Visiter Soller, Majorque : le guide de voyage complet pour réussir votre séjour

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous envisagez de visiter Soller, à Majorque ? Vous êtes au bon endroit : je rentre tout juste d’un voyage sur place et j’ai eu l’occasion d’explorer Soller et ses environs. Pour vous aider à préparer votre visite, je vous partage tous mes conseils et mes bons plans dans cet article : que faire sur place et dans les environs, où loger, où manger des tapas, comment se rendre sur place, …

Prêt pour le guide ? C’est parti !

Infos pratiques en bref :

> Pour vous loger à Soller, je vous conseille cet établissement au cœur de la ville, juste à côté de la magnifique église Sant Bartolomeu.

> Pour venir jusqu’à Soller depuis la France, il faut voler jusqu’à Palma (regardez ici pour les billets d’avion, mon vol aller-retour m’a coûté 30€). Ensuite, deux options : prendre le bus 210 ou 211 depuis la gare routière de Palma, ou louer une voiture via cette page.

> Enfin, si vous cherchez un bon guide papier sur Majorque, je vous conseille celui-là, qui ne m’a jamais déçu !

Visiter Soller, Majorque : les choses à faire sur place et aux alentours

Soller est une petite ville et elle peut se visiter très rapidement. Pour ma part, je l’ai fait en excursion à la journée depuis Palma, mais on peut aussi décider d’y passer un ou deux jours sur place, histoire de prendre son temps et même de découvrir aussi les environs.

> Que visiter dans Soller

Commençons par les choses à faire, à voir et à visiter à Soller.

>> Admirer l’église Sant Bartolomeu de Soller

Parmi les choses à faire absolument à Soller, il y a son église Sant Bartolomeu : un vrai bijou d’art gothique. Son blanc étincelant illumine littéralement la place centrale de la ville : j’ai adoré me poser là et admirer ce bâtiment pour lequel j’ai eu un vrai coup de cœur. Et pourtant, si vous êtes familier de mon blog, vous savez que, généralement, ce genre d’édifice religieux me laisse relativement indifférent. Là j’ai été scotché. Bref, à mon goût c’est un immanquable absolu de Soller et même de Majorque. En tout cas, clairement, c’est LE truc à ne pas rater à Soller. L’entrée coûte 1€ symbolique, donc ça vaut le coup.

Notez que la Sant Bartolomeu se fête le 24 août, donc si jamais vous êtes dans les parages à cette date là, ne manquez pas d’assister aux festivités.

>> Faire un tour au marché dominical

Un truc très sympa à faire en Espagne, c’est le marché. A Soller, il a lieu le dimanche matin, sur la place où se trouve l’église, et il déborde sur les rues adjacentes tant il y a d’étales et de visiteurs. C’est coloré, vivant, bruyant à l’espagnol, bref, c’est à faire si vous êtes là le dimanche !

>> Voir la banque de Soller

Rassurez-vous : je ne vous envoie pas visiter une banque, hein. El Banco de Soller, en version originale, c’est un monument construit au début du 20e siècle par l’architecte catalan Juan Rubio, disciple du fameux Gaudi. Et ça se remarque aussitôt à l’architecture biscornue du bâtiment. Aujourd’hui, ces murs sont la propriété de l’une des plus grandes banques espagnoles : Banco Santander. On ne peut pas visiter le bâtiment, simplement l’admirer de l’extérieur.

Pratique : il se trouve sur la place principale, juste à gauche de l’église quand on lui fait face (caché par l’arbre sur la photo que j’ai mise plus haut).

>> Flâner dans les ruelles piétonnes du centre de Soller

Si vous aimez flâner, je ne peux que vous envoyer dans les ruelles du centre historique de Soller.

On y retrouve tout à fait l’atmosphère typique de Majorque, les ruelles étroites, les pavés, les murs ocres et les volets verts. L’inconvénient, c’est qu’on en fait très vite le tour : il n’y a que quelques ruelles qui ont de l’intérêt touristique, les autres sont soit ouvertes à la circulation (ce qui rompt clairement le charme et le plaisir de se balader le nez en l’air) soit ont été rafistolés et n’ont pas le même cachet.

Les ruelles que je vous recommande sont autour de Carrer de la Murta et de Carrer de Cristofol Piza. Si vous les appréciez, je vous invite à lire la suite de cet article et à découvrir les villages des environs que je mentionne plus bas, vous allez vous régaler !

>> Visiter le musée Can Prunera de Soller

Si vous aimez l’art et que le temps ne se prête pas aux visites en extérieur, voici une suggestion pour passer le temps à Soller : le musée Can Prunera. C’est un musée d’art moderne, dont les œuvres sont exposées dans une maison bourgeoise de style art-nouveau. Une partie est consacrée aux expositions temporaires.

L’entrée coûte 5€. Pour info, il est gratuit le second dimanche de mai et le 24 août.

Je vous avoue que pour ma part, ayant peu de temps pour visiter Soller, et venant de ma pluvieuse Normandie, j’ai préféré rester au soleil et profiter des terrasses de la ville !

Voilà pour les choses à faire, à voir et à visiter à Soller même. Maintenant passons aux endroits légèrement hors de la ville qui bénéficient d’un intérêt touristique.

> Que faire et que voir dans les environs de Soller, à Majorque

Majorque est une île magnifique et les environs de Soller méritent amplement un coup d’œil. Voici quelques suggestions de choses à voir et à visiter à proximité de Soller.

>> Profiter de la mer à Port de Soller

Il n’y a pas la mer directement à Soller. Pour pouvoir se baigner, il faut descendre jusqu’à Port de Soller (ou Puerto de Soller, j’ai déjà vu les deux orthographes, j’imagine que l’un est dans le dialecte local tandis que l’autre est en espagnol classique). A Port de Soller, vous trouverez une magnifique plage de sable fin dans une baie cernée de montagnes verdoyantes. C’est vraiment magnifique.

A Port de Soller, vous trouverez donc plusieurs zones de baignade, une marina, plein de cafés et restaurants au bord de l’eau, … Bref, de quoi passer une vraie belle journée balnéaire !

Pour s’y rendre, c’est vraiment simple depuis Soller : prenez le bus à la gare routière (qui se trouve sur Carrer de Cetre, localisation exacte ici), soit le 210 soit le 211, et pour 1,50€ et cinq minutes de trajet, vous y serez. Autrement, en voiture vous en aurez également pour quelques minutes à peine, par contre ça pourra être plus difficile de trouver un emplacement libre pour se garer (visez les extérieurs de Port de Soller car plus vous vous rapprochez du bord de mer, plus c’est plein). Si vous faites parti des courageux, vous pourrez y aller à vélo (l’aller ça descend, le retour ça monte) ou à pied (45 minutes de marche environ).

A lire : mon guide complet sur Port de Soller !

>> Randonner sur les magnifiques sentiers qui traversent Majorque

Majorque est un vrai petit paradis pour ceux qui aiment la randonnée. Et il y a énormément de possibilités aux environs de Soller.

Le GR221, le sentier qui traverse l’île de Majorque, passe par Soller et offre déjà deux très beaux parcours : soit en direction de Deia soit en direction du lac de Cuber. Selon votre niveau vous pouvez aller plus ou moins loin dans un sens ou dans l’autre.

Un truc qui peut être vraiment très sympa à faire au départ de Soller, c’est de prendre le bus 210 jusqu’à Deia, puis de suivre le sentier de randonnée GR 221 pour revenir à Soller : il y a peu de dénivelé (à peine 300 mètres de positif) et pas de difficulté particulière. Et les paysages sont magnifiques.

Si vous avez un gros niveau de randonneur et que vous êtes équipé, partez plutôt vers le lac de Cuber, voire même jusqu’au refuge de Tossals Verds si vous vous en sentez capable (et passez la nuit sur place, car sinon ça va faire trop long l’aller-retour dans la journée).

Il y a plein d’autres sentiers à suivre, notamment en bord de mer si vous descendez vers Port de Soller, ou bien vers Fornalutx (que vous pouvez atteindre à pied depuis Soller, d’ailleurs). Je vous invite à regarder en détails les sentiers qui existent sur des applis comme Maps.Me ou Mapy.Cz, les deux que j’utilise le plus.

Enfin, si vous êtes passionné de randonnée, regardez ce guide des randos à Majorque, vous allez trouver votre bonheur (à Soller et ailleurs à Majorque) !

>> Visiter Fornalutx

A quelques kilomètres de Soller, en direction des montagnes, ne manquez pas de visiter Fornalutx, l’un des plus beaux villages de Majorque (et même d’Espagne puisqu’il fait régulièrement parti des classements annuels du type “les plus beaux villages d’Espagne”, un peu comme ce que Stéphane Bern propose chez nous). On en fait le tour rapidement, mais c’est un vrai délice de se perdre dans ses petites ruelles pavées, qui montent et qui descendent. Admirez ses façades ocres et ses volets verts si typiques de Majorque, délectez-vous de ses escaliers parsemés de plantes vertes, … Fornalutx est un régal pour les yeux ! Un immanquable de toute visite de Soller !

Pour s’y rendre, c’est avec le bus 212 qui part de Port de Soller, s’arrête à Soller et termine à Fornalutx. Il y a rarement plus de trois bus par jour, donc soyez vigilant sur les horaires pour être certain de ne pas rester coincé sur place. Ils sont disponibles ici. Autrement, vous pourrez y aller facilement en voiture, mais venez tôt car le parking du centre du village est vite rempli (sinon garez-vous à l’extérieur du village, vous n’aurez pas à marcher bien longtemps de toute façon, c’est petit).

>> Visiter Deia

Autre petit village de Majorque qui mérite amplement une visite depuis Soller : Deia. Là encore, vous aurez de quoi vous promener dans ses ruelles pavées et respirer l’atmosphère unique de ce village majorquin hors du temps.

Pendant votre visite, pensez à grimper jusqu’à l’église Saint-Jean-Baptiste : la vue y est extraordinaire, avec les toits du village en contrebas et les montagnes en décor de fond. On aperçoit même le turquoise de la mer Méditerranée, au loin. Un immanquable de tout séjour à Soller !

Pour s’y rendre : le bus 210 depuis la gare routière de Soller, direction Palma. Comptez un gros quart d’heure pour faire le trajet, et 1,60€ le ticket en aller-simple. Il y a 6-7 bus par jour. Regardez les horaires ici. Autrement, en voiture c’est très simple (parking dans le centre du bourg en face de l’arrêt de bus).

Où loger à Soller, Majorque

Dans cette partie, je vous partage mes bons plans et mes conseils pour choisir où loger à Soller.

> Pour être dans le centre

Si vous voulez loger dans le centre de Soller, j’ai deux recommandations : d’abord l’Hôtel El Guía, qui se trouve juste à côté du ferrocarril, en retrait de la place principale et de son agitation. Un établissement qui fait l’unanimité et qui est parmi les mieux notés à Soller ! Allez-voir les photos pour vous faire une idée plus précise.

L’alternative, c’est le Lluna Aqua, qui propose également une prestation d’excellente qualité, et dont la localisation est idéale pour visiter la ville à pied.

> Pour se garer facilement

Si vous avez un véhicule et que vous souhaitez vous garer facilement à votre hébergement, il faudra choisir un hôtel hors du centre historique (on n’y circule pas, ou très peu, et les places de parkings sont plus que rares). Je vous conseille de regarder plutôt du côté de cet établissement, le Finca Ca’n Quatre, qui se situe à un quart d’heure de marche de la place principale. C’est sur que ça sera moins pratique pour aller et venir comme vous le souhaitez, mais au moins pas de soucis pour se garer ! Et l’endroit est top !

> Pour les petits budgets

L’île de Majorque est réputée pour être chère pour les touristes. La majorité des hébergements coûtent généralement au moins 60 euros par nuit. Quand on voyage avec un tout petit budget, ça peut vite devenir un casse-tête de trouver à se loger sans se ruiner.

Heureusement, à Soller, il y a deux établissements qui proposent des tarifs vraiment abordables : celui-ci et celui-là. Je vous laisse regarder le descriptif et les commentaires des clients, ça vous permettra de vous faire un avis sur celui qui doit avoir votre préférence. Dans les deux cas, vous serez parfaitement situé, au cœur de la ville, et avec les tarifs les moins chers de Soller.

Comment se rendre à Soller, Majorque :

Le village de Soller se situe au nord-ouest de l’île de Majorque, à une petite trentaine de kilomètres de Palma, la capitale de l’île.

Il est facilement accessible aussi bien en voiture que par les transports en commun. Je vous détaille ça.

> En bus

Palma et Soller sont reliés par deux lignes de bus régulières : la 210 et la 211. La 210 serpente pas mal dans les villages des environs (Valldemossa, Deia, …) et prend un peu plus de temps à parcourir le trajet complet (environ 1 heure, mais ça varie pas mal selon les conditions de circulation et s’il s’agit d’un 210 express ou d’un 210 classique), alors que la ligne 211 est plus direct, et il y a moins d’arrêt en cours de route (comptez quand même bien 45 minutes pour faire le trajet complet entre Palma et Soller).

Au niveau du tarif, ce n’est vraiment pas cher je trouve : j’ai payé 2,95€ le ticket (aller simple) lors de mon séjour en septembre dernier. Je ne sais pas si les prix varient selon la saison, mais au pire ça ne devrait pas être beaucoup plus que ça, sachant que c’est aussi beaucoup les locaux qui font le trajet (pas mal d’étudiants sur cette ligne là, en particulier). Les tickets s’achètent directement au conducteur, en liquide.

Au niveau de la fréquence, le 210 propose entre une douzaine de trajets par jour, alors que le 211 c’est pratiquement une vingtaine (en gros toutes les heures entre 7h et 21h). Là je parle des trajets en semaine : le week-end il y a moins de bus (mais c’est toujours très régulier, pas d’inquiétude).

Toutes les infos et tous les horaires des bus entre Palma et Soller se trouvent :
ici pour la ligne 210
là pour la ligne 211
– et enfin sur cette page vous trouverez la carte complète du réseau de bus de l’île de Majorque.

Attention : on ne peut aller à Soller en bus que depuis Palma et les autres villes desservies par les lignes 210 et 211, par exemple Valldemossa, Bunyola, Palmanyola, Deia, … Si vous voulez vous rendre à Soller en bus depuis ailleurs sur l’île de Majorque, il vous faudra forcément repasser par Palma ou l’un de ces villages.

> Via le Ferrocarril de Soller, le train touristique

L’une des attractions de l’île de Majorque, c’est le train touristique qui relie Palma à Soller, que les locaux appellent le Ferrocarril. Il se prend juste à côté de la gare principale de Palma (“estacion intermodal”), juste à gauche de celle-ci quand on arrive depuis la Plaça d’Espana, au moment de traverser le boulevard (vous le verrez, ne vous inquiétez pas).

Le ticket coûte 18€ depuis Palma, mais si vous prenez l’aller-retour ça revient à 25€ (donc 12,50€ le trajet). Je trouve ça assez cher si c’est uniquement pour s’en servir comme moyen de transport, mais ça peut valoir le coup si vous avez envie, au passage, d’admirer le paysage (bien que cela puisse se faire par le bus également). Le trajet dure environ une heure.

Au niveau de la fréquence, comptez un peu moins d’un départ par heure le matin depuis Palma, mais quasiment pas d’option pour l’après-midi (idem dans l’autre sens).

Toutes les infos sur le Ferrocarril de Soller sont sur ce site internet.

> En voiture de location

Le plus simple pour aller à Soller, c’est quand même avec une voiture. Probablement de location, puisque ce n’est pas très simple d’amener son propre véhicule depuis la France jusqu’à l’île de Majorque.

Pour louer une voiture à Majorque, je vous conseille de passer par ce site afin d’effectuer votre réservation par avance et d’avoir les meilleurs tarifs.

Ensuite, pour la conduite entre Palma (ou son aéroport) et la ville de Soller, pas de difficulté particulière : la route est bonne, assez large (les bus y passent sans problème). Il y a un long tunnel à mi-parcours environ (gratuit) mais vous pouvez le contourner en empruntant une route de montagne (bonne aussi, ne vous inquiétez pas).

La voiture de location permet un avantage non négligeable : pouvoir aller partout, tout le temps, sans se poser de question ni avoir la contrainte de s’organiser avec les transports en commun de l’île de Majorque (ils sont bien foutus, ceci dit).

Il y a 31 km entre Palma et Soller, un poil plus si vous partez de l’aéroport (qui se trouve à l’est de la ville). Comptez selon la circulation entre 35 et 45 minutes pour faire le trajet jusqu’à Soller. Pas de péage en vue.

Note : pour le parking à Soller, je vous donne mes conseils quelques lignes plus bas.

Les autres questions pratiques sur Soller, Majorque :

S’il vous reste des questions sur votre visite de Soller et Majorque, j’y réponds probablement ci-dessous.

> Comment se déplacer une fois sur place

J’ai déjà expliqué un peu plus haut comment se rendre à Soller depuis Palma ou depuis ailleurs sur l’île. Une fois dans le village de Soller, vous n’aurez pas besoin de voiture pour vous déplacer : c’est plus une grosse bourgade qu’une vraie ville. Tout est faisable à pied tant que vous comptez rester dans le bourg.

La seule difficulté, c’est si vous voulez aller au bord de la mer, ou explorer les environs : là il vous faudra soit une voiture soit reprendre le bus.

Par exemple, pour aller au bord de la mer, qui se trouve à Port de Soller, quelques kilomètres plus loin, prenez le bus 210 ou 211 (pour 1,50€ et même pas cinq minutes de trajet) depuis la gare routière de Soller. Ça peut aussi très bien se faire à vélo (louez-en ici par exemple), mais à pied ça fait beaucoup je trouve (comptez bien 45 minutes de marche).

Pour info, si vous venez à Soller en bus, la gare routière se trouve ici. En quelques minutes de marche vous serez sur la place centrale : pas besoin de taxi (à moins d’être vraiment très chargé et/ou de loger hors de la ville même).

> Où manger des tapas à Soller, et où boire un verre

Un des endroits que je vous conseille pour vous envoyer des tapas à Soller, c’est Sa Granja, sur la place de la Constitucion, à côté de l’église Sant Bartolomeu. Vous y trouverez un large choix en tapas (patatas bravas, croquetas, tortilla, …) et des plats plus classiques (salades, burgers, pâtes, …). C’est bon, copieux, dans un cadre chouette (sur la place) et les tarifs sont corrects (4€ la pinte de bière, et à partir de 3,50€ la portion de tapas). Bref, une bonne adresse !

Autre endroit que je vous recommande : Do De Pit (adresse : Plaça d’America, 2). Il se trouve hors du centre historique, et est fréquenté au moins autant par les locaux que par les touristes. Vous y trouverez également un grand nombre de tapas au choix, bien cuisinés et bien présentés.

Enfin dernier endroit que je recommande plutôt pour l’ambiance, c’est le Bar Turismo (adresse : Av. Des Born 8) : j’ai beaucoup aimé le fait qu’il soit fréquenté quasi-exclusivement par des autochtones. L’ambiance est clairement différente que dans les établissements à touristes : les gens s’interpellent, se parlent de loin, … Ça fait vraiment Espagne, j’ai adoré !

A part ça, sur la place principale et dans les rues adjacentes, vous n’aurez que l’embarras du choix parmi toutes les terrasses existantes.

> Quand venir (météo, affluence touristique, …)

Soller est l’une des bourgades les plus touristiques de Majorque. De plus, sa proximité avec Palma en fait un lieu facile d’accès aussi bien pour les visites à la journée pour les touristes résidant dans la capitale de l’île que pour ceux qui veulent venir y passer quelques jours et profiter tranquillement des environs.

Autrement dit, si vous comptez venir en pleine saison à Soller, attendez-vous à y trouver beaucoup de monde. Même hors saison, Soller accueille un grand nombre de touristes. C’est en avril-mai et octobre que vous aurez le meilleur compromis entre l’affluence touristique et la météo.

Au niveau de la météo, justement, il fait beau toute l’année ou presque à Majorque, donc vous pouvez venir à peu près quand bon vous semble. Notez juste que la chaleur estivale peut être difficile à supporter pour ceux d’entre vous qui sont sensibles aux hautes températures (on dépasse allègrement les 30 degrés en journée et ça ne descend pas sous les 25 la nuit). Pour ma part, en étant venu fin septembre à Soller, j’ai apprécié les températures douces en journée (autour de 25) et tièdes la nuit (autour de 17-18). En gros, le printemps et l’automne présentent le meilleur compromis au niveau de la météo et de l’affluence touristique.

L’hiver, il sera plus difficile de se baigner car les températures seront fraîches, mais si vous venez pour visiter les villages et faire de la randonnée, c’est largement suffisant (à ceci près que de nombreux établissements à destination des touristes sont fermés pour congés à cette période, prenez vos précautions).

> Les langues parlées à Soller et à Majorque

Il y a deux langues officielles à Soller et à Majorque : l’idiome local, c’est-à-dire le majorquin, qui ressemble vaguement au catalan, et l’espagnol “classique”, c’est-à-dire le castillan, celui qu’on apprend à l’école en France. La plupart des panneaux sont indiqués en majorquin, mais si vous parlez l’espagnol ça ne sera pas très difficile à comprendre. Par exemple “plage” se dit “platja” en langue locale et “playa” en espagnol classique. D’une manière générale, les locaux s’adressent aux touristes en espagnol “normal”, ou bien en anglais quand ils connaissent cette langue (c’est tout de même assez rare, même si je trouve qu’à Soller et à Majorque en général ils sont meilleurs en anglais que sur le continent… probablement en raison de l’affluence touristique).

En ce qui concerne la langue française, malheureusement elle ne vous sera pas très utile à Soller ou à Majorque. Même les menus des restaurants ne sont que très rarement traduits dans notre langue.

En clair, si vous ne parlez que le français, je vous conseille d’apprendre quelques mots de base en espagnol pour ne pas être complètement perdu une fois sur place (la méthode Assimil “Espagnol” est très bien, par exemple).

> Le parking à Soller, Majorque : mes conseils

Si vous cherchez un parking à Soller, mauvaise nouvelle : comme partout sur l’île de Majorque, cette ville connait des grosses difficultés de stationnement, en particulier à la haute saison touristique. En ville, les parkings sont pour la plupart payants (autour de 90 centimes de l’heure avec un plafonnement à 5€ par jour). Certaines zones sont gratuites mais nécessitent de mettre un disque (ce sont les zones bleues qui fonctionnent à peu près comme chez nous, avec une limite de temps). Les parkings municipaux de Soller se trouvent ici :
parking 1
parking 2
parking 3.

Enfin, il y a très peu d’endroits pour stationner gratuitement à Soller, c’est principalement autour du jardin botanique, sur la route principale qui mène au village de Port de Soller. Les places sont rares mais c’est jouable. Si vous le pouvez, idéalement essayez de prendre un logement qui inclus une place de parking (cf plus haut).

Je vous déconseille de tenter de vous garer sans payer à Soller (ou à Majorque) : la police fait la chasse aux contrevenants et les amendes tombent facilement. Le prix d’une amende pour non paiement du parking est de 80€, et pour l’heure dépassée c’est 60€. Ça pique !

> Quels petits commerces à Soller

Si vous décidez de passer quelques jours à Soller, pas de panique : vous trouverez sur place tous les commerces dont vous pourriez avoir besoin. En vrac : pharmacies, distributeurs/banques, supérettes (et supermarché en sortant de la ville), station essence, boulangeries, souvenirs, … Sans parler des cafés, tabacs, restaurants, etc. Bref, vous pouvez être 100% autonome à Soller sans avoir besoin de repartir sur Palma pour faire des courses (heureusement !).

Mon avis sur Soller, Majorque

Si vous voulez mon avis sur Soller (et Majorque), le voici : j’ai vraiment adoré sa place principale, avec son église Sant Bartolomeu absolument superbe. Autour, il y a quelques ruelles sympas également, et j’ai particulièrement apprécié de trouver des locaux dans les bars et les cafés du centre. Je m’attendais à trouver une sorte de “village-vacances”, en fait c’est une vraie petite ville avec une vraie vie locale, et ça c’est franchement appréciable. En revanche, ce n’est pas l’endroit le plus charmant de Majorque, à mon avis.

Je conseille Soller à ceux qui veulent faire une excursion facile à la journée ou à la demi-journée depuis Palma de Majorque (une heure ou deux à Soller sont largement suffisantes, ensuite partez au bord de la mer ou bien à Fornalutx). Je pense aussi que Soller peut être un camp de base intéressant pour explorer les environs immédiats (les villages de Deia, Fornalutx, et même Valldemossa par exemple), ou pour partir en randonnée dans les montagnes (avec notamment le Puig Major qui offre un grand nombre de sentiers à arpenter). Donc vous pouvez sans problème décider de loger sur place (quelques jours).

En revanche, si vous ne comptez pas vous déplacer une fois que vous aurez posé vos valises à l’hôtel, et si vous cherchez un spot de bord de mer ou un endroit où vous pouvez vous poser et “glandouiller” tranquillement toute la journée, je vous déconseille Soller : visez plutôt Port de Soller (pour être vraiment dans le même coin), ou bien par exemple Puerto de Pollença, à une cinquantaine de kilomètres de là. Cela sera probablement davantage à votre goût.

> Vous avez aimé cet article ?

On arrive à la fin de ce guide sur Soller et ses environs, à Majorque. Si vous avez aimé cet article, pensez à cliquer sur “J’aime” ci-dessous, ça m’encourage et ça me motive à continuer de publier des guides détaillés sur les destinations où je me rends.

Et si vous voulez soutenir concrètement mon travail, vous pouvez faire un truc tout simple : passer par les liens qui se trouvent dans mes articles quand vous réservez vos voyages (billets d’avion, hébergements, activités, …). Certains organismes me reversent une petite commission sans que cela ne change quoi que ce soit au montant que vous réglez.

Voilà, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne visite de Soller et un excellent séjour à Majorque !

Jérémy.