14 conseils pour réussir vos vacances à Guillestre :

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous envisagez de passer vos vacances à Guillestre et dans ses environs, prochainement ? Vous tombez bien : je rentre d’un séjour là-bas à randonner dans les montagnes aux alentours.

Guillestre est un excellent camp de base pour votre séjour car elle se trouve au milieu de trois grands parcs naturels : les Écrins, le Queyras et le Mercantour (bien que ce dernier soit un peu plus éloigné).

Pour vous aider à réussir votre séjour à Guillestre, je vous ai préparé ce guide. Vous découvrirez ce qu’il y a à faire à Guillestre et autour, où loger, où manger un morceau, … Bref, toutes les infos utiles pour préparer vos vacances ! Bonne lecture !

Bon plan :

Vous cherchez un gîte à Guillestre ? Je vous conseille celui-ci ! Très bien situé, avec une vue de dingue sur les montagnes, le tout pour un rapport qualité-prix très intéressant pour la région !

Quels sont les immanquables de vos vacances à Guillestre :

Je le disais en introduction de cet article, la ville de Guillestre est située à peu près à égal distance de trois parcs nationaux : le Queyras, les Ecrins et le Mercantour. Ce sont donc, vous vous en doutez, trois des endroits où je vous recommande de vous rendre.

Mais ce ne sont pas les seuls lieux d’intérêt des alentours de Guillestre : si vous aimez la nature et les randos, il y a quelques endroits superbes à découvrir sans devoir faire beaucoup de route. Je vous détaille tout ça ci-dessous.

> Voir le val d’Ecreins

A tout juste un quart d’heure de route de Guillestre, vous serez complètement dépaysé par le val d’Ecreins (rien à voir avec le massif des Écrins dont je parle plus bas), d’où partent de nombreuses randonnées magnifiques.

La route pour y accéder est un peu dangereuse (surtout si vous êtes sujet au vertige) car elle est vraiment au bord du précipice, c’est impressionnant. Garez-vous sur le parking au bout de la route (point d’arrivée/départ des navettes gratuites, l’été, pour éviter l’engorgement des voitures).

Parmi les randonnées à faire depuis le parking, celle du lac des 9 couleurs, via le vallon Laugier qui part sur la droite (comptez 4 heures).

> Voir le Col de Vars

Les photos de cet article vous plaisent ? Vous les verriez bien encadrées dans votre salon ? Le photographe les propose à la vente en grand format dans sa galerie virtuelle. Allez y jeter un oeil !

A une vingtaine de kilomètres de Guillestre, vous tomberez sur le premier grand col de votre séjour : le col de Vars (d’ailleurs vous n’aurez pas manqué la station de ski du même nom un peu avant d’y arriver). Garez-vous sur le parking du col. De là partent plusieurs chemins de randonnées, notamment celle qui mène aux Claux (au village de Vars, 4 km plus bas).

Pour ma part, je me suis contenté de déambuler par-ci par-là, de regarder le ballet des moutons et des patous (dont un est venu monter les crocs pour bien me faire comprendre de ne pas approcher) et surtout d’admirer ce paysage grandiose.

Si vous voulez arriver au col de Vars après un bel effort, alors garez-vous aux Claux et faites la grimpette 🙂

> Découvrir la haute vallée de l’Ubaye

Là il faut commencer à faire un peu de route : rejoindre d’abord le col de Vars, puis descendre les lacets jusqu’à Saint-Paul-Sur-Ubaye, et remonter la route jusqu’au tout petit hameau de Maljasset, qui a des airs de bout du monde.

Ce coin, c’est mon coup de cœur absolu dans les environs de Guillestre : j’y suis allé 3 fois pendant mon séjour et je ne m’en lasse pas !

Plusieurs randonnées sont possibles depuis ce hameau, notamment celle du lac du Marinet ou, plus difficile encore, celle du refuge du Chambeyron. Pour ma part, n’étant pas un sportif très entrainé, j’ai opté pour une rando simple et très chouette : le tour du Parouart. Mais même si vous n’avez pas spécialement envie de faire fonctionner vos jambes, vous pouvez très bien vous poser là, au bord de la rivière, et admirer le cadre exceptionnel.

> Eplorer le Queyras, le parc le plus proche de Guillestre

Les plus belles randonnées du Queyras sont à découvrir ici !

Le Queyras est le parc naturel le plus proche de Guillestre : en moins de dix minutes vous verrez les panneaux vous indiquant l’entrée. Il y a, évidemment, énormément de magnifiques randonnées à faire dans ce coin là.

Parmi elles, il y en a deux qui m’ont vraiment marquées : celle du lac de Clausis (en photo ci-dessous) et celle du lac Miroir. Pour atteindre le début de ces randos, dans les deux cas, il vous faudra aller jusqu’au village de Ceillac.

Pour le lac de Clausis, tournez à gauche pour rentrer vraiment dans le bourg, puis continuez la route jusqu’au bout sur encore bien 7-8 kilomètres pour arriver au parking, point de départ de la rando.

Pour le lac Miroir, ne rentrez pas dans le bourg de Ceillac : restez sur la route par laquelle vous arrivez, continuez tout droit en laissant le village sur votre gauche. Le parking est au bout.

Ces deux randonnées sont assez simples (2 heures de montée environ) et vous offriront des paysages de dingue, sans devoir faire énormément de route depuis Guillestre !

Sinon, tant que vous êtes dans le Queyras, pensez à aller visiter Saint Véran, le plus haut village d’Europe, qui se trouve à une petite demi-heure de route de Guillestre.

> Découvrir les Écrins et ses sommets majestueux

Si vous aimez la haute-montagne, alors vous ne pouvez pas manquer de passer dans les Écrins lors de vos vacances à Guillestre.

Pour ma part, la première fois que je m’y suis rendu c’est à Ailefroide, pour randonner à partir du Pré de Madame Carl. Un paysage absolument fantastique, une atmosphère à nulle autre pareille, et la découverte du Glacier Blanc en récompense des efforts fournis.

Et, n’étant pas un randonneur de haut niveau, je n’ai fait que les “petites” ballades. Ceux d’entre vous capables de grimper sérieusement pourront se régaler lors de la découverte des Ecrins !

Si vous cherchez des idées de rando dans les Écrins, tournez-vous vers ce guide !

Voilà pour les immanquables à voir lors de vos vacances à Guillestre. Toutes ces suggestions sont dans un rayon d’une heure de route. C’est sûr qu’il faudra faire des kilomètres, mais ça en vaut vraiment la peine ! Si vous voulez rouler un peu moins, voici ce que vous pouvez voir à Guillestre même (ou en périphérie immédiate).

A voir à Guillestre même ou dans ses environs immédiats :

Guillestre est une toute petite ville. Il n’y a pas énormément à faire dans son centre autre que déambuler dans ses rues piétonnes (malheureusement en travaux au moment de mon passage) et boire un coup en terrasse. Ceci dit, il y a plusieurs lieux intéressants dans les environs immédiats de Guillestre. Les voici.

> Voir la rue des masques

Contrairement à ce que je pensais, il ne s’agit ni d’une rue, ni de masques. C’est une sorte de canyon qui longe la rivière Guil. Ce passage étroit permettait, au moyen-âge, de rallier Mont Dauphin à Guillestre.

Des pierres sortent de la roche de façon assez étonnante, rappelant vaguement des visages masqués. Ces pierres, de nuit, effrayaient les passants de l’époque, qui étaient persuadés que des esprits sortaient des falaises pour les chasser.

Au-delà de l’histoire, je vous invite vraiment à faire une petite rando dans ce coin là de Guillestre : les paysages sont évidemment moins grandioses qu’en haute-montagne, mais le cadre est chouette, avec la rivière en contrebas et la vue sur les villages des alentours.

Pratique : vous pouvez y accéder à pied depuis le centre de Guillestre, en montant vers les cinémas puis en continuant tout droit jusqu’au plateau de Simoust, où se trouve un parking gratuit (pas très grand et assez fréquenté l’été).

> Visiter les fortifications de Mont Dauphin

Si vous aimez l’histoire ou les bâtiments militaires, les fortifications du village de Mont Dauphin, juste à côté de Guillestre, sont à voir ! Elles ont été construites par Vauban sur ordre de Louis XIV qui craignait une attaque du duché de Savoie.

Aujourd’hui, elles sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco, et se visitent toute l’année. La taille de l’édifice est ce qui m’a le plus impressionné, ainsi que sa position géographique au bord de la falaise.

Le village de Mont Dauphin est à tout juste 10 minutes de Guillestre. Allez y faire un tour un jour de pluie !

Pratique : vous pouvez réserver vos billets en ligne pour visiter la place forte. C’est sur ce site.

> Voir le plan d’eau de Phazy

Très légèrement en dehors de Guillestre, vous trouverez le plan d’eau de Phazy. Il s’agit d’une source naturelle d’eau chaude, à laquelle on prête des vertus thérapeutiques.

L’eau descend en “cascade” dans 4 petits bassins. Elle est légèrement teintée de rouge, notamment à cause de sa richesse en oxyde de fer.

J’y suis allé en plein automne, par un jour de pluie, et j’y ai croisé des gens qui se baignaient (vraisemblablement pour des “soins”) ! Il faut dire que la température de l’eau y est agréable : autour de 20-22 degrés constamment. Emmenez un maillot de bain et une serviette !

Pratique : en partant de Guillestre, l’accès se fait depuis le N94 direction Embrun (tournez à gauche au niveau du radar).

Où loger à Guillestre :

La vue depuis mon gîte à Guillestre… Je vous donne mes bonnes adresses dans l’encadré jaune ci-dessous !

Si vous avez votre voiture, il n’est pas nécessaire de loger dans Guillestre même. Vous allez tourner en rond pour trouver un stationnement, et vous rajouter du temps de trajet vers les points intéressants qui se trouvent tous en dehors de la ville (soit proches, soit plus éloignés).

Je vous recommande de sélectionner un logement qui soit orienté en fonction de ce que vous voulez explorer en priorité. Donc vers l’ouest de Guillestre si vous envisagez plutôt d’aller vers les Ecrins, vers l’est si vous optez plutôt pour le Queyras, vers le sud pour l’Ubaye et le Mercantour, etc…

Mes recommandations pour loger à Guillestre et ses environs :

> Je vous conseille ce gîte pour un excellent rapport qualité-prix avec une situation idéale (sur la commune de Risoul, d’où les accès aux points d’intérêt énoncés sont les plus rapides), et une vue exceptionnelle sur la vallée !

> Autre option pour explorer plutôt le Queyras et les Ecrins : ce gîte qui propose une prestation excellente dans un cadre charmant (regardez le jardin).

Où manger et boire un coup à Guillestre

En rentrant de vos expéditions et de vos randonnées, vous n’aurez probablement pas envie de cuisiner beaucoup. Vous avez de la chance : il y a plusieurs très bons restaurants à Guillestre, et ses bars sont animés à la haute-saison ! Voici une petite sélection de sorties possibles pour vous requinquer :

> Deux restaurants à tester à Guillestre

Vous trouverez plusieurs restaurants dans le coeur de Guillestre. Parmi ceux que je vous recommande de tester, il y a le Regain, qui propose des plats simples et copieux à base de produits locaux, le tout pour un prix très correct. Pas spécialement original (pizzas, salades, plats du guillestrois, …), mais la bouffe est bonne et elle est servie avec le sourire, ce qui n’est pas pour me déplaire. Une très bonne adresse !

L’autre restaurant que vous pouvez tester lors de vos vacances à Guillestre, c’est le Dedans Dehors dont la déco interpelle souvent les visiteurs (on voit le ciel de l’intérieur, d’où le nom). Par contre ce n’est pas la même atmosphère : plus de tables, plus de monde (dont beaucoup de touristes), et un service moins personnel. Mais on y mange très bien également, et la déco vaut définitivement le coup d’œil.

Ce ne sont évidemment pas les seuls restaurants que vous pouvez tester à Guillestre, mais ces deux là devraient déjà vous donner satisfaction. J’ai aussi remarqué un endroit qui propose des huîtres (vous verrez les panneaux sur les bords de route), mais je ne mange pas de fruits de mer donc je n’ai pas testé.

> Les endroits où boire un verre à Guillestre

Si vous voulez vous rafraichir (ou vous réchauffer, selon la période de l’année où vous passerez vos vacances à Guillestre), il y a peu d’options car la ville est petite, mais vous trouverez tout de même des endroits sympas. Parmi eux, il y a Le Pub (oui car c’est le seul pub de la ville). Rien d’extraordinaire ni au niveau de la déco, ni de l’ambiance, mais vous y trouverez de la bière, du génépi (à goûter absolument au moins une fois lors de votre séjour dans les environs), le tout à déguster sur une grande terrasse très sympa. Juste de l’autre côté de la rue, vous trouverez un autre bar assez animé : le Guil. D’autres brasseries existent mais je ne les ai pas testées.

Infos pratiques pour réussir vos vacances à Guillestre

Vous avez maintenant pratiquement toutes les infos nécessaires pour réussir vos vacances à Guillestre et dans ses environs. Ci-dessous, je réponds aux dernières questions que vous pourriez vous poser (et s’il vous en reste encore après ça, contactez-moi et je vous répondrai de mon mieux) :

> Où faire vos courses à Guillestre

Il y a un Intermarché dans la partie ouest de Guillestre, juste avant d’arriver sur la N94. Vous y trouverez absolument tout ce dont vous avez besoin pour votre séjour (y compris une station essence). J’ai trouvé les prix un peu plus cher qu’en Normandie (d’où je viens), mais ce n’est pas étonnant : on est quand même dans une zone très touristique.

Vous trouverez également un Carrefour Market dans le centre ville (dans la partie haute).

Enfin, ceux d’entre vous qui préfèrent acheter bio, il y a une boutique bio au coeur de la ville de Guillestre : elle s’appelle O’fil du Bio et vous la trouverez sur la place du Portail.

En ce qui concerne les boulangeries, il y en a 2 (dont une est ouverte le dimanche matin jusqu’à 12h30). Le pain est très bon dans les deux mais ma préférence va à la Guillestrine (une fournée sort vers 18h, en plus, super pour avoir du pain chaud le soir !).

> Météo : quand venir à Guillestre ?

Guillestre est dans la zone la plus ensoleillée de France : le département des Hautes-Alpes. Théoriquement, Guillestre bénéficie de 300 jours de beau temps par an. Statistiquement, vous ne devriez donc pas avoir trop de mal à avoir du beau temps sur votre séjour, surtout si vous venez sur deux semaines.

Pour avoir des proches qui connaissent très bien la région, on m’a confirmé à plusieurs reprises que la meilleure période, c’est le mois de septembre, qui est souvent très beau et très doux, même en altitude. Octobre et début novembre sont encore intéressants, mais vous avez déjà un peu plus d’incertitude, notamment au niveau des températures qui peuvent descendre bas (et donc provoquer des chutes de neige, des fermetures de cols, et l’impossibilité de se déplacer ou de visiter les alentours comme vous le souhaiteriez).

En plein été, vous aurez du beau temps sans aucun problème et vous ne souffrirez pas trop de la chaleur au-delà de 1500 mètres d’altitude (bon, ça dépend de votre tolérance, perso tant que le mercure ne dépasse pas les 30 degrés, ça me va !).

Si vous venez dans la région de Guillestre pour profiter du ski, alors bien sûr de décembre jusqu’à fin février/début mars, vous vous en donnerez à cœur joie : vous aurez de la neige ET du ciel bleu la plupart du temps. Pensez juste à vous équiper chaudement, mais ça vous vous en doutez déjà 🙂

Enfin, la période la moins propice à une visite de Guillestre c’est le début du printemps. La raison principale est que la fonte des neiges provoque des avalanches ou des éboulis qui peuvent rendre dangereuse la pratique de la randonnée (j’ai vu une grosse avalanche de près il y a quelques années, lors de mon séjour à Sallanches en plein mois d’avril, je peux vous dire que ça fout les boules !).

Bref, pour résumer, venez en mai/juin ou en septembre pour du beau temps et des températures très douce. C’est l’idéal !

> Comment se rendre à Guillestre

Le plus simple pour se rendre à Guillestre c’est d’utiliser votre voiture personnelle si vous en avez une. Cela sera d’autant plus pratique pour ensuite rejoindre les différents points d’intérêt autour de Guillestre (qui, pour la plupart, ne sont pas facilement accessibles en transport en commun).

Si vous n’avez pas de voiture, louez-en une (regardez sur ce site), car c’est vraiment indispensable à mon sens.

Si vous en revanche vous souhaitez venir à Guillestre pour une autre raison que la nature alentour, ou si vous rejoignez des gens déjà équipés d’une voiture, vous pouvez rallier la ville par les transport en commun.

Il y a une gare routière à Guillestre, où vous pouvez facilement vous rendre depuis les autres villes du département des Hautes-Alpes (via le système de transport 05voyageurs), ou depuis d’autres grandes villes des alentours (Briançon, Gap, Marseille, …).

Regardez sur le site des Lignes Express Régionales pour trouver votre billet de bus.

Vous pouvez aussi venir en train jusqu’à la gare de Montdauphin qui se trouve juste à côté de Guillestre. Regardez sur le site de la SNCF pour voir les tarifs depuis votre ville.

Bonnes vacances à Guillestre et dans les environs !

J’espère qu’avec tout ça, vous aurez de quoi préparer vos vacances à Guillestre sereinement !

Je ne vous cache pas que j’ai trouvé assez peu d’intérêt à la ville de Guillestre en tant que telle. Mais sincèrement, ce n’est pas grave : le vrai point fort de Guillestre, c’est sa localisation absolument excellente, à la croisée de parcs nationaux et régionaux d’exception. Les paysages que vous aurez sous les yeux dans les environs de Guillestre valent vraiment le déplacement, même si, comme moi, vous devez faire plus de 900 kilomètres pour vous y rendre 🙂

Bon séjour à tous à Guillestre, profitez bien !

Jérémy.