Visiter Varsovie, Pologne : le guide ultime pour réussir votre séjour

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous allez visiter Varsovie, en Pologne, prochainement ? Vous tombez bien : j’en rentre tout juste et je vous partage tous mes bons plans pour réussir votre séjour sur place.

Dans cet article, vous découvrirez les plus beaux endroits à visiter à Varsovie, les meilleurs restaurants où découvrir la gastronomie locale, les lieux où sortir, ainsi que les endroits où loger selon votre budget. En fin d’article, je réponds également à toutes les questions pratiques que vous pourriez vous poser pour organiser votre séjour.

Prêt ? On y va !

Infos pratiques en bref :

> Vous trouverez des vols pour Varsovie à moins de 50€ aller-retour sur ce site !

> Pour l’hébergement, ma recommandation n°1 c’est cet établissement situé dans un coin calme du centre historique.

> Enfin, ne partez pas pour Varsovie sans ce petit guide pratique, afin d’être sûr de ne rien rater de votre séjour !

Visiter Varsovie : mes 22 suggestions

Quand j’ai préparé ma visite de Varsovie, j’ai été surpris de voir le peu enthousiasme à son propos. Pour beaucoup de gens, la capitale polonaise est une ville sans charme, avec peu de points d’intérêt touristiques. J’ai même lu plusieurs fois que Varsovie n’est pas un “immanquable” d’une visite en Pologne.

C’est donc un peu déçu que je suis arrivé sur place, en me disant, “ok, on verra bien…”. L’avantage, c’est que comme je ne m’attendais à rien d’exceptionnel, j’ai pu me laisser surprendre par cette ville qui a, finalement, un certain charme et ne manque pas d’intérêt.

Voici donc ci-dessous mes 22 suggestions de visite à Varsovie.

> A visiter dans la vieille ville de Varsovie :

C’est dans le centre historique que vous trouverez une grande partie des points d’intérêt touristiques de Varsovie. Voici les principaux.

>> Voir la place Rynek Starego Miasta

Le Rynek Starego Miasta, c’est la place du vieux marché de Varsovie (“Rynek” signifie d’ailleurs “marché” en polonais). Il se trouve au cœur des ruelles piétonnes : vous ne pouvez pas le manquer, tous les chemins y mènent.

Contrairement aux autres grandes villes de Pologne, comme Wroclaw ou Cracovie, le Rynek de Varsovie est assez petit, ce qui lui confère un côté mignon et chaleureux là où ceux de Cracovie et Wroclaw dégagent du grandiose, du faste, de l’opulence.

Les façades des maisons de la place principale sont toutes plus belles les unes que les autres, avec des motifs, des fresques, des dorures, des moulures. Faites le tour de la place le nez en l’air, en prenant votre temps, vous allez en prendre plein les yeux. Pour ma part, j’ai passé un chouette moment, posé sur un banc du centre de la place, à observer le ballet des touristes et des locaux déambulant sur ses pavés.

Sur la place, vous trouverez également de nombreux restaurants (un peu chers – si vous cherchez des bonnes adresses, regardez la partie dédiée à la bouffe un peu plus bas dans cet article), quelques cafés, les traditionnelles boutiques de souvenirs, et l’office de tourisme de Varsovie.

>> Voir le Barbican et ses fortifications

En arrivant à Varsovie, je m’attendais à tout sauf trouver un centre historique médiéval et fortifié pratiquement intégralement. Alors certes, tout ceci a été reconstruit après la guerre, mais quand même, ça fait son petit effet.

Parmi les endroits qui m’ont vraiment plu lors de ma visite, il y a le Barbican, la porte d’entrée principale de la ville historique de Varsovie, qui servait de fortification pour protéger la capitale polonaise. Malheureusement, une partie était en travaux lors de ma venue et je n’ai pas pu en profiter pleinement.

>> Admirer la place Zamkowy et la colonne du roi Sigismund

C’est la place qui fait la jonction entre la ville neuve et la ville historique. Elle sert de point de ralliement aussi bien aux touristes qu’aux locaux. De là part la voie royale, qui passe devant de nombreux bâtiments notables (dont le palais présidentiel, qui vaut bien un coup d’œil), et sur laquelle vous trouverez plein de cafés, restaurants et boutiques en tout genre. L’endroit est très animé : c’est vraiment le cœur vivant de la capitale, et un immanquable de toute visite de Varsovie.

>> Visiter le château royal de Varsovie et la voie royale

Sur cette même place Zamkowy, vous trouverez également le château royal de Varsovie. Alors, ne vous attendez pas à un vrai château médiéval avec donjons et compagnie, hein. De l’extérieur, il ressemble à n’importe quel bâtiment administratif bien entretenu. Rien d’exceptionnel. J’ai hésité à le visiter, mais la déception du château de Bratislava, quelques semaines plus tôt, m’a vacciné : j’ai donc choisi de passer mon tour pour cette fois, et continuer de déambuler sur la voie royale (rue Krakowskie Przedmiescie), où se trouvent de superbes bâtiments (dont le palais présidentiel).

Pour ceux parmi vous qui veulent visiter le château de Varsovie, vous trouverez toutes les infos sur leur site officiel, ici. (en anglais)

>> Voir le monument du petit insurgé

Il s’agit d’un monument en hommage aux enfants du ghetto de Varsovie morts pendant le soulèvement du printemps 1943. La statue est petite et ne paie pas de mine, mais comme souvent dans ce genre d’endroits, c’est l’imagination qui fait toute la force du lieu, auquel on ne peut rester insensible.

>> Visiter les nombreuses églises de Varsovie

La Pologne est un pays très pratiquant et ça se voit au nombre de ses églises : vous en croiserez partout lors de votre visite de Varsovie.

Dans le centre historique, vous allez découvrir celle de Saint Martin (adresse : Piwna 9/11), ainsi que la cathédrale Saint Jean (Swietojanska 8), la plus importante de la ville. Pour l’anecdote, je suis passé plusieurs fois devant avant de la remarquer. D’habitude, ce genre d’édifice religieux est bien mis en valeur, sur une grande place pavée par exemple. Là, ce n’est pas le cas, elle est juste ‘posée’ dans une rue quelconque, et si on ne lève pas les yeux on ne la remarque pas. Étonnant.

Autre église à voir lors de votre visite de Varsovie : celle de Saint-Anne, sur la place Zamkowy (cf plus haut), au tout début de la voie royale. Son intérêt principal c’est le point de vue qu’elle offre sur la ville à ceux qui prennent la peine de grimper ses marches.

>> Explorer les ruelles et les passages du Varsovie médiéval

Bon, ce n’est pas tout à fait médiéval, en réalité, puisque la ville a été quasi intégralement détruite pendant la seconde guerre mondiale. Mais elle a été reconstruite à l’identique, et je dois avouer que le charme opère complètement une fois dedans ! J’ai adoré me perdre dans ses ruelles, emprunter ses passages dérobés, passer sous les arches, autant de raccourcis et de dédales qui devaient être des coupes-gorges il y a quelques siècles.

Mon vrai coup de cœur, c’est à la nuit tombé, quand l’éclairage publique tamisé fait son apparition discrète, dansant sur les façades multicolores. Cela donne une ambiance chaleureuse, cosy et même romantique à Varsovie. J’ai beaucoup aimé !

>> Admirer la vue depuis Gnojna Gora sur la rivière Vistule

L’un des endroits les plus populaires du centre historique de Varsovie, c’est le point de vue sur la rivière Vistule depuis la petite rue Brzozowa, à l’endroit appelé Gnojna Gora. Un endroit vraiment agréable pour ceux qui aiment les vues panoramiques ! D’ailleurs tout le quartier est agréable : plein de petites ruelles pavées, plus calmes que le reste du centre historique. Un coin très sympa !

>> Les arrières de la vieille ville, autour de la petite place “Rynek nowego miasta”

C’est un coin beaucoup moins populaire que le reste de la vieille ville de Varsovie, et pourtant je lui ai trouvé un certain charme. La place est mignonne, les quelques ruelles autour également. L’ambiance générale appelle au calme, à la sérénité. Il y a pas mal de petits café et restaurants (la plupart de ceux que je vous recommande dans la suite de cet article sont assez proches de ce coin). Bref, n’hésitez pas à vous y perdre lors de votre visite de Varsovie !

> Que voir à Varsovie hors du centre historique :

Visiter le centre historique de Varsovie est rapide : vous en ferez le tour en une demi-journée maximum. Du coup, même si vous ne comptez pas passer plus de deux jours sur place, il vous restera du temps pour explorer les quartiers hors du centre. Et ça tombe bien car ils sont également riches de choses à voir et à faire. Voici ma sélection perso.

>> Voir le musée de l’histoire des juifs polonais et les alentours

Si vous vous intéressez à l’histoire (et, à Varsovie, c’est difficile d’y échapper), alors vous ne pouvez pas passer à côté du musée de l’histoire des juifs polonais (“Polin”), et de son destin tragique.

Juste en face du musée, vous trouverez le monument en mémoire des combattants du ghetto de Varsovie, qui se sont soulevés contre les nazis au printemps 1943 et qui ont été réprimés violemment. Si le sujet vous intéresse, j’ai trouvé ce documentaire absolument passionnant.

Enfin, juste à côté, au 18 de la rue Mila, vous trouverez un autre monument à la mémoire des insurgés du ghetto.

Infos pratiques sur le musée : horaires et billets sur le site officiel.

Adresse : Anielewicza 6

>> Se recueillir devant les fragments du mur du ghetto de Varsovie

Sur le chemin entre la vieille ville et le musée de l’histoire des juifs polonais, vous tomberez à plusieurs reprises sur des fragments du mur du ghetto de Varsovie. Ne vous attendez pas à quoi que ce soit de spectaculaire, c’est juste un bout de béton avec une plaque commémorative, parfois juste une simple marque au sol. Mais c’est à voir, pour comprendre que les horreurs dont on entend parler régulièrement dans les films se sont réellement produites dans le “monde réel”, et qu’il ne faut jamais l’oublier, même pratiquement un siècle plus tard.

Pratique : vous pourrez trouver un fragment du mur du ghetto sur la rue Swietojerska, juste avant le croisement avec Nowiniarska quand on vient de la vieille ville. Soyez attentif car il est facile de passer à côté sans le voir. Je vous conseille de prendre un guide pour faire le tour de Varsovie sous l’angle de l’histoire des juifs, ça vaut vraiment le coup. Regardez ici.

>> Admirer le palais de la Culture et des Sciences

C’est le premier monument de Varsovie que j’ai eu sous les yeux. Je l’ai découvert dès que je suis sorti de la gare, lors de mon arrivée par le train de Cracovie. Je ne m’attendais pas à voir un building comme ça en Pologne : l’espace d’un instant, je me suis cru à New York avec ses grattes-ciel immenses, stylé “art-déco”.

Celui là fait 237 mètres de haut et est véritablement imposant. Il abrite une salle de concert, un théâtre, et tout un tas d’institutions scientifiques et artistiques. Accessoirement, c’est aussi depuis le pied de ce building que vous pouvez prendre la navette pour l’aéroport de Varsovie, si vous choisissez le bus (je reparle de tout ça en détails plus bas dans ce guide).

Adresse : Plac Defilad 1.

>> Visiter le musée de Frédéric Chopin (ou assister à un concert)

Si vous ne saviez pas que Chopin était originaire de Varsovie, vous ne pourrez pas passer à côté de l’information lors de votre séjour dans la capitale polonaise. Partout, absolument partout, vous trouverez des affiches pour des spectacles, des propositions de tours thématiques, etc. Si vous aimez le piano, ou que vous avez envie d’approfondir votre connaissance sur son œuvre, allez faire un tour au musée qui lui est consacré.

Adresse du musée : Okolnik 1

Bon à savoir :

> Pour assister à un concert de Chopin (enfin, pas de lui en chair et en os, hein), regardez ici.

> Pour une visite guidée du Varsovie de Chopin, c’est là.

>> Faire un tour dans le quartier de Praga

C’est le quartier un peu déglingué de Varsovie, qui se trouve juste de l’autre côté de la rivière, à proximité immédiate de la vieille ville. Il n’a pas toujours eu bonne réputation, mais aujourd’hui il est en train de changer et vous découvrirez de plus en plus de petits cafés mignons, de fresques murales impressionnantes, et globalement une ambiance assez unique à Varsovie. Si vous aimez le street art et sortir des sentiers battus, c’est un coin à voir !

Si vous voulez visiter le quartier de Praga avec un guide privé, ça se passe ici.

>> Visiter le musée de la Vodka

Venir en Pologne sans s’intéresser un minimum à la vodka, ça serait comme visiter la France sans s’intéresser aux vins et aux fromages, ou voyager en Italie sans goûter une pizza. Plus qu’un alcool, la vodka est un phénomène culturel en Pologne.

Si vous voulez tout savoir sur le sujet, son histoire, ses différentes variantes et la façon de la déguster, alors ne manquez pas de visiter le musée de la vodka de Varsovie, qui se trouve justement dans le quartier de Praga que j’évoquais ci-dessus.

Le ticket d’entrée est de 40 zlotys (environ 10€) : c’est cher, mais vous ne repartez pas l’estomac vide puisqu’une session de dégustation est prévue à la fin de la visite. Et autre bonne nouvelle : il y a des tours guidés en français. Tout les infos sur sont sur le site officiel, ici. Je vous conseille de réserver à l’avance pour être sûr d’avoir le guide francophone.

Adresse : Konesera 1.

>> Voir les jardins saxons et la tombe du soldat inconnu

Voir la tombe du soldat inconnu a peu d’intérêt en soit. Ce que j’ai trouvé très chouette, c’est la relève de la garde, qui a lieu toutes les heures apparemment. Comme cela ne va pas vous occuper bien longtemps, profitez-en pour faire un tour dans les jardins saxons juste derrière !

Adresse : au plein centre de l’immense place Pilsudskiego.

>> Voir le musée de Copernic

Si vous aimez les sciences, alors ne manquez pas de visiter le musée de Copernic, l’un des personnages historiques polonais les plus illustres. Vous y découvrirez plusieurs expositions consacrées à son travail et à ses recherches. Parmi les points forts de la visite, le passage dans le planétarium, qui fait toujours un drôle d’effet.

Si vous visitez Varsovie avec des enfants et que vous hésitez à les emmener dans ce musée, rassurez-vous : il y a des salles d’exposition prévues pour eux. Et, je ne devrais pas vous le dire mais je le dis quand même : l’une des surprises d’un passage au musée Copernic, c’est l’accueil par… un robot ! Pas un immanquable de Varsovie, mais une bonne idée en cas de mauvais temps !

Infos, horaires et tickets sur ce site.

Adresse : Wybrzeze Kosciuszkowskie 20

>> Voir le parc de Lazienki et son palais sur l’eau

Crédit photo : Wikipedia

Au sud du centre ville, vous trouverez un grand parc élégant et bien entretenu. C’est le parc Lazienki. Il est assez éloigné de la vieille ville, donc je ne vous enverrai pas là-bas s’il n’y avait pas un vrai point d’intérêt. Il s’agit de son “palais sur l’eau” (qui est en réalité simplement “au bord de l’eau”, vous vous en doutez, mais ça attirerait moins de touristes, du coup 🙂 ). Il vaut vraiment le coup d’œil. En flânant dans les allées du parc, vous trouverez un monument dédié à Chopin (encore un), le pavillon chinois ou encore le temple de Sybil. De quoi passer pas mal de temps !

Pour vous y rendre, prenez le bus 116 qui part de la place Zamkowy (direction Wilanow, descendez à Lazienki-Krolewskie). Le parc est gratuit mais pour rentrer dans les différents points d’intérêt il faudra payer une petite somme. Si vous voulez faire plusieurs attractions, vous pouvez acheter un billet qui englobe tout pour 45 zlotys.

>> Visiter le palais de Wilanow

Crédit photo : Wikipedia

Si vous avez fait le tour de ce qu’il y a à voir dans Varsovie, vous pouvez passer une demi-journée au palais du Wilanow, que les polonais dépeignent comme le Versailles local. C’est quelque peu exagéré (de la même manière qu’on surnomme “Venise de quelque chose” la moindre ville avec deux canaux…), mais ça n’empêche que c’est une très belle bâtisse qui vaut le détour.

Le château se trouve à une dizaine de kilomètres au sud du centre ville, et comporte un musée et un grand parc. Pour vous y rendre, deux options :
– par les transports en commun (bus 116 depuis la place Zamkowy, direction Wilanow, descendez au terminus),
– par ce tour guidé privé avec prise en charge à votre hôtel, plus pratique mais plus cher.

A vous de voir !

>> (Ne pas) aller voir le fort Legionow

On m’avait recommandé ce petit parc où se trouvait, soit-disant, un joli petit fort médiéval construit au 16e siècle. Grosse déception : il s’agit effectivement d’un mini-parc mais sans charme particulier (quelques arbres, allées et bancs, rien qui ne mérite un détour), et au centre, un bout de fortification dans le même style que le Barbican. Mais c’est un lieu qui sert pour des représentations privées. Je n’ai pas pu rentrer à l’intérieur, il y avait un événement. Bref, n’allez pas par là, ça sert à rien !

>> Déambuler le long de la rivière Vistule

Les berges de la rivière Vistule, qui traverse Varsovie, ont été sobrement aménagées. Une promenade la longe sur quelques centaines de mètres, et vous y croiserez des joggeurs, des cyclistes, ou des couples venus passer un moment romantique. Le coin le plus vivant se trouve au niveau du musée d’art moderne, où des péniches ont été réaménagées en cafés, restaurants et nightclubs. Très sympa aux beaux jours, plus dispensables hors saison.

>> Le parc de la fontaine multimédia

Juste à côté de la vieille ville, à deux pas du fort Legionow mentionné ci-dessus, vous trouverez une sorte de place sur laquelle se trouve une fontaine multimédia. C’est une fontaine qui sert de support pour des spectacles de sons et lumières.

Lors de mon passage, en plein jour et hors saison touristique, il n’y avait évidemment rien (enfin si : il y avait un “festival du chien”… true story). Selon la date de votre venue, regardez si un spectacle est proposé (détails sur cette page), ça peut valoir le coup si vous ne savez pas quoi faire de votre soirée !

Bon plan : plutôt que descendre vous amasser dans la foule, admirez le spectacle depuis le point de vue de la vieille ville, à Gnojna Gora, dont je parlais plus haut dans cet article !

Où sortir à Varsovie :

Vous vous demandez où sortir et où manger lors de votre visite de Varsovie ? Réponse ci-dessous !

> Où bien manger à Varsovie

Voici les restaurants que j’ai testés lors de ma visite de Varsovie, avec mon petit commentaire à chaque fois, pour vous aider à faire votre choix.

A savoir en ce qui concerne les restaurants polonais :

l’eau est payante : impossible de demander une carafe d’eau du robinet, il faut prendre de l’eau minérale (et elle n’est pas donnée).

on peut payer par carte sans problème pratiquement partout, mais prévoyez quand même un peu de cash au cas où.

– 2 fois sur 3, à Varsovie, on m’a rajouté 10% de service en plus sur la note finale… ce qui n’était arrivé nulle part ailleurs pendant mon séjour en Pologne. N’hésitez pas à poser la question au serveur dès le départ, pour éviter les mauvaises surprises sur l’addition.

>> Gospoda kwiaty polska

C’est le cadre qui m’a attiré dans ce restaurant : la devanture est mignonne comme tout, dans une ruelle à deux pas de la place Rynek, coeur de la ville historique. En revanche, j’ai été vraiment déçu du repas : des plats fades et sans goûts (que je soupçonne fort être de l’industriel réchauffé au micro-onde), et des prix bien plus élevés qu’ailleurs en Pologne pour des plats équivalents (j’ai pris une soupe de zurek -photo ci dessous- et des pierogi -sorte de raviolis à la viande ou au légumes-, le duo classique lors de mon voyage en Pologne, et deux spécialités à tester si vous venez dans ce pays pour la première fois).

Pour couronner le tout, j’ai eu la surprise d’avoir un supplément de 10% sur la note pour le service (alors que celui-ci, d’après ce qui est écrit sur le menu, n’est appliqué que pour les groupes de 5 personnes et plus… nous étions deux !). Un service qui, d’ailleurs, était bien en-dessous de ce à quoi j’ai été habitué en Pologne (où partout ailleurs le personnel est adorable et aux petits soins).

Bref, même si cet article a vocation à vous partager mes bons plans, je voulais tout de même vous parler de ce restaurant comme étant plutôt une adresse à éviter, en tout cas d’après mon expérience, surtout que visiblement je n’étais pas le seul client mécontent de mon repas ce soir-là.

Heureusement, j’ai quand même des bons restos à vous conseiller à Varsovie ci-dessous !

Adresse : Waski Dunaj 4

>> Gosciniec Polskie Pierogi

Il s’agit d’un petit restaurant qui ne paie pas de mine, juste à l’entrée de la vieille ville, face au monument des enfants soldats du ghetto de Varsovie.

L’un des points qui m’a convaincu de tenter le coup, c’est qu’il y avait foule. Je sais, ce n’est pas forcément gage de qualité (les McDo sont blindés 🙂 ). Mais là, j’entendais souvent parler polonais en passant devant, alors je me suis dit “pourquoi pas”.

J’ai été très agréablement surpris par ce restaurant. D’abord par le service excellent : tout en sourire, en bonne humeur et en efficacité. Ça change du restaurant précédent !

Ensuite, au niveau des plats, c’était bon et copieux. Pas le meilleur restaurant de Pologne, mais j’ai bien mangé, et pour un prix très honnête.

Si vous cherchez une adresse pour un tête-à-tête romantique, ce n’est pas l’atmosphère idéale : on est plutôt dans une ambiance cantine pour manger entre copains pour s’envoyer de la grosse pitance. C’est un bon spot pour se rassasier avant de continuer l’exploration de la ville.

Adresse : Podwale 19

>> Fret@Porter

Crédit photo : Fret@Porter restaurant

Drôle de nom pour un restaurant : en passant devant j’ai d’abord cru à une boutique de mode d’inspiration frenchie.

Pour finir ma visite de Varsovie, j’avais envie de trouver un restaurant pour emmener ma copine en dîner romantique. Fret@Porter est l’endroit idéal pour ça : déco chaleureuse, ambiance intimiste, cadre original. Je suis déjà conquis rien qu’avec l’atmosphère générale.

Au niveau de la nourriture, j’ai été assez surpris car la Pologne m’avait habitué à des énormes portions, souvent très bonnes mais rarement très raffinées. Ici, ils arrivent à mélanger les deux à la perfection : le gulash que j’ai choisi était copieux, délicatement préparé et joliment présenté. En entrée, je me suis régalé avec du fromage de mouton à l’oignon rouge confit : une vraie tuerie. Si vous allez y manger, testez ça, vous ne le regretterez pas (le nom sur la carte est : oscypek z grilla z marmolada z czerwonej cebuli – en espérant ne pas avoir fait d’erreur en le recopiant 🙂 ). Les prix y sont plus élevés qu’ailleurs, mais la cuisine est délicieuse.

Seule déception sur l’addition : 10% de service ont été rajoutés. Je n’aime vraiment pas ce procédé qui consiste à prendre les gens par surprise. Mais vous voilà prévenu si vous décidez d’y manger (ce que je vous recommande, quand même, car c’est une excellente adresse, l’un des meilleurs restaurants où j’ai mangé en Pologne).

Adresse : Freta 37

> Où boire un verre

En ce qui concerne les lieux pour boire un verre, ce ne sont pas les bonnes adresses qui manquent à Varsovie !

Dans la vieille ville, j’ai repéré le Same Krafty Vis à vis (adresse : Nowomiejska 11/13), qui propose plein de bières locales dans une ambiance de pub irlandais classique (ils font aussi à manger si vous aimez accompagner la bière d’un bon burger).

Dans le même esprit, le pub Maryensztadt Craft Beer and Food (ce nom…) vous permettra de goûter aux bières locales (16 pressions différentes !) dans une ambiance chaleureuse. Il se trouve au 11 de la rue Szeroki Dunaj.

Enfin, le bar Elephant (au 19 de la rue Freta), spécialisé dans les bières belges, est un point de rendez-vous nocturne dans le centre de Varsovie. Il possède aussi un grand écran pour ceux qui veulent suivre le sport, y compris en journée.

Voilà pour les endroits sympas où vous pourrez boire une bonne bière (ou pourquoi pas de la vodka) après une journée à visiter Varsovie.

> Pour un café et/ou un petit plaisir sucré

Pour ceux qui préfèrent boire un café tranquillement en dégustant une petite part de gâteau, voici deux endroits très sympas à tester lors de votre visite de Varsovie.

>> Pozegnanie z afryka

Tout d’abord, vous pouvez vous rendre au café “Pozegnanie z afryka” (sérieux, donnez des noms plus simples à vos bars, les gars !). Au niveau de la déco, tout est en bois et d’inspiration africaine. Vous pouvez y déguster un bon café avec un morceau de gâteau, ou même y manger salé si vous le souhaitez (je n’ai pas testé). C’est cosy, mignon, chaleureux, et l’équipe est très agréable : un bel endroit pour un beau moment.

Adresse : Freta 4

>> Czytadlo

C’est un café un peu “littéraire” (comprendre : il y a des bibliothèques remplies de livres à consulter sur place). Vous y trouverez un très large choix en chocolat, en café, et en gâteaux tous très bons (ceux qu’on a testés, en tout cas). Les pancakes en particulier sont très réussis. Seul bémol, la serveuse qui s’est occupée de nous n’était pas très dégourdie, mais elle était pleine de bonne volonté, c’est déjà ça 🙂

Adresse : Freta 20/24.

Préparer votre visite de Varsovie : les infos logistiques

Vous voulez savoir où loger à Varsovie lors de votre visite ? Comment vous rendre sur place ? Comment rallier la ville depuis l’aéroport ? Les réponses sont ci-dessous !

> Où loger à Varsovie

En bref, voici mes suggestions d’hébergement à Varsovie :

>> Si vous avez un budget de moins de 40€ par nuit : choisissez ce studio dans la vieille ville ! Au calme, élégamment décoré et équipé, le tout pour un budget très doux. Une affaire !

>> Si votre budget est entre 40 et 60€ par nuit : tournez-vous vers cet hébergement ! Un vrai nid douillet au cœur de Varsovie, avec thé et café illimité.

>> Si vous avez un budget de 60 à 100€ par nuit : à ce tarif, vous pouvez vraiment vous faire plaisir à Varsovie. Regardez ici pour une prestation exceptionnelle au cœur de la capitale polonaise !

Le centre historique peut être bruyant de nuit, en raison des nombreux bars et restaurants qui s’y trouvent. Si vous décidez d’y résider, privilégiez un établissement au calme, à l’écart de l’animation, celui-ci par exemple. Quoi qu’il arrive, en logeant dans la vieille ville, vous ne serez jamais à plus de 7-8 minutes de marche des principaux points d’intérêt de Varsovie.

Pour ma part, j’ai choisi de résider très légèrement en dehors du centre historique de Varsovie. J’étais à deux pas du musée de l’Histoire des Juifs Polonais et de la rue Mila, célèbre pour être l’épicentre du soulèvement du ghetto de Varsovie. Dans ce quartier, à moins de 500 mètres de la vieille ville, vous pouvez facilement trouver un logement d’excellente qualité pour un très bon prix (maxi 50€ la nuit). Comme celui-ci par exemple. Les avantages de loger par là, c’est la possibilité de visiter à pied tous les points d’intérêt majeur de Varsovie, d’éviter les nuisances sonores des fêtards de la vieille ville, et de payer moins cher son hébergement.

> Comment aller de l’aéroport Modlin à Varsovie (et inversement)

Rappel : vous trouverez des vols vraiment pas chers entre la France et Varsovie sur ce site (souvent moins de 40€ aller-retour si vous êtes flexible).

Il y a deux options pour faire le trajet entre Varsovie et l’aéroport de Modlin, principal aéroport low-cost de la capitale polonaise (en gros, si vous volez avec Ryanair ou WizzAir, vous arriverez là).

>> Faire le trajet Modlin – Varsovie en bus

La première possibilité pour faire le trajet Modlin – Varsovie, c’est de prendre le Modlin Bus, qui vous récupère juste devant le terminal des arrivées et vous dépose au pied du Palais des arts et de la Culture, place Defilad (d’où, pour rejoindre votre logement qui se trouvera probablement à proximité de la vieille ville, vous devrez prendre les transports en commun, un Uber ou marcher une petite demi-heure).

Il y a environ un bus par heure (le dernier est à 1H du matin et le premier à 05h45). Comptez une petite heure de trajet. Le trajet coûte autour de 35 PLN, soit environ 8€ (ils promettent des tarifs à partir de 9 PLN mais je ne les ai jamais vu).

Pour consulter les horaires précis et réserver votre ticket, c’est sur leur site officiel (pensez à indiquer “palais de la culture – kinoteka” en destination finale). Vous pouvez aussi, tout simplement, acheter votre billet dès votre arrivée à l’aéroport : soit au kiosque ModlinBus qui se trouve dans le hall des arrivées (cf photo ci-dessous), soit sur l’automate à l’extérieur, juste en sortant (c’est inratable). Vous pouvez payer en carte dans les deux cas.

Pour le retour, c’est la même chose : rendez-vous là où le bus vous a déposé à l’aller, dans l’allée devant le palais de la culture, sur la place Defilad. Achetez votre ticket au conducteur si ce n’est pas déjà fait, et attendez tranquillement l’arrivée à l’aéroport.

>> Faire le trajet Modlin – Varsovie en train

L’autre option, c’est de prendre le train. C’est ce que font tous les locaux, et c’est l’option que j’ai choisie car elle est nettement moins chère (19 PLN).

De l’aéroport, prenez le bus local qui vous emmène à la gare de Modlin (il y a 3 bus par heure en journée, le premier part à 4h43 et le dernier à 0h13). L’arrêt de bus est juste devant vous en sortant du hall des arrivées, ce sont les bus blanc-jaune-vert. Ceux-là :

En une vingtaine de minutes, vous êtes à la gare ferroviaire de Modlin (elle est minuscule). De là, prenez le train de banlieue pour Varsovie (une petite heure de trajet). Descendez à Varsovie-Centralna, c’est la gare principale. Pour info, la gare Varsovie-Gdanska est la plus proche du centre historique, mais tous les trains n’y passent pas.

Pour le retour, c’est la même chose : allez à la gare de Varsovie-Centralna, achetez votre ticket au comptoir prévu pour (le ticket englobe le train Varsovie-Modlin ET le bus entre la gare de Modlin et l’aéroport : pas besoin de racheter quoi que ce soit ensuite). Le quai est en sous-sol (d’après ce que j’ai constaté, le train pour Modlin part souvent depuis le quai 1). Pas de piège, tout est simple, bien indiqué (Modlin est le terminus). Une fois à la gare de Modlin, suivez la foule avec les valises : le bus pour l’aéroport vous attend juste devant la gare et vous emmène à l’aéroport en 20 minutes. Simple et économique !

>> Aller de votre point d’arrivée jusqu’à votre hébergement

Descendez de quelques paragraphes, je réponds à cette question dans la rubrique “comment se déplacer dans Varsovie”.

> Comment aller de l’aéroport Chopin à Varsovie (et inversement)

L’aéroport Chopin est le plus gros aéroport de Varsovie. C’est là qu’arrivent la majorité des vols (Air France notamment). Rallier le centre de Varsovie depuis cet aéroport est simple et plutôt bon marché. Voici les options.

>> Faire le trajet aéroport Chopin – Varsovie en bus

Crédit photo : www.okbus.pl

Une navette OKBus (photo ci-dessus) fait le trajet entre l’aéroport Chopin de Varsovie et le palais de la culture (place Defilad). Comptez environ 40 minutes de transport. Le tarif est de 21 PLN. Vous pouvez acheter votre billet en ligne sur ce site, ou bien directement à l’aéroport en arrivant (plusieurs automates).

Vous pouvez aussi prendre le bus 175, qui est une ligne citadine régulière (donc qui fait beaucoup d’arrêts), et descendre à son terminus, place Pilsudskiego. Le ticket coûte 4,40 PLN (choisir l’option 75 minutes lors de l’achat). Largement moins cher, donc, mais ça prend du temps.

>> Faire le trajet aéroport Chopin – Varsovie en train

Je vous conseille de prendre le train rapide qui part de sous le terminal A de l’aéroport et qui vous emmène droit vers la gare principale de Varsovie, en une grosse vingtaine de minutes. C’est l’option la plus rapide et la plus simple pour vous rendre en ville depuis l’aéroport Chopin. Vous pouvez acheter votre ticket aux machines automatiques situées dans la gare, sous le terminal A de l’aéroport. Le prix est le même que pour le bus : 4,40 PLN. Les trains circulent, grosso modo, entre 6h et 23H30. Ce sont les lignes S2 et S3 qui vous emmèneront dans le centre.

>> Et en taxi ?

Il y a évidemment la possibilité de prendre le taxi pour rejoindre le centre de Varsovie. Comptez environ 40 PLN pour faire le trajet (soit environ 10€). C’est intéressant surtout si vous voyagez à plusieurs. Sinon, pour 10 fois moins cher, vous irez encore plus vite avec le train (par contre il faudra vous déplacer ensuite de la gare jusqu’à votre hôtel).

>> Aller de votre point d’arrivée jusqu’à votre hébergement

Une fois à la gare centrale, il faudra rejoindre votre hébergement. Je développe tout ça ci-dessous.

> Comment se déplacer dans Varsovie

Que vous preniez le bus ou le train pour faire le trajet depuis l’aéroport jusqu’au centre de Varsovie, vous arriverez pratiquement au même endroit (la gare ferroviaire de Varsovie est à 50 mètres de palais de la culture où le ModlinBus dépose ses passagers). Dans les deux cas, vous devrez faire encore quelques déplacements avant d’arriver à votre hébergement.

Le plus simple, à mon avis, c’est de commander un Uber et de vous faire déposer directement chez vous. C’est vraiment pas cher (comptez au maximum 3 euros la course dans le centre de Varsovie) et c’est assez rapide. Sinon, il vous faudra appréhender les transports en commun, et pour ça je vous conseille l’appli Jakdojade pour planifier votre itinéraire (mettre Centralna dans le point de départ et Zamkowy en arrivée). Mais honnêtement, soit vous marchez (30 minutes environ), soit vous prenez un taxi/Uber. Ne vous prenez pas la tête !

Une fois que vous aurez déposé vos bagages à l’hôtel, sachez que le centre historique piéton de Varsovie est tout petit, vous n’avez pas besoin d’autre chose que vos jambes pour en faire le tour. Si vous décidez de sortir du centre, la plupart des attractions que j’ai mentionnées dans cet article sont accessibles en moins d’un quart d’heure de marche, à une ou deux exceptions près. Dans ce cas, soit vous prenez les transports en commun (je les ai indiqués quand ils étaient nécessaires), soit vous prenez un taxi ou un Uber.

Autres infos pratiques pour préparer votre visite de Varsovie

Dans cette partie, je réponds à toutes les autres questions que vous pourriez vous poser sur votre visite de Varsovie.

> Où trouver l’office de tourisme de Varsovie

Il y a plusieurs points d’information destinés aux touristes. Le premier que vous allez rencontrer sera certainement celui qui se trouve dans le palais de la culture, sur la place Defilad, juste à côté de la gare centrale et du point de dépose des bus (à l’intérieur de l’immense building qui se dressera face à vous).

Sinon, vous trouverez le principal office de tourisme de Varsovie sur la place Rynek Starego Miasta, dans le coeur de la vieille ville. Le personnel est compétent, fournit toute la documentation demandée. Ils ne parlent pas français par contre : il vous faudra vous débrouiller en anglais ou en polonais.

> Quel est le coût de la vie à Varsovie

Globalement, le coût de la vie en Pologne est plus faible qu’en France : vous pouvez compter jusqu’à 30% moins cher que chez nous pour des prestations équivalentes (restauration, hôtellerie, …). Ce qui veut dire qu’il est possible de se faire plaisir sans se ruiner lors d’un séjour en Pologne.

Si ça peut vous donner une idée, un plat simple au restaurant coûte autour de 4/5€. Un café c’est environ 1,20€ (ça dépend du café, bien sûr). Une pinte de bière coûte environ 2€. Une nuit dans un hôtel sympa et bien situé coûte autour de 50€. Je donne les prix en euro, mais c’est évidemment dans la monnaie locale, le Zloty polonais (abrégé en PLN) qu’il vous faudra régler vos dépenses. Regardez sur ce site pour connaître la conversion exacte. Lors de mon voyage, c’était environ 4 PLN = 1€.

> A propos de la sécurité à Varsovie

Varsovie, et d’une manière plus générale la Pologne, est une destination très sûre. Pour une ville de cette taille (1,7 million d’habitants), vous ne rencontrerez pratiquement pas de délinquance. En tout cas, beaucoup, beaucoup moins que pour une ville de taille équivalente en Europe de l’ouest. Faites preuve de la vigilance habituelle et tout ira bien, même si vous décidez de sortir le soir (même seul, et même si vous êtes une femme).

Parmi les problèmes que vous pourriez rencontrer, il y a les taxis qui vont gonfler les prix. Donc insistez pour qu’ils mettent le compteur, ou bien négociez le prix du trajet en amont. Sinon, utilisez Uber pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

L’autre truc ennuyeux, ce sont les restaurateurs qui facturent le service (10% supplémentaire sur la note) alors que ce n’est pas toujours clairement indiqué. Varsovie est la seule ville de Pologne où j’ai vu ça (je suis peut-être tombé dans les attrapes-touristes ici, ou bien je les ai évités lors de mes visites de Wroclaw, Katowice et Cracovie).

Voilà, à part ça, aucun souci : Varsovie est une ville sûre et agréable.

> Combien de temps pour visiter Varsovie

Si vous n’avez pas spécialement envie de visiter tous les musées Varsovie, alors en deux jours entiers sur place vous aurez fait le tour de la ville.

Le centre historique se visite rapidement (une demi journée maxi). Rajoutez une ou deux excursions légèrement en dehors du cœur piéton pour aller voir des sites importants (l’ancien ghetto juif par exemple et/ou le parc de Lazienki), et éventuellement un détour par le quartier de Praga pour voir le “vrai” Varsovie, et vous aurez déjà un très bon aperçu de la ville.

> Faut-il visiter Varsovie ou Cracovie ?

Cette question mériterait un article complet sous forme de comparatif entre les deux villes, qui ne cessent de se tirer la bourre pour être la plus attractive de Pologne (et pas qu’au niveau touristique).

A bien des égards, je préfère Cracovie : plus jeune, plus vivante, plus jolie aussi (sa place principale est une merveille – on en voit une partie sur la photo ci-dessus), elle a une vraie douceur de vivre que je n’ai pas retrouvé à Varsovie. Il y a aussi beaucoup plus à visiter, à mon sens, à Cracovie qu’à Varsovie (notamment les camps d’Auschwitz, immanquables si vous passez par là).

Ceci dit, Varsovie n’est pas à éviter pour autant : c’est une ville qui a son charme et ses atouts. Baladez-vous de nuit à l’intérieur des fortifications, vous comprendrez de quoi je parle. Aussi, si vous aimez les sorties culturel, vous n’allez pas vous ennuyer à Varsovie : il y a beaucoup de musées sur plein de thématiques différentes (histoire, science, musique et alcool), des salles de concert, et même régulièrement des gros événements sportifs.

Si vous voulez en savoir plus sur Cracovie, lisez mon article détaillé qui se trouve ici et faites votre choix en pleine connaissance de cause.

> Quelques mots utiles en polonais

Quand j’arrive dans un nouveau pays, j’aime bien apprendre quelques mots de la langue. Ça m’évite de me sentir malpoli quand je me retrouve au contact de la population, à leur parler en anglais sans avoir été capable de dire quoi que ce soit dans leur langue.

Voici les mots que j’ai appris en polonais, et que vous pouvez réutiliser une fois sur place :
– bonjour > dzien dobry (prononcez djiène dobli)
– au revoir > do widzenia (prononcez dovidzénia)
– merci > dziekuje (prononcez djiékouillé)
– s’il vous plait > prosze (ploché)

C’est vraiment le minimum syndical, je trouve, que de savoir dire ces quelques mots dans la langue du pays que l’on visite, quel qu’il soit.

Mais rassurez-vous : les polonais parlent tous très bien anglais, pas besoin de vous taper la méthode Assimil “polonais” avant votre voyage !

Bilan de ma visite de Varsovie :

Avant de venir en Pologne, je n’avais pratiquement entendu que du négatif à propos de Varsovie, donc je ne m’attendais pas à grand chose lors de ma visite (le but de ma venue était simplement d’assister à un concert de metal).

Finalement, j’ai été très agréablement surpris par Varsovie : il y a un centre piéton franchement mignon et chaleureux, les fortifications valent le coup d’œil, de même que certains parcs.

Étrangement, j’ai aussi beaucoup aimé les alentours de la place Defilad, avec ses immenses immeubles (certains un peu typés “La Défense”) et son agitation permanente. En y passant, j’ai eu comme un flashback de mon séjour à New York, et je dois dire que ça m’a bien plu.

Et si l’histoire vous intéresse (en particulier celle du 20e siècle), Varsovie a beaucoup, beaucoup à partager.

Bref, si vous hésitez encore sur la ville à visiter lors de votre venue en Pologne, ce n’est pas forcément Varsovie que je vous recommande, mais plutôt Cracovie ou Wroclaw. Mais Varsovie n’est pas une mauvaise idée, bien au contraire !

Quoi qu’il en soit, j’espère que cet article vous aura donné toutes les infos dont vous avez besoin pour préparer votre visite de Varsovie.

Pensez à cliquer sur “J’aime” ci-dessous, c’est la meilleure façon de me remercier pour mon travail et de m’encourager à publier régulièrement des articles ultra-détaillés comme celui-ci.

Bonne visite de Varsovie et à bientôt sur le blog !

Jérémy.