Comment aller de Split à Dubrovnik (et inversement) : explications détaillées pour chaque moyen de transport

Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? J'explique tout ici !

Vous vous demandez comment aller de Split à Dubrovnik et inversement ? Vous êtes au bon endroit. Lorsque j’habitais en Croatie j’ai fait plusieurs fois le trajet entre Split et Dubrovnik, deux villes distantes de seulement 213 kilomètres mais dont la liaison peut devenir un vrai casse-tête en raison de la présence de la frontière bosnienne à traverser (ça changera dans quelques années : un pont est en construction).

Bref, ci-dessous je vous détaille les différents moyens de transport pour aller de Dubrovnik à Split, ou dans l’autre sens, de Split à Dubrovnik (les conditions sont exactement les mêmes).

Prêt ? Go !

A lire aussi :

> Où loger à Dubrovnik : mon guide détaillé est là.

> Visiter Split : le guide complet des choses à faire se trouve ici.

> Visiter Dubrovnik : mon guide des immanquables est là.

Avec ça, vous serez prêt à 200% pour votre séjour sur place !

À savoir absolument sur le trajet Split-Dubrovnik

Comme vous le voyez sur la carte ci-dessous, la région de Dubrovnik est isolée du reste de la Croatie par la Bosnie, qui bénéficie autour de sa ville de Neum d’un accès à la mer Adriatique.

A l’heure actuelle, la difficulté majeure du trajet Split-Dubrovnik c’est le franchissement d’un pan de territoire de la Bosnie (le petit bout en vert entouré de noir sur la carte ci-dessus). La Bosnie n’étant pas dans l’espace Schengen et le poste de frontière n’étant pas très grand, il est fréquent à la haute-saison d’être coincé dans des ralentissements ou des embouteillages (tous les passagers devant être contrôlés). Si vous n’avez vraiment pas de chance et que vous arrivez au poste de douane juste derrière un car de touristes extra-communautaires, chinois ou coréens par exemple pour citer deux cas fréquents, alors armez-vous de patience car ça risque de prendre un long moment…

Notez que même en temps que français (ou belge, ou suisse), il vous faudra montrer votre passeport au douanier, c’est la règle pour pouvoir pénétrer en Bosnie. Donc même si votre voyage n’implique pas de vous arrêter réellement sur le territoire bosnien, et que la simple carte d’identité suffit normalement pour pouvoir rentrer en Croatie depuis la France, n’oubliez surtout pas votre passeport quand vous ferez vos bagages avant de partir, car sinon vous ne pourrez pas vous rendre de Split à Dubrovnik par la voie terrestre !

Maintenant que vous savez ça, je vous détaille les différentes façons d’aller de Split à Dubrovnik.

Aller de Split à Dubrovnik en bus

La façon la plus simple et la plus courante pour aller de Split à Dubrovnik, c’est le bus, malgré un inconvénient notable qui est la variation du temps de trajet.

> Quelle durée pour ce trajet

Tous les jours, toute l’année, de nombreux bus font la liaison entre Split et Dubrovnik. Le trajet dure environ 4h30, mais à la haute saison ça peut monter jusqu’à 5 heures voire 6 heures parfois si vous n’avez vraiment pas de chance à la frontière (pour les raisons que j’énonçais plus haut). D’ailleurs si vous envisagez d’aller de Split à Dubrovnik en bus, mon conseil est le suivant : considérez que vous allez sacrifier cette journée à votre déplacement (c’est un scénario malheureusement très probable).

> Quel tarif pour aller de Split à Dubrovnik

Le prix du ticket est généralement de 110-120 kunas, soit autour de 15€, mais c’est à pondérer en fonction des circonstances de votre trajet et de votre achat : si vous faites le trajet en plein été, vous risquez de payer un peu plus cher, de même que si vous achetez votre billet en dernière minute ; en revanche si vous l’achetez en avance et hors saison le tarif peut descendre sous la barre des 70 kunas (un peu moins de 10€).

Tous les horaires sont disponibles sur le site BusCroatia. La majorité des trajets sont effectués par la compagnie Arriva (anciennement Autotrans), et vous pouvez également acheter vos tickets sur leur site internet. Pas besoin d’imprimer vos tickets si vous achetez sur Arriva, il vous suffit de montrer le ticket au chauffeur sur votre téléphone lorsque vous grimperez dans le bus.

> Le détail de l’itinéraire Split – Dubrovnik

Au niveau du trajet effectué, vous allez quitter la gare routière de Split, rouler environ deux heures jusqu’à la frontière pour quitter la Croatie et rentrer en Bosnie. Généralement, le bus fait une pause de vingt minutes en Bosnie, histoire de vous permettre de vous dégourdir les jambes (mais la station où il s’arrête n’accepte ni la monnaie croate ni les euros…). Enfin, 22 kilomètres plus loin, vous passerez un second poste frontière pour rentrer à nouveau sur le territoire croate. Après encore deux heures de route, vous allez arriver à la gare routière de Dubrovnik. Si vous voulez aller de Dubrovnik à Split, c’est exactement le même processus mais dans l’autre sens, avec la pause à la même station service de Bosnie.

Voilà le trajet sur Google Maps :

> Où se trouvent les gares routières

Notez que la gare routière de Split se trouve sur le port, juste en face des ferrys, et à moins de 10 minutes de marche de l’entrée de la vieille ville. Ici pour être précis. La plupart du temps si vous logez dans la vieille ville ou à proximité immédiate, il ne sera pas utile de prendre le taxi pour s’y rendre, à moins d’être réellement très chargé ou d’avoir des difficultés pour se déplacer.

En revanche, la gare routière de Dubrovnik se trouve vraiment loin du centre historique, sur le port du quartier de Gruz (ici pour être précis). Il y a 3 kilomètres entre la gare routière et la vieille ville, ce qui est déjà assez long en temps normal, mais en plus c’est une belle montée qui attendra ceux d’entre vous qui oseront l’aventure (je l’ai fait une fois et pourtant je voyageais léger, je suis arrivé à mon hébergement trempé de sueur…). Je vous conseille donc de prendre soit un taxi (vous en aurez pour maxi 5€ pour aller de la gare routière à la vieille ville), soit un bus local (le 1A, 1B ou 3 et descendez au terminus, à la Porte de Pile, l’entrée ouest de la vieille ville).

Aller de Split à Dubrovnik en ferry

Vous l’avez compris, l’inconvénient majeur d’aller de Split à Dubrovnik en bus, c’est de franchir la frontière avec la Bosnie, ce qui peut prendre un certain temps, en particulier si vous ne bénéficiez pas d’un passeport européen permettant de circuler librement dans Schengen (ou si vous passez après un bus rempli de citoyens extra-européens).

De plus, le trajet en bus peut-être assez fastidieux : peu d’espace pour les jambes, pas moyen de se déplacer pendant le trajet, …

Bref, si pour toutes ces raisons (ou d’autres) vous n’avez pas envie de vous embêter avec le bus, sachez que vous pouvez aller facilement de Split à Dubrovnik en ferry ! Des navettes existent entre ces deux villes via de nombreuses îles croates de l’Adriatique entre les mois d’avril et d’octobre. Deux compagnies proposent les trajets : Jadrolinija et Luka Kapetan. On voit ça en détail ci-dessous.

> Avec Jadrolinija

La compagnie Jadrolinija opère une liaison Split – Dubrovnik en haute saison, c’est-à-dire grosso modo de juin à septembre (soyez vigilant car parfois ils débutent la haute saison alors que le mois de juin est entamé depuis quelques jours, et la clôturent quelques jours avant la fin du mois de septembre, ne vous faites pas piéger).

Dans le sens Split – Dubrovnik, il y a un ferry par jour, uniquement pour les piétons et les vélos (pas possible d’y embarquer une voiture, donc). Actuellement, le départ est fixé à 15h30 tous les jours depuis Split, et vous fait arriver à 21h30 à Dubrovnik (donc environ 6 heures de traversée). Entre temps, il fait des escales à Bol (sur la magnifique île de Brac), Hvar, et Korcula.

Dans le sens Dubrovnik – Split, toujours un seul ferry par jour, avec un départ de Dubrovnik fixé à 7h et une arrivée à Split à 13h, avec les mêmes escales sur le trajet.

Pour réserver vos billets, faites-le à l’avance en ligne sur le site de la compagnie. Le tarif est généralement autour de 220 kunas par piéton (une trentaine d’euros).

> Avec Luka Kapetan

La compagnie Luka Kapetan fait naviguer deux lignes de ferrys sur ce trajet Split – Dubrovnik.

La première circule d’avril à octobre. Le ferry part de Split à 7h40 et arrive à Dubrovnik à midi. Dans le sens Dubrovnik-Split, c’est un départ à 16h30 du port de Dubrovnik et une arrivée à 20h50 prévue à Split. C’est la ligne 998 de la compagnie Luka Kapetan.

De juin à septembre, ils rajoutent un second ferry pour faire ce trajet (la ligne 995). Il quitte le port de Split à 7h30 et arrive à 12H15 à Dubrovnik. Et le trajet de retour : départ à 16h de Dubrovnik et arrivée à 20h50 à Split. Ce créneau permet même, si vous êtes du genre rapide, de faire une excursion de Split à Dubrovnik sur une journée (vous aurez environ 3 heures pour faire le tour de la vieille ville de Dubrovnik, c’est léger mais c’est faisable au pas de course !).

Dans les deux cas, le circuit est le même : le ferry s’arrêtera aux îles de Brac (port de Milna), Hvar, Korcula, et Mljet (port de Pomena).

Le tarif est généralement de 230 kunas, à pondérer selon le contexte de votre achat (dernière minute ou non, haute saison ou non, …). Pour acheter votre ticket, vous pouvez le faire en avance sur le site de la compagnie ici (en anglais ou en croate malheureusement), ou bien à leur guichet sur le port (à Split c’est au niveau du quai numéro 11, il y a des cabanes près du panneau d’information lumineux), le jour du départ ou un peu en avance (notez qu‘il est préférable de les prendre avec un peu d’avance si vous voulez faire le trajet à la haute saison, car les places peuvent vite se vendre et vous risqueriez de ne pas avoir de place sur le ferry que vous souhaitez prendre).

> Où se font les embarquements / débarquements

A Split, le port se trouve juste à côté de la vieille ville, et juste en face de la gare routière principale (là exactement). C’est donc vraiment très simple d’y accéder, pas besoin de faire appel aux services d’un taxi (en tout cas si vous logez dans le centre ville ou à proximité immédiate).

A Dubrovnik, les ferrys partent et arrivent depuis le port du quartier de Gruz, où se trouve également la gare routière de la ville (ici précisément). Elle se trouve à 3 kilomètres du centre historique. Le plus simple pour s’y rendre sera de prendre l’un des bus de ville (ligne 1A, 1B ou 3, depuis/vers la porte de Pile, qui est l’entrée ouest de la vieille ville de Dubrovnik) ou un taxi (maximum 5€ la course).

Notez qu’il n’y a pas de liaison en car-ferry vous permettant d’emmener directement une voiture de Split à Dubrovnik (ou inversement). Si vous voulez faire le trajet en voiture, ça sera de façon classique, par la route. Je détaille ça ci-dessous.

Aller de Split à Dubrovnik en voiture

Si vous ne souhaitez pas dépendre des transports en commun croates, vous pouvez choisir d’aller de Split à Dubrovnik avec votre propre véhicule. Qu’il s’agisse d’une voiture de location (à louer ici) ou de votre propre voiture française (ou belge ou suisse ou autre hein, c’est valable pour tous), c’est la façon la plus rapide et la moins contraignante… sauf en ce qui concerne le passage de la frontière bosnienne que j’évoquais déjà plus haut. Là, c’est la loterie : vous pourrez passer très rapidement comme rester coincé des heures… Ça dépend des véhicules et surtout des personnes qui se présenteront avant vous, et ça malheureusement vous ne pourrez jamais l’anticiper.

> Comment éviter de devoir passer en Bosnie avec la voiture

Ceci dit, il existe une astuce peu connue pour éviter le territoire bosnien et réussir tout de même à emmener une voiture de Split à Dubrovnik (ou inversement, hein). Ça vous sera utile par exemple si votre contrat de location de véhicule vous interdit de sortir du territoire croate, ou bien si vous n’avez pas votre passeport permettant de rentrer en Bosnie.

Il s’agit de prendre le car-ferry dans la bourgade de Ploce, qui se trouve une dizaine de kilomètres avant la frontière bosnienne, et vous emmènera à Trpanj, tout au bout de la péninsule de Peljesac, qui fait partie du “comitat de Dubrovnik”. De là, vous serez à environ 2 heures de route de Dubrovnik (et en plus dans un endroit vraiment très joli : prenez votre temps pour explorer cette région et ses nombreux petits villages, ses nombreuses criques paradisiaques, …). Cet itinéraire là :

Le tarif pour passer la voiture sur ce car-ferry varie entre 100 et 140 kunas selon la saison et la traversée dure une heure en général. C’est la compagnie Jadrolinija qui fait la liaison (ligne 633 si ça peut vous être utile). Vous pouvez réserver vos tickets à l’avance sur leur site internet.

Alors certes, ça vous rallongera sensiblement le temps de trajet (et vous avez intérêt de ne pas rater votre ferry entre Ploce et Trpanj – un départ toutes les trois heures environ à la haute saison), mais si jamais vous vous rendez compte, en dernière minute, que vous avez oublié votre passeport vous permettant de passer par la Bosnie, c’est une option qui existe et qui pourra vous sauver la mise.

> Quel itinéraire choisir

Vous avez deux options pour faire le trajet de Split à Dubrovnik en voiture :
– par la route côtière,
– par l’autoroute A1.

Voici ci-dessous les itinéraires sur Google Maps.

D’abord via la route côtière :

Ensuite via l’autoroute :

La route côtière est évidemment beaucoup plus belle, offrant des panoramas magnifiques à longueur de kilomètres. En revanche, elle traverse énormément de villes et villages qui peuvent être embouteillés à la haute saison. Si vous avez envie d’admirer la côte croate et que vous n’êtes pas pressé, c’est l’itinéraire idéal pour aller de Split à Dubrovnik.

L’autoroute, vous l’avez compris, permet d’aller beaucoup plus vite de Split à Dubrovnik mais n’offre évidemment pas la même beauté des paysages. De plus, la centaine de kilomètres à faire sur l’autoroute est payante : comptez autour de 55 kunas (7€) de péage (que vous pourrez régler en carte bancaire ou en cash au guichet de la borne de péage). Dans le sens Split – Dubrovnik, il faudra sortir au niveau de Mali Prolog et prendre la direction de la ville de Ploce, puis bifurquer ensuite vers la route côtière que j’évoquais précédemment et qui mènera jusqu’à la frontière avec la Bosnie.

Si vous n’avez pas de passeport permettant de traverser le territoire bosnien, c’est à Ploce que vous pourrez prendre le car-ferry pour la péninsule de Peljesac, et ainsi rejoindre Dubrovnik uniquement via le territoire croate, en suivant cet itinéraire :

Une fois dans la région de Dubrovnik, si vous êtes passé par la Bosnie continuez la route tout le temps tout droit sur la nationale 8 jusqu’à arriver dans la ville. Si vous êtes passé par la péninsule de Peljesac, c’est la nationale 414 qui vous emmènera jusqu’à la 8, puis jusqu’à Dubrovnik.

Dans le sens inverse, de Dubrovnik à Split, c’est la même chose : soit vous roulez jusqu’à la frontière bosnienne, soit jusqu’à la petite ville de Trpanj. Dans le premier cas, franchissez la frontière puis rattrapez soit l’autoroute A1 soit la côtière jusqu’à Split. Dans le second cas, prenez le car-ferry de Trpanj à Ploce puis à nouveau soit l’autoroute soit la côtière pour rallier Split.

Comptez 4 heures de trajet si vous passez par l’autoroute et que vous êtes chanceux à la frontière bosnienne. Comptez 7 heures (ou même plus) si vous passez par le car-ferry (en imaginant que vous ayez calculé votre itinéraire pour arriver à peu près synchro à Ploce pour le départ du bateau). Dans tous les cas, prenez de la marge sur votre heure d’arrivée à destination, c’est plus prudent.

Aller de Split à Dubrovnik en avion

Il y a régulièrement des vols directs entre les aéroports de Split et de Dubrovnik, ils sont réservables via ce site pour avoir les meilleurs prix. Comptez une heure de vol environ, et un tarif autour des 50€ l’aller simple. Notez que la fréquence des avions varie selon la saison (il y en a plus l’été que le reste de l’année, vous vous en doutez). C’est la compagnie Croatia Airlines qui s’occupe d’effectuer ces liaisons.

Pour aller des centres de ces deux villes aux aéroports, et inversement, c’est simple :

à Split, il y a une navette qui part de la gare routière et qui vous emmène à l’aéroport pour 34 kunas (un peu plus de 5€).
à Dubrovnik, la navette officielle fait le trajet entre la porte de Pile (la porte de l’ouest de la vieille ville) et l’aéroport pour 40 kunas (5,50€ grosso modo).
Les tarifs sont les mêmes dans l’autre sens, des aéroports vers les villes, et les navettes se prennent en sortant du hall des arrivées. Les tickets s’achètent directement au chauffeur du bus, en liquide uniquement.

J’ai écrit un guide sur les aéroports de Croatie, si ça vous intéresse d’en savoir plus sur ceux de Dubrovnik et Split.

Aller de Split à Dubrovnik en avion peut être tentant quand on voit que la durée du vol n’est que d’une heure, surtout si on compare aux 4h30 de bus. Mais il faut quand même garder en tête que vous devrez arriver 1H30 en avance à l’aéroport, le temps de passer les différents contrôles de sécurité, ce qui vous fera partir de votre ville de départ 2 heures avant le décollage. A l’atterrissage, comptez à nouveau une bonne demi-heure de trajet pour rallier le centre de la ville. Au final le temps “sacrifié” pour le trajet complet sera sensiblement le même que si vous aviez pris le bus ou le ferry. Et vous aurez beaucoup plus de choix sur les horaires avec l’un de ces moyens de transport qu’avec l’avion, et le prix sera bien plus abordable également.

Bref, l’avion pour aller de Split à Dubrovnik n’est à mon avis une solution uniquement de dernier recours, ou bien pour attraper ensuite une correspondance vers la France. Autrement, prenez plutôt le bus ou le bateau !

Aller de Split à Dubrovnik en train

Je termine par cette option car on m’a déjà posé la question : il n’y a pas de train permettant d’aller de Split à Dubrovnik. D’ailleurs le réseau ferré croate est très peu développé, je vous déconseille franchement de vous déplacer en train dans ce pays. Privilégiez clairement le bus, vous y gagnerez à tous les niveaux !

Si vous voulez en savoir un peu plus sur les possibilités de déplacement en train en Croatie, lisez mon guide “se déplacer en Croatie“. J’y répertorie tous les sites à connaître, notamment.

Vous savez désormais comment aller de Split à Dubrovnik

Voilà, on arrive à la fin de ce petit guide vous expliquant les différentes façons d’aller de Split à Dubrovnik (et de Dubrovnik à Split, puisqu’il s’agit à chaque fois du même itinéraire, évidemment).

Pour résumer, je vous conseille en priorité le bus en raison de la flexibilité sur les horaires de départ et du tarif abordable des tickets. En revanche, il faudra être prêt à potentiellement perdre du temps à la frontière croato-bosnienne. Sinon, si vous n’êtes pas pressé et que vous avez un peu plus de budget, prenez le ferry qui relie les deux villes via quelques unes des plus belles îles de l’Adriatique.

Dans tous les cas, comptez au minimum 4h de trajet, et probablement plutôt entre 5 et 6h selon le moyen de transport utilisé. N’oubliez pas votre passeport si vous passez par la voie terrestre, pour l’instant c’est encore indispensable (ça passera une fois la construction du pont terminée). Et au niveau du prix, dans le meilleur des cas vous pourrez trouver des tickets de bus à une dizaine d’euros, mais souvent ça sera plutôt autour de 17€. Si vous prenez le ferry, attendez-vous à un tarif de 30 euros environ (tout ça dans la monnaie locale, le kuna, bien sûr).

Ah, et tant qu’on est ensemble ici, pensez à lire mes différents guides sur le même sujet :
Où loger à Dubrovnik
Les 15 immanquables de Dubrovnik
Que faire à Split et aux alentours : 26 suggestions
Que faire en Croatie : 27 idées

Voilà, vous savez tout ! Pensez à cliquer sur “J’aime” ci-dessous, ça m’encourage à continuer de publier régulièrement des guides détaillés sur les destinations où je me rends.

Bon séjour en Croatie à tous !

Jérémy.