Visiter Katowice, Pologne : 23 conseils pour réussir votre séjour sur place

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Décider de visiter Katowice peut sembler un choix discutable au premier abord : cette ville ne figure que rarement dans les recommandations des guides de voyage en Pologne. Pourtant, j’ai décidé de m’y arrêter lors de mon roadtrip dans ce pays, cet automne.

Et, même si au premier abord je ne lui ai pas trouvé beaucoup de charme, je dois dire que c’est une ville intéressante et originale à bien des égards.

Si vous décidez de venir visiter Katowice, alors vous êtes au bon endroit : dans cet article, je vous donne tous mes bons plans pour faire de votre séjour sur place une réussite. Vous y découvrirez tout ce qu’il y a à faire à Katowice, et je vous donnerai les meilleures adresses pour bien manger, pour boire un verre, et évidemment pour vous loger.

Prêt ? C’est parti !

Infos pratiques en bref :

> Des vols vers la Pologne sont à 40€ aller-retour (au moment où j’écris ces lignes)  sur ce site !

> Concernant l’hébergement, je suis resté dans cet hôtel situé à deux pas de la place principale. Super !

> Je vous conseille cette édition du Routard de Pologne si vous allez visiter plusieurs villes lors de votre voyage.

Que visiter à Katowice :

Au premier regard, il semble y avoir assez peu de choses à visiter à Katowice. C’est une ancienne ville très industrielle, et ça se voit dès qu’on arrive : les bâtiments sont gris, carrés, sans charme. Et avec le temps maussade pendant mon séjour, j’avais vraiment l’impression de faire un bond dans le temps à l’époque de l’Union Soviétique.

Mais ça serait juger trop vite Katowice, qui a, je trouve, un visage résolument tourné vers l’avenir (vous verrez pourquoi ci-dessous), et dont l’intérêt touristique se dévoile à ceux qui sont prêts à découvrir autre chose que des façades brillantes et des rues pavées. Katowice est faite pour ceux qui aiment gratter un peu sous la surface, ceux qui sont prêts à voir le beau dans le laid, et ceux qui sont prêts à se frotter à la “vraie” Pologne profonde, pas celle des beaux quartiers de Cracovie.

Si vous voulez visiter Katowice, voici ce qu’il y a à voir dans cette ville étonnante.

> A visiter dans le centre de Katowice

Katowice a un côté glauque et déprimant. Alors plutôt que de me lamenter sur mon sort, j’ai choisi d’aller au bout du délire, comme je l’ai fait à Vilnius à une époque, en visitant la ville avec l’idée de “voir les trucs les plus tristes, glauques, moches ou déprimants qui soient”. Et à ce petit jeu, Katowice a beaucoup à offrir.

La ville a deux visages : d’un côté vous trouverez des énormes blocs soviétiques tout gris à faire froid dans le dos, et de l’autre des bâtiments modernes issus de l’architecture “brutaliste”.

Pendant toute ma visite de Katowice, j’ai oscillé entre “c’est laid” et “c’est fascinant”. Et finalement, alors que je pensais m’ennuyer à mort pendant mon séjour, j’ai passé un temps fou à arpenter les rues au hasard, en me régalant des bâtiments qui tombaient sous mes yeux, jusqu’à même regretter de ne pas être resté une nuit ou deux de plus sur place.

Concrètement, voici donc ce que je vous conseille de voir dans le centre de Katowice.

>> Rynek, le cœur de Katowice

C’est la place centrale de Katowice : le Rynek (“place du marché” en polonais, il y en a dans toutes les villes ou presque). Dans toutes les autres villes où je suis passé, la place Rynek est celle où on trouve les belles façades colorées. A part une ou deux exceptions, ce n’est pas le cas à Katowice.

La particularité de l’endroit, c’est la zone “tropicale” qui y a été installée. Des palmiers, un plan d’eau, des hamacs, et même une serre, sont à disposition du public, pour oublier l’espace d’un instant qu’il se trouve au cœur de la Pologne industrielle. Alors évidemment, en plein mois de novembre, je n’avais pas spécialement envie de m’allonger dans un hamac avec un bouquin, mais l’endroit est vraiment intéressant. Il y a aussi un bar qui a l’air très sympa ici, l’Aïoli, mais je ne m’y suis pas posé (je vous donne mes bons plans pour sortir plus bas dans cet article).

Dans le même esprit, un peu en contrebas de la place Rynek, juste devant l’office de tourisme, vous trouverez un endroit très sympa pour vous poser et prendre le temps d’observer la vie de la ville. Un piano y a même été installé, et il n’est pas rare d’entendre quelques notes de musique.

Vraiment un endroit agréable, certainement mon préféré à Katowice.

>> La Zone de Culture de Katowice

Si vous voulez voir le Katowice ultra-moderne, c’est dans cette zone qu’il faut vous rendre.

Vous y trouverez tout un tas de bâtiments issus de l’architecture brutaliste, très à la mode dans la deuxième moitié du 20e siècle. Pour ma part, je trouve ça absolument hideux, et c’est justement là qu’est l’intérêt : vous n’aurez que très rarement l’occasion de voir des bâtiments aussi laids.

Parmi les bâtiments de cette zone à voir absolument, il y a Spodek, le palais des sports de Katowice qui a la forme d’un Ovni (dont l’éclairage de nuit est très réussi, pour le coup), l’énorme bâtisse rouge de la Maison de la Radio (où se produisent régulièrement des concerts de musique classique, n’hésitez pas à regarder la programmation sur leur site), et le Centre de Conférence Internationale (sur lequel une sorte de parc en gazon a été installé et où vous pourrez déambuler en admirant la vue sur la ville). S’il fait beau, vous pourrez aussi vous promener dans le labyrinthe qui se trouve juste derrière la maison de la radio, il y a des espaces pour se poser au soleil.

Enfin, il y a aussi dans ce coin le musée de la Silésie si vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Katowice et de sa région (lien ici).

Pour ma part, je ne trouve vraiment aucun charme à cette zone qui me fait penser à La Défense version URSS. L’intérêt que j’y ai trouvé, je me répète, c’est de voir le truc le plus immonde possible, et à ce petit jeu, je me suis régalé dans ce coin de Katowice, où j’ai passé une bonne demi journée à déambuler au hasard des places et des recoins de béton.

>> Les rues piétonnes du centre et l’église Sainte Marie

Revenons dans l’hyper centre. Katowice a beau ne pas être une très jolie ville, elle a quand même un petit centre piéton intéressant. Parmi ce que vous ne devez pas rater dans ce quartier, il y a la rue Mariacka, la rue piétonne principale où vous trouverez d’ailleurs bon nombre de bars et de restaurants (je reparle des endroits où sortir un peu plus bas). Au bout de cette rue se trouve l’église Kosciol Mariacki (Sainte Marie) et sa belle architecture gothique du 19e siècle.

Pour ma part, j’ai déjà vu beaucoup plus joli comme centre piéton, et j’ai vite compris que ce n’est pas à Katowice que j’allais en prendre plein les yeux. Mais c’est pas grave : j’apprécie ma visite de cette ville franchement atypique.

>> Le tunnel Mariacka

On ne peut pas dire que ce soit un immanquable de la ville, clairement. Mais pour rallier la partie sud de Katowice, il vous faudra traverser la voie de chemin de fer, et pour cela je vous conseille d’emprunter le tunnel qui se trouve au niveau de la rue Mariacka Tylna (au niveau du coude quand on vient de la place principale).

C’est un tunnel tout ce qu’il y a de plus classique, mais l’éclairage glauque et le street-art que vous y trouverez (ainsi que parfois certaines manifestations) valent largement le coup d’œil. Toutefois, on est très loin d’un endroit aussi bien aménagé et aussi bien géré que par exemple le tunnel de Gric à Zagreb (où là c’est vraiment exceptionnel).

>> Le Street Art

Katowice est une ville créative et ça se sent. Dès que je suis sorti de la gare, je suis tombé sur des mecs qui faisaient du hip-hop dans la rue. Bon, c’est pas mon délire mais ça a au moins le mérite d’exister et de mettre une certaine ambiance.

En marchant dans la ville, on tombe sur des expressions créatives à pratiquement tous les coins de rue : ça va du petit tag vite fait bien fait jusqu’à la façade de ce bâtiment décrépit et son inscription “désolé, ta princesse se trouve dans un autre château“, en passant par tout un tas de fresques visibles un peu partout sur les murs de Katowice.

Parmi les endroits à ne pas manquer si vous aimez le street-art, passez par le tunnel Mariacka que j’évoquais ci-dessus, ainsi que par la rue Mariacka Tylna, et gardez le nez en l’air sur les façades. Il y a de quoi voir !

> A visiter en dehors du centre de Katowice

Une fois que vous aurez traversé la voie de chemin de fer vers le sud de Katowice, vous serez dans une toute autre ville. J’ai même trouvé assez charmantes les rues de ce quartier.

Les façades, pour le coup, ont de l’intérêt (elles n’ont pas été rénovées comme à Cracovie ou Wroclaw mais elles ont un vrai cachet, contrairement à l’autre côté de la voie ferrée). Il y a plein de petits cafés mignons. C’est typiquement le quartier proche du centre-ville où vivent les gens qui ont de l’argent et un goût très légèrement hipster (je mets “très légèrement” car on est quand même au fin fond de la Pologne industrielle… C’est pour que vous puissiez situer un peu le type d’ambiance vers laquelle tend ce quartier de Katowice).

Vous pouvez y flâner sans problème : ce n’est pas forcément magnifique, loin de là, mais c’est intéressant et plutôt joli, je trouve. En tout cas, dans 10 ou 15 ans, quand Katowice aura terminé sa mutation et sera devenue une grande ville occidentale comme les autres (avec ce que cela comporte de positif et de négatif), je prends les paris que ce quartier sera le coin chic et recherché de la ville.

Aujourd’hui, tant que ce n’est pas le cas, vous pouvez vous y balader et apprécier son ambiance réellement authentique. Et visiter ce qu’il y a à y voir, que je développe ci-dessous.

>> Voir l’archi-cathédrale du Christ-Roi

Quand on arrive à proximité, on se pose la question de ce qu’est ce bâtiment ultra-massif qui se dresse face à nous. La réponse est étonnante : contrairement à ce que je pensais au départ, ce n’est pas un tribunal de grande instance ou un quelconque bâtiment administratif comme les laissaient présager les immenses colonnes. Il s’agit de l’archi-cathédrale du Christ Roi, l’un des symboles de Katowice, et plus grand bâtiment religieux de Pologne (ce qui n’est pas peu dire, quand on connait l’attachement des polonais à la religion).

Elle a été construite au milieu du 20e siècle. Je suis rentré à l’intérieur, par curiosité, et j’ai pu en admirer sa démesure. Comme souvent quand il s’agit d’édifice religieux récent, je ne leur trouve pas de charme, contrairement à la beauté de certaines églises plus anciennes (voir notamment la cathédrale de Cracovie, un bijou !).

Néanmoins, le lieu est à voir lors de votre passage à Katowice. C’est, là-encore, un édifice atypique, probablement issu du courant brutaliste dont je parlais plus haut, ce qui est vraiment étonnant pour une cathédrale. Vous n’en verrez pas beaucoup en Europe, des comme ça, je vous le garantis !

A l’extérieur, sur le parvis, ne manquez pas l’immense statue de Jean-Paul II, qui était originaire d’une petite ville à 70 km de Katowice et qui est considéré comme un véritable héros local, ici à Katowice.

>> Voir Drapacz Chmur, le plus vieux gratte-ciel de Pologne

Au début du 20e siècle, Katowice prenait de l’avance sur le reste de la Pologne en construisant le premier (et plus haut) gratte-ciel du pays : le Drapacz Chmur.

Haut de “seulement” 17 étages, il a été dépassé depuis bien longtemps par d’autres bâtiments (aussi bien à Katowice qu’ailleurs en Pologne). Il vaut aujourd’hui le coup d’œil notamment par son appartenance au courant architectural du fonctionnalisme (au passage, je n’aurais jamais cru que je parlerai autant d’architecture sur ce blog !).

Ce qui est marrant, ce que je suis d’abord passé devant ce bâtiment sans même lever l’œil. C’est quelques mètres plus loin, alors que je prenais en photo la fresque qui illustre la partie “street-art” de cet article, que je me fais interpeller par un jeune gars qui faisait du skate. Étonné de voir un touriste à Katowice (et encore plus étonné d’en voir un dans ce coin assez excentré du cœur de la ville), il m’a donné énormément de recommandations sur les choses à faire et à voir dans la ville, notamment ce building, et bien sûr les endroits où sortent les locaux, la nourriture à tester, etc. Je dois beaucoup d’éléments de cet article à cette rencontre originale !

Adresse : 15 Zwirki i Wigury

>> Le parc Kosciuszki en haut de la ville

Après ma rencontre avec le jeune skateur qui m’a refilé tous ses bons plans, j’ai suivi ses recommandations et je suis monté jusqu’au parc Kosciuszki, de l’autre côté du périph’ de Katowice. Ça faisait une petite trotte à pied, quand même.

Le parc est immense, avec énormément d’espace pour se poser dans l’herbe quand la météo s’y prête (ce qui ne fut pas mon cas). Vous n’y croiserez que des locaux, là c’est une certitude. Pour ma part, à l’automne, les couleurs étaient belles et les feuilles tombées au sol donnaient une vraie ambiance romantique à l’endroit. A part ça, peu d’intérêt autre que de traverser des quartiers vraiment authentiques (c’est toujours ça !).

>> L’église Saint-Pierre Saint-Paul

Ou Kosciol Rzymskokatolicki sw. Apostolow Piotra i Pawla en polonais, si vous voulez vous repérer sur Google Maps pour voir où c’est précisément 🙂

Je suis tombé dessus en redescendant du parc : une très jolie église, avec une petite fontaine sur une place arborée juste à côté. Un endroit agréable qui appelle au calme ! Comme la nuit tombait et qu’il s’est mis à pleuvoir au moment de mon passage, je ne me suis pas éternisé et j’ai vite pris la direction du centre pour me réchauffer dans un café.

Adresse : Mikolowska 32

>> Voir l’ancien cimetière Juif de Katowice

J’ai vu sur la carte de Katowice qu’il y avait un cimetière juif pas trop loin du centre. Comme il n ‘y a pas non plus énormément de choses à visiter à Katowice, j’ai décidé d’aller voir ça de plus près.

L’endroit est situé le long de la voie ferrée (côté sud), dans un quartier assez délabré. Je pensais qu’on pouvait rentrer visiter le cimetière lui-même et marcher dans les allées (comme c’est le cas dans le cimetière juif de Cracovie, par exemple), mais ce n’est pas possible dans celui de Katowice. J’ai donc été un peu déçu de devoir me contenter de faire le tour du mur d’enceinte, et de l’observer depuis son ancienne porte d’entrée complètement déglinguée.

Cependant, je ne regrette pas du tout d’y être allé. Voir toutes ses étoiles de David dans un cimetière complètement laissé à l’abandon, où la végétation est en passe de reprendre le dessus, c’est assez impressionnant. L’environnement urbain glauque dans lequel il se trouve (les arrières de la gare, en gros), renforce carrément l’impression de malaise à se promener par ici.

Bref, voilà un endroit vraiment atypique (de toute façon, Katowice EST atypique) qui mérite le détour si vous n’avez pas peur des ambiances lugubres.

> A visiter dans les environs de Katowice

S’il vous reste plus de temps à passer à Katowice, voici quelques suggestions de choses à visiter dans les environs.

>> Visiter le quartier communiste de Nikiszowiec

Nikiszowiec est l’un des quartiers typiques du communisme du 20e siècle en Europe de l’Est. Ce qu’on y trouve ? Des bâtiments en briques rouges parfaitement alignées, tous identiques, où les ouvriers s’entassaient pour aller travailler à la mine de charbon qui se trouvait à proximité.

Ceux qui connaissent y verront un côté ‘faubourg de Valenciennes‘ en plus ordonné, à Nikiszowiec. Aujourd’hui, bien que la mine de charbon soit fermée, le quartier reste populaire. La ville de Katowice essaie d’y développer le tourisme en faisant inscrire le quartier au patrimoine de l’UNESCO.

Pour y aller, sachez qu’il est assez éloigné du centre de Katowice. Je vous conseille de prendre le bus 30 depuis le centre (l’arrêt qui se trouve devant le gigantesque Hotel Katowice et la Raiffeisen Bank) et descendre à l’arrêt Szyb Wilson. Le trajet dure environ 20 minutes.

Si vous tombez amoureux de Nikiszowiec, vous pouvez continuer votre exploration du “Katowice communiste” en allant jusqu’à Giszowiec, où vous trouverez sensiblement le même genre d’ambiance (reprenez le même bus dans la même direction et descendez à Myslowicka).

>> Découvrir le Silesia Park

Dans la périphérie ouest de Katowice, à l’entrée de la ville de Chorzow, vous trouverez un endroit que les locaux adorent : Silesia Park. Il s’agit d’un immense espace vert regroupant un parc d’attraction, un zoo, un planétarium, un musée ethnographique, et le stade Silesia, qui accueille notamment les matchs du club du GKS Katowice (si ça vous parle, c’est vraiment que vous êtes un gros fan de foot 🙂 ).

Si l’une de ces activités vous intéresse, ou que vous avez simplement envie de marcher au vert, vous pouvez vous y rendre via le tram 6 qui part du centre ville et descendre à l’un des arrêts indiqué “Park Slaski” (par exemple Park Slaski Wesole Miasteczko pour le parc d’attraction, Park Slaski Ogrod Zoologiczny pour le zoo, et le dernier que je n’ai pas noté vous fait descendre au stade).

>> Visiter le camp d’extermination d’Auschwitz

Si vous décidez de visiter Auschwitz, un conseil : prenez un guide francophone, c’est vraiment un gros plus pour tirer pleinement parti de la visite. Regardez ici.

Bien que la plupart des visiteurs d’Auschwitz s’y rendent depuis Cracovie, vous pouvez visiter le camp d’extermination depuis Katowice (qui est d’ailleurs la grande ville la plus proche : seulement 35 km de route). Je ne vous cache pas que c’est une visite atypique (là encore), et qu’il faut bien réfléchir avant de décider de s’y rendre.

Pour ma part, j’ai longuement été tiraillé entre l’envie d’éviter de rentrer dans le côté quasi “voyeur” de ce genre de tourisme, et le besoin de me recueillir sur les lieux et de faire mon devoir de mémoire.

Bref, j’ai fini par choisir de me rendre sur place, avec l’option visite guidée complète du camp d’Auschwitz I (transformé en musée actuellement) et d’Auschwitz-Birkenau (resté tel quel).

Pour cela, je vous recommande de réserver un guide qui va vous prendre en charge intégralement depuis Katowice (transport + visite guidée en français). Prenez celui-ci.

Il y a des inconvénients à choisir ce mode de visite (notamment le rythme), mais c’est clairement la meilleure façon d’apprendre ce qu’il y a à apprendre (et surtout de ne pas se rajouter le stress de la logistique, car il est assez laborieux de rejoindre Auschwitz par ses propres moyens).

Je suis en train de préparer un article complet sur ma visite du camp d’Auschwitz, je vous rajouterai le lien ici une fois qu’il sera publié.

>> Visiter Cracovie, le bijou de la Pologne

Si j’étais mauvaise langue, je dirais que le principal point d’intérêt de Katowice, c’est… Cracovie ! Qui se trouve à une heure de route, plein est. Pour ma part, Cracovie est ma ville préférée en Pologne, aussi bien pour un séjour court que si je devais venir vivre dans ce pays un jour.

Sa place principale est un vrai bijou, les rues alentours sont pavées, animées, il est facile de s’imaginer l’ambiance médiévale qui y régnait il n’y a pas si longtemps. Dans un autre registre, le quartier juif de Cracovie est une vraie curiosité et ne manque pas de points d’intérêt (notamment les restes du mur du ghetto juif ainsi que l’usine de Schindler).

Bref, Cracovie est un immanquable d’une visite en Pologne. Et si vous passez par Katowice (par exemple en raison d’un vol low cost), je vous conseille vivement d’aller visiter cette très belle ville.

J’ai écrit un guide de voyage ultra-complet sur Cracovie. Je vous invite à le découvrir ici.

Pour vous y rendre depuis Katowice, vous pouvez :
– soit prendre la navette qui part directement de l’aéroport de Katowice direction Cracovie (prix : 50 zlotys, environ 12€)
– soit prendre le train depuis la gare centrale de Katowice (le train régional met 3 heures pour environ 3€ seulement… C’est un peu plus cher si vous prenez l’express, mais ça reste très abordable).

>> Visiter Wroclaw

Je n’aurais jamais pensé à visiter Wroclaw si ce n’avait pas été mon point d’entrée en Pologne (il y a souvent des vols pas chers pour cette ville et j’en ai profité).

Wroclaw commence à être un peu éloignée de Katowice, mais si vous voulez sortir de la ville et que vous connaissez déjà Cracovie, une visite de Wroclaw est une excellente idée. Vous pourrez faire le tour de la ville en une journée (faudra aller vite quand même), mais l’idéal est de passer au moins une nuit sur place.

La place principale de Wroclaw est, comme celle de Cracovie, une vraie perle ! Les bâtiments y sont sublimes : on sent le faste et l’opulence qui devait y avoir à une époque.

Parmi les incontournables d’une visite de Wroclaw, ne manquez pas la chasse aux nains, que j’évoque dans mon guide détaillé. Le reste est à découvrir dans cet article.

Pour vous y rendre, comptez entre 1h et 2h30 de train depuis Katowice (selon si c’est l’express ou le régional) et le ticket coûte 8€ par personne.

Où loger à Katowice

Katowice n’est pas une très grande ville en tant que telle, mais son agglomération est l’une de plus étendue de Pologne (de nombreuses petites villes ouvrières des alentours, en s’étendant au fil des ans, ont fini par toucher Katowice et n’en faire qu’une seule grosse zone urbaine).

Pour moi, si vous voulez passer un séjour agréable, il n’y a qu’un seul endroit valable où loger à Katowice : autour de la place principale (Rynek). C’est là que vous trouverez les rues piétonnes, quelques cafés et restaurants sympas, et d’où vous pourrez accéder facilement aux points d’intérêts touristiques (soit à pied pour la plupart, soit via les transports en commun pour les plus éloignés).

Bon plan : 

J’ai logé dans cet appart-hôtel tout neuf que je vous recommande chaudement. La literie est excellente, la position dans la ville idéale, la propreté impeccable, bref, pour le prix (j’ai payé 45€ par nuit), c’est une vraie affaire !

Si vous voulez payer un peu moins cher (autour de 35/40€ la nuit), vous pouvez également regarder celui-ci (j’avais hésité lors de ma réservation).

Sortir à Katowice :

Katowice possède de nombreux bars, cafés et restaurants. Comme il y a peu de touristes dans la ville, ils sont réellement authentiques : vous goûterez la vraie cuisine polonaise, au bon tarif. Et surtout, vous ne serez entouré que de locaux (ou presque), partout où vous irez. Voici ma petite sélection perso des endroits où sortir à Katowice !

> Où manger à Katowice

J’ai fait assez peu de restaurants lors de mon séjour à Katowice, pour une raison simple : il y avait un festival de foodtrucks sur la place principale, dont un qui proposait de la bouffe asiatique (dont je raffole). J’ai passé plus de temps à m’envoyer des pad-thaï et des currys que des pierogi polonais lors de mon séjour à Katowice. Ceci dit, j’ai tout de même eu le temps de tester ces restaurants :

Quelques spécialités polonaises à goûter lors de votre séjour :

> le gulasz (prononcez “goulache”), un ragoût de bœuf préparé avec des patates (parfois gratinée) et des légumes. Une tuerie !

> les pierogi (“piérogui”), sorte de raviolis de pommes de terre garnis avec différents ingrédients (viande de porc, champignon, fromage, …). A tester au moins une fois !

> le zurek (“jourèke”), une soupe aigre-douce servie dans un énorme morceau de pain, à base de morceaux de lard, d’oeufs et de patates.

Oui, il faut aimer la pomme de terre si vous voulez goûter la bouffe polonaise 🙂

Bref, voici les restaurants que je vous recommande à Katowice :

>> Wiejska Chatka Katowice

Je n’aurais jamais découvert ce restaurant s’il ne m’avait pas été recommandé par le jeune homme croisé lors de mon exploration de la ville, plus tôt dans l’après-midi. C’est légèrement hors du centre, au-delà de l’Ovni, mais ça vaut le coup de faire le déplacement.

L’extérieur ne paie vraiment pas de mine car il se trouve au rez-de-chaussée d’une sorte d’immense HLM d’un quartier aux allures communistes. Quand bien même vous passeriez devant à un moment, ce n’est pas là que vous auriez envie de rentrer pour manger. C’est pourtant une excellente adresse ! Dès qu’on met les pieds à l’intérieur, on change d’ambiance : les lumières sont tamisées, très romantiques. On mange sur des tables larges avec des bancs en bois, façon cantine à l’ancienne. La déco fait très rétro, et le serveur est aux petits soins.

En guise d’apéro offert par la maison, on m’a amené une sorte de rillettes polonaises délicieuses. Puis je me suis laissé tenter par la spécialité locale, le kluski slaskie, une préparation particulière de la pomme de terre, accompagnées de viande de bœuf et de chou (le plat complet s’appelle “rolada z kluskami slaskimi i modra kapusta“, si jamais vous voulez goûter la même chose). Un régal !

Regardez le menu complet ici (en polonais et en anglais plus bas).

Adresse : Plac Grunwaldzki 4

>> Tatiana

Une autre très bonne adresse à Katowice pour goûter aux plats polonais (pierogi, soupes, …) dans un cadre élégant et chaleureux. C’est plus raffiné dans la présentation que le restaurant précédent, mais c’est un peu moins copieux (c’est souvent le cas, malheureusement, des restaurants un tantinet gastronomiques). Le service est très bon également, comme partout en Pologne (le personnel a toujours le sourire, prend toujours le temps d’expliquer les plats, … vraiment top !).

Adresse : Staromiejska 5

> Où boire un verre à Katowice

La vie nocturne de Katowice se concentre dans la rue Mariacka. Vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin pour faire la fête, déguster des bières locales, essayer la vodka polonaise et faire des rencontres parmi les locaux. Si vous voulez découvrir autre chose que la “rue de la soif” locale, voici mes suggestions :

>> Biala Malpa

Le Singe Blanc, en français, est l’un des meilleurs bars de Katowice, ni plus ni moins ! Vous y trouverez un très large choix en bières dans une ambiance chaleureuse. Sa cour privée, en retrait de la rue, est prise d’assaut dès les beaux jours. Arrivez tôt !

Adresse : rue 3 Maja, au numéro 38.

>> Kontynuacja

Vous trouverez dans cet établissement un très large choix en bières locales, brassées en Silésie (donc que vous ne trouverez pas ailleurs en Pologne pour la plupart). Au niveau des prix, c’est légèrement au-dessus de la moyenne des bars à Katowice, mais ça reste très abordable pour nos bourses françaises. Service super agréable avec des serveurs qui s’y connaissent et sont prêts à donner leurs recommandations.

Adresse : Staromiejska 8

>> Old Cuban Cocktail Bar

Si vous aimez les cocktails, le rhum, l’ambiance cubaine, alors je vous conseille d’aller voir de plus près le Old Cuban Cocktail Bar qui se trouve au bout du tunnel de Mariacka (celui dont je parlais plus haut concernant le street art). Un endroit original pour la Pologne !

> Pour une pause sucrée à Katowice

Voici les deux endroits où j’ai aimé passer du temps à Katowice :

>> Sweet Home Silesia

Si vous voulez goûter une bonne part de gâteau avec un café ou un chocolat chaud, le Sweet Home Silesia est ma recommandation numéro 1 à Katowice. C’est le genre d’endroit vraiment agréable pour se prendre un moment à deux dans un cadre romantique. J’y ai passé plusieurs heures notamment le jour de mon arrivée à Katowice, pour me réchauffer après avoir pris un déluge sur la tête 🙂

Adresse : Moniuszki 3

>> Coffee Jka

Un autre endroit vraiment agréable pour se poser entre deux visites, et déguster un gâteau accompagné d’un café ou d’un chocolat chaud (ils sont délicieux, en Pologne !). Une bonne adresse !

Adresse : Plebiscytowa 21

Se rendre à Katowice

Katowice est l’une des portes d’entrée low-cost de Pologne quand on vient de France. Il y a très souvent des aller-retours à moins de 50€ sur ce site si vous faites une recherche avec les dates libres. Je vous laisse regarder car ça vaut vraiment le coup !

> En avion

Une fois que vous aurez votre billet d’avion pour Katowice, voici comment faire le trajet entre l’aéroport et le centre ville :

>> De l’aéroport au centre ville

Une fois atterri à Katowice, c’est très simple de rallier le centre ville depuis l’aéroport. Sortez du hall des arrivées en suivant les panneaux “Airport bus service / Matuszek. Vous arriverez à l’endroit où la navette récupère les passagers à destination du centre ville.

Pour aller en ville, le ticket coûte 25 zlotys (environ 6 euros). Vous pouvez acheter le ticket directement au conducteur (en liquide uniquement, et c’est préférable d’avoir la monnaie), ou bien acheter votre ticket en avance sur le site officiel de la navette.

Vérifiez bien que vous grimpez dans le bus à destination de Katowice car la même compagnie propose également une navette à destination de Cracovie.

Si vous avez un avion qui arrive tard à Katowice, ne stressez pas sur les navettes : ils sont malins, ils affrètent un bus minimum par avion. Tout est prévu !

En ce qui concerne l’arrêt de descente, c’est simple : le terminus est à la gare routière, qui se trouve au sous-sol de la gare ferroviaire, qui se trouve elle-même en plein centre ville. Il vous suffit de remonter les escaliers pour arriver dans le hall de la gare. La sortie vers le centre sera juste à votre droite ensuite (suivez la foule).

>> Du centre ville à l’aéroport

Si vous avez fait l’aller depuis l’aéroport de Katowice, c’est simple : suivez le même chemin, il n’y a pas de piège.

Si vous êtes arrivé d’un autre aéroport, alors suivez ces instructions :
rendez-vous à la gare ferroviaire de Katowice (adresse : plac Szewczyka 1).
– prenez les escaliers où il y a indiqué “dworzec autobusowy – bus station”.
– trouvez le quai (“stanowisko” en polonais) numéro 10, où se trouve la ligne qui va à l’aéroport (“linia lotnisko“). Il doit être écrit Pyrzowice Airport.

En ce qui concerne l’achat du billet, vous pouvez le prendre soit au chauffeur soit l’acheter en ligne auparavant (c’est préférable, notamment parce que c’est moins cher).

Pour info, aéroport” se dit “lotnisko” en polonais. Si jamais vous galérez, ce simple mot devrait vous aider !

Au niveau du timing, comptez entre 45 minutes et une heure de transport pour être large (il n’y a que 34 km, mais parfois des embouteillages…).

>> De l’aéroport de Katowice vers Cracovie

Sachez qu’une navette propose de vous emmener directement de l’aéroport de Katowice à destination de Cracovie. Le tarif est de 50 zlotys (environ 12€) et vous pouvez acheter votre ticket au chauffeur comme sur le site internet (recommandé – cf le lien dans le paragraphe sur le trajet aéroport – centre de Katowice).

Le trajet est plus long que pour aller uniquement à Katowice, évidemment. Comptez entre 1h30 et 2h. L’arrêt finale à Cracovie est dans la gare routière, au sous-sol. Il vous faudra remonter et traverser le centre commercial pour sortir. La vieille ville est à 5/10 minutes de marche sur votre gauche. Allez lire mon article complet sur Cracovie pour tous les détails.

> En train

Les liaisons ferroviaires sont excellentes en Pologne. Quelle que soit la ville d’où vous arriverez ou où vous souhaiterez vous rendre, qu’elle soit grande ou petite, vous trouverez une solution simple depuis Katowice (bon, tant que vous restez dans un rayon relativement raisonnable, bien sûr). Cracovie, Wroclaw, Lodz, Varsovie, ou Gdansk par exemple sont accessibles facilement depuis Katowice (parfois avec un changement).

Il y a deux types de train en Pologne : les express et les trains régionaux. Sans surprise, les premiers sont plus rapides et plus chers, tandis que les seconds sur plus lents mais plus abordables. Les tarifs sont tout de même globalement intéressants, même quand vous choisissez un train express (entre 20 et 50% moins cher que les trains français pour une distance équivalente).

Vous pouvez préparer votre itinéraire, et même directement acheter vos tickets en avance, sur le site des transports ferroviaires polonais Intercity.

La gare ferroviaire de Katowice est moderne. Vous pouvez acheter votre billet directement au guichet sur place ou bien aux machines automatiques mises à disposition. Le paiement par carte est possible sans problème, évidemment. Ensuite, la gare est assez petite, c’est très simple de trouver votre quai. Dans le train, évitez de vous assoir n’importe où : respectez le numéro du siège indiqué sur votre billet car les polonais sont pointilleux. Et comme les trains sont souvent plein, vous risqueriez de vous faire éjecter. Autant prendre la place qui vous est attribuée directement.

Infos pratiques pour votre visite de Katowice :

Avant de terminer cet article, voici encore quelques informations précieuses pour la préparation de votre visite de Katowice.

> Où trouver l’office de tourisme de Katowice

J’ai été assez surpris de trouver un office de tourisme à Katowice, vu le peu d’intérêt touristique que représente la ville (les tours operators n’y mettent pas les pieds, et les guides comme le Routard ou le Guide Vert ne sont guère enthousiastes à son sujet).

Pourtant, il y a bien un office de tourisme ici. Il se trouve sur la place Rynek, au numéro 13. Vous pourrez y obtenir une carte de la ville (qui peut être utile si vous envisagez de sortir un peu des sentiers battus et de suivre quelques uns des endroits originaux que je mentionne dans cet article), ainsi que les informations nécessaires à votre séjour. Le personnel ne parle pas français, mais aucun problème pour communiquer en anglais.

> Comment fonctionnent les transports en commun à Katowice

Le réseau de transport en commun est très développé à Katowice. Du centre ville, où je vous recommande de loger, vous pouvez aller absolument partout dans l’agglomération, soit en tram, soit en bus pour les endroits plus éloignés (comme le quartier rouge de Nikiszowiec).

Pour vous faciliter la tâche, je vous invite à télécharger l’appli Jakdojade, c’est un planificateur d’itinéraire. Vous n’aurez qu’à lui indiquer d’où vous partez et où vous vous rendez, et l’appli vous indiquera quel bus/tram prendre, où descendre, etc.

Autrement, pour à peine plus cher, vous pouvez utiliser les services d’Uber, qui sont très nombreux à Katowice (et dans toutes les villes de Pologne). Les prix sont vraiment très raisonnables, vous pouvez traverser l’agglomération pour l’équivalent de 5€ maxi. Ça vaut vraiment le coup, et ça évite de se prendre la tête avec les transports en commun. Je n’en ai pas eu besoin Katowice, mais à Cracovie ou lorsque j’ai visité Varsovie, je m’en suis servi allègrement !

> Quel est le coût de la vie à Katowice

Le coût de la vie en Pologne est 20 à 30% plus faible qu’en France, en particulier pour tout ce qui concerne les services. Au restaurant, vous pouvez manger entrée + plat + dessert + café pour 10 à 15€ sans problème, selon la gamme de l’établissement.

A titre d’exemples, un café coûte entre 0,90 et 1,50€, une pinte de bière entre 1,50€ et 2,20€. Un ticket de tram coûte autour de 0,70€, une nuit dans un hôtel “très correct” du centre ville coûte entre 30 et 50€, …

Bref, dans l’ensemble, vous ne vous ruinerez pas à Katowice si vous êtes raisonnable. Après, c’est comme pour tout : si vous avez envie de lâcher une fortune dans votre voyage, vous arriverez à le faire 🙂 Mais si vous avez un petit budget, vous pouvez venir à Katowice et en Pologne sans craindre pour votre portefeuille !

A lire aussi : si vous avez un petit budget, voici 32 techniques pour voyager sans se ruiner !

> A propos de la sécurité à Katowice

Si vous avez des appréhensions à l’idée de visiter Katowice, je vous rassure tout de suite : la Pologne est une destination ultra-sûre. Pratiquement aucune délinquance, aucun acte terroriste, rien du tout.

De toute façon, l’Europe de l’Est au sens large est très safe (pourvu que ça dure !). Vous risquez beaucoup moins là-bas qu’à Paris, Bruxelles, Londres, ou n’importe quelle ville d’Europe de l’Ouest.

Alors, évidemment, il faut tout de même faire preuve de la prudence de base (ne sortez pas de liasse de billets devant les gens, ne laissez pas vos affaires sans surveillance, etc). Mais sincèrement, vous serez surpris de la douceur de vivre qui règne en Pologne (faut dire que nos médias français dépeignent tellement une mauvaise image de ces pays…).

Si vous êtes une femme et que vous envisagez de voyager seule en Pologne, pas d’inquiétude : les polonais sont respectueux et polis. Vous pouvez vous balader à toute heure du jour et de la nuit, vous ne vous ferez pas emmerder, même si vous aimez porter des robes ou des talons.

Bref, faites preuve de la même prudence qu’en France et tout ira bien pour vous en Pologne, je vous le promets !

> Où changer votre argent à Katowice

Cela ne vous aura pas échappé : la monnaie polonaise n’est pas l’euro mais le zloty (abrégé en PLN). Il vous faudra donc changer votre argent, soit avant votre départ, soit en arrivant dans un bureau de change.

Pour cela, c’est très simple : dès l’aéroport de Katowice vous trouverez un “kantor” (“bureau de change” en polonais). Il y a également un distributeur de billets ouvert 24/24 dans la zone des arrivées. Et en ville, pas de panique : il y a des banques partout.

Je vous conseille juste, avant de partir, de vous renseigner auprès de votre banque sur les éventuels frais bancaires lors de vos retraits à l’étranger, afin de voir ce qui sera le plus intéressant pour vous entre changer en France ou retirer sur place. Pour ma part, je retire sur place une grosse somme en une seule fois (pour éviter les frais fixes), mais ça ne veut pas dire que c’est la même chose pour vous.

Ceci dit, ne vous prenez pas trop la tête : à partir du moment où il faut convertir d’une monnaie à une autre, les banques vont se servir au passage. C’est comme ça…

Au niveau de la conversion, d’ailleurs, sachez que 1 euro correspond à 3,80 zlotys environ (suivez le taux de change ICI car il se peut que ça évolue entre le jour de l’écriture de cet article et celui où vous le lirez). Pour ma part, pour un calcul mental plus simple, je prends en repère 10 zlotys = 2,50€ et j’ajuste le montant en fonction de ça.

> Quelques mots utiles en polonais

Les polonais que vous rencontrerez parleront tous parfaitement anglais. En revanche, le français n’est pas très courant (bien que certains parlent parfaitement notre langue). Donc si vous vous débrouillez en anglais, vous n’aurez pas de problème en Pologne pour vous faire comprendre.

Par politesse, je vous invite à apprendre les quelques mots de base en polonais : je vous garantis qu’ils apprécieront l’effort (leur langue est difficile et la plupart des touristes n’essaient même pas de dire “bonjour” ou “merci” en polonais, ce que je trouve fort dommage).

Voici les mots que je vous conseille de savoir dire, histoire de faire preuve du minimum syndical :

– bonjour > dzien dobry (prononcez djiène dobli)
– au revoir > do widzenia (prononcez dovidzénia)
– merci > dziekuje (prononcez djiékouillé)
– s’il vous plait > prosze (ploché)

Pour le reste, personne ne vous en voudra si vous n’utilisez que l’anglais !

Bilan de ma visite de Katowice en deux mots :

J’ai passé un excellent séjour à Katowice, bien qu’elle soit clairement une ville atypique et qui ne plaira pas à tout le monde.

A mon sens, Katowice n’est pas une ville à mettre entre toutes les mains. Si vous aimez sortir des sentiers battus et visiter autre chose que des villes-musées, alors Katowice va vous plaire. Si vous voulez faire un week-end classique en Pologne, voir des jolies façades et déambuler dans un environnement où tout est taillé sur-mesure pour le tourisme, alors allez plutôt visiter Cracovie ou découvrir Wroclaw, deux villes magnifiques (que j’ai adorées aussi).

En tout cas, si vous avez un vol qui passe par Katowice, ne manquez pas de faire un tour en ville, même si vous n’y dormez pas : ça serait dommage de rater un endroit aussi atypique, et pourtant aussi représentatif de la Pologne industrielle.

Bon voyage en Pologne à tous !

Jérémy