Visiter Wroclaw, Pologne : le guide de voyage ultra-détaillé pour réussir votre séjour :

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous envisagez de visiter Wroclaw lors d’un prochain voyage en Pologne ? Vous faites un excellent choix : Wroclaw est une ville dynamique, vivante, où il y a beaucoup à faire en un week-end.

Dans cet article, je vous donne tous mes conseils pour réussir votre visite de Wroclaw et de ses environs. Vous découvrirez également mes meilleures adresses pour bien manger et mes bons plans pour vous loger dans le centre historique. Prêt ? C’est parti !

Infos pratiques :

> Il y a souvent des vols pour la Pologne à moins de 40€ aller-retour (oui !!) sur ce site !

> Pour vous loger à Wroclaw, ma recommandation n°1 c’est cet hôtel dans le cœur de la ville pour un excellent rapport qualité-prix.

> Le Routard de la Pologne est plutôt bien réussi. Je vous le conseille si vous prévoyez de visiter plusieurs villes lors de votre séjour. Regardez ici.

Que faire à Wroclaw lors de votre visite : 21 choses à voir !

Wroclaw est la quatrième ville de Pologne. Si je devais comparer avec une ville française, cela serait avec Lille, tant au niveau de l’intérêt touristique que de l’ambiance générale jeune et étudiante. Elle mérite amplement un week-end complet sur place (2 jours, 3 nuits) pour avoir le temps d’en faire le tour. Voici donc ce qu’il y a à faire à Wroclaw et dans les alentours.

> A faire et à voir dans le cœur historique de Wroclaw

Le centre ville de Wroclaw concentre pratiquement tous les intérêts touristiques de la ville. En voici les immanquables :

>> Déambuler sur Rynek, la place principale de Wroclaw

Rynek est la place principale de Wroclaw, son ancienne place du marché (d’ailleurs “rynek” signifie “marché” en polonais). C’est le cœur vibrant de la ville, vous ne pouvez pas la manquer.

Ses façades multicolores témoignent de son fastueux passé. Cependant ne vous y trompez pas : la plupart des bâtiments présents ont été reconstruits et/ou rénovés après les dégâts causés par la seconde guerre mondiale. Avant de recevoir autant de touristes, cette grande place était utilisée comme un parking par les locaux, et on y trouvait même une station essence !

Au milieu de la place, vous trouverez plusieurs passages où se cachent quelques boutiques et restaurants. La place est beaucoup plus grande qu’elle ne paraît au premier abord. Faites le tour complet pour être sûr de ne rien manquer !

Parmi les façades à ne pas rater, celle du numéro 7 s’illumine, de nuit, d’un spectacle d’ombres et lumières. Juste à côté, au 9, une façade en trompe l’œil (la seule de la place), mérite un coup d’œil si vous aimez ce genre de décoration.

Sur Rynek, vous trouverez de nombreux bars et restaurants : il y en a pour tous les goûts (pâtes, pizzas, burgers, spécialités polonaises, …). Plus bas dans cet article, je vous donne mes meilleures adresses pour bien manger à Wroclaw.

>> Admirer la mairie de Wroclaw

Sur la place Rynek, l’immanquable absolu c’est le bâtiment de la mairie (qui ressemble à tout sauf à une mairie, en fait : on dirait plus une église gothique). Elle a été construite au 13e siècle et a miraculeusement échappé aux dégâts causés par la guerre. Un vrai chef d’œuvre architectural, et une véritable curiosité, à ne rater sous aucun prétexte !

>> Chassez les nains de Wroclaw !

Une des attractions touristiques de Wroclaw qui m’a le plus plu, c’est la chasse aux nains. Bon, ne criez pas au scandale, il ne s’agit pas de courir après les gens de petites tailles, hein. Il y a dans Wroclaw plus de 300 statues de nains (ou gnomes, comme vous voulez), tous dans des situations plus loufoques les uns que les autres.

Il faut vraiment ouvrir l’œil car les statues sont très petites (une trentaine de centimètres), et souvent calées dans des endroits improbables (sur un bout de trottoir, un recoin de fenêtre, une devanture de restaurant, dans une allée étroite, …).

Au niveau historique, tout est parti d’un mouvement anti-communiste dont les nains étaient le symbole. Si l’histoire vous intéresse, elle est détaillée ici :  Et si vous vous prenez au jeu et que vous voulez aller au bout du délire avec les nains, sachez qu’il y a une application à télécharger (si vous lisez cet article depuis un Android, vous pouvez accéder à l’appli directement ici).

>> Voir la place Solny

Littéralement, c’est la place du Sel. Pourtant, ce ne sont pas des vendeurs de sels que vous trouverez tous les jours sur la place, mais des vendeuses de fleurs. Du coup, j’ai surnommé cette petite place “place des fleurs” pendant mon séjour à Wroclaw.

Elle est collée à l’immense place Rynek, et donc souffre immanquablement de la comparaison avec sa fastueuse voisine. Mais ça n’empêche : c’est un bel endroit, les maisons ont les façades colorées, il y a quelques restaurants et terrasses agréables, et il y a beaucoup moins de monde que sur Rynek (qui se trouve pourtant à quelques mètres de là). Bref, comme vous passerez à côté, ça serait dommage de ne pas y jeter un petit coup d’oeil !

>> Voir le marché Hala Targowa

Si vous aimez les marchés, alors vous ne pouvez pas manquer Hala Targowa, l’immense marché couvert de Wroclaw construit au début du 20e siècle.

On y accède par la rue Piaskowa quand on vient du centre piéton. J’ai adoré déambuler au milieu des étales de fruits et légumes, ou au milieu des fleurs, à l’autre bout du marché.

Pour avoir une vue d’ensemble, pensez à monter à l’étage : les boutiques ont peu d’intérêt (beaucoup de vendeurs de babioles) mais la vue est chouette (cf la photo).

Ceux qui veulent grignoter un morceau trouveront plusieurs cafétérias dans le bâtiment (je n’ai pas testé la qualité, par contre).

>> Grimper en haut de l’église Sainte-Elisabeth et profiter du point de vue sur la ville

Pour ma part, la grisaille et la bruine du jour de ma visite m’ont découragé de grimper jusqu’en haut (et c’est vraiment dommage car j’adore les points de vue), mais de l’avis de tous, c’est de là qu’on a la meilleure vue sur Wroclaw et ses toits oranges.

En revanche, attention à la foule car ce point de vue là est extrêmement populaire. Pour info, il y a un autre endroit dans Wroclaw où on peut avoir un chouette point de vue sur la ville : j’en reparle plus bas.

Sachez que la grimpette est payante (au prix de 5 zlotys, soit environ 1,30€).

>> Voir le musée de l’université

Pour ma part, je ne suis pas un gros fan des musées alors je me suis contenté d’en admirer la façade (très belle ceci dit). Ceux qui veulent visiter l’intérieur le peuvent moyennant 10 zlotys (2,50€). On m’a dit que la pièce principale du musée était splendide.

Si certains d’entre vous décident d’y rentrer, n’hésitez pas à m’écrire pour me dire ce que vous en avez pensé !

Ceux qui aiment les points de vue pourront profiter du musée pour se rendre dans la tour des mathématiques, dont la terrasse culmine à 42 mètres et offre un chouette panorama sur la ville.

Adresse : Plac Uniwersytecki 1.
Tarif : 10 zlotys.

>> Voir Ossolineum

De l’extérieur, le bâtiment n’est pas particulièrement joli (enfin, il vaut un rapide coup d’œil si vous passez à proximité, je dirais), mais flâner dans sa petite cour intérieure est très agréable et particulièrement romantique, avec le lierre sur les façades, les petits bancs et les chemins pavés.

Pour accéder à la cour intérieure, il faut passer par la rue Szewska (au 37). Pour les jardins extérieurs (qui valent aussi le coup d’œil), il faut passer par le passage Zaulek Ossolinskich.

>> Voir les animaux de la ferme et ses galeries

Ok, le titre que je viens d’écrire ne vous parle sûrement pas, mais quand vous y serez vous comprendrez 🙂

Il s’agit d’une sorte d’allée qui relie les rues Odrzanska et Kielbasnicza, dans le centre historique de Wroclaw, où se trouvaient jadis les boucheries et les charcuteries de la ville. Aujourd’hui, les boucheries sont devenues des petites galeries d’art, et les animaux sont présents sous forme de statues commémoratives. Un endroit intéressant à voir, surtout avec des enfants !

> A faire à Wroclaw si vous aimez flâner

Contrairement à ce que je pensais quand j’y suis arrivé, Wroclaw est une ville assez étendue : ceux qui aiment marcher tranquillement pour sentir l’atmosphère de la ville seront ravis. Voici ce que je vous recommande de faire à Wroclaw si vous aimez flâner :

>> Prendre le pont des amoureux (et y laisser un cadenas)

Le Tumski Most permet d’accéder à l’île-cathédrale de Wroclaw (Ostrow Tumski). Il n’a rien d’exceptionnel si ce n’est que les amoureux du monde entier y laissent un petit cadenas, comme avant sur le pont des arts à Paris (et dans plein d’autres endroits du monde, en fait, puisque c’est devenu une mode).

Quand vous vous y rendrez, passez d’abord sur le pont Piaskowy pour accéder à l’île “intermédiaire” depuis le centre historique, puis tournez aussitôt à droite après le pont, pour longer l’eau, via l’entrée d’un petit parc. Regardez en contrebas dès que vous pourrez, vous trouverez un petit nain maritime 🙂

>> Marcher autour de la cathédrale de Saint-Jean le Baptiste sur l’île-cathédrale

Ostrow Tumski, l’île-cathédrale en français, regorge de bâtiments religieux tous plus impressionnants les uns que les autres (il faut aimer les briques rouges, par contre).

Parmi eux, ne manquez pas de jeter un oeil à la cathédrale de Saint-Jean le Baptiste et à ses deux immenses clochers, visibles depuis les rives de l’Oder côté centre historique. Si vous venez entre juin et septembre et que vous aimez les points de vue, vous pouvez grimper les 97 mètres (par ascenseur) et bénéficier de la vue exceptionnelle sur toute la ville (par contre c’est 5 zlotys la montée – environ 1,30€).

Même si vous ne rentrez pas dans les églises, sachez que la promenade sur l’île est vraiment agréable : des rues pavées, calmes, avec des bâtiments anciens. Il y a aussi un jardin botanique (payant) à visiter si vous voulez vous faire une cure de verdure avant de retourner vers le cœur de ville.

>> Vous promener sur la zone aménagée le long de la rivière

Juste à droite en sortant du marché Hala Targowa, vous trouverez la rivière Oder. De ce côté, les berges ont été aménagées pour les promeneurs et les cyclistes. J’ai beaucoup aimé y flâner en admirant la cathédrale de l’autre côté. Il y a aussi des espaces pour se poser, façon “gradins”, un peu comme à Lyon, sur les berges du Rhône, pour ceux qui connaissent.

Le soir, c’est un lieu apprécié des jeunes pour y faire la fête ou des moins jeunes pour une promenade romantique.

Adresse : Bulwar Xawerego Dunikowskiego.

>> Se promener dans les parcs de Wroclaw

Dans le même ordre d’idée que le point précédent, il y a plusieurs petits parcs très sympas dans le centre de Wroclaw. Pour ma part, mon préféré c’est le parc Slowackiego, qui se trouve derrière le musée de l’architecture, adossé au panorama de Raclawicka. J’y étais en automne, à la meilleure période pour apprécier les couleurs des feuilles tombantes.

>> Passer d’île en île et s’amuser du contraste entre les vieux et les nouveaux bâtiments

La rivière Oder est parsemée de petits îlots lors de son passage au nord du centre historique de Wroclaw. N’hésitez pas à emprunter les ponts que vous trouverez pour passer d’une île à une autre, et vous promener en vous laissant surprendre par ce qui tombera sous vos yeux.

Pour ma part, j’ai beaucoup aimé le contraste entre les vieux bâtiments communistes déglingués (dont beaucoup sont en démolition, d’ailleurs), et les constructions ultra-modernes qui me rappelaient le quartier des anciennes docks d’Oslo, en Norvège.

>> Admirer les églises et bâtiments religieux

Vous ne pourrez que le constater une fois que vous serez à Wroclaw : les bâtiments religieux sont très nombreux. Tous ont un certain intérêt, je ne vais donc pas vous les lister ici, on n’en sortirait pas (vu comment c’est parti, je pressens déjà que cet article sera très long). Je vous invite simplement à les admirer, aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur (leurs toits rouges et verts notamment sont originaux).

> A faire en dehors du centre de Wroclaw :

Maintenant que vous savez ce qu’il y a à visiter dans le centre historique de Wroclaw (et dans les environs immédiats), on va élargir notre périmètre : voici ce que vous pouvez visiter à Wroclaw, en dehors du centre. Vous verrez que les options sont nombreuses : à vous de sélectionner ce qui vous plait en fonction de vos goûts, de vos centres d’intérêt, et du temps que vous avez à passer sur place.

>> Le panorama de Raclawicka

Voilà un truc assez étonnant : le panorama de Raclawicka est considéré comme l’un des éléments immanquables lors d’une visite de Wroclaw (en tout cas, tous ceux à qui j’ai posé la question de ce qu’il fallait voir ou faire à Wroclaw me l’ont cité). Mais personne ne m’a expliqué ce que c’était. Et je me suis fait avoir par le mot “panorama”, qui me laissait penser qu’il y aurait, de là, une chouette vue sur la ville.

En réalité, il s’agit d’une immense fresque représentant une bataille entre l’armée polonaise et l’armée russe, au 18e siècle (gagnée par les polonais, sinon ils ne l’afficheraient pas fièrement ici). Du coup, étant peu intéressé par le sujet, j’ai décidé de ne pas rentrer (surtout que c’est pas donné !).

Adresse : Purkyniego 11
Tarif : 30 zlotys à plein tarif

>> Voir la gare de Wroclaw

Je ne suis pas allé à la gare pour y faire du tourisme, mais simplement pour prendre mon train pour la suite de mon voyage en Pologne, à destination de la ville de Katowice. En arrivant sur le parvis, j‘ai été bluffé par l’architecture de la gare. Ce n’est pas du tout le genre de bâtiment que l’on s’attend à trouver en Pologne (j’aurais plus vu ça au milieu du Sahara, par exemple). Bref, c’est un édifice surprenant qui vaut bien un coup d’œil (à l’intérieur aussi) si vous avez l’occasion de passer à proximité.

>> Voir le cimetière juif du 19e siècle

J’admets que je vous propose là une occupation particulière. Visiter un cimetière lorsque l’on part en week-end à l’étranger, ce n’est pas la première chose à laquelle on pense.

Le cimetière juif de Wroclaw vaut le coup d’oeil pour ses nombreuses tombes du 19e siècle et son ambiance générale. Le cimetière n’est plus utilisé depuis 1942 et est devenu, depuis, une sorte de musée. L’entrée est payante (15 zlotys – un peu moins de 4€).

L’inconvénient majeur, selon moi, c’est qu’il est situé vraiment loin du centre historique. Pour s’y rendre, prenez un Uber (depuis le centre cela vous coûtera maxi 3€), ou bien attrapez le tram (ligne 9 ou 15) et descendez à l’arrêt Uniwersytet Ekonomiczny.

Adresse : Slezna 37/39
Ouverture : tous les jours de 10h à 18h (hiver : 15h).

>> Assister à un spectacle de son et lumière à la Wroclaw Foutains

Si vous aimez les spectacles de sons et lumières, vous ne pouvez pas manquer de vous rendre à la Wroclaw Multimedia Fountain, la plus grande fontaine de Pologne. Tous les samedis et dimanches soirs à partir de la nuit tombée, en été, il y a un gigantesque spectacle, avec des projections d’animations sur l’eau. Impressionnant !

Adresse : Wystawowa 1
Programme détaillé des spectacles sur cette page.

>> Voir le jardin japonais

A côté de la fontaine multimédia dont je parlais juste au-dessus, dans le parc Szczytnicki, ne manquez pas de jeter un oeil au jardin japonais : un endroit complètement atypique dans Wroclaw, et une ballade très agréable au milieu de la végétation et des plans d’eau. Un endroit qui appelle au calme et à la sérénité ! Petit bémol tout de même : l’entrée coûte 4 zlotys. C’est pas énorme, c’est sûr, mais j’aimerais tellement que ce genre d’endroit, vert et ressourçant, soit accessible gratuitement…

>> Voir la fontaine du football

Je suis tombé dessus par hasard et j’ai trouvé ça complètement hallucinant qu’on puisse penser à construire une fontaine comme ça. Quatre ballons de foot (plutôt bien faits, en plus), font jaillir de l’eau au milieu de la place Wita Stwosza, juste à côté de la cathédrale Sainte Marie-Madeleine.

La fontaine a été construite pour les championnats d’Europe de foot de 2012, dont Wroclaw était ville-hôte. Bon, ça n’a pas beaucoup d’intérêt, mais si vous passez à proximité jetez-y un oeil : vous n’en verrez pas d’autres comme ça ailleurs, promis !

Sortir à Wroclaw :

Wroclaw est une ville étudiante, donc jeune, dynamique, et très active. Rajoutez à cela une dose de tourisme non négligeable, et vous avez une ville remplie de bons restaurants et de bars animés où il est agréable de sortir tous les soirs de la semaine. Voici les endroits que je vous recommande (ou pas) à Wroclaw :

> Où manger à Wroclaw :

Il y a énormément de bons restaurants à Wroclaw. Si vous flânez sur la place principale, vous en trouverez une bonne dizaine, avec un choix relativement large en terme de déco, d’ambiance, de plats, et de prix.

Pour ma part, j’ai choisi de m’éloigner de la place principale pour aller dans les rues un peu plus calmes, là où se trouvent les restaurants où se rendent plus volontiers les locaux. Voici ce que j’ai déniché pour vous et que je vous recommande :

A savoir sur les restaurants à Wroclaw et en Pologne :

> la plupart des établissements prennent la carte bancaire (je craignais qu’ils ne prennent que du cash comme souvent en Europe de l’est).

> les restaurants ne servent pas d’eau en carafe ! Il faut commander une bouteille d’eau minérale. Le prix peut monter jusqu’à 20 zlotys (5€) pour une carafe d’eau minérale ! Abusé !

> à quelques rares exceptions près, les prix sont net, pas de surprises sur l’addition comme dans certains pays où il faut rajouter la TVA, les couverts, etc.

>> Pronto Pizza Trattoria

C’est le premier resto que j’ai testé lors de mon arrivée à Wroclaw, et je n’ai pas été déçu. L’intérieur est tout petit : il n’y a que 4/5 tables. C’est très intimiste, avec des lumières tamisées. Là aussi on est accueilli avec le sourire. Au niveau de la bouffe, on est dans le classique : pizzas, pâtes, gnocchis (très bons !), salades, … Il y a aussi des soupes (celle à la tomate est excellente). Bref, une bonne adresse pour une soirée à deux, même si ce n’est pas là que vous découvrirez la gastronomie polonaise.

Adresse : plac Uniwersytecki 9.

>> Kurna Chata Restoracija

J’y ai goûté les premiers pierogi (sorte de raviolis faits de patates) de mon séjour en Pologne : un régal. Le décor est très réussi, l’ambiance générale nous emmène dans la Pologne d’il y a quelques années sans le côté kitch qui vient souvent avec ce genre de déco.

Le service est impeccable, souriant et efficace. Si vous voulez goûter à la nourriture traditionnelle polonaise, copieuse, très bonne, et pour un prix abordable, c’est une excellente adresse ! Si vous ne deviez faire qu’un seul restaurant à Wroclaw, c’est celui-ci que je vous recommande !

Adresse : Odrzanska 17.

>> Jadka

Un restaurant un peu chic qui m’a été recommandé par mon hôte. Je suis rentré, j’ai vu les belles voûtes en pierre rouge, et je suis ressorti pratiquement aussitôt car la serveuse m’a dit que tout était déjà réservé pour la soirée.

Je n’ai donc pas d’avis à vous donner en ce qui concerne la qualité de la bouffe, mais vu le standing (clientèle en costume pour les hommes, robes de soirée pour les femmes) et la quantité de réservations (et pourtant la salle était grande), je pense que vous ne serez pas déçu. Si vous tentez, laissez-moi un petit message que je puisse compléter cet article avec votre avis perso !

Adresse : Rzeznicza 24-25.

>> Targowa

C’est un grand pub avec une grande terrasse et de la musique moderne jouée à volume élevé. J’avais plutôt envie d’un truc calme et posé avec ma copine donc on n’est pas rentré, mais de l’avis de notre hôte c’est une très bonne adresse, très populaire auprès de la jeunesse Wroclawienne : des plats simples et pas chers, de la bonne bière et un côté convivial appréciable. Si vous venez entre potes à Wroclaw, c’est une super idée pour faire des rencontres et passer une bonne soirée !

Adresse : Piaskowa 17.

>> Zupa :

Ce n’est pas vraiment un restaurant, plutôt un bar à soupes. C’est un petit établissement à la façade jaune, dans un renfoncement. Ça ne paie pas de mine du tout (vue la rue et les bâtiments autour, c’est même plutôt le genre d’endroits que t’as envie d’éviter), et c’est justement ce qui m’a décidé à rentrer dedans (c’est souvent en prenant ce genre de petits risques que j’ai eu les meilleures surprises de mes voyages).

J’ai opté pour un délicieux velouté de tomates au basilic, je me suis régalé. Les prix sont rikikis (7 zlotys / 1,80€ le bol environ). Il y a le choix entre 5/6 soupes, j’en ai goûté 3, et les trois étaient vraiment bonnes (betteraves-quelque chose et une aux “champignons des forêts” m’a t-on dit).

Adresse : Szewska 24/26.

> Où boire un verre :

Ce ne sont pas les bars qui manquent, à Wroclaw ! Voici une petite sélection des endroits que j’ai trouvé sympas au cours de mon séjour sur place.

>> Motyla noga :

Il s’agit de l’ancienne prison de la ville, devenue aujourd’hui un pub très prisé de la jeunesse locale. Vous pourrez y déguster de la bière polonaise (et de la vodka bien sûr), manger des plats simples et copieux, le tout dans un cadre étonnant quand on imagine ce qui se passait là auparavant. Idéal aux beaux jours pour profiter à fond de la grande terrasse ombragée !

Adresse : Wiezienna 6.

>> Kalambur

Le soir où j’y suis passé, il y avait un concert de pop-rock vraiment sympa. Je ne pourrais pas trop vous dire la musique qu’ils jouent le reste du temps, mais ce soir là l’ambiance était festive et chaleureuse. La déco est excellente, également. Une très bonne adresse !

Adresse : Kuznicza 29A.

>> XIII Igiel

Un pub tout ce qu’il y a de plus classique, avec une bonne ambiance, un large choix en bières et autres alcools prisés des polonais. Rien d’exceptionnel, mais une valeur sûre pour sortir à Wroclaw et passer une bonne soirée.

Adresse : Igielna 13.

>> Vinyl Café

Ceux qui aiment les ambiances rétro vont adorer ce café du cœur de Wroclaw ! C’est intimiste, chaleureux, le personnel est gentil comme tout, et vous avez un large choix en cafés et en thés ainsi qu’en gâteaux. J’ai découvert cet endroit juste avant de quitter Wroclaw et je le regrette bien car j’y aurais certainement passé beaucoup plus de temps !

Adresse : Kotlarska 35-36.

>> Czekoladziarna Wroclaw

Pour ceux qui aiment le chocolat, vous allez vous régaler car cette “chocolaterie” lui a entièrement dédiée sa carte. Du chocolat sous toutes ses formes et pour tous les goûts ! Les prix sont un peu élevés, mais les produits sont de qualité ! A essayer !

Adresse : Wiezienna 31.

Préparer votre arrivée à Wroclaw : les infos logistiques :

Maintenant que vous savez ce qu’il y a à visiter à Wroclaw et où vous restaurer, voici les infos logistiques pour préparer sereinement votre voyage en Pologne.

> Où loger à Wroclaw :

Les points d’intérêt touristiques de Wroclaw sont pratiquement tous concentrés dans le centre historique. Je vous recommande donc d’y loger afin d’avoir tout à portée de pied lors de votre séjour sur place.

Pour ma part, j’ai logé juste à côté du grand marché couvert Hala Targowa dont je parlais plus haut, et je ne regrette pas du tout mon choix (j’étais à 7 minutes de la place principale de la ville, dans un coin calme et tranquille avec vue sur la rivière).

Ce qui est super en Pologne quand on a un budget français (même limité), c’est qu’on a accès à des services de bonne qualité pour un prix vraiment bas par rapport à chez nous.

Au niveau des hébergements, vous pouvez donc loger dans des très bons hôtels sans devoir casser la tirelire. Regardez mes suggestions ci-dessous :

Mes suggestions d’hébergement à Wroclaw :

– Si vous avez un budget de moins de 40€ par nuit : cette auberge est bien placée et de très bonne qualité.

– Si vous avez entre 40 et 70€ la nuit : dormez dans soit dans cet hôtel qui propose des prestations vraiment haut-de-gamme, soit dans cet appartement superbe situé juste à côté de la place principale.

– Si vous avez un budget de plus de 70€ par nuit : cet appart-hôtel avec terrasse donne directement sur la place principale. Regardez la qualité, c’est exceptionnel (pour un tarif qui reste raisonnable, en plus !).

> Comment aller au centre ville de Wroclaw depuis l’aéroport :

Il y a deux options pour rallier l’aéroport de Wroclaw à son centre ville : prendre le bus ou prendre un taxi.

>> Option 1 : par le bus de ville (ligne 106)

C’est l’option la plus simple et la plus économique.

L’arrêt de bus se trouve à cinquante mètres sur votre droite quand vous sortez de l’aéroport. Il y a deux bus qui vous emmènent vers le centre de Wroclaw :

– L’Express, dont le ticket coûte 10 zlotys (environ 2,50€) et dont le trajet dure 30 minutes.

– Le bus de ville classique, dont le ticket coûte 3,40 zlotys (environ 0,90€), et dont le trajet est un peu plus long (environ 40 minutes). C’est la ligne 106.

Pour acheter votre ticket, c’est à la machine qui se trouve à l’arrêt de bus (les chauffeurs ne vendent pas de tickets). Elle est très simple à utiliser (il n’y a pas le français dans les langues disponibles, mais l’anglais suffit largement). Vous pouvez payer en carte ou en espèce, à votre choix.

Ensuite, vous descendrez du bus en fonction de la localisation de votre logement dans Wroclaw. Demandez l’arrêt approprié à votre hôte. Si vous logez dans l’hyper-centre, à proximité de la place principale et des rues piétonnes, il vous faudra probablement sortir à l’arrêt Renoma. Le centre historique sera sur votre gauche, de l’autre côté de la rue, en sortant du bus (il vous faudra marcher 5 minutes pour tomber sur Rynek, la place principale de Wroclaw).

Sachez aussi que le terminus de la ligne 106 (donc la ligne aéroport – centre ville) est la gare ferroviaire de Wroclaw. Cela peut être pratique si vous devez prendre un train pour une autre destination dans la foulée de votre avion. Le bus s’arrête à environ 200 mètres de la gare, il faut juste continuer tout droit et traverser le boulevard pour arriver sur l’esplanade de la gare ferroviaire.

>> Option 2 : en voiture (taxi ou Uber)

L’autre option pour aller de l’aéroport au centre de Wroclaw est de prendre le taxi. Ils vous attendent sagement juste en face du hall des arrivées.

Au niveau du prix, comptez entre 40 et 60 zlotys, soit entre 10 et 15 euros (selon si vous arrivez de jour ou de nuit, en semaine ou le week-end, etc). Avec un Uber c’est même encore moins cher. D’ailleurs l’appli Uber est très populaire en Pologne, n’hésitez pas à la télécharger avant de partir si ce n’est pas déjà fait : vous pourrez circuler dans toutes les grandes villes pour un prix entre 3 et 5€ le trajet !

> Comment se déplacer une fois dans Wroclaw :

La ville de Wroclaw est maillée d’un excellent réseau de bus et de trams, mais je vous rassure : vous n’en aurez pas besoin. Le centre de Wroclaw se visite à pied sans aucun problème (de toute façon, les transports en commun ne rentrent pas dans la zone piétonne).

Il existe une appli qui planifie vos itinéraires dans les transports en commun de Wroclaw : elle s’appelle Jakdojade. Installez-là sur votre smartphone avant de partir si vous pensez que vous en aurez besoin !

Si vous souhaitez sortir du centre (par exemple pour aller voir le cimetière juif dont je parlais plus haut), vous pouvez tout simplement prendre un taxi ou un Uber (très utilisé en Pologne) : les prix sont franchement abordables (entre 3 et 5€ la course tant que vous restez en ville) et vous éviterez de vous embêter à comprendre le fonctionnement du réseau de transport en commun de Wroclaw.

Sachez également que, comme beaucoup de grandes villes, Wroclaw est équipée d’un système de vélos en libre-service. Les 20 premières minutes sont gratuites (il faut juste se créer un compte sur l’appli NextBike qui gère le réseau à Wroclaw, le prix est de 10 zlotys, soit environ 2,50€), ce qui suffit largement à traverser le centre de Wroclaw et même s’aventurer au-delà. Vous pourriez donc sans problème vous déplacer -presque- complètement gratuitement dans Wroclaw. Les infos complètes pour l’utilisation du vélo à Wroclaw sont ici (en anglais seulement, par contre).

J’ai vu aussi pas mal de gens avec des trottinettes électriques en libre-service (celles qui ont fait une apparition éclaire à Bordeaux), ce qui a l’air d’être un moyen fun de visiter la ville, à condition de savoir l’utiliser.

Bref, ne vous prenez pas la tête pour vous déplacer dans Wroclaw : utilisez vos jambes dans le centre historique, et prenez un taxi/Uber si vous décidez d’en sortir !

Autres infos pratiques sur Wroclaw :

Vous avez maintenant pratiquement toutes les infos nécessaires pour faire de votre visite de Wroclaw une réussite. Avant de nous quitter, je voulais vous donner encore quelques infos pratiques à propos de Wroclaw et de la Pologne en général. Les voici :

> Changer vos euros en zlotys polonais

La Pologne n’est pas dans la zone euro. Elle a sa propre monnaie, le zloty (abrégé en PLN).

1€ équivaut à environ 3,80 zlotys au moment où j’écris ces lignes (regardez ici au moment où vous lirez cet article pour le taux de change exact, car ça peut varier). La conversion n’est pas hyper simple, alors pour ma part j’ai décidé de prendre comme repère 10 zlotys = 2,50€ (et je calcule approximativement autour de ça).

A l’aéroport, il y a deux distributeurs de billets dans la zone des carrousels à bagages.

Si vous aviez emmené du cash en euros pour faire le change, il y a également un bureau de change (“kantor” en polonais) juste en face de vous quand vous sortez de la zone des carrousels à bagages. Quant à vous dire ce qui est le plus avantageux, cela dépend complètement :
– de votre banque et des frais bancaires qui peuvent s’appliquer sur les retraits/paiements à l’étranger,
– de la commission appliquée par le bureau de change.

En ce qui me concerne, je préfère retirer directement l’argent dans la monnaie locale en arrivant (je prends une grosse somme pour éviter les frais fixes de ma banque), mais chacun sa préférence.

> Où trouver l’office de tourisme de Wroclaw

L’office de tourisme de Wroclaw se trouve sur la place principale, Rynek, à l’angle avec la petite place Solny. Vous pourrez y récupérer une carte de la ville et poser quelques questions au personnel qui s’y trouve (non francophone mais aucun soucis avec l’anglais). Comme partout, je trouve peu d’intérêt à ces offices de tourisme qui se contentent de recommander quelques musées par-ci par-là. Mais en tout cas, si vous avez besoin d’infos, c’est là !

En revanche, leur site internet est très bien fait, vous pouvez le consulter ici.  Malheureusement, pas de langue française disponible.

Adresse : Rynek 14.
Ouvert tous les jours de 9h à 21H.

> La sécurité à Wroclaw et en Pologne

Si c’est la première fois que vous vous rendez en Europe de l’Est, vous avez peut-être quelques appréhensions concernant la sécurité. Les stéréotypes sur l’insécurité, le communisme et les mafias ont la peau dure. Pourtant, en Pologne comme ailleurs à l’Est, la vie est douce, la délinquance quasi-absente.

Wroclaw, comme le reste de la Pologne et de l’Europe de l’Est, est une ville hyper safe. Vous pouvez sortir à toute heure du jour ou de la nuit, même en tant que femme seule, vous ne vous ferez pas emmerder. C’est vraiment appréciable, ça change des grandes villes françaises et d’Europe de l’Ouest !

> Le coût de la vie à Wroclaw :

Le coût de la vie en Pologne est plus bas qu’en France, ce qui permet, pour nous autres français, de se faire plaisir sans se ruiner. D’une manière générale, je dirais qu‘on peut compter sur des tarifs en moyenne 20-30% moins chers que chez nous, pour une prestation équivalente.

Voici quelques exemples :
une pinte de bière : autour de 8 zlotys (environ 2€)
un café : autour 5 zlotys (environ 1,30€)
un plat simple dans un restaurant du centre : entre 20 et 30 zlotys (entre 5 et 7,50€).
une nuit dans un hôtel correct (ni luxe ni cheap) : entre 40 et 60€ la nuit.

Il y a quelques temps, j’ai écrit un article ultra-complet qui regroupe les 32 meilleures techniques pour voyager avec un petit budget (et profiter à fond sans se ruiner). Il est à lire en intégralité ici.

> La météo à Wroclaw : quand venir ?

Les saisons sont très marquées à Wroclaw. L’été il fait très chaud, l’hiver très froid.

Le meilleur moment pour venir, si vous n’aimez pas les températures extrêmes, c’est en septembre-octobre ou entre avril et juin.

Évitez de venir lorsqu’on est à l’heure d’hiver car même si vous pouvez avoir une météo correcte, la nuit tombe tellement tôt que c’en est déprimant et vos journées de visite seraient tronquées (à partir de novembre il fait noir à 16h30).

> Langue polonaise : quelques mots à savoir :

La plupart des polonais que j’ai croisés lors de mon voyage dans ce pays parlaient parfaitement anglais. Quelques exceptions cependant : les chauffeurs Uber. Mais globalement, avec l’anglais vous n’aurez aucun soucis.

Il y a également beaucoup de polonais francophones, dû à l’immigration vers la France de nombreux polonais à la fin du 20e siècle. Si vous ne maîtrisez pas l’anglais, avec un peu de chance vous tomberez sur quelqu’un qui parle notre langue 🙂

Pour ma part, j’aime apprendre le minimum syndicale de la langue du pays où je me rends. Voici les mots que j’ai utilisés en polonais :
– bonjour > dzien dobry (prononcez djiène dobli)
– au revoir > do widzenia (prononcez dovidzénia)
– merci > dziekuje (prononcez djiékouillé)
– s’il vous plait > prosze (ploché)

Ces mots sont si difficiles et tellement rarement prononcés par les touristes que vous allez aussitôt marquer des points auprès des locaux si vous faites l’effort de les utiliser 🙂

Si vous voulez en apprendre un peu plus avant votre voyage en Pologne, je vous conseille de prendre quelques cours de polonais sur une plateforme comme italki (il y a moyen de trouver des tuteurs pour moins de 7€ de l’heure).

Bonne visite de Wroclaw et bon séjour en Pologne !

J’espère que vous aurez trouvé dans cet article toutes les infos dont vous aviez besoin pour préparer votre visite de Wroclaw et votre séjour en Pologne. Cette ville est vraiment très jolie et mérite amplement un week-end de 3 jours pour en faire le tour complet ! Et si vous cherchez de l’inspiration pour un week-end en Europe, jetez un œil à cet article qui regroupe les plus belles villes de notre beau continent !

Pensez à cliquer sur J’aime ci-dessous si cet article vous a aidé : cela m’encourage à continuer de publier gratuitement des guides de voyage ultra-complets afin de vous aider à préparer vos futurs séjours 🙂

Bon voyage à vous !

Jérémy.