Les formalités pour un voyage aux USA détaillées en 7 étapes claires :

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous voulez effectuer un voyage aux USA et vous vous demandez quelles sont les formalités administratives ? Vous êtes un peu perdu face à l’abondance d’information sur internet concernant les visas pour les États-Unis et les différentes paperasseries à remplir ? Pas de panique : dans cet article, je vous explique, étape par étape, comment obtenir tous les documents nécessaires à votre voyage aux États-Unis. Il ne vous reste qu’à suivre le guide ! Bonne lecture !

Les formalités d’entrée aux USA diffèrent selon votre situation :

Avant tout, je précise que les formalités de cet article ne concernent que les personnes qui vont aux USA :
– pour un but uniquement touristique,
– sur une durée de moins de 90 jours,
– sont citoyens français, belges ou suisses.

Si vous souhaitez vivre, faire un stage ou travailler aux USA, ou si vous êtes ressortissant d’un pays non-européen (je sais que j’ai des lecteurs au Maghreb par exemple), les formalités sont différentes de celles décrites dans cet article.

Bref, si vous êtes dans une situation classique, du genre vous avez envie d’aller passer une semaine à New York, ou de vous offrir un road trip sur la cote est des États-Unis, vous êtes pile poil dans les critères. Il vous suffit de suivre à la lettre les formalités décrites ci-dessous et tout se passera bien pour vous.

J’espère que cet article vous aidera pour préparer votre voyage aux USA. Si c’est le cas, pensez à cliquer sur J’aime en bas de cet article : c’est la meilleure façon de me remercier pour mon travail 🙂

Allez, rentrons dans le vif du sujet : les étapes détaillées des formalités pour entrer aux USA.

Les 7 étapes à suivre pour remplir toutes les formalités pour les États-Unis :

Il n’y a rien de très compliqué à faire pour avoir le droit de rentrer sur le territoire américain. Il suffit d’être attentif au timing et d’être carré dans le remplissage des déclarations. Les formalités d’entrée aux USA se compliquent seulement si vous y venez pour travailler, pour un séjour excédent les 90 jours sur place, ou si vous vous êtes rendus récemment (à partir de 2011) dans un pays considéré comme instable par l’administration américaine (Irak, Iran, Syrie, Soudan, et Libye à l’heure où j’écris ces lignes). Dans ces cas là, il vous faut suivre une procédure différente qui passe par l’obtention d’un visa (et donc se rapprocher du consulat ou de l’ambassade américaine en France pour l’obtenir). Si vous n’êtes pas concernés par ça, suivez le guide ci-dessous : c’est simple, rapide, et tout ira bien.

Étape 1 : vérifier la validité de votre passeport

La première formalité à suivre avant d’envisager un voyage (n’importe lequel, en fait), c’est de vous assurer de la validité de votre passeport. La majorité des pays du monde demandent à ce que votre passeport soit valide encore 6 mois après la date de votre sortie du territoire. Si ce n’est pas le cas, faites renouveler votre passeport dès maintenant.

Concrètement, nous sommes actuellement en août 2019 au moment de l’écriture de cet article. Si vous envisagez un voyage aux États-Unis pour janvier 2020 et que votre passeport expire en mars 2020, il est plus prudent de le renouveler dès maintenant, sinon vous risquez de vous faire refouler à la frontière (ça serait vraiment dommage).

Au niveau des formalités pour renouveler votre passeport, rendez-vous dans votre mairie et suivez les instructions que l’on vous donnera. Comptez entre deux et quatre semaines pour obtenir le précieux sésame, selon le lieu où vous faites la demande et la période de l’année (en plein hiver vous aurez moins de demande qu’aux abords de l’été, où tout le monde commence à se préparer à partir en vacances).

Toutes les infos nécessaires à la réalisation de votre passeport sont sur le site du gouvernement français.

Étape 2 : acheter votre billet d’avion

Une fois que vous êtes certain d’avoir un passeport en règle aux dates prévues pour votre voyage, la deuxième étape à suivre pour vous rendre aux États-Unis est toute simple : il s’agit d’acheter votre billet d’avion.

Pour cela, pas besoin de formalités compliquées : rendez-vous sur un comparateur de vols (perso j’utilise Skyscanner), trouvez un billet à prix abordable (pour les États-Unis ça ne doit pas dépasser les 450€ aller-retour), et suivez les instructions de la compagnie aérienne. Une fois votre billet d’avion réservé, notez bien les références de votre vol (imprimez-les), et emmenez-les avec vous le jour J à l’aéroport (cf plus bas).

Attention si vous vouliez vous envoler en dernière minute : pour des raisons administratives que j’explique dans le point ci-dessous, le délais entre le moment où vous achetez votre billet d’avion et le moment de votre départ doit être espacé d’au moins 72 heures (le temps de remplir une autre formalité). Mais j’imagine que si vous êtes un minimum prévoyant, vous ne réserverez pas vos vacances aux USA du jour pour le lendemain donc ça ne posera pas de soucis.

Étape 3 : faire la demande d’Esta

Ok, là c’est le point crucial des formalités pour les USA : il faut faire une demande de formulaire ESTA USA en ligne. Sans l’ESTA, vous ne pouvez pas rentrer sur le territoire américain : l’ESTA c’est simplement une autorisation de voyage. En clair, cette formalité consiste à demander à l’administration américaine s’ils vous autorisent à visiter leur pays ou non. Donc ne déconnez pas avec ça et soyez attentif à ce que vous remplissez.

Tout d’abord, sachez que l’ESTA doit être demandé au minimum 72 heures avant votre départ car c’est le temps que mettent les autorités américaines à valider (ou non) votre demande. Donc évitez l’achat d’un billet d’avion du jour pour le lendemain, vous risqueriez de ne pas avoir le temps de recevoir la réponse des autorités américaines (et d’être bloqué à la frontière).

Vérifiez bien les informations que vous remplissez pour être sûr de tout mettre correctement (pas de faute dans votre nom, pas d’erreur dans votre adresse email ni dans votre numéro de passeport, etc).

A la fin de votre demande, juste avant le règlement (car cette demande n’est pas gratuite malheureusement), le système vous fournit un numéro de suivi. Notez-le et conservez-le précieusement au cas où vous auriez besoin d’y revenir (normalement ce n’est pas le cas, mais il est utile si vous deviez changer une donnée dans votre demande, comme le numéro de votre passeport si vous en changez entre temps).

Au bout de 72 heures, vous allez recevoir un email de la part des autorités américaines disant en substance que votre entrée sur leur territoire est autorisé. C’est tout bon, vous pouvez passer à la suite !

Étape 4 : grimper dans l’avion

Si vous n’avez jamais pris l’avion, je vous recommande de suivre les formalités détaillées dans cet article ultra-complet.

Je sais que ça peut être stressant de prendre l’avion, mais ne vous mettez pas la pression : la seule chose importante c’est de prévoir large pour arriver en avance à l’aéroport. Vous aurez ainsi le temps de vous orienter, de suivre les différentes formalités d’usage et vous vous éviterez le stress de devoir courir pour attraper votre vol. Si vous n’êtes pas familier des aéroports, prévoyez d’arriver 3 heures en avance. Sinon, 2 heures suffisent.

Étape 5 : remplir le formulaire de connaissance

Vous voilà donc dans l’avion direction les États-Unis ! Un peu avant de démarrer la descente vers l’aéroport de destination, l’équipage de l’avion vous demandera de remplir un petit formulaire (le CBP Declaration Form 6059B), afin d’en savoir un peu plus sur vous et sur ce que vous ferez une fois sur place. Pensez donc à avoir avec vous un petit crayon, histoire d’éviter de devoir en quémander un aux autres voyageurs.

Pour ma part, c’est cette formalité (le formulaire, pas le crayon) qui a faillit me faire refouler à la frontière et qui m’a valut du fil à retordre avec les douaniers américains (cf formalité suivante). Il me manquait un détail tout bête que j’étais incapable de remplir. Si ça vous intéresse de connaître cet épisode pour le moins stressant de ma vie de voyageur, je vous invite à lire cet article (j’arrivais par le train depuis Montréal, mais le formulaire à remplir est le même).

Étape 6 : affronter les douaniers américains

Vous avez posé le pied sur le tarmac de l’aéroport américain : vous foulez enfin le sol du Nouveau-Monde ! Toutes les formalités sont remplies. Toutes ? Non : une formalité résiste encore et toujours : celle du questionnement des douaniers. Ils vont vous demander ce que vous faites dans la vie, où vous comptez vous rendre durant votre voyage, et d’autres questions parfois très personnelles et sans réel rapport avec la choucroute. Répondez à toutes ces questions sans faire le malin, n’hésitez pas à faire répéter s’ils parlent trop vite ou si leur accent est trop prononcé. Selon la chance que vous avez, l’interrogatoire peut durer une minute comme il peut durer une heure.

Après cette épreuve particulièrement stressante, voilà une bonne nouvelle : c’est terminé. Vous êtes enfin autorisé à pénétrer officiellement sur le territoire américain.

Étape 7 : profiter de votre voyage aux USA

Bon, ce n’est pas vraiment une formalité mais je voulais la mettre quand même car c’est bien ça le but de tout ce micmac administratif : profitez de votre voyage ! Les USA sont un pays grandiose, fascinant, surprenant, riche et varié. Peu importe où vous irez, vous ne pouvez pas vous tromper : il y a forcément quelque chose à voir, à découvrir.

A savoir sur les formalités de voyage pour les États-Unis :

Encore deux petites choses que je souhaitais vous préciser avant de vous laisser continuer vos préparatifs.

> Combien coûtent ces formalités d’entrée aux USA ?

La sollicitation d’une demande d’ESTA coûte 4 dollars (environ 3,30€). Ces frais sont dépensés quoi qu’il arrive.

Ensuite, si votre demande est acceptée (et elle le sera dans 99,99% des cas qui répondent aux critères que j’évoque en début d’article), il faut rajouter 10 dollars de frais supplémentaires (donc comptez au total 14 USD à sortir de votre poche, soit environ 12€). Si jamais votre demande n’était pas acceptée par les autorités américaines, les frais de 10 USD ne s’appliquent pas et sont remboursés. En revanche, les 4 dollars dépensés pour la sollicitation d’ESTA ne sont pas récupérables.

Enfin, d’autres frais peuvent s’ajouter : le coût de votre passeport par exemple, si vous devez le faire éditer exprès pour ce voyage. A l’heure où j’écris ces lignes, le tarif de cette formalité administrative est de 86€ (à régler en timbre fiscal).

Enfin, évidemment, il vous faudra régler votre billet d’avion. En passant par un comparateur de vol de qualité, vous n’en aurez pas pour trop cher (entre 300 et 400€ si vous êtes flexible sur vos dates de voyage). Si ça vous intéresse de savoir comment payer moins cher vos billets d’avion, rendez-vous dans cet article.

Voilà pour les dépenses liées aux formalités administratives. Restera ensuite, bien sûr, à vous loger, vous nourrir, et vous offrir de quoi vous faire plaisir sur place.

> Combien de temps est valable l’ESTA ?

L’ESTA est valable pendant deux ans à compter de la date d’acceptation de la demande. Cela signifie que si vous faites une demande au 1er janvier 2020, vous pouvez utiliser le même ESTA pour un voyage en mars 2020 comme pour un voyage en septembre 2021. Il y a tout de même une condition à cela : il faut que l’intégralité des données fournies le jour de la demande reste inchangé. C’est à dire que votre numéro de passeport reste le même, ainsi que votre nom.

Sachez que si votre ESTA expire pendant que vous êtes sur le territoire américain, vous n’avez pas besoin d’en refaire une pour pouvoir partir. C’est à dire, selon mon exemple ci-dessus, admettons que vous entriez sur le territoire US le 24 décembre 2020 et que vous repartiez le 5 janvier 2021, même si votre ESTA a expiré le 1er janvier 2021, vous n’avez pas besoin de resuivre toute la procédure pour sortir du territoire.

D’autres questions sur les formalités de voyage aux USA ?

J’ai essayé de répondre au mieux aux questions que vous pouvez vous poser sur les formalités administratives pour entrer aux États-Unis. Normalement, en suivant les étapes décrites dans cet article, si vous avez un profil de touriste classique (et ça sera le cas pour 95% d’entre vous – cf les points que j’évoquais en début de page), vous n’avez qu’à suivre ce guide pour que tout se passe bien.

Si jamais il vous restait des questions, ou si vous étiez confronté à une situation que je n’expliquais pas dans cet article, n’hésitez surtout pas à m’écrire : je compléterais ce petit “tuto” avec vos infos pour aider les autres internautes qui pourraient se trouver dans la même situation que vous.

Quoi qu’il en soit, je vous souhaite un excellent voyage aux États-Unis !

A bientôt sur le blog !

Jérémy.