Les 5 meilleurs pays d’Europe pour faire de la rando à vélo

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Si vous aimez le sport, la nature et les voyages, il y a un chouette moyen de concilier tout ça : le vélo. Sélectionnez une destination qui vous intéresse, emmenez vos vélos dans vos bagages, et profitez-en pour explorer le pays à fond.

Dans cet article, je vous partage ma sélection des meilleurs pays pour faire de la rando à vélo, selon mes critères (climat, qualité des routes, paysages, …). Bonne lecture !

5 : l’Écosse

Les paysages d’Écosse, en particulier dans les Highlands, valent vraiment l’effort de grimper jusque là-haut. C’est un régal de pédaler sur les routes sinueuses d’Écosse, au milieu des lochs, dans un décor sauvage et grandiose. Les cyclistes y sont nombreux, vous n’aurez pas de mal à rencontrer des gens avec qui partager vos expériences.

Parmi les difficultés de la pratique du vélo en Écosse, il y a le climat : ne partez pas sans un équipement protège-pluie de qualité. Les midges, ces petits moustiques typiques du nord de la Grande-Bretagne, peuvent aussi être de vrais trouble-fêtes.

L’autre point qui peut être perturbant, c’est la conduite à gauche : il vous faudra changer vos habitudes, les voitures arrivant par le côté opposé.

Pour vous y rendre, je vous recommande de partir en voiture, car l’Angleterre n’est pas très agréable pour les cyclistes, notamment à cause de la circulation démentielle sur la moindre route de campagne. Si vous n’en avez pas déjà, vous pouvez trouver des porte-vélos sur attelage sur des sites spécialisés comme Rameder. Une fois arrivé en Écosse, vous pouvez à nouveau enfourcher vos vélos : la circulation est plus clairsemée et les paysages valent le coup d’être appréciés sur les pédales plutôt que dans l’habitacle de votre véhicule.

4 : la Norvège

La Norvège est une destination de choix pour les amateurs de randonnées à vélo. Tout le pays est quadrillé par des pistes cyclables qui rendent la pratique de cette activité hyper agréable. Vous pouvez partir d’Oslo et rejoindre le Cap Nord pratiquement uniquement en suivant la piste prévue pour les cyclistes. Bon, ça vous prendra du temps, hein, mais c’est faisable ! Et quand il y a des portions de route à faire avec les voitures, les norvégiens sont globalement prudents et respectueux. Il est rare de se faire raser les mollets par les automobilistes norvégiens.

Au niveau des inconvénients, les deux principaux à noter sont le climat et les reliefs. Le climat parce que la façade ouest de la Norvège (la plus intéressante en terme de paysages) est constamment soumise au vent et à la pluie, même lors des beaux-jours. Et les reliefs, car il vous faudra tout de même abandonner vos vélos pour grimper en haut de certains fjords et admirer la vue.

Comptez un bon budget lors de votre rando à vélo en Norvège, car le coût de la vie là-bas est exorbitant. La bonne nouvelle, c’est qu’il est permis de bivouaquer gratuitement partout dans le pays, même sur les terrains privés à condition d’avoir l’accord du propriétaire (ce qui ne pose aucun soucis en règle générale).

Un super pays pour pratiquer la rando à vélo !

3 : la Croatie

En Croatie, j’ai rencontré un français qui fait régulièrement le trajet Saint-Etienne – Zagreb à vélo. Bon, quand je dis régulièrement, comprenez qu’il l’a déjà fait plusieurs fois (c’est déjà pas mal). De ses dires, la Croatie est un excellent pays pour faire du vélo. La circulation est assez peu dense en dehors des grands axes, et on traverse beaucoup de villages où le temps semble s’être arrêté. Les locaux sont étonnés de voir des étrangers débouler sur un deux-roues, alors ils n’hésitent pas à les interpeller, les inviter à boire un coup ou à partager un repas. Bref, c’est un régal autant pour les yeux (les paysages sont superbes) que pour le cœur (de belles rencontres à la clé).

Pour ma part, j’ai visité l’Istrie à vélo l’an dernier, et je peux vous dire que j’en ai pris plein les yeux. J’ai adoré rouler au bord des champs de coquelicots ou le long des vignes, me perdre dans les petits villages médiévaux au cœur de la campagne croate.

Les routes sont bonnes, les reliefs sont accessibles même aux jambes non entraînées (ce qui est mon cas), les croates sont gentils, et last but not least : le climat est parfait pour les cyclistes puisque le soleil est au rendez-vous toute l’année, au moins sur la côte. Évitez tout de même la période juillet-août, très chargée en touristes et où la chaleur peut vite être insupportable. Entre mars et juin, puis en septembre-octobre, vous n’aurez que l’embarras du choix pour votre itinéraire en Croatie 🙂

2 : le Danemark

Si vous avez déjà été à Copenhague, vous savez que les danois vouent un véritable culte à la bicyclette. Plusieurs fois, j’ai manqué de me faire renverser par des vélos arrivant à fond, droit sur moi, juste parce que j’avais le malheur de marcher sur la voie qui leur était réservée. Les cyclistes danois ont tous les droits : ils ont la priorité absolue en tout temps et en toutes circonstances. C’est déstabilisant, vraiment.

A l’instar de la Norvège décrite plus haut, le Danemark est un pays fort agréable pour circuler à vélo. Toutes les routes ou presque ont un espace dédié aux vélos. Les voitures ont l’habitude de devoir gérer les cyclistes donc ils sont prudents et respectueux (chaque conducteur de voiture est d’ailleurs souvent lui aussi un cycliste à ses heures perdues).

Les paysages sont moins grandioses au Danemark qu’en Norvège, mais il y a un certain romantisme à traverser les grandes plaines danoises l’été. Le climat y est plus doux et plus sec qu’en Norvège, d’ailleurs. Un très bon pays à faire à vélo !

1 : la France

On va dire que je suis chauvin de mettre la France dans ce classement, mais pourtant c’est une réalité : notre pays remplit tous les critères d’une destination agréable pour les cyclistes.

On a des pistes cyclables partout, des itinéraires optimisés dans toutes les régions et traversant les principaux points d’intérêt. Chez moi, en Normandie, il y a plein de ‘voies vertes’ permettant de rejoindre le Mont Saint Michel. Je suis même en train de me préparer pour une rando de plusieurs jours avec ma copine, lors de mon retour en France au mois de mai.

En terme de climat, les printemps et les étés sont agréables et permettent de sortir le vélo du garage en évitant les gouttes. Et évidemment les paysages sont merveilleux, variés, quel que soit le coin de territoire que l’on se décide à explorer.

Dans quel pays avez-vous déjà fait de la randonnée à vélo ?

Je ne suis pas hyper expérimenté en ce qui concerne la randonnée à vélo, je commence seulement à m’y intéresser. Si vous avez des expériences à partager, rendez-vous dans les commentaires de l’article sur Facebook !

Bonne route à tous !

Jérémy.