4 idées pour découvrir la Bretagne de manière originale

Nouveau : mon livre "Changer de vie : comment j'ai décidé de tout plaquer pour découvrir le monde" vient de sortir aux Editions Larousse. Découvrez-le ici.

Je ne vous ai pas souvent parlé de la Bretagne sur le blog, et pourtant c’est une région que je connais bien. Voisine de ma Normandie natale, je m’y rends très souvent pour voir des amis ou pour passer des week-ends à me ressourcer au bord de la mer. J’ai même vécu à Rennes à une époque qui me paraît remonter à une éternité.

Plutôt que de vous faire une checklist des endroits à voir absolument en Bretagne (je finirai par vous la faire tout de même), aujourd’hui je souhaite vous parler des différentes façons de découvrir la Bretagne pour en saisir tout son charme. Que ce soit à vélo, en van aménagé, en péniche, ou à pied, il y a énormément d’options pour découvrir cette magnifique région. Je vous les dévoile en détails dans cet article.

Prêt ? Alors on y va !

Visiter la Bretagne à vélo

Si vous voulez prendre le temps de découvrir la Bretagne par les petites routes et les chemins de halage, alors la meilleure option c’est le vélo. Malgré sa météo maussade légendaire, la Bretagne est une vraie terre de cyclisme : quelques uns des plus grands champions actuels sont bretons (Warren Barguil, David Gaudu – 4e du dernier tour de France – ou encore Valentin Madouas, pour ne citer que les plus connus), et elle dispose d’une quantité incroyable d’itinéraires à découvrir à votre rythme.

Plusieurs véloroutes officielles traversent la Bretagne de part en part. La plus connue d’entre elles, c’est la Vélodyssée qui, sur sa portion bretonne, permet de relier Nantes à Brest par les anciens chemins de halage du canal. Vous roulerez tranquillement dans des décors magnifiques, en toute sécurité (pas de circulation de véhicule à moteur !), notamment le long de l’Oust ou du lac de Guerlédan. Les étapes se font dans des petites bourgades pleine de charme (comme souvent en Bretagne) : Pontivy, Redon, ou encore Malestroit aux allures médiévales, où vous trouverez de quoi vous ravitailler, manger un morceau et boire une pinte en terrasse avec d’autres cyclotouristes.

A part la Vélodyssée qui est, il faut tout de même le reconnaître, un peu « l’autoroute pour cyclos » en Bretagne, vous pouvez regarder les tracés de la Vélomaritime : elle longe la côte nord de la Bretagne, du Mont-Saint-Michel à Roscoff, en passant par Saint-Malo, le Cap Fréhel, la côte de granit rose, et pas mal d’autres endroits incroyables. Je connais bien le tracé de la Vélomaritime en Normandie car je l’emprunte assez souvent, mais je dois reconnaître que sa portion bretonne est vraiment à couper le souffle. Au total il existe 9 véloroutes officielles en Bretagne, pour près de 2000 kilomètres balisés que les cyclotouristes peuvent emprunter : un vrai bonheur.

En terme de difficulté, la Bretagne est une région vallonnée donc ce n’est pas non plus de tout repos, mais les étapes proposées le long des véloroutes sont accessibles à tous : elle font généralement entre 20 et 40 kilomètres (plus elles sont courtes plus elles sont « difficiles »). Pour ma part, étant un simple cycliste du dimanche, je les trouve quand même assez faciles dans l’ensemble, même si certains passages peuvent parfois faire chauffer les mollets (il suffit d’y aller à son rythme et ça passe). Pas d’inquiétude si vous n’êtes pas un cycliste chevronné ou si vous venez avec des enfants, c’est tout à fait faisable.

Explorer la Bretagne en péniche

Parlons désormais d’une façon originale de découvrir la Bretagne : à bord d’une péniche. Ce n’est pas forcément la façon qui vient à l’esprit spontanément quand on envisage de visiter cette région de manière un peu originale, mais vous devriez tout de même garder en tête cette possibilité, vous pourriez bien être très agréablement surpris.

L’un des principaux avantages de faire appel à la location de péniche pour visiter la Bretagne, c’est la tranquillité absolue. La Bretagne est, en toute saison, une destination particulièrement touristique, surtout sur son littoral. Mais en péniche, sur ses canaux et rivières, vous serez loin de l’agitation qui règne sur la côte, et vous aurez vraiment l’impression de vous reposer et de vous ressourcer. De plus, la péniche une fois en mouvement vous bercera délicatement de son ronronnement mélangé aux clapotis des flots. C’est une sensation particulière qui mérite d’être expérimentée au moins une fois, et c’est l’idéal selon moi pour passer des vacances apaisantes et tranquilles.

Aussi, visiter la Bretagne en péniche permet de découvrir des endroits où vous ne seriez probablement jamais allé autrement, et d’avoir un point de vue unique sur les lieux que vous traverserez (depuis l’eau !). Parmi les canaux que vous pouvez emprunter en péniche, le canal qui va de Nantes à Brest sera le plus populaire, en particulier sa portion dans le Morbihan. Mais il est possible aussi de naviguer sur le canal de l’Îlle-et-Rance qui va de Rennes à Saint-Malo, avec ses belles écluses bien fleuries et parfaitement entretenues. Enfin, il est aussi possible de naviguer sur le Blavet, près de Lorient.

Traverser la Bretagne en van ou fourgon aménagé

En revenant vivre en France après notre expatriation en Croatie, ma compagne et moi avons décidé de faire l’acquisition d’un fourgon qu’on a aménagé. Bon, clairement c’est fait à l’arrache : on a assemblé trois bouts de palettes pour faire un lit, récupéré un bidon d’eau pour avoir de quoi se débarbouiller, et acheté du matériel de camping chez Décath’ pour pouvoir cuire nos pâtes. Ce n’est pas un palace, loin de là, mais peu importe car notre objectif c’était simplement de faire des petits séjours courts dans un rayon de 300 kilomètres autour de chez nous, en autonomie.

Une de nos premières destinations fût la côte nord de l’Îlle-et-Vilaine et de la Côte d’Armor. On a commencé par dormir au Mont-Saint-Michel (je sais, techniquement c’est en Normandie !), avec une vue incroyable sur sa baie, puis on a longé le littoral jusqu’à Saint-Brieuc en s’arrêtant ici ou là dès qu’un endroit nous plaisait. En fait, on s’arrêtait partout, car ce coin de Bretagne est vraiment merveilleux. De Cancale au Cap Fréhel en passant par Saint-Malo, Dinan, Dinard, ou encore Saint-Lunaire, c’est un vrai défilé de vieilles pierres, de plages de sable fin, de criques aux allures de bout du monde, … Quel plaisir d’admirer le soleil se coucher, assis sur un rocher aux pieds des falaises en étant seul au monde ou presque.

La Bretagne est, de mon point de vue, une super région à visiter en fourgon aménagé car elle offre énormément d’options pour dormir tranquillement dans des endroits magnifiques, sans déranger personne ni être dérangé soi-même (par des riverains ou par des fourgons voisins). Il suffit de sortir des gros spots touristiques (et encore, on a dormi au Cap Fréhel, l’un des endroits les plus admirés de Bretagne, en toute tranquillité) pour vraiment s’offrir une expérience de « vanlife » ultime. En plein été, vous serez rarement seul sur les parkings de bord de mer, mais dans les terres, au bord des lacs, des rivières, ou bien en pleine forêt, vous trouverez des spots pour dormir en toute quiétude.

Voyager en van aménagé apporte une vraie liberté dans les mouvements, tout en allant beaucoup plus vite et plus loin qu’à pied ou à vélo, par exemple. Cela permet de varier plus facilement ce qu’on a sous les yeux, tout en conservant le côté « aventure » que l’on retrouve dans les modes de voyage cités précédemment. De mon point de vue, c’est un excellent compromis entre le confort et l’aventure !

Faire le tour de la Bretagne à pied

Une des meilleures façons de découvrir les beautés de la Bretagne, c’est de parcourir son littoral à pied. Son fameux sentier des douaniers, le GR 34, en fait le tour complet sur un tracé de pratiquement 2000 kilomètres, offrant constamment une vue incroyable sur la mer. Bon, vous n’allez probablement pas pouvoir le parcourir en intégralité pendant vos prochaines vacances (ou alors vous avez la chance de disposer de plusieurs mois devant vous), mais si vous en sélectionnez seulement une partie vous allez déjà trouver de quoi vous régaler.

Si je devais balayer de manière très rapide les endroits immanquables du GR 34, je dirais d’abord qu’il s’agit de la Presqu’île de Crozon, avec ses nombreux caps, pointes, plages et criques à découvrir en marchant. L’endroit est touristique mais il vaut vraiment le coup d’œil pour avoir un bon aperçu de la Bretagne « sauvage ». Autre endroit que j’adore pour randonner en Bretagne : le cap Fréhel dont je vous ai déjà parlé un peu plus haut. Là aussi c’est une autoroute à randonneurs, mais toujours pour la simple raison que le lieux sont à couper le souffle. Non loin de là, la côte de granit rose va également vous en mettre plein les yeux. Enfin dans le Morbihan, vous pouvez marcher sur la presqu’île de Quiberon, en particulier sur sa façade ouest qui offre des paysages superbes également.

Je viens de vous mentionner quatre endroits très populaires, mais même si vous décidez d’aller marcher sur des portions moins connues vous allez découvrir des merveilles : c’est la magie de la Bretagne, c’est littéralement beau partout.

En terme d’étapes, vous allez constamment traverser des petites bourgades avec des bed & breakfasts où vous serez accueilli avec le sourire. A part vraiment au cœur de l’été où il est préférable de réserver à l’avance, le reste de l’année vous pouvez facilement improviser vos arrêts, selon vos jambes et vos envies (et un peu la météo quand même). D’une manière générale, le GR34 n’est pas très difficile, peu d’étapes comportent du gros dénivelé. Par contre le côté « montagne russe » sur certains coins du littoral peut fatiguer car ça casse le rythme. Et la proximité de la mer et des falaises nécessite une dose de concentration supplémentaire par rapport à d’autres GR moins escarpés. Prévoyez des bonnes chaussures !

Voilà mes idées pour découvrir la Bretagne de manière originale

On arrive à la fin de cet article avec mes recommandations pour découvrir la Bretagne de manière originale. J’espère que ça vous donnera des idées pour vos prochaines vacances. Je vous partagerai prochainement un article sur les immanquables à faire et à voir en Bretagne, afin de venir compléter tout ça. Restez attentifs aux publications sur le blog !

Bonne découverte de la Bretagne !

Jérémy