Guide complet des plages de Zagreb et des environs

Nouveau : mon livre "Changer de vie : comment j'ai décidé de tout plaquer pour découvrir le monde" vient de sortir aux Editions Larousse. Découvrez-le ici.

Vous cherchez une plage à Zagreb ou dans ses environs ? Alors lisez ce guide : je vous partage mes conseils pour trouver la plage de vos rêves pas trop loin de Zagreb !

A lire aussi :

> Mon guide complet sur Zagreb qui se trouve ici.
> Les 27 choses à faire en Croatie, listées dans ce guide.

La seule plage de Zagreb : celle de Jarun

Rentrons immédiatement dans le vif du sujet : il n’y a pas la mer à Zagreb. La capitale croate se trouve dans les terres, et le bout de mer le plus proche se trouve à 150 kilomètres de là. Donc si vous cherchez une vraie belle plage au bord de la mer, ce n’est pas à Zagreb que vous allez la trouver.

En revanche, il y a tout de même une plage à Zagreb (mais rassurez-vous ce n’est pas une plage façon « Paris-plage » hein). Il s’agit de celle qui se trouve au bord du lac de Jarun. C’est un grand lac, en parti artificiel, qui se trouve sur la commune même de Zagreb, au sud-ouest du centre ville, et facilement accessible en tram depuis le cœur de la ville.

Pour ma part, quand j’habitais Zagreb, je suis allé plusieurs fois passer des après-midis sur cette plage du lac de Jarun. L’été, elle présente l’avantage non négligeable d’avoir de nombreux arbres directement au bord de l’eau, ce qui fait qu’il y a énormément d’ombres. C’est vraiment agréable quand les températures extérieures flirtent avec les 35 degrés, de pouvoir se poser à l’ombre du feuillage d’un arbre plutôt que de cuire en plein cagnard, comme ça serait le cas sur une plage classique.

Autre point important : la température de l’eau du lac de Jarun est vraiment agréable. Facilement trois ou quatre degrés de plus que l’eau des plages de l’Adriatique, sur la côte. La raison est simple : comme il s’agit d’un lac, l’eau est moins en mouvement donc elle se réchauffe plus vite qu’en pleine mer.

On trouve aussi plusieurs bars de plages :le Beach Bar Jarun, le Trocadero, la Ziraffa, le Saint-Tropez (oui !), entre autres. Ils proposent tous des cocktails à siroter au bord de l’eau, dans des chaises-longues ou des transats à l’ombre de parasols. Le paradis quand on habite Zagreb et qu’on n’a pas envie la possibilité de faire les 150 km pour aller jusqu’aux « vraies » plages !

Enfin, si vous aimez les sports nautiques, il y a de quoi en découvrir plusieurs sur cette plage de Zagreb : le lac de Jarun dispose d’un club nautique, et il est fréquent d’y voir des gens pratiquer le canoë-kayak par exemple. Alors c’est clair, il n’y aura pas autant d’options qu’en bord de mer, mais c’est déjà pas si mal, surtout à proximité du centre ville d’une capitale.

Aussi, notez que je parle d’une manière générale du lac de Jarun, mais il est assez grand et il y a plusieurs petits îlots dessus, accessibles par des ponts, chacun disposant de sa petite plage personnelle. Ce que je vous conseille c’est de faire le tour du lac à pied (ou à vélo, c’est franchement une ballade sympa) et de choisir la plage qui vous conviendra le mieux. Certaines sont plus fréquentées par des familles tandis que d’autres plutôt par des jeunes.

Enfin, si vous venez à la fin du mois de juin, c’est aussi sur cette plage de Zagreb, aux bords du lac de Jarun, que se déroule le InMusic Festival, le plus gros festival de Croatie. Ça peut être l’occasion d’animer vos soirées zagreboises après une belle journée de détente à la plage !

Pratique : pour s’y rendre depuis le centre, prenez le tram 5 ou 17 (direction Precko dans les deux cas) et descendez à l’arrêt Jarun. Le lac est à 600 mètres de là, au bout de la rue Hrgovici ulica. Il y a aussi la possibilité de prendre le bus pour faire cette dernière portion du trajet (le 113 – seulement deux arrêts). Une fois face au lac, la plage principale se trouve sur la gauche, suivez la piste cyclable et vous tomberez dessus.

Voilà pour la seule et unique plage à Zagreb avec possibilité de baignade : celle du lac artificiel de Jarun.

> Les autres plages près de Zagreb où les baignades ne sont pas possibles

Autrement, il y a une sorte de plage dans le parc de Bundek, qui dispose aussi d’un plan d’eau, mais là les baignades ne sont pas possibles, donc je vous le mentionne uniquement si vous êtes en quête d’un endroit où poser une serviette pour passer une après-midi à bronzer.

Idem, sur les bords de la Save (la rivière qui traverse Zagreb), vous trouverez ici et là des spots un peu sableux aux allures de plage pour vous poser au bord de l’eau. C’est sympa car c’est tout près du centre de Zagreb, mais la baignade est franchement déconseillée en raison des courants potentiellement dangereux (il est possible même qu’elle soit purement et simplement interdite). Ces mini-plages se trouvent ici et (j’imagine qu’il en existe d’autres mais je ne les connais pas tous).

Bref, pour une plage près de Zagreb où la baignade est possible : direction Jarun. Autrement si vous cherchez une vraie plage au bord de la mer sans devoir faire trop de route depuis Zagreb, je vous invite à lire la suite de cet article.

Quelles sont les (vraies) plages près de Zagreb

Si vous préférez les plages de bord de mer plutôt que celle du lac de Jarun, alors voici ci-dessous celles qui se trouvent relativement près de Zagreb : toutes les plages ci-dessous sont accessibles en 2 heures de route maximum depuis la capitale croate.

> Les plages d’Opatija

Opatija est l’une des plus grosses stations balnéaires de Croatie, et, coup de chance, c’est aussi celle qui se trouve la plus près de Zagreb. Ses plages sont accessibles en 1H45 de route depuis la capitale croate, ce qui en fait un aller-retour tout à fait réalisable sur une journée, à condition de prendre l’autoroute (assez bon marché en Croatie).

La plupart des plages d’Opatija sont privées et appartiennent à des hôtels/resorts, mais il y a aussi des plages publiques, dont celle de Slatina qui borde le centre de la ville, ou bien celle de Črnikovica, quelques centaines de mètres plus proches de Zagreb. D’autres plages sont disposées ici ou là, vous les verrez en passant (plage se dit « plaza » en croate, c’est donc assez facile de repérer les panneaux ou même de demander votre chemin, en prononçant « plaja », presque comme en français, donc). Attention tout de même à la dénomination « plage » : en Croatie, il est fréquent que ce mot soit employé pour parler en réalité d’un simple espace bétonné avec une échelle pour descendre directement dans l’eau (et c’est le cas ici à Opatija).

Si vous voulez faire une nuit sur place, regardez ici.

> La plage de Žurkovo, près de Rijeka

Source : Google Streetview

La vraie ville de bord de mer la plus proche de Zagreb c’est Rijeka, mais il s’agit davantage d’un gros port industriel plutôt que d’une ville balnéaire, donc je ne vous conseille pas cette ville pour ses plages. En revanche, si vous longez la mer simplement sur quelques kilomètres vers le sud-est, vous tomberez sur la plage de Zurkovo, une toute petite plage de galets, à l’eau claire, nichée dans une crique où mouillent de nombreux voiliers blancs : un vrai coin de paradis.

Le meilleur spot de baignade se trouve un peu plus loin sur la gauche quand vous longez la petite route qui contourne le café puis l’école de voile, en partant de l’endroit où mouillent les bateaux. A partir de là il y aura pas mal d’accès à l’eau via des escaliers depuis la route (cf sur la photo ci-dessus).

Pour s’y rendre, comptez un peu moins de deux heures de route depuis Zagreb en passant par l’autoroute.

Si vous voulez faire une nuit sur place, regardez ici.

> Les plages de l’île de Krk

La Croatie possède de nombreuses îles magnifiques, aux airs de paradis sur terre, et l’île de Krk est l’une de mes préférées. Si vous cherchez une plage proche de Zagreb et que vous avez envie de quelque chose de réellement unique, alors regardez les plages de l’île de Krk, elles devraient vous ravir, même si la distance à parcourir sera légèrement supérieure que pour se rendre aux plages que je mentionnais plus haut (comptez 175 km et 2H15 de route pour arriver aux premières plages sympas de l’île de Krk – celles de Silo au nord de l’île par exemple, même si il y a mieux en faisant quelques bornes de plus).

A Krk, mon coup de coeur va pour les plages de Baška, qui se trouve à l’extrémité sud-est de l’île, ce qui rajoute encore quelques kilomètres à parcourir quand on arrive de Zagreb, mais on est vite récompensé par la beauté des paysages et la clarté de l’eau. Un de mes endroits préférés de Croatie, sans hésiter !

Notez qu’on peut accéder à l’île de Krk par un pont qui part du continent. Aux dernières nouvelles, ce pont était devenu gratuit (après avoir été payant pendant longtemps). Donc vraiment une île facile d’accès depuis Zagreb pour profiter de ses plages !

Je vous encourage vraiment à passer au moins une nuit sur l’île de Krk, idéalement dans le village de Baška (ici par exemple).

> Les plages de Senj

Toujours à moins de deux heures de route de Zagreb, vous pourrez trouver plusieurs plages sur la commune de Senj. Ma préférée, c’est la Plaža Prva Draga, légèrement au nord de la ville. Ce que j’adore sur cette plage, c’est justement que l‘on a une vue imprenable sur les reliefs de l’île de Krk qui se trouvent juste en face, de l’autre côté du petit bras de mer. Du coup la plage de Senj est vraiment magnifique, c’est un vrai plaisir d’y lézarder ou de se baigner dans son eau claire. Pour info, il est possible de louer des chaises longues et des parasols au bar qui se trouve là. L’inconvénient majeur : il peut y avoir du monde aux beaux jours.

A part ça, Senj n’est clairement pas la plus belle ville de la côte croate, loin de là : il n’y a pas vraiment de cœur historique à visiter, c’est une bourgade purement balnéaire. Mais si vous voulez passer une nuit (ou plusieurs) sur place, je vous renvoie sur cette page.

> La plage de Crikvenica

Source : Google streetview

Dernière plage à proximité relative de Zagreb que je vous recommande : celle de Crikvenica. Alors c’est une plage un peu particulière car certaines zones sont payantes (15 kunas soit environ 2€ à l’heure où j’écris ces lignes). Les zones payantes sont celles où la plage est constituée de sable fin (mais n’allez pas imaginer des immenses étendues comme celle de notre littoral atlantique, hein, il y a, à mon goût, au moins autant de cailloux que de sable dans ces zones, et les zones sont finalement assez restreintes).

A part ça, la plage de Crikvenica permet de louer des transats et des parasols, offre un large choix en activités nautiques, et dispose d’un grand nombre de cafés et restaurants au bord de l’eau, bref de quoi passer une journée très sympa au bord de la mer. Sachez juste que c’est une des plages les plus populaires de Croatie, donc attendez-vous à y trouver du monde. Si vous voulez les meilleures places, venez tôt !

Depuis Zagreb, la plage de Crikvenica est atteignable en 2 heures de route, pour 165 km de distance (en prenant l’autoroute, toujours). Ce que j’aime, aussi, à Crikvenica, c’est les possibilités de randos dans l’arrière pays, notamment la balade qui monte vers la forteresse, mais là on va s’éloigner de notre sujet initial si je rentre dans les détails !

Si vous voulez loger sur place afin de profiter de la douceur de vivre de Crikvenica, de sa plage et des montagnes de l’arrière pays, alors je vous conseille de résider ici.

A savoir sur les plages proches de Zagreb que je viens de mentionner

J’ai sélectionné, dans ce petit guide, les meilleures plages dans un rayon de 2 heures de route de Zagreb. Toutes ces destinations sont donc atteignables lors d’un aller-retour à la journée, mais ça fait quand même beaucoup de kilomètres (sans compter le coût de l’essence et éventuellement du péage si vous prenez l’autoroute – ce que je recommande fortement si vous ne voulez pas vous rallonger le trajet d’une bonne heure) pour une simple journée à la plage. Mon conseil, c’est donc de faire une nuit (ou plus) sur place.

Parmi les avantages de rester sur place plutôt que faire l’aller retour Zagreb-plage dans la journée : pouvoir admirer tranquillement le coucher de soleil, boire un verre / déguster un bon repas au bord des flots (il y a plein de restaurants en bord de mer en Croatie), profiter de la vie nocturne des stations balnéaires de la côte, ou bien encore profiter de la plage des le lever du soleil le lendemain matin, avant tous les autres touristes. Pour réserver vos nuits sur place, passez par ce site là, c’est le plus complet pour la Croatie et il y a régulièrement de très bonnes offres.

> Les affaires à emmener sur les plages croates

Il y a très peu de plage de sable en Croatie. La plupart du temps il s’agit de plages de graviers ou de galets, ce qui n’est pas forcément toujours très confortable ni pour faire bronzette ni pour se baigner. A chaque fois que je vais à la plage en Croatie, je constate que les gens portent des espèces de chaussons comme ceux-là, ça me parait être clairement un objet indispensable à tous ceux qui veulent pouvoir se baigner tranquille sans se faire mal à la plante des pieds. Perso je n’ai pas encore testé mais ça ne saurait tarder !

A part ça, emmenez les classiques : de la crème solaire, de quoi vous couvrir, de l’eau, etc… Inutile de trop vous charger en jeux de plages de type raquettes ou mölkky car vous n’aurez que très rarement l’occasion d’en profiter, à cause des cailloux et de l’étroitesse de la plupart des endroits.

> Louer des chaises longues en Croatie

La plupart des petites criques de Croatie sont assez « sauvages » dans le sens où il n’y a pas grand aménagement : souvent il s’agit même d’une simple dalle de béton avec une échelle pour descendre dans l’eau. C’est très rustique. Mais les plages des villes plus touristiques ont généralement toujours un ou deux bars/restos sur place où il est possible de louer des chaises longues, des parasols, et même parfois des équipements de baignade (du type planche pour paddle, canoë, …). Les locations se font soit à la journée soit à la demi-journée, et coûtent selon les endroits entre 6 et 25€ (l’équivalent en kuna : de grosso-modo 50 à 200 kunas), ce qui est franchement cher je trouve. Dans certains endroits, l’accès aux douches et aux toilettes est payant, et réglable uniquement en pièces de monnaie (prévoyez d’en avoir sur vous).

Résumé des plages de Zagreb et des environs

Voilà on arrive à la fin de cet article consacré aux plages proches de Zagreb. Pour résumer, la seule et unique plage à Zagreb même c’est celle du lac de Jarun (il y a plusieurs bouts de plage sur ce même lac), et sinon il faudra faire en moyenne 2 heures de route pour trouver une plage sympa sur la côte adriatique (Opatija, Zurkovo, Senj, …).

Si vous deviez faire l’aller-retour à la journée, je vous conseille de le faire uniquement en voiture car en transport en commun ça prendra trop de temps (et vous aurez souvent un changement à faire, si vous choisissez les plages que j’ai évoquées). Si vous devez louer un véhicule sur place, regardez ici (j’ai loué ma voiture 11€ la journée, kilomètrage illimité et assurance inclue). Mais idéalement je vous recommande plutôt de dormir sur place afin de profiter vraiment de tout ce que le bord de mer de Croatie a à offrir. Dans ce cas, regardez pour les locations sur ce site (mon préféré actuellement).

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un bon séjour à Zagreb et en Croatie ! Profitez bien de toutes ces belles plages et de ces beaux paysages !

Jérémy.