Visiter Saint Véran : les 15 immanquables du plus haut village de France

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous envisagez de visiter Saint Véran, le plus haut village de France, prochainement ? Ou d’en faire votre camp de base pour explorer le Parc National du Queyras ?

Dans cet article, je vous donne tous mes conseils pour réussir votre séjour sur place, qu’il soit de quelques heures le temps de faire le tour du village, ou de plusieurs jours/semaines si vous décidez d’y résider afin de profiter du cadre magique et de vraiment sentir l’ambiance des lieux.

Prêt pour le guide ? C’est parti !

Infos pratiques :

> Les meilleures randonnées aux alentours de Saint Véran sont dans ce guide détaillé !

> Si vous choisissez de loger à Saint-Véran, je vous conseille cet hôtel pour un excellent rapport qualité-prix !

Que faire à Saint Véran lors de votre séjour :

Dans cette partie, je vais évoquer les choses à faire à Saint Véran même, c’est-à-dire à l’intérieur du village (ou dans les environs très immédiats). Pour ceux d’entre vous qui cherchent des infos sur les randonnées, c’est plus bas !

> Voir le four banal de Saint Véran

Lors de votre passage à Saint Véran, ne manquez pas la visite du Four Banal, utilisé autrefois par les familles du village pour faire leur pain. L’endroit est tout petit, cela ne vous prendra qu’un instant pour l’observer, mais je trouve que ça vaut vraiment le coup d’imaginer quelques secondes la façon dont vivaient les gens de l’époque.

Si vous venez en été, le four est remis en action par les habitants lors de la fête du pain de Saint Véran ! Pour ma part, en automne, je n’ai pas pu y assister, mais si vous êtes là au bon moment, renseignez-vous pour venir le voir en fonctionnement !

> Visiter les habitations typiques de Saint Véran

Certaines maisons ont été construites juste après la révolution française de 1789, et n’ont pratiquement pas évoluées depuis. En bas du village, près du parking, vous trouverez une maison traditionnelle de l’habitat Saint Vérannais à visiter. Je vous conseille vraiment de le faire pour vous rendre compte de la rudesse de la vie de l’époque, où hommes et animaux vivaient dans les mêmes pièces.

La visite est guidée par un monsieur qui a vécu entre ces murs et dans ces conditions difficiles. Son récit vous passionnera !

Au niveau du tarif, c’est 3 euros par adulte, 2 euros par enfant.
Renseignements et réservation : 04 92 45 82 39

> Voir l’artisanat local de Saint Véran

Maintenant que les temps difficiles sont passés, les habitants de Saint Véran se sont tournés vers d’autres activités, un petit peu moins en rapport avec la montagne.

Vous trouverez donc dans le village plusieurs artisans qui travaillent le bois et proposent de l’artisanat local de qualité. Parmi les différentes boutiques, je vous invite à découvrir les sculptures sur bois de la maison Brunet (juste à côté de la maison dont je parlais ci-dessus). Elles sont d’une finesse impressionnante !

> Voir les photos d’époque exposées en plein air

La vie a beaucoup changé à Saint Véran en quelques années. Il n’y a pas si longtemps, vous n’y croisiez pas beaucoup de touristes. La vie y était dure, en particulier lors des hivers rudes que connait la région du Queyras. Une expo dans les rues du village montre la vie telle qu’elle l’était à l’époque. Les photos en noir et blanc de la première moitié du 20e siècle sont saisissantes. Vous tomberez dessus ici ou là, en levant le nez, sur les façades des maisons. Soyez attentifs !

> Trouver les cadrans solaires

Autre chose que vous verrez en levant le nez dans le village de Saint Véran : ses cadrans solaires ! Ils se trouvent à divers endroits du village, sur les façades. Certains sont, à mon goût, de vraies œuvres d’arts (notamment celui du paysan qui donne l’heure avec sa faucille).

> S’étonner des croix de mission

Toujours à observer dans le village de Saint Véran, mais cette fois de manière beaucoup plus visible que les cadrans solaires, il s’agit des croix de mission.

Ce sont des croix chrétiennes “classiques” auxquelles ont été rajoutées les éléments symbolique de la fin de vie du Christ (un marteau et des clous, une couronne d’épines, un fouet, et beaucoup d’autres objets à découvrir ici). Chaque élément correspond à un événement bien précis. Je n’en avais jamais vues de pareilles, elles sont vraiment étonnantes.

> Découvrir les environs de Saint Véran lors d’une ballade à dos d’ânes

Vous pouvez vous promener à dos d’ânes sur les chemins aux alentours du village, avec une vue splendide sur les montagnes environnantes. C’est une super idée de sortie avec des enfants par exemple (j’avais fait ça quand j’avais 8-9 ans et j’en garde un excellent souvenir).

Vous pouvez réserver ici ou au 04.92.45.82.65. En revanche, au niveau du tarif, ce n’est pas donné : cela commence à partir de 60€.

> Skier dans le domaine de Saint Véran

Je peux difficilement parler de Saint Véran sans évoquer, tout de même, son domaine skiable. Ce n’est évidemment pas le plus grand des Alpes, ni le plus coté, mais si vous aimez cette activité, sachez qu’elle est praticable sur place !

Attention tout de même, car Saint Véran n’est pas une station de ski classique : vous ne trouverez pas de boutique Intersport ou Sport 2000 à tous les coins de rue, ni d’espèce de semi-HLM des années 70 où s’entasseront les visiteurs à six dans 9m². C’est vraiment un esprit différent, beaucoup plus haut-de-gamme.

> Visiter l’Observatoire de Saint Véran

Profitez de résider à plus de 2 kilomètres d’altitude pour observer les étoiles : à cette hauteur, vous ne serez gêné ni par la pollution, ni par les lumières des villes. Les nuits étoilées sont impressionnantes à Saint Véran. Si le sujet vous intéresse, vous pouvez pousser jusqu’à rendre visite à l’Observatoire de Saint Véran et passer une nuit complète sur place, comme un véritable astronome.

Pour les renseignements complets, c’est ici.

> Voir le musée de l’apiculture de Molines

Si vous avez mauvais temps et que vous avez épuisé tout ce qu’il était possible de faire à Saint Véran, vous pouvez faire un tour au musée de l’apiculture qui se trouve dans la bourgade voisine, à Molines. Et si vous aimez le miel, vous pourrez évidemment repartir avec des pots délicieux pour accompagner vos futurs petits-déjeuners 🙂

Quelques idées de randonnées à faire à Saint Véran et dans les alentours :

Dans la partie précédente, je vous ai exposé les différentes activités possibles dans Saint Véran même (à deux exceptions près, on va dire).

Mais l’attraction numéro 1 du village de Saint Véran, vous vous en doutez, ce sont les montagnes. Avouez que cela serait dommage de résider à 2000 mètres d’altitude, d’avoir une vue aussi exceptionnelle, et de ne pas en profiter pour faire quelques randonnées (surtout que le GR 58 passe juste là !).

Ci-dessous, voici donc quelques suggestions de randos au départ de Saint Véran, ou de ses environs immédiats.

Note :

Afin d’être sur la même longueur d’onde en ce qui concerne la suite de cet article, je tiens à préciser que je n’ai pas un gros niveau de randonneur. Je suis juste un amoureux de la nature et des grands espaces, mais ça s’arrête là. Je vous invite donc à prendre du recul quand je mentionne la difficulté d’une randonnée, car c’est toujours délicat de savoir ce que chacun entend par “rando facile” ou “rando difficile”.

> Rando de la mine de cuivre : la plus populaire au départ de Saint Véran

Si vous voulez faire une chouette rando au départ de Saint Véran, sans trop vous fatiguer (c’est relatif et ça dépend de votre niveau, on est d’accord), tout en découvrant un endroit original et atypique, alors c’est clairement un des immanquables de votre séjour dans le village !

Comptez 5 heures de marche aller-retour depuis le village de Saint Véran. Tout est fléché depuis le village, impossible de se perdre. La rando ne présente pas de difficulté particulière et les paysages autour de vous sont absolument époustouflants.

> Rando du Lac de la Blanche

Voici une belle randonnée à faire sur la journée avec un départ au cœur du village de Saint Véran. Vous pourrez pique-niquer au Lac de la Blanche, puis, si vos jambes sont d’accord, continuer sur l’un des nombreux sentiers de randonnée qui part du lac.

Si vous venez avec des enfants ou des personnes d’un certain âge, sachez que vous pouvez accéder à un autre point de départ de la rando, beaucoup plus près du lac. Pour cela : en été prenez la navette qui part du village de Saint Véran, et hors saison, prenez la voiture et garez-vous directement au parking de la Chapelle de Clausis.

> Rando du Col de Chamoussière

Là, c’est pour les gros randonneurs ! 9,2 km au départ de Saint Véran, pour vous emmener pratiquement jusqu’en Italie. Les paysages traversés sont sublimes et valent chaque pas effectué, mais il vous faut être en bonne forme physique !

Si vous voulez profiter des mêmes paysages mais sans trop vous fatiguer, prenez la voiture direction le Col Agnel, garez-vous au niveau du refuge Agnel, et récupérez le GR 58 qui passe derrière la cabane. De là le Col de Chamoussière est indiqué (et n’est plus très loin).

> Rando du lac du Clausis

Attention à la confusion : je parlais de la Chapelle de Clausis juste au dessus, sachez que le lac de Clausis n’a absolument rien en commun (pas le même lieu, pas la même rando, …).

C’est une rando que j’ai trouvée plutôt difficile. Le sentier est assez raide et mérite d’être en bonne forme physique quand même. Par contre les paysages sont magiques du parking jusqu’à l’arrivée au lac (environ 1h30 de montée pour un dénivelé de 400m) !

Au niveau pratique, de Saint-Véran il faut revenir vers la route principale, puis prendre la direction du village de Ceillac, pour se garer au parking de la bergerie du Bois Noir.

> Beaucoup d’autres randonnées

Crédit photo : Michel Chauvin Photographe (cliquez pour voir ses photos exceptionnelles des environs de Saint Véran)

Si vous êtes prêt à faire un peu de route, vous aurez des options pratiquement infinies en terme de randonnées autour de Saint Véran et plus généralement dans le Queyras.

Si vous voulez pousser vos excursions jusqu’à la frontière italienne, le Monte Viso et le tour du Pain de Sucre vous attendent de pied ferme. De même, le Lac de Souliers, le lac de l’Eychassier, le Col de la Lauze, et d’autres, vous offriront des paysages inoubliables. Je vous invite à découvrir ce guide détaillé qui propose de nombreuses randonnées à proximité de Saint-Véran (et dans l’ensemble du Queyras) !

Conseils pratiques pour votre séjour à Saint Véran :

Maintenant que vous savez ce qu’il y a à voir et à faire à Saint Véran, parlons logistique ! Dans la suite de cet article, je réponds à toutes les questions que vous vous posez sur la préparation de votre venue à Saint Véran.

> Où loger à Saint Véran

Saint-Véran est le plus haut village de France, et la plus haute commune d’Europe. Cela en fait un lieu “hautement” touristique. Son offre en hébergement est plutôt haut-de-gamme. Ne comptez pas pouvoir dormir pour moins de 60€ la nuit à Saint Véran, même hors saison. Le tarif moyen pour une nuit dans un hôtel de Saint-Véran est autour de 100€.

A ce prix, forcément, vous avez les prestations qui vont avec.

Mes suggestions d’hébergement à Saint-Véran :

> Si vous voulez dormir dans un endroit familial et chaleureux, et que vous avez un budget limité, alors choisissez cet hôtel !

> Pour un séjour romantique dans un cadre somptueux avec une vue à couper le souffle, aucune hésitation : c’est cet hébergement qu’il vous faut ! Prestation exceptionnelle !

> Si vous venez entre amis ou en famille, regardez du côté du gîte Le Berger Gourmand, tout en haut du village ! Possibilité d’héberger jusqu’à 3 couples dans le même logement !

Dans la plupart des établissements, vous avez le choix entre deux types de logement : des appartements complètement indépendants (avec cuisine équipée) ou des hôtels classiques, avec l’option pension complète si vous le souhaitez.

En ce qui concerne la localisation, je vous recommande de rester dans le bourg même de Saint-Véran, et non pas dans les hameaux qui se trouvent plus bas (La Chalp et Le Raux). Ainsi, vous ne serez jamais bien loin des points d’intérêt, des sentiers de randonnée ou même des accès aux pistes de ski, si vous venez l’hiver.

La demande étant supérieure à l’offre à la haute-saison à Saint-Véran, il se peut que tous les établissements soient pleins lorsque vous chercherez à réserver. N’hésitez pas à regarder sur les communes avoisinantes, notamment sur Molines ou sur Château-Vieille-Ville, où vous trouverez aussi des hôtels de qualité.

> Où (bien) manger à Saint Véran

Saint Véran a beau être un petit village, il possède tout de même quelques bonnes tables ! Beaucoup se trouvent dans les hôtels que j’ai déjà évoqués plus haut : les Chalets du Villard et l’hôtel-spa de l’Alta Peyra font aussi restaurant. Le premier s’est tourné plus vers une cuisine familiale et copieuse (de qualité), tandis que le second s’est positionné plus sur le côté gastronomique. 

Parmi les restaurants du village, vous trouverez la Marmotte, en haut du bourg, qui dispose d’une belle terrasse ombragée (pour ma part, en automne, c’est plutôt le soleil que je recherchais). Le Grand Méchant Loup propose des crêpes assez copieuses, et a la bonne idée d’être ouvert une bonne partie de l’automne, pour les retardataires.

> Les commerces de Saint-Véran

Il y a une toute petite boutique d’alimentation dans le village de Saint Véran, mais j’ai l’impression qu’elle est fermée hors saison. Pour ma part, si je devais faire une semaine complète à Saint Véran, je ferais les grosses provisions à Intermarché qui se trouve à un petit quart d’heure de là, sur la route principale entre Château-Vieille-Ville et Château-Queyras, pour avoir de quoi tenir tout mon séjour ou presque (quitte à y retourner une fois sur le retour d’une excursion).

Pour info, il y a une boulangerie dans la partie basse du village. Elle était fermée quand je suis passé, mais je pense qu’à la haute-saison elle est ouverte. Plutôt pratique pour le pain frais au petits déj, quand même !

Parmi les autres commodités de Saint Véran, on retrouve évidemment son office de tourisme. Fait original : il sert aussi de bureau de poste ! Pour les fumeurs et ceux qui aiment avoir le journal en dégustant leur café du matin, sachez qu’il y a un tabac-presse dans le village !

> Comment se rendre à Saint Véran

Dans les lignes qui suivent, je vous donne les différentes façons de vous rendre à Saint Véran, le plus haut village de France.

>> Aller à Saint Véran en voiture

Je ne vais pas vous surprendre : la façon la plus simple de se rendre à Saint Véran, c’est en voiture. Si vous n’en possédez pas, vous pouvez venir en train jusqu’à Briançon (voir les prix ici) et en louer une ensuite (regardez les tarifs ).

Pour se garer sur place, sachez qu’il y a plusieurs parkings à disposition des visiteurs. Ils se trouvent très légèrement en dehors du village, qui est théoriquement interdit aux voitures pour en préserver l’aspect historique, et parce que le croisement dans certaines rues étroites peut être difficile. Les parkings sont payants en été (2€, à régler en liquide). Hors saison, c’est gratuit.

Pensez à vous équiper de pneus-neige ou de chaînes si vous venez en hiver, car vue l’altitude où vous grimperez, vous en aurez besoin.

>> Aller à Saint Véran en bus

Perché à 2000 mètres d’altitude, vous ne trouverez évidemment pas de gare ferroviaire. En revanche, des bus partent régulièrement de la gare routière de Guillestre pour aller jusqu’au village de Saint Véran (consultez les horaires ici).

Les bus seront plus nombreux si vous venez en pleine saison (donc soit plein été soit plein hiver), mais ne vous attendez pas à plus de 2 aller-retours par jour.

Dans certains cas et à certaines dates, vous pouvez venir directement de Paris ou Marseille jusqu’à Saint Véran en autocar, c’est via cette compagnie ! Appelez-les pour vous renseigner.

>> En stop

J’ai vu beaucoup de gens pratiquer le stop dans les Hautes-Alpes. Et plus généralement, depuis que le covoiturage est devenu un véritable business, je trouve que les gens se (re)tournent de plus en plus vers le stop, qui est un vrai moment de convivialité (enfin normalement).

Vous pouvez donc toujours tenter votre chance en stop pour vous rendre à Saint Véran (positionnez-vous à la sortie de Guillestre par exemple, sur la route du Queyras, ou bien à la sortie de Briançon sur la D902). Très sincèrement, je pense que vous n’attendrez pas longtemps avant de trouver une voiture qui en prend la direction (je parle là vraiment de direction, et pas forcément de destination finale).

Bon séjour à Saint Véran et dans le Queyras !

Saint Véran et sa région du Queyras mérite que l’on s’y attarde au moins une semaine, à condition d’aimer la nature et la randonnée.

J’espère que cet article vous aura aidé à préparer votre visite de Saint Véran et des environs. Si c’est le cas, n’hésitez pas à cliquer sur J’aime ci-dessous : c’est la meilleure façon de m’encourager à continuer d’écrire des articles ultra-détaillés sur vos destinations préférées !

En attendant, je vous souhaite un bon séjour à Saint Véran ! J’espère que ce coin vous plaira autant qu’il m’a plu !

Jérémy.