Letterfrack, Irlande : le guide de voyage ultra-complet ici :

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous envisagez de faire étape à Letterfrack durant votre voyage en Irlande ? Bonne idée : cette petite bourgade est idéalement située au cœur du Connemara : il vous sera facile d’explorer la région en faisant de Letterfrack votre camp de base. Dans cet article, je vous partage tous mes bons plans sur l’endroit : où loger (pour bien dormir sans se ruiner), où (bien) manger, où boire une bonne bière irlandaise, et surtout quelles sont les choses à ne pas manquer à proximité de Letterfrack. Bonne lecture !

Infos pratiques :

> Il y a souvent des billets d’avion pour l’Irlande à 50€ aller-retour sur ce site !

> Pour louer une voiture en Irlande, regardez là car les tarifs sont intéressants.

> Emmenez avec vous ce petit guide pratique pour être sûr de ne rien manquer lors de votre voyage !

Comment se rendre à Letterfrack :

Que vous veniez en Irlande avec votre voiture, ou que vous arriviez par les transports en commun, se rendre à Letterfrack n’est pas très difficile. Voici comment faire.

> Se rendre à Letterfrack en voiture

Letterfrack est situé sur la route nationale N59, qui fait le tour du Connemara en passant par des paysages fantastiques. En venant de Galway, vous n’avez qu’à suivre la route jusqu’à arriver à bon port.

Ma recommandation, toutefois, c’est de quitter la N59 au niveau de Recess en tournant à droite sur la superbe R344. Cette route incroyable longe le Lough Inagh dans un décor de bout du monde : vous allez en prendre plein les yeux !

Pour arriver à Letterfrack, vous retrouverez la N59 au bout de cette route, il vous suffira de tourner à gauche et de rouler quelques kilomètres. Vous gagnez du temps et vous voyez le Connemara en son coeur dès votre arrivée. Magique !

> Se rendre à Letterfrack via les transports en commun

Le réseau de bus est très bien foutu en Irlande. La compagnie CityLink vous emmène partout, jusque dans les moindres recoins du Connemara.

Pour aller à Letterfrack en transport en commun, vous pouvez prendre le bus à Galway, et vous serez à Letterfrack deux heures après. En fonction de la saison, il y a plus ou moins de bus qui font la liaison. Regardez ici pour voir les horaires avec toutes les compagnies, ou là pour réserver votre billet en ligne sur le site de CityLink. Au moment où j’ai fait mes recherches, les tickets étaient à 10,50€ l’aller-simple (c’est moins cher si vous prenez l’aller-retour directement).

Pour info, l’arrêt de bus se fait sur le parking de la supérette de Letterfrack, dont je parle plus bas dans l’article.

> L’ultime solution pour aller à Letterfrack : voyagez en stop !

Si vous avez l’âme aventurière, vous pouvez tenter de rallier Letterfrack en stop. J’ai vu plusieurs personnes lever le pouce sur le bord des routes irlandaises, et j’ai une amie qui a fait tout son voyage sur la côte ouest comme ça, il y a quelques années.

Les irlandais sont très sympas, serviables et adorent faire la discussion : il est rare de rester plus de 15 minutes au bord de la route (sauf si vous allez vous enterrez dans un coin où ne passent que trois voitures par jour…). Par contre, si vous choisissez cette option, pensez à prendre des vêtements bien imperméables, parce qu’une averse est vite arrivée et vous n’aurez pas envie d’attendre une voiture sous le déluge…

Maintenant que vous savez comment vous rendre à Letterfrack, passons aux choses sérieuses : où trouver de quoi se rassasier, boire un coup dans un pub chaleureux, et surtout où loger. Voici mes suggestions après deux semaines sur place.

Où loger à Letterfrack :

Si vous souhaitez me remercier et soutenir mon travail, passez par les liens présents dans cet article pour réserver vos séjours (hôtels, avions, tours, …). Cela ne vous coûte pas plus cher et ça me fait toucher une petite commission : c’est la meilleure façon de m’encourager à continuer de vous fournir des articles ultra-complets sur vos destinations préférées 🙂

Le gros avantage de loger à Letterfrack, c’est que vous êtes dans le cœur du Connemara. Tout est à portée de main sans devoir faire beaucoup de route. C’est l’idéal si vous avez peu de temps pour visiter le Connemara car vous ne perdrez pas de temps à faire de la voiture. Je reparle plus bas dans cet article de tout ce que vous pouvez faire à partir de Letterfrack : il y a une chouette liste, vous verrez. Mais revenons à nos moutons : où loger à Letterfrack ?

Le bourg de Letterfrack est tout petit. La moitié des maisons qui le composent sont des auberges et des B&B. Je vous ai sélectionné trois logements à Letterfrack (et dans les environs immédiats) en fonction de votre type de voyage et de votre budget.

> Pour un voyage en backpacking : direction l’auberge de jeunesse de Letterfrack

Je vous recommande cette auberge de jeunesse d’excellente qualité : lits confortables, des espaces communs chaleureux, des rencontres faciles et une excellente ambiance générale. L’endroit fait aussi restaurant, et sert à manger du matin au soir, ce qui est franchement pratique ! Elle est située à 50 mètres du cœur du bourg, et vous avez l’entrée du parc national du Connemara à moins de 10 minutes à pied. Parfait !

> Pour les couples qui cherchent une escapade romantique

Si vous venez en couple et que vous êtes prêt à rester un tout petit peu en dehors de Letterfrack, cet hôtel vous propose de dormir avec vue sur lacs et montagnes : un endroit romantique à souhait, à quelques pas seulement de l’abbaye de Kylemore. Il faut un peu plus de budget, mais ça vaut le coup !

> Si vous venez en famille ou entre amis

Vous pouvez carrément louer ce cottage, idéalement situé en retrait de la route principale (mais où tout est accessible à pied). Il est parfaitement équipé et a largement de quoi recevoir une famille nombreuse ou un groupe de copains/copines.

Dans tous les cas, je vous recommande de ne pas trop vous éloigner de la N59 car les routes étant étroites, même quelques kilomètres dans un coin perdu vous rallongent ensuite tous vos trajets d’une bonne quinzaine de minutes.

Restaurants et pubs à Letterfrack

Voici un petit aperçu de ce qu’il est possible de se mettre dans le ventre à Letterfrack et dans les environs immédiats.

> Le meilleur restaurant (et pub) à proximité de Letterfrack

Le meilleur endroit où j’ai mangé au cours de mon séjour à Letterfrack, c’est dans le village de Tullycross, à quelques kilomètres au nord, dans la péninsule de Renvyle. L’endroit s’appelle Paddy’s Coyne, un vrai irish pub à l’ancienne, où les habitants des environs se retrouvent après une journée de travail pour descendre une pinte et manger un morceau.

C’est le propriétaire de mon hébergement qui m’a recommandé ce petit endroit qui ne paie pas de mine, et je l’en remercie car c’est un vrai régal. J’y ai goûté le ragoût d’agneau, histoire de manger un truc typiquement local, et ma copine a pris du saumon. Entrées, plats, desserts (ce cheesecake, hmmm) : tout était délicieux, et les tarifs vraiment corrects (pour l’Irlande comme pour la qualité).

Deux bémols par contre : ils ne prennent pas la carte bleue (donc prévoyez un montant conséquent en liquide pour avoir de quoi profiter), et le chef ne bosse pas tous les jours (appelez avant pour être certain d’avoir autre chose que de la bière à vous mettre dans le bide). Regardez ici, les clients sont unanimes.

> Les options pour manger et boire à Letterfrack même

Sinon, dans le bourg même de Letterfrack, vous pouvez manger/boire au Veldon’s Seaferer, un grand pub à l’ambiance maritime. Le personnel est adorable, la bière est bonne, l’ambiance très irish (venez un soir de rugby !).

Au niveau bouffe, j’ai été assez classique en prenant le burger accompagné d’une pinte de Guiness. Rien d’exceptionnel, mais le steak était bon et le tout très copieux. Ils proposent pas mal de fruits de mer, de poissons, etc (mais je n’en mange pas, donc pas d’avis sur la question). Si vous voulez goûter des bières locales, demandez au serveur ce qu’ils ont, il y en a qui sont vraiment excellentes (j’ai beaucoup aimé une ‘red’ dont je ne me souviens plus le nom, dommage).

De l’autre côté de la rue, dans la diagonale, vous trouverez un restaurant qui propose sensiblement la même chose à la carte, mais la salle était vide quand j’y suis passé et j’avais envie d’avoir du monde autour de moi pour ressentir l’ambiance pub, donc je n’y suis pas rentré.

Enfin, il y a encore deux endroits où vous pouvez aller dans Letterfrack : l’Indian Café qui propose de la restauration rapide (et/ou à emporter). Je ne l’ai pas testé mais le propriétaire de mon logement m’a dit que c’était plutôt bon. Et le restaurant du Letterfrack Lodge, l’auberge dont je parlais dans la partie consacrée à l’hébergement, qui propose notamment des spécialités de la mer.

Les commodités que vous trouverez à Letterfrack

Letterfrack a beau être une toute petite bourgade, vous y trouverez tous les commerces nécessaires à votre séjour.

> Le supermarché de Letterfrack

Déjà, le plus important : il y a un supermarché à Letterfrack (enfin, c’est entre la très grande supérette et le tout petit supermarché, disons que c’est environ de la taille d’un Carrefour City chez nous, ce qui laisse tout de même une bonne dose de choix). Il se trouve au cœur du bourg, du côté droit de la route quand vous prenez la direction Clifden. Vous ne pourrez pas le manquer : c’est là où vous verrez le grand panneau Country Shop (photo ci-dessus).

Les prix y sont un peu plus élevés que dans les grandes surfaces classiques (du type Lidl, Supervalu et Aldi, que vous trouverez dans toutes les villes d’Irlande), mais ça évite de devoir se faire les 30km aller-retour jusqu’à Clifden. C’est ouvert jusqu’à 22H tous les jours, et le parking y est gratuit.

> Un distributeur de billets

Il n’y a pas de banque à Letterfrack, mais un simple distributeur de billets (‘ATM’ en anglais, si vous avez besoin de demander). Il se trouve dans la supérette dont je parlais ci-dessus (tout au fond, derrière le rayon des biscuits). Il est donc soumis à ses horaires d’ouverture. Soyez prévoyant car certains pubs/restaurants ne prennent pas la carte bancaire (surprenant pour un pays comme l’Irlande, mais bon…).

> Un bureau de poste

Au cas où vous auriez envie d’envoyer une carte postale du Connemara à vos proches restés en France, sachez qu’il y a un bureau de poste à Letterfrack. Il se trouve sur la route locale L1101, direction Tullycross, à environ 200 mètres du cœur du bourg, sur la gauche. Si vous y allez à pied depuis le centre, soyez prudent car il n’y a pas de trottoirs, vous marcherez en bord d’une route très passante où les irlandais ont l’habitude de rouler vite. Faites attention à vous.

Puisque je parle de la poste, je mets ça ici à toute fin utile : les timbres à destination de la France coûtent 1,50€ pièce (au moment où j’écris ces lignes en tout cas, possible que ça évolue d’ici là…).

> Station essence à proximité de Letterfrack

La station essence la plus proche de Letterfrack est à l’extérieur du bourg, à environ 8 km de Letterfrack direction Leenane, sur la N59. C’est une station Topaz, vous ne pourrez pas la rater. Elle propose du sans plomb (‘Unleaded’, les pompes vertes, sans distinction du 95, 98 ou E10) et du diesel. Les prix sont sensiblement les mêmes qu’en France : le SP95 était à 1,34 en France, et à 1,36 quand je suis arrivé en Irlande. Je n’ai pas fait attention aux prix du diesel en France, par contre, comme je ne suis pas concerné, mais il est à 1,29€ en Irlande au moment où je publie cet article.

Il n’y a pas de pompe 24/24 autour de Letterfrack : il faut faire le plein aux heures d’ouverture des supérettes dont dépendent les stations.

Il y a régulièrement des petites stations essences dans les épiceries des villages, dans le Connemara (c’est moins fréquent dans certains comtés moins peuplés et moins touristiques), donc vous avez assez peu de risque de tomber en panne par ici, mais soyez vigilant tout de même si vous décidiez d’aller vous promener dans les coins isolés à l’intérieur des terres où les distances sont courtes mais le temps de trajet élevé.

D’une manière générale, si vous avez prévu de faire de la route, je vous conseille de lire mon article intitulé ‘conduire en Irlande‘. Vous retrouverez tous mes conseils sur ce sujet.

> Les autres commodités à proximité de Letterfrack :

A Letterfrack ou dans sa proximité immédiate, vous trouverez aussi un garagiste (on croise les doigts pour que vous n’ayez pas à lui rendre visite), un médecin (idem), et pas mal d’autres trucs pratiques du même genre. Et dans le pire des cas, la plus grande ville du Connemara, Clifden, ne se trouve qu’à vingt minutes de voiture : là-bas vous trouverez absolument tout ce qu’il vous faut sans restriction (une pharmacie par exemple).

Que faire et que voir à proximité de Letterfrack : 6 immanquables

J’ai longtemps hésité sur ce que j’allais mettre dans cette partie. Letterfrack étant au coeur du Connemara, la liste des choses à y faire est à peu près la même que celle que vous pouvez trouver dans mon article sur les choses à visiter au Connemara (publication imminente).

Du coup, pour éviter les redites, je me suis concentré uniquement sur ce qu’il y a à faire à moins de 30 minutes de route de Letterfrack. Si vous êtes prêt à aller plus loin, alors je vous invite à consulter l’article en question pour d’autres suggestions. Mais rassurez-vous, il y a déjà de quoi occuper une semaine complète sur place !

Pour vous aider à repérer où se trouvent les lieux dont je parle ci-dessous, voici une petite carte (artisanale hein, vous me pardonnerez) :

> Se promener dans le Connemara National Park

L’entrée du parc national du Connemara se trouve dans Letterfrack même, sur la N59, direction Clifden. S’il n’y avait qu’un seul endroit à voir dans le Connemara, cela serait celui-là. Le panorama qui s’offre à nos yeux lors de la promenade est tout simplement extraordinaire. Prenez des chaussures de rando et suivez le circuit rouge, qui monte jusqu’au sommet de la montagne : de là, vous avez une vue à 360 degrés sur tout le Connemara, je vous garantis que vous n’êtes pas prêt de l’oublier !

Distance de Letterfrack : 200 mètres
Intérêt : immanquable absolu
Coût : gratuit (même le parking !).

> Visiter l’abbaye de Kylemore et ses jardins

Vous l’avez sûrement aperçue en vous rendant à Letterfrack : l’abbaye de Kylemore est nichée au pied d’une montagne, en retrait de la route principale. Elle mérite au minimum un coup d’oeil depuis l’autre côté du lough Pollacapall. Construite au 19e siècle, sa silhouette élégante et imposante invite au calme et à la sérénité. Ses jardins victoriens valent également un détour. Par contre, par rapport à la taille de la bâtisse, sachez qu’il y a assez peu de pièces à visiter (ça se fait en une demi-heure max).

Distance de Letterfrack : 5 km.
Intérêt : à voir au moins de l’extérieur (le ticket d’entrée est cher pour ce qu’il y a à voir).
Coût : 13€ l’entrée, 11,70€ si vous réservez en ligne (ici).

> Faire le tour de la Sky Road

Après le parc national du Connemara, il vous faut absolument voir la Sky Road pour en prendre plein les yeux à proximité de Letterfrack.

Le point le plus impressionnant est sur la partie sud de la route (que vous voyez en photo ci-dessus). Pour ceux qui tombent amoureux du coin, vous pouvez avoir du rab en descendant sur la Lower Sky Road, qui offre le même type de panorama, vu du dessous, et qui permet aussi l’accès aux plages, criques et recoins que vous aurez vu d’en haut.

Distance de Letterfrack : 11 km (le début de la boucle).
Intérêt : des paysages à ne pas manquer
Coût : l’essence pour faire le tour de la péninsule 🙂

> Admirer Le fjord de Killary

Tant que vous êtes à Letterfrack, profitez-en pour aller voir le seul fjord d’Irlande qui se trouve à une petite vingtaine de minutes de route de là, direction Leenane. Sur la N59 vous trouverez plusieurs endroits pour vous garer et admirer la vue sur les montagnes du Mayo (le comté qui se trouve de l’autre côté du fjord, juste au nord du Connemara). Les amoureux de randonnée pourront explorer les alentours sur les nombreux chemins (équipez-vous bien, par contre). Enfin, pour admirer le fjord depuis la mer, des croisières sont proposées ici. De quoi en prendre plein les yeux !

Distance de Letterfrack : 17 km
Intérêt : superbe point de vue et chouettes randos !
Coût : gratuit (sauf la croisière).

> Faire de la randonnée près de Letterfrack

Il y a plusieurs sentiers de randonnée près de Letterfrack. Parmi eux, ne manquez pas d’explorer une portion du Western Way, qui part de Galway et qui va jusqu’à Leenane, en passant par des paysages de dingue. Pour accéder à la portion la plus proche (et la plus intéressante) à proximité de Letterfrack, suivez la N59 direction Leenane, puis tournez sur une petite route à droite après avoir laissé la Killary Sheep Farm sur votre gauche et avoir passé une petite rivière. Garez-vous après avoir croisé les panneaux indiquant le sentier. Prenez celui qui monte, c’est là où les paysages sont les plus impressionnants.

Distance de Letterfrack : 16 km
Intérêt : une marche assez facile, dans un paysage de rêve, au milieu des moutons ! Extra !
Coût : gratuit.

> Explorer la péninsule de Renvyle

La péninsule de Renvyle se trouve juste au nord de Letterfrack, direction Tullycross depuis le bourg. Il y a de nombreuses plages de sable blanc qui raviront les amoureux de la mer (ma préférée : celle de Glassilaun, où vous pouvez d’ailleurs faire de la plongée et du snorkelling avec Scuba Dive West). Vous roulerez au milieu des champs verdoyants remplis de moutons dans un paysage sublime. A faire idéalement au coucher du soleil !

D’autres questions pour votre séjour à Letterfrack ?

J’ai essayé de répondre à toutes les questions que je me suis posé moi-même lorsque j’ai préparé ma visite de Letterfrack et des environs. Si jamais il y a encore des interrogations auxquelles je n’ai pas répondu, faites m’en part et je compléterai l’article.

Si cet article vous a aidé à préparer votre séjour, n’hésitez pas à cliquer sur J’aime ci-dessous. Cela m’encourage à continuer de publier mes conseils détaillés sur vos destinations préférées 🙂

Bon voyage en Irlande !

Jérémy.