression de vivre dans le monde des bisounours.

Les rues sont arborées. Les cafés sont nombreux, sympas, et bien décorés. Les prix sont abordables par rapport au reste de Tel-Aviv, il y a plein de petites boutiques en tout genre. C’est très vivant, très coloré. Très jeune aussi, j’avais l’impression de ne pas croiser qui que ce soit de plus de 45 ans. J’imagine que c’est parce que les jeunes ont moins de budget et que Florentin est l’un des quartiers les moins chers de Tel-Aviv.

> A faire dans Florentin, ou à proximité

Florentin est un quartier de Tel-Aviv où les gens vivent : il y a donc assez peu de choses à faire ou à voir autre que flâner au gré de vos envies. Mais ça ne retire en rien l’intérêt du quartier, bien au contraire. Si vous aimez l’authentique et si vous voulez sentir vraiment les vibrations de Tel-Aviv, c’est un immanquable absolu !

L’endroit que j’ai préféré dans Florentin, c’est le quartier des artisans, autour de la ruelle Tsrifin. Plusieurs rues minuscules, déglinguées comme il faut, ultra-colorées grâce à un street-art surprenant et une végétation urbaine étonnante, où les artisans travaillent le bois dans leurs boutiques d’un autre temps. Endroit incroyable !

J’en profite pour glisser ici que si vous aimez le street-art, il y a énormément de fresques (et des sacrément réussies) dans ce quartier de Tel-Aviv.

A l’ouest de Florentin, vers la mer, ne manquez pas un tout petit quartier de Tel-Aviv : le “American/German Colony” et ses maisons originales, qui nous font voyager dans le temps et l’espace (on se croirait aux Etats-Unis, vraiment !).

Dans le quartier de Florentin, ne manquez pas non plus le marché Lewinsky avec ses stands d’épices colorées et ses vendeurs de fruits secs. Si vous aimez les couleurs et les odeurs de l’orient, c’est un passage obligé de votre visite de Tel-Aviv !

> Où dormir dans le quartier Florentin

Si vous êtes relativement jeune, que vous aimez les ambiances alternatives, que vous cherchez un quartier avec des cafés, des bars, des rues animées, et que par-dessus le marché vous avez un petit budget, alors n’hésitez pas, c’est dans le quartier Florentin qu’il vous faut loger : c’est là le meilleur rapport qualité-localisation-prix de Tel-Aviv, sans problème ! Je ne regrette pas une seconde d’avoir dormi dans ce quartier de Tel-Aviv.

Parmi les endroits que je vous conseille, regardez celui-là s’il est dispo : il est au calme, bien situé et franchement agréable à vivre. Sinon, l’alternative c’est celui-ci.

Si malgré tout vous n’arrivez pas à trouver votre bonheur niveau budget dans le quartier de Florentin, vous pouvez aller un tout petit peu plus à l’est, dans le quartier de Neve Shaanan. Pour info, je les ai mis ensemble en rouge sur la carte pour éviter de la surcharger. Les deux quartiers tendent de plus en plus à se fondre et se confondre aujourd’hui : c’est le même type d’ambiance, bien que Neve Shaanan soit légèrement en retard (un peu moins de cafés/bars, un peu plus sale, …). Mais dans quelques années, il n’y paraitra plus. Là, les logements sont encore moins chers. Regardez celui-là par exemple : l’un des meilleurs prix pour Tel-Aviv.

> Où sortir dans le quartier de Florentin

Ce ne sont pas les options qui manquent dans ce quartier de Tel-Aviv ! Chaque rue regorge de bars, de cafés, de restaurants, avec chacun sa propre atmosphère. Parmi ceux que j’ai repéré, il y a le Bar Perla, à l’angle de Florentin et de Chayim Vital. Sinon, au 16 de la rue Uriel Da Costa il y a un bar très sympa aussi, mais impossible de déchiffrer le nom (c’est écrit uniquement en hébreu).

Si vous voulez vous remplir le ventre de délicieux hummus, je vous recommande Hummus Hason, sur le boulevard Herzl (au 79 je crois). Un petit boui-boui sans prétention, typiquement local, où on vous sert de belles portions. Cerise sur le gâteau : le patron est très sympa.

Neve Tzedek, l’un des plus vieux quartiers de Tel-Aviv

Neve Tzedek est le premier quartier juif à s’être construit hors des murs de Jaffa, qui commençait à être surpeuplé, à la toute fin du 19e siècle.

Aujourd’hui, le quartier de Neve Tzedek a gardé son ambiance de petit village. C’est un plaisir à visiter : j’ai adoré me promener dans ses ruelles étroites, où on ne trouve pratiquement que des petites maisons individuelles mignonnes comme tout. Les habitants ont également du goût dans la décoration et l’aménagement des façades : il y a toujours des plantes vertes, ou quelque chose de charmant, aux devantures des maisons. Un vrai petit régal, et une coupure apaisante et agréable après l’agitation du reste de Tel-Aviv.

> A visiter dans le quartier Neve Tzedek

Le quartier de Neve Tzedek est très central, et il échappe à l’agitation du reste de Tel-Aviv justement parce qu’il y a assez peu à de choses à visiter. L’occupation principale dans ce quartier, c’est flâner dans ses ruelles.

A l’ouest de Neve Tzedek, vous avez les plages et la mer, ainsi que le début de la très longue promenade de Tel-Aviv, qui part de Jaffa et qui va jusqu’à la rivière Yarkon. Si vous avez envie de piquer une tête lors de votre séjour en Israël, n’hésitez pas !

Pour flâner, les rues les plus sympas du quartier sont Neve Tzedek Street et celles qu’elle coupe à la perpendiculaire.

Si vous avez envie de visiter des musées ou des attractions, il y a la vieille station de train, “Old Train Station”, (qui ressemble à nos anciennes gares françaises, d’ailleurs “La Gare” est indiquée en français), où vous pourrez également manger un morceau dans un de ses restaurants (le “Vicky Cristina” en particulier vaut le coup de fourchette). A proximité se trouve également le Musée ‘Israeli Defense Force’, si vous avez envie de voir des armes de guerre grandeur nature.

> Où dormir dans Neve Tzedek

C’est certainement le quartier le plus agréable où dormir dans Tel-Aviv, à condition d’en avoir le budget. L’endroit est effectivement très hype et les nuits sont chères. L’avantage, c’est qu’il y a une offre extrêmement qualitative dans ce quartier de Tel-Aviv. Parmi eux, je vous conseille cet hébergement : haut de gamme, charmant et idéalement situé.

Globalement, en logeant à Neve Tzedek, vous pouvez vous attendre à être au calme tout en ayant la majorité des points d’intérêt de Tel-Aviv dans un rayon assez proche (aussi bien Jaffa au sud que les quartiers plus chics au nord, ou même les premières plages à l’ouest). Bref, si votre budget le permet, c’est l’endroit idéal pour loger à Tel-Aviv !

> Où sortir dans le quartier de Neve Tzedek

Ce n’est pas vraiment un quartier pour sortir, mais il y a quand même quelques endroits sympas, notamment le restaurant Vicky Cristina (vous avez trouvé la référence cinématographique ?) dans la Old Train Station. J’ai déniché un café sympa : le Nina Café, sur la rue Shalom Shabazi.

Le quartier yéménite de Tel-Aviv : Kerem Hateimanim

Pendant shabbat et juste après l’orage…

Encore un quartier pour lequel j’ai eu un petit coup de cœur. Il s’agit de l’ancien quartier des juifs yéménites de Tel-Aviv. Il se compose de rues assez étroites, toujours perpendiculaires les unes aux autres, avec des maisons basses et une ambiance village.

D’une manière générale, il ressemble pas mal au quartier Neve Tzedek, même si l’ambiance est certainement plus festive. Je l’ai trouvé aussi plus authentique et moins surfait. Ceci dit, à l’ouest, vers les plages, l’ambiance change sensiblement, avec des bâtiments plus hauts et plus modernes (donc avec moins de charme).

> Que faire dans ce quartier de Tel-Aviv

Si vous ne deviez visiter qu’un seul lieu dans ce quartier de Tel-Aviv, alors aucune hésitation, c’est le shouk HaCarmel ! Un grand marché oriental, avec ses stands d’épices, ses vendeurs de fruits frais, de baklavas, et évidemment les sempiternelles refourgueurs de babioles pour les touristes. L’ambiance est très sympa, surtout si on fait l’effort de venir assez tôt, quand on peut encore croiser des locaux.

A part ça, la localisation du quartier est idéale pour bouger facilement vers les plages de Tel-Aviv, à l’ouest.

Coté est, les rues Allenby, Sheinkin et King George V sont très proches et distribuent facilement vers les points d’intérêt touristiques du quartier adjacent, le plus grand de Tel-Aviv : Lev Hair, dont je reparle en détails un peu plus bas.

> Où dormir dans le quartier yéménite

Dans le centre de Tel-Aviv, c’est probablement dans ce quartier que vous trouverez les meilleures compromis. Je le disais plus haut, sa proximité avec les plages, avec l’hyper-centre de la ville, et même avec le quartier de plus en plus à la mode de Florentin, en fait un lieu idéal pour un séjour réussi à Tel-Aviv. Cet appart’ en particulier est très sympa, bien situé et pour un prix relativement abordable (pour Israël, en tout cas).

> Où sortir dans Kerem Hateimanim

Pour manger dans ce quartier de Tel-Aviv, vous n’aurez que l’embarras du choix avec les innombrables stands de bouffe du Shouk HaCarmel et dans les alentours immédiats. On y sert des bonnes portions pour des prix très raisonnables. Laissez-vous tenter par l’un de ces bouis-bouis, et goûter du vrai hummus local : vous ne le regretterez pas !

Pour boire un coup, la rue Yichye Kapach est assez animée, avec plusieurs cafés et bars qui avaient l’air chouettes de l’extérieur. Pas de bol pour moi, j’y suis allé pendant shabbat et tous étaient évidemment fermés…

Lev Hair : le quartier du cœur de Tel-Aviv

C’est l’hyper-centre de Tel-Aviv. Là où se trouvent le célèbre boulevard Rothschild et ses allées arborées, la rue Sheinkin et ses boutiques, et mon endroit préféré du quartier : la rue Dizengoff, large avenue bordée d’arbres, à l’ambiance détendue et relax (passez en fin d’après-midi, en retour de plage). On y trouve plein de terrasses animées, des boutiques sympas comme tout, une foule de gens qui prennent le temps de boire un coup.

Pour être honnête, je ne m’attendais pas du tout à ça de la part du quartier réputé comme le plus cher de Tel-Aviv : je pensais tomber sur des rues toute proprettes et des gens guindées qui me dévisageraient de la tête aux pieds, ce ne fût pas le cas du tout. Ce quartier de Tel-Aviv est hyper vivant, les gens sont cool et détendus : on se promène dans une vraie ambiance bon enfant, avec un plaisir non dissimulé. Ça change du stress permanent de nos grandes villes françaises !

> Que faire dans le centre-ville de Tel-Aviv

C’est évidemment là qu’il y a le plus de choses à visiter : c’est le cœur du Tel-Aviv moderne.

On y trouve notamment le coin de White City, “la ville blanche de Tel-Aviv“, qui est classé au patrimoine mondial de l’Unesco pour son architecture d’inspiration bauhaus. Il s’agit de bâtiment construits au début du 20e siècle, dans les années 1920, autour des rues Sheinkin et Allenby, et du boulevard Rothschild, sur lesquels vous ne manquerez pas de vous promener également. Bon, perso j’ai trouvé ça assez laid, en fait. Mais ça a le mérite d’être original : on ne voit pas ça ailleurs (en tout cas pas de façon aussi massive et systématique).

Parmi les lieux à voir dans le centre de Tel-Aviv, il y a la place Habima (où se trouve également le théâtre national). Les musées consacrés à Rubin et à Bialik, respectivement peintre et poète israélien, sont également par ici. L’ancienne mairie de la ville, le bâtiment Beit Hair, vaut également un coup d’œil pour son architecture Bauhaus typique. Enfin, le musée d’art de Tel-Aviv se trouve dans cette zone également : une visite à ne pas manquer si c’est un thème qui vous intéresse.

A part ça, ce coin là est le paradis des shoppeurs compulsifs. Plein de boutiques de créateurs, des libraires, des disquaires, … Quel que soit vos centres d’intérêt, vous trouverez une façon de dépenser vos sous 🙂

> Où dormir à Tel-Aviv centre

Contrairement à ce que l’on pourrait penser en lisant ce que je viens d’écrire, il y a énormément de rues calmes et tranquilles dans le centre de Tel-Aviv. L’animation est principalement concentrée sur les grands boulevards principaux. Dès que l’on s’en éloigne un peu (disons 200 mètres), on est au calme, à l’abri du bruit et de l’agitation, dans des belles maisons légèrement en retrait de la route, entourées de verdures.

Il Si vous venez à Tel-Aviv pour profiter de la vie nocturne, c’est, avec Florentin (mais dans un style différent), le meilleur endroit où loger, tout en ayant la possibilité d’être vraiment au calme (ce qu’offre moins Florentin).

Dans ce quartier, ma préférence va à cet hôtel : un rapport qualité-prix excellent. S’il est complet lors de votre visite de Tel-Aviv, alors logez ici.

> Où sortir dans le centre de Tel-Aviv

Vous n’aurez que l’embarras du choix dans ce quartier. Pour ma part, j’ai adoré les terrasses du boulevard Dizengoff, mais je serais bien incapable d’en sélectionner une plutôt qu’une autre. A vous de voir selon votre tranche d’âge, la musique qui passe, l’ambiance du moment, …

Pour vous restaurer, en revanche, tentez Delicatessen, au 79-81 de la rue Yehuda Ha-Levi, un bel endroit où on mange très bien. Un chouette restaurant vegan se trouve au 15 de la rue Montefiore : le Citizen Garden, une très bonne adresse également.

Le quartier Hatsafon Hayashan / Old North, au nord de la ville

C’est le dernier quartier de Tel-Aviv avant d’atteindre la rivière Yarkon, quand on remonte la ville du sud au nord. On est déjà là dans une zone quasiment résidentielle, où l’intérêt touristique est très limité. Les maisons n’ont pas de charme particulier. On sent juste, à l’atmosphère générale, aux voitures garées, et à l’habit des gens, qu’on se trouve dans un quartier huppé, voire très très chic.

> Que visiter dans le quartier de Old North

C’est un quartier résidentiel, donc il y a peu de visites à faire dans ce coin là de Tel-Aviv.

Si vous aimez les espaces verts, il y a le le parc HaYarkon, sorte de “Central Park” de Tel-Aviv, en beaucoup moins beau et beaucoup moins grand que l’original, ceci dit, qui se trouve à son extrémité nord, juste après la rivière du même nom.

Le bord de mer est également très sympa par ici : la plage Metzitzim est l’une des plus populaires de la ville (et même du pays), et la zone du vieux port est agréable également. En bord de mer, un autre endroit populaire auprès des étudiants c’est l’Independance Park, où il y a toujours du monde qui se rassemble pour boire un coup en regardant la mer.

> Où dormir dans ce quartier

C’est l’un des quartiers les moins intéressants pour loger à Tel-Aviv car vous serez vraiment loin du point touristique majeur de la ville : Jaffa.

En plus le quartier est assez cher, vous trouverez aussi bien pour moins cher dans un quartier plus au sud.

Ceci dit, si pour une raison ou une autre vous souhaitez résider dans ce quartier, je trouve que cet appart-hôtel   est vraiment bien situé, pas très loin de la mer tout en étant assez proche des grands boulevards animés de Tel-Aviv pour vous permettre tout de même de profiter de la vie nocturne.

> Où sortir dans Old North

Le Café Jérémiah a très bonne réputation dans ce coin de Tel-Aviv mais je ne m’y suis pas rendu. Il y a, également, sur le port de Tel-Aviv, plusieurs restaurants de fruits de mer (mais j’en mange pas, donc pas testé non plus !). Si vous voulez redescendre un peu, vous aurez pléthore de cafés, bars et restaurants de qualité sur l’un des boulevards animés de Tel-Aviv qui se trouve à proximité : Ben Yehuda ou Dizengoff en particulier.

Les quartiers de Tel Aviv où vous n’irez pas :

Maintenant que vous connaissez les meilleurs quartiers de Tel-Aviv, que ce soit pour les visiter ou pour y dormir, je vais faire rapidement le tour de ceux où vous n’avez aucun intérêt à vous rendre lors de votre séjour.

> Au nord de la rivière Yarkon

C’est la zone où se trouve l’université de Tel-Aviv, mais bizarrement les environs ne sont pas vivants du tout. Il s’agit plutôt de coins résidentiels chics, sans aucun intéret touristique. D’ailleurs l’éloignement géographique avec Jaffa et les autres zones à visiter de Tel-Aviv font que je vous déconseille d’aller loger par là : vous perdrez trop de temps dans les transports.

> Au sud du quartier de Jaffa

Au sud de Jaffa il y a aussi la possibilité de loger pour moins cher qu’ailleurs à Tel-Aviv. Au niveau purement touristique, ce ne serait pas un mauvais choix de loger par là car vous vous trouverez proche de Jaffa, le quartier le plus visité de Tel-Aviv. Mais cette zone a relativement mauvaise réputation à Tel-Aviv, en tout cas suffisamment pour que l’on me déconseille de m’y rendre. Je vous transmets donc l’info à toute fin utile !

> A l’est du boulevard Ayalon

C’est le boulevard qui fait la “frontière” est des quartiers centraux de Tel-Aviv. Au-delà de ce boulevard, il n’y a plus rien d’intéressant : ni restaurant, ni cafés, ni musées, ni promenades, rien. Selon où vous vous trouverez, soit vous aurez des zones résidentielles assez calme, soit vous aurez des quartiers plus animés mais sans grand intérêt pour autant (Hatikva par exemple).

Vous connaissez maintenant tous les quartiers de Tel-Aviv

J’ai fait le tour des quartiers principaux de Tel-Aviv, en tout cas ceux auxquels vous pourriez être confronté lors de votre séjour, soit pour le logement soit pour les visites touristiques.

Pour récapituler rapidement :
Jaffa est le quartier absolument immanquable de Tel-Aviv.
– Neve Tzedek et Kerem Hateimanim sont intéressants notamment pour leurs allures de petits villages.
Lev Hair est la zone ultra-centrale où se concentrent la majorité des points d’intérêt touristique en dehors de Jaffa, ainsi que la majorité de la vie nocturne.
Florentin est le quartier alternatif de Tel-Aviv : soit vous adorerez soit vous détesterez.

J’espère que ce guide vous aura aidé à préparer votre visite de Tel-Aviv. Si c’est le cas, pensez à laisser une trace de votre passage : cliquez sur “J’aime” ci-dessous, ça m’encourage vraiment à continuer de publier régulièrement des guides détaillés comme celui-ci.

Si vous voulez m’aider à tenir ce blog à jour, vous pouvez aussi passer par les liens qui se trouvent dans mes articles lors de vos réservations (d’hôtels, de vols, d’activités, …). Souvent, les organismes me reversent une petite commission sans que cela ne change rien au montant que vous réglez.

Quoi qu’il en soit, je vous souhaite une bonne visite de Tel-Aviv et de ses différents quartiers !

Jérémy