Pollença, Majorque : guide de voyage complet pour réussir votre séjour

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous envisagez de visiter Pollença, Majorque ? Vous êtes au bon endroit : je reviens d’un séjour sur place et j’ai beaucoup aimé cette petite ville pleine de charme.

Dans les lignes qui suivent, je vous partage tous mes bons plans sur Pollença. Vous allez découvrir les choses à faire sur place et dans les environs, les endroits où loger, où manger, comment s’y rendre, … Bref, vous n’avez qu’à suivre le guide !

Prêt ? C’est parti !

Infos pratiques en bref :

> Pour vos billets d’avion, je vous conseille de regarder sur ce site : j’ai payé mon aller-retour seulement 30€ !

> Pour vous rendre à Pollença depuis ailleurs sur l’île, deux options : la voiture de location (à louer ici) ou bien le bus (le 340 depuis Palma de Majorque).

> Pour le logement à Pollença, je vous conseille cet hébergement, un appartement très agréable à deux pas de la place principale. Excellent rapport qualité-prix-localisation.

> Enfin, si vous avez besoin d’un guide papier pour vous accompagner pendant votre séjour, cette édition est très bien faite ! Si vous aimez la rando et que vous voulez un guide complet, prenez celui-ci !

Au sommaire de cet article

Pollença, Majorque : que visiter dans le village

Tout d’abord voici les choses à visiter dans le village de Pollença. Il se trouve tout au nord de l’île de Majorque, à quelques kilomètres seulement du magnifique cap de Formentor dont je reparlerai plus bas.

C’est un joli petit village d’inspiration médiévale, comme souvent à Majorque. Les ruelles sont étroites, tortueuses. Au détour de l’une d’elles, on tombe sur une petite place ombragée où cafés et restaurants ont installé des terrasses, invitant les locaux et les touristes à se poser pour refaire le monde.

Pollença est un endroit agréable pour flâner, se promener tranquillement, sans but véritable, juste pour prendre son temps dans un joli décor : ça fait du bien.

Alors bien sûr, il y a quelques immanquables, à faire absolument pendant votre séjour à Pollença. Les voici.

> Grimper les 365 marches du Calvaire

La première chose à faire à Pollença, c’est de grimper les marches qui montent au Calvaire. 365 marches à gravir, ça peut faire peur, mais croyez-moi c’est vraiment l’attraction à ne pas manquer à Pollença.

Pour que la montée soit agréable, il faut prendre son temps (sinon vous allez arriver trempé de sueur en haut), ça vous permettra d’en profiter pour admirer les vieilles maisons majorquines d’un côté et de l’autre (certaines sont joliment décorées et réaménagées, d’autres semblent restées dans leur jus). Une bonne partie de la montée vers le calvaire est bordée par de hauts cyprès élégants apportant un peu d’ombre.

Autre chose à admirer pendant que vous grimperez les marches : les statues. Alors personnellement je les ai trouvé plus bizarres que jolies, mais les goûts et les couleurs, hein…

Enfin, tout au long du chemin pour grimper au sommet du Calvaire, vous verrez aussi les 14 imposantes croix représentant le calvaire du Christ.

Tout en haut des escaliers, vous aurez une vue superbe sur les toits du village, en contrebas.

Si vous avez une petite soif, il y a quelques tables et de quoi vous rafraîchir dans un petit café, juste à gauche de la petite église. Et puis bien sûr, rentrez voir l’intérieur de l’église elle-même (rien d’extraordinaire, mais bon, vous venez de grimper les 365 marches pour y accéder, alors autant aller jusqu’au bout du truc).

Pratique : pour trouver le début de la montée du Calvaire, rejoignez la rue Carrer de Jesus, sur les hauteurs du centre ville.

Et bon à savoir, on peut accéder en haut du Calvaire sans forcément devoir gravir les marches : il y a une route goudronnée accessible en voiture. Si vous devez vous garer, ça sera à l’arrache sur le bas-côté de la route, car il n’y a pas vraiment de parking, donc privilégiez la montée en taxi.

> Profiter de la vue depuis le Mont Calvari

Une fois en haut des escaliers permettant d’accéder au Calvaire, vous aurez déjà une bien belle perspective sur le bas de Pollença et l’une des collines qui entoure le village.

Mais si vous voulez une vue vraiment époustouflante, il faut marcher encore une petite cinquantaine de mètres sur la droite (quand les escaliers sont derrière vous). Là, vous arriverez à un promontoire à proximité de la route goudronnée qui offre le meilleur panorama de Pollença. Vous pourrez admirer l’ensemble de la ville s’étendre sous vos yeux, ainsi que les montagnes de Majorque autour de vous, et même au loin vous apercevrez la mer et le village de Port de Pollença, l’une des principales stations balnéaires de Majorque.

Si ça peut vous aider à trouver ce point de vue, il se trouve ici sur Google Maps.

> Découvrir les ruelles historiques du Vieux Pollença

En repartant du Mont Calvari, je vous conseille d’en profiter pour visiter quelques unes des ruelles historiques de Pollença, qui se trouvent dans le quartier à flanc de colline, sur la gauche quand on redescend vers le centre à partir du point de vue que j’indiquais précédemment.

Les ruelles que j’ai trouvées magnifiques sont Carrer de l’Estrella, Carrer de la Salut, et Carrer de Bonavista. Cette dernière, en particulier, est vraiment photogénique avec ses escaliers (oui, encore) et ses pots de fleurs déposés devant les habitations. Assurément mon quartier préféré de Pollença !

> Voir le Pont Romain

Lorsque je suis arrivé en haut du Mont Calvari, j’ai vu un panneau indiquant “Pont Romain” à 10 minutes de marche. Je n’en avais pas entendu parler mais ça m’a intrigué alors j’ai décidé d’aller voir.

Alors le pont en lui même est plutôt sympa mais rien d’extraordinaire non plus : il enjambe une rivière qui était asséchée au moment de ma venue.

Le pont romain se trouve un peu à l’écart du centre de Pollença, et clairement ce n’est pas le monument le plus impressionnant que vous verrez à Majorque. D’ailleurs petite parenthèse : si les ruines romaines vous intéressent, alors allez voir celles d’Alcudia, vous allez certainement adorer ! J’en parle dans mon article dédié à Alcudia.

> Voir la Plaça Major et l’église Santa Maria dels Angels

Comme son nom l’indique, la Plaça Major est la place principale de Pollença. Grande et large, bordée d’arbres, de bancs et de terrasses de cafés, c’est l’endroit idéal pour se poser avec une bonne bière fraîche après avoir exploré la ville.

Au sud de la place se trouve l’église Santa Maria dels Angels, et là je dois vous avouer que j’ai raté mon coup : je l’ai trouvé si quelconque de l’extérieur que je n’ai même pas cherché à rentrer à l’intérieur (faut dire qu’en plus elle était entourée d’échafaudages qui ne donnaient pas envie de s’en approcher), alors qu’on m’a dit (mais trop tard) qu’elle valait le coup d’œil. Bref, si les édifices religieux vous intéressent, vous pouvez rentrer dans celui-ci gratuitement lors de votre visite de Pollença.

> Voir les Jardins de Joan March et la Torre Desbrull

Enfin, toujours à proximité immédiate du centre historique de Pollença, vous avez un petit espace vert très sympa : les jardins de Joan March, en l’honneur d’une figure historique de la ville. Sur place, se trouve également la tour Desbrull, un édifice gothique datant du 13e siècle.

Voilà pour les choses à visiter directement sur place. Voyons désormais les choses à faire à proximité de Pollença, à Majorque.

Que faire dans les environs de Pollença, à Majorque

Il y a de nombreuses choses à faire, voir et visiter à proximité de Pollença, dans la partie nord-ouest de Majorque. Voici un petit tour d’horizon rapide des options qui s’offrent à vous.

> Profiter de la plage de Pollença

La plage de Pollença se trouve en réalité sur la commune de Port de Pollença (Pollença et Port de Pollença sont deux communes proches mais distinctes ; pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué…). Vous y trouverez une immense et magnifique plage de sable fin bordée de palmiers. L’eau est turquoise, presque translucide, et l’horizon est dessiné par le relief du cap de la Victoria, qui fait face à celui de Formentor. Le tout formant un décor absolument paradisiaque.

Pour tout vous dire, la plage de Pollença est ma préférée de Majorque : on peut y marcher pendant des heures sur sa promenade sans jamais se lasser des paysages magnifiques. Il y a des tas et des tas de cafés et de restaurants de bord de mer pour quand on a envie de se poser et admirer la vue avec une bonne bière ou une bonne assiette de tapas.

Bref, c’est top. Le seul inconvénient c’est qu’il y a du monde à la haute saison, mais l’endroit est tellement immense qu’on n’est jamais les uns sur les autres non plus.

Lisez mon guide détaillé sur Port de Pollença ici.

Il y a une autre plage moins connue que l’immense plage de Port de Pollença : celle de Cala Sant Vicenç, qui se trouve à 3 km au nord-est de Pollença. C’est presque davantage une crique qu’une plage, d’ailleurs, ce qui fait que les gens se retrouvent vite entassés. Mais c’est un spot réputé pour ceux qui veulent faire du snorkelling. Et le cadre est, là aussi, merveilleux.

> Découvrir le Cap de Formentor

Pour ceux qui aiment la nature, la merveille absolue de Majorque, c’est le cap de Formentor. Et bonne nouvelle : il se trouve juste à côté de Pollença, dont le village est en quelque sorte la porte d’entrée.

Tout le long du cap de Formentor, vous trouverez des criques magnifiques, aux airs de bout du monde. L’eau y est claire, le décor majestueux, que demander de plus ? On a l’impression d’être au paradis. Mes criques préférées : Cala Figuera et Cala Boquer.

A part ça, ne manquez pas le phare du cap de Formentor, le mirador Es Colomer (vue impressionnante sur les falaises d’un côté et sur Port de Pollença de l’autre) ou bien encore la superbe plage de Formentor, sobrement appelée “Platja de Formentor“.

Bref, vous avez là un immanquable absolu de Pollença, et de Majorque d’une manière plus générale.

>> Comment s’y rendre

Tous ces lieux sont accessibles en moins d’une demi-heure de voiture à partir de Pollença (si vous devez en louer une, passez par ici, c’est là que vous aurez les meilleurs tarifs).

Vous pouvez aussi vous y rendre en bus depuis Pollença : d’abord la ligne 340 jusqu’à Port de Pollença, là il faudra changer à la gare routière et prendre la ligne 353 direction Formentor (il s’arrête d’abord à la plage de Formentor, puis à la Cala Figuera et enfin au Phare, tout au bout du cap, mais attention c’est une ligne saisonnière qui ne circule que l’été). Honnêtement, c’est plus simple et beaucoup plus rapide en voiture.

Infos et horaires pour la ligne 340 ici et pour la ligne 353 là.

Plus de détails sur la Cap de Formentor dans mon guide complet à paraître bientôt.

> Arpenter les chemins de randonnée autour de Pollença, Majorque

L’île de Majorque est réputée pour ses kilomètres de sentiers de randonnée. Et Pollença a la bonne idée de se trouver sur le tracé du GR221, le sentier principal qui traverse Majorque en longeant, plus ou moins, sa façade nord-ouest.

Autrement dit, rien qu’à partir de Pollença vous avez déjà une belle rando sur ce sentier balisé en prenant la direction du refuge de Son Amer (juste à côté du monastère de Lluc dont je parle plus bas). Vous pouvez aussi partir de l’autre côté, vers Port de Pollença, et suivre ce qui constitue l’ultime étape du GR221 mais honnêtement ce n’est pas la meilleure partie : on longe une route assez passante pendant la quasi totalité du trajet… Y’a mieux à faire !

Si vous n’avez pas envie de faire de la grosse rando mais simplement une bonne balade dans la nature au départ de Pollença, vous pouvez choisir de grimper jusqu’au Puig de Maria. Le départ se fait à côté du parking qui se trouve ici, et ensuite vous grimpez tranquillement pendant une petite heure (1,3km de distance pour environ 200m de dénivelé positif). C’est donc assez simple mais prévoyez des bonnes chaussures quand même (baskets minimum).

Pour le reste, je vous invite à consulter ce guide des randos à faire sur Majorque.

> Visiter le monastère de Lluc et ses environs

Je l’ai mentionné plus haut dans la partie concernant les randos, mais vous pouvez bien sûr atteindre le monastère en voiture pour une visite des lieux sans devoir marcher pendant des heures depuis Pollença. Notez juste qu’il se trouve tout de même à une grosse demi-heure de route de Pollença, à peu près à mi-chemin avec Soller, autre ville sympa à visiter à Majorque. Vous pouvez donc envisager d’en faire une pause-visite sur le trajet entre ces deux villes si vous êtes en voiture et que vous faites le tour de l’île de Majorque.

Bref, il s’agit d’un monastère du 13e siècle qui se visite pour 5€ par personne (et le parking est à 6€ le véhicule). L’endroit est apaisant et beau, et surtout il est situé dans un décor magnifique, fait de montagne et de verdure. C’est aussi le point de départ (ou d’étape) de nombreuses randonnées, dont le GR221 qui traverse l’île.

Ce n’est pas un immanquable ni de Majorque ni de Pollença, mais c’est un chouette endroit tout de même. A voir si vous passez pas loin !

> Visiter la ville médiévale d’Alcudia

L’île de Majorque est magnifique. On s’y rend aussi bien pour sa nature paradisiaque que pour ses villages historiques pittoresques. J’aurais pratiquement pu vous recommander toute l’île mais ça ne vous aurait pas beaucoup aidé à faire votre choix, alors je me restreint à ce qui est vraiment très proche de Pollença. Et clairement, l’immanquable à proximité de Pollença c’est Alcudia.

Il s’agit d’un charmant village médiéval dont les fortifications sont encore debout. On peut même grimper dessus et faire un petit tour sur les remparts restants, ils donnent une chouette point de vue sur les toits de la ville.

A Port d’Alcudia, vous trouverez aussi une superbe plage de sable fin dans le même esprit de celle de Port de Pollença.

Pour vous rendre à Alcudia depuis Pollença, c’est en dix minutes de voiture, ou bien en bus avec un changement à la gare routière de Port de Pollença (le 340 ou 345 puis le 352 – horaires et infos sur cette page pour cette ligne là), ou encore à vélo (ça se fait bien : c’est 12 km relativement plat, même sans être particulièrement sportif j’ai réussi à le faire tranquillement).

Voilà pour les principales choses à faire, à voir et à visiter sur l’île de Majorque à proximité de Pollença. Passons désormais à l’aspect pratique de votre séjour.

Où loger à Pollença

Voici mes conseils pour vous loger à Pollença.

Tout d’abord sachez qu’il est pratiquement impossible de trouver un hébergement à moins de 100€ par nuit dans le centre de Pollença (et c’est le cas pour l’immense majorité des villes touristiques de l’île de Majorque). Donc quoi qu’il arrive, prévoyez un certain budget pour vous loger. La bonne nouvelle, c’est que l’offre en hébergement est, je trouve, assez qualitative. Bref, passons immédiatement aux établissements que j’ai sélectionnés pour vous.

> Où loger dans le centre historique de Pollença

Première suggestion pour vous loger à Pollença : Casa Mercat. Un bel appartement fraîchement rénové, avec poutres apparentes, cuisine équipée, literie confortable, et localisation idéale au cœur de la vieille ville de Pollença. Le tout pour un prix abordable pour Majorque. Bref, un des musts à Pollença !

Si vous cherchez plutôt un hôtel, regardez la prestation proposée par le Mon Boutique Hotel, tout en élégance et en discrétion. J’aime beaucoup ! Cerise sur le gâteau, la piscine sur le toit de l’hôtel, histoire de bien commencer (ou finir) la journée.

> Où dormir pour profiter de la mer

Si vous voulez passer du temps à la plage (et vous y rendre facilement), je vous déconseille de choisir Pollença comme point de chute mais bel et bien Port de Pollença, qui se trouve à quelques kilomètres de là, et d’où vous pourrez facilement vous rendre à pied à la plage.

A Port de Pollença, je vous conseille cet hébergement , un excellent compromis entre la proximité de la plage (à 150 mètres) et le tarif (autour de 70€ par nuit). Si vous voulez vous faire plaisir avec une vue mer (c’est quand même l’occasion), alors allez dormir à La Goleta, directement situé en bord de plage, avec une vue exceptionnelle sur la mer. Et en bonus, la piscine en rooftop. Que demander de plus !

> Les plus belles villas à proximité de Pollença

Si vous cherchez un endroit où loger légèrement en dehors du centre historique de Pollença, afin notamment d’être plus au calme et de disposer d’une place de parking, voici une petite sélection de maisons et de villas qui pourraient vous intéresser.

Villa Hort Petit de Ternelles : villa moderne et récente avec une grande piscine. Elle dispose de trois chambres extrêmement lumineuses, donc possibilité de loger jusqu’à 6 adultes si on part en famille ou entre amis. Bonus, Pollença est à dix minutes à pied, donc parfait pour sortir se faire un resto sans devoir tourner en voiture pour trouver un parking.

Villa Granoters : superbe villa à 5 minutes de Pollença, avec une belle piscine et deux barbecues pour les soirées d’été. Jusqu’à 6 personnes peuvent y dormir. Top !

Villa La Fuente : c’est celle que je trouve la plus belle et la plus authentique de l’extérieur (en tout cas quand j’imagine une villa à Majorque, c’est ce genre d’image qui me vient en tête). L’intérieur mélange l’ancien et le nouveau avec un certain goût.

Les transports à Pollença et à Majorque

Située pratiquement à l’extrémité nord-ouest de l’île de Majorque, la petite ville de Pollença est pourtant très facile d’accès. Voici les différentes façons de vous y rendre et de vous déplacer ensuite une fois sur place.

Si vous venez en avion à Majorque, regardez les tarifs sur ce site. Perso j’ai eu mon aller-retour à 30€ pour Palma de Majorque (la capitale de l’île). Ça vaut le coup de jeter un œil.

> Prendre le bus de Palma de Majorque à Pollença

Pollença est reliée en bus à Palma de Majorque par la ligne 340. Le point de départ du bus à Palma se trouve à la gare routière principale, la “estacion intermodal“, qui se trouve sous la place d’Espagne (ici exactement sur Google Maps).

Si vous voulez vous rendre à Pollença directement depuis l’aéroport, vous devrez tout de même passer par cette gare routière : prenez d’abord la ligne A1 (qui fait donc le trajet entre l’aéroport de Palma et la gare routière) et changez ensuite pour la 340.

Le trajet de Palma à Pollença dure 55 minutes et le ticket coûte 5,50€. Il s’achète directement au chauffeur au moment de grimper dans le bus. Il y a une dizaine de bus par jour donc vous n’aurez pas de problème pour trouver un horaire qui vous convienne. A Pollença, le bus vous déposera ici.

Toutes les infos sur cette ligne 340 qui relie Palma à Pollença se trouvent sur cette page du site officiel des transports en commun de l’île.

> Aller jusqu’à Pollença en voiture de location

Si vous n’avez pas envie de dépendre des transports en commun sur l’île de Majorque, alors vous pouvez prendre une voiture de location.

L’idéal pour cela c’est de louer votre voiture directement à l’aéroport de Palma. Il est fortement conseillé de réserver votre voiture à l’avance, par exemple sur ce site, afin de bénéficier des meilleurs tarifs et d’éviter le risque de ne plus avoir le modèle de voiture qui vous convienne (la demande est très forte en haute saison touristique).

Pour le trajet entre l’aéroport et Pollença, pas de difficulté particulière. Le plus simple consiste à suivre la Ma-13 pendant les trois-quarts du trajet (c’est une large 2×2 voies) et bifurquer vers Pollença pour la dernière portion. Il vous faudra environ une heure pour faire les 61 km de route, assez plate et monotone dans l’ensemble (à part la fin).

L’autre option consiste à faire le détour par les routes de montagne, en prenant d’abord la Ma-11 jusqu’à Soller (à visiter), puis prolonger par la sublime Ma-10 qui vous emmènera dans des paysages de montagne à couper le souffle. Par contre c’est 2 heures de trajet au total et 90 km à parcourir. A vous de voir donc si vous êtes pressé ou pas.

> Comment se déplacer une fois à Pollença

Dans Pollença même, vous n’aurez pas besoin de voiture. Le village est tout petit et vous pourrez tout faire à pied.

En revanche, pour aller de Pollença à Port de Pollença (où se trouve la plage), vous allez avoir besoin d’un moyen de locomotion. Ce que je conseille, c’est le vélo : il y a 8km à faire et c’est relativement plat (ça descend quand vous irez vers la plage, ça remontera légèrement en rentrant vers le village de Pollença). Même pour aller jusqu’à Alcudia, le vélo est agréable et largement faisable (il s’agit d’une longue piste cyclable au bord de la mer sur les deux tiers du trajet, puis d’une départementale, assez passante tout de même, sur la dernière partie).

Autrement, le réseau de bus de Majorque est excellent, et Pollença est bien desservie. Les lignes 340 et 345 permettent de se déplacer vers Palma de Majorque ou vers Port de Pollença (via Cala Sant Vicenç à certaines heures). Et de Port de Pollença vous aurez d’autre option pour circuler : vers le cap de Formentor ou vers Alcudia et Can Picafort.

Bref, pas de panique si vous ne louez ni vélo ni voiture, vous ne serez pas coincé à Pollença, loin de là.

Pour info, le ticket entre Pollença et Port de Pollença coûte 1,50€. Les infos détaillés sur la ligne 340 sont là  et pour la ligne 345 c’est ici.

Enfin, vous pouvez bien sûr utiliser la voiture pour aller explorer les environs de Pollença. Il y a un parking gratuit ici, d’ailleurs, si jamais votre hébergement n’inclut pas une place de stationnement.

Autres infos pratiques pour organiser votre séjour à Pollença, Majorque

 

Vous vous posez d’autres questions pour organiser votre séjour à Pollença, Majorque ? Regardez ci-dessous, j’y réponds probablement.

> Combien de temps pour visiter Pollença, Majorque

La petite ville historique de Pollença se visite vraiment rapidement. Comptez une demi journée si vous voulez simplement flâner dans les rues étroites du centre ville, grimper les marches jusqu’en haut du Calvaire et voir le pont romain. Rajoutez une autre demi-journée pour une petite balade dans les environs, ou bien une session baignade-bronzette sur la plage de Port de Pollença.

Mais ce que je vous conseille, c’est de rajouter une deuxième journée complète sur place, pour vous permettre de faire une vraie belle promenade au cap de Formentor, et ses paysages uniques, à voir absolument lors d’un séjour à Majorque.

Bref, pour une durée de séjour idéale je dirais au moins deux jours complets (donc trois nuits sur place), mais vous pouvez faire le double sans problème, vous ne vous ennuierez pas (cf tous les points que j’ai mentionnés plus haut dans les suggestions de visites et activités). En revanche si c’est juste pour visiter le centre historique de Pollença (par exemple pendant un séjour à Soller, Port de Pollença ou Alcudia), alors une demi journée suffit largement.

> Restaurants à Pollença : quelques bonnes adresses

A Pollença, restaurants et cafés sont nombreux dans le centre historique. Voici mes suggestions à découvrir pendant votre séjour sur place.

Le premier à tester à Pollença, c’est La Placeta (adresse : plaça Sant Jordi 29), situé sur une petite place un peu en retrait de l’agitation. Terrasse au calme, nourriture soignée, et possibilité de goûter les spécialités locales, notamment de riz, très présent dans la cuisine majorquine.

Un endroit où je n’ai pas mangé mais où je me suis posé pour boire un verre et grignoter une pâtisserie : le Café Plaça (Plaça Major 2). Les gens qui mangeaient près de moi avaient l’air bien servi en quantité et les assiettes étaient bien présentées. C’était visiblement des locaux, donc j’imagine que s’ils s’y rendent c’est qu’ils y trouvent leur compte et que ce n’est pas un “resto à touristes”.

Autre adresse à tester : Celler el Moli (Carrer del Pare Vives 72). Une vraie petite cantine typique de Majorque, qui ne paie pas de mine quand on passe devant, mais qui est toujours remplie de locaux et d’une ambiance chaleureuse. Ils font des menus à 13,50€ (entrée, plat, dessert et boisson). Imbattable à Pollença (et probablement à Majorque) ! Le resto se trouve près du Pont Romain, donc pas directement dans le coeur historique de la ville, mais ça vaut le coup de s’y rendre.

> Quand venir à Pollença et à Majorque

Tout dépend de ce que vous comptez faire une fois sur place. La météo est globalement bonne toute l’année à Majorque, donc vous pouvez réserver un séjour à Pollença quand bon vous semble entre le 1er janvier et le 31 décembre. Sachez juste que l’hiver certains restaurants et certaines activités ne fonctionnent pas (c’est la saison la plus creuse et les locaux prennent leurs congès à ce moment là).

En plein été, Pollença (et Majorque plus largement) connaît des températures très élevées (on dépasse largement les 30 degrès en journée), et il y a beaucoup de touristes. Donc si vous ne supportez pas la foule et/ou la chaleur, choisissez plutôt une autre période.

Perso, je trouve que la fin du printemps et le début de l’automne représentent les meilleurs compromis à bien des niveaux : bonne météo aussi bien pour la rando que la baignade sans avoir trop de chaleur, et flux touristique réduit par rapport à la pleine saison.

> Où faire ses courses à Pollença

Pollença est une petite ville mais, comme dans pratiquement chaque village de Majorque, vous trouverez de quoi faire vos courses sans difficulté. Il y a plusieurs petites supérettes dans le centre historique, par exemple le Eroski sur la Via Argentina.

Sachez aussi que tous les dimanches matins se tient le marché hebdomadaire de Pollença, où vous pourrez évidemment acheter quelques fruits et légumes et d’autres produits locaux. Vous le trouverez sur la place Major et dans les rues adjacentes. Si vous êtes là au bon moment, ça vaut le coup d’aller s’y promener !

> Où se garer à Pollença

L’hyper centre de Pollença est constitué de petites ruelles étroites et sinueuses, il n’est pas facile d’y circuler quand on ne connait pas, et encore moins de s’y garer. Ce que je vous conseillerai, si votre hébergement ne dispose pas d’une place de parking, c’est de stationner légèrement en dehors de la ville, par exemple sur ce parking gratuit, ou celui-là. En cinq minutes de marche vous serez sur la Plaça Major et vous ne vous prendrez pas la tête plus que ça. Idem avec ce parking, qui se trouve lui au sud de la vieille ville.

> Où se trouve l’office de tourisme de Pollença

Il y a un petit office de tourisme à Pollença, il se trouve à cette adresse : Carrer de Guillem Cifre de Colonya, 4. C’est dans la partie basse de la vieille ville, près des jardins de Joan March. Il était fermé quand je m’y suis rendu donc je n’ai pas d’avis à vous donner sur les conseils du personnel. Attention aux horaires : c’est fermé le week-end.

Mon avis sur Pollença, Majorque

Si vous voulez mon avis sur Pollença et Majorque, le voici. Ce n’est pas le plus beau village de l’île (Valldemossa, Estrellencs, Deia ou Fornalutx sont plus beaux, à mon goût en tout cas), mais c’est vraiment un endroit intéressant notamment en raison de son calvaire unique aux Baléares, et de la vue panoramique que l’on découvre une fois en haut.

J’ai aussi aimé Pollença pour ses ruelles biscornues, son charme discret et son authenticité. Autant Valldemossa, par exemple, me paraît vivre à 100% par le tourisme et pour le tourisme, autant Pollença est animée par une vie locale authentique, ce qui est d’autant plus agréable quand on vient visiter.

Enfin, au niveau pratique, Pollença est idéalement située pour ceux qui ont envie d’explorer les environs. On est très vite sur la côte et la plage magnifique de Port de Pollença, on est également rapidement dans le coeur de l’île de Majorque et ses montagnes sauvages, ses sentiers de randonnée. Et enfin on est bien sûr à proximité immédiate du cap de Formentor, la merveille de l’île. Bref, Pollença est un point de chute idéal, où on peut trouver encore de quoi se loger et se nourrir sans se ruiner, tout en ayant affaire à des prestations de qualité. En clair, Pollença est un excellent compromis à beaucoup de niveaux !

> J’ai besoin de votre aide

Voilà, vous savez tout sur Pollença, Majorque, et ses environs immédiats. Si cet article vous a aidé, vous pouvez faire un petit geste simple : cliquer sur “J’aime” ci-dessous, ça me motive pour continuer de publier des articles détaillés sur les destinations que je connais.

Et si vous voulez soutenir concrètement mon travail, voici un truc tout simple : il vous suffit de passer par les liens qui se trouvent dans mes articles quand vous réservez vos voyages (billets d’avion, hébergements, activités, …). Certains organismes me reversent une petite commission sans que cela ne change quoi que ce soit au montant que vous réglez.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un excellent séjour à Pollença et à Majorque ! J’ai adoré, alors il n’y a pas de raison que ça ne vous plaise pas non plus !

A bientôt sur mon blog !

Jérémy.